LES PRÉCEPTES DE MAÎTRE ITOSU

En 1901 Anko Itosu sensei a introduit le Karaté dans le système scolaire élémentaire d'Okinawa comme faisant partie intégrante du programme d'éducation d'entraînement physique. C'est ce qui a permis d'établir les fondations sur lesquelles le Karaté Okinawa a commencé à gagner en popularité. Dès 1905, Itosu sensei enseignait le Karaté Okinawa au Collège Dai Ichi et au Collège d'Entraînement des Professeurs. En 1908, il a écrit une lettre au Département Éducationnel Préfectoral encourageant l'introduction du Karaté dans toutes les écoles d'Okinawa incluant celles de la principale île du Japon.

Il a écrit (paraphrasé):

La pratique du Karaté devrait être utilisée comme moyen d'autodéfense pour protéger sa famille et les personnes aimées. Le Karaté devrait être utilisé pour améliorer votre santé et ne devrait pas être dans un but égoïste ou pour blesser quelqu'un de façon délibérée.

  1. Le karaté n'a pas pour but seulement d'éduquer le corps, mais de permettre de se consacrer à tout moment avec un courage vital à son maître, à des parents, au bien publique. C'est pourquoi il ne vise pas le combat contre un seul ennemi. Même si l'adversaire est un voleur ou un agresseur, il faut s'efforcer de parer ou esquiver. IL est important de ne pas blesser facilement les autres avec des coups de pied ou de poing.
  2. Le but du Karaté est d'entraîner le corps humain à devenir dur comme le roc et fort comme le fer (acier) afin de développer de façon efficace les mains et les pieds pour éventuellement être utilisés comme des harpons ou des flèches et de développer un esprit fort et un coeur brave à travers la pratique continuelle. Si le Karaté était introduit au niveau de l'école élémentaire, les enfants seraient bien préparés pour le service militaire dans le futur. Le premier Duc de Wellington et Napoléon Ier ont tous les deux discuté du concept de "La victoire de demain peut venir du terrain de jeux d'aujourd'hui".
  3. Le Karaté n'est pas appris sur une courte période de temps. Pour mieux comprendre le Karaté, une personne devrait se pratiquer sérieusement à chaque jour pour au moins trois ou quatre ans.
  4. Au Karaté les mains et les pieds devraient être entraînés sur le 'makiwara' en le frappant environ cent ou deux cents fois. Ceci peut être accompli en relâchant ou en relaxant (sans tension) les épaules. Ouvrer vos poumons (respirer profondément) sans lever les épaules, emparer vous de votre force (retenir votre souffle brièvement), agripper vous au sol avec vos pieds et abaisser votre énergie intrinsèque (Ki, Chi, force de vie interne) vers votre abdomen inférieur abdomen (Tanden).
  5. Le Karaté devrait être pratiqué avec un positionnement correct exécuté en gardant le dos droit, en baissant les épaules, permettant à la force de se développer dans les jambes, en positionnant les pieds fermement sur le sol et en exécutant le Ki à travers le tandem, tout en gardant les parties inférieures et supérieures du corps liées à travers le mouvement.
  6. Les techniques de Karaté devraient être pratiquées de façon répétitive, encore et encore, plusieurs fois. L'explication correcte (Bunkai) des techniques devraient être apprise et puis alors appliquée dans les bonnes circonstances.
  7. Le pratiquant du Karaté devrait décider si l'emphase est mise simplement pour l'entraînement physique ou la seule utilisation pratique du corps.
  8. Le Karaté devrait être pratiqué avec beaucoup d'intensité et avec le concept de toujours être bien préparé à se défendre, comme si on se trouvait dans un champ de bataille.
  9. Le Karaté devrait être pratiqué correctement et pour développer la technique de la force convenable. Ne vous exercer pas trop ou trop en faire.
  10. Ceux qui ont maîtrisé le Karaté antérieurement ont vécu jusqu'à un âge avancé. Ce qui a été permis en raison que le Karaté aide dans le développement des muscles et des os, aide les organes de la digestion et améliore la circulation du sang. Par conséquent, le Karaté devrait être introduit dans les classes d'éducation physique et pratiqué à partir du niveau scolaire élémentaire et en continuant sa pratique dans les autres niveaux scolaires suivants.