Témoignage écrit de Raya

Age : 29 ans

Date et lieu : En 2016, à Bordeaux

Catégorie : Milieu familial

Bonjour à toutes,

J'ai effectué mon premier coming-out en 2012 auprès de quelques membres de ma famille et déjà à l'époque c'était compliqué car j'étais jeune et avec la culpabilité et une interdiction certaines on m'a empêché de faire ma transition en me faisant croire que cela pourrait avoir un impact sur certains membres de ma famille impact au niveau de la santé. De ce fait j'ai dû renoncer c'est donc pendant toutes ces années il m'a fallu 4 ans pour maturer le projet et me renseigner.

La personne avec qui je vivais déjà depuis 5 ans était déjà au courant depuis le début, et c'est un matin l'été 2016 que je me suis réveillée. Et il fallait que j'enclenche la marche avant je l'ai donc annoncé à ma compagne qui était dévastée et en même temps soulagée. Et c'est par ce mois de juillet 2016 que cette dernière m'a accompagné chez mes parents adoptifs mais je savais déjà que ça allait être le chaos j'ai clairement balancer une bombe atomique dans ma famille. Je me suis retrouvé en face de ma mère en pleurs incapable de lui dire jusqu'au bout qui j'étais réellement j'ai commencé la phrase et puis ma compagne a terminé de lui expliquer. Et c'est ainsi que le point de non-retour suite atteint je regardais ses yeux vides dans l'incompréhension totale le choc comme si je venais de lui annoncer ma mort prochaine.

Les jours et les semaines et les mois qui ont suivi ont été dévastateur comme une déflagration une onde de choc. Insulte menaces de mort deuil en tout genre fin d'une relation amoureuse perte de tout lien avec la famille les amis. J'ai donc entamé ma transition après avoir vu un psy une seule fois et j'ai commencé mon hormonothérapie le 10 novembre 2016. Et pendant toute la durée de mon parcours il n'y avait plus aucune famille pour me soutenir j'ai dû parcourir le chemin douloureux dans le deuil la dépression profonde les tentative de suicide sans famille sans personne et même après avoir terminé ce dernier le 8 janvier 2019 rien n'a changé par rapport à au début tout ce qui a été perdu a été perdu définitivement.

Je me retrouve donc orpheline pour la seconde fois.

Raya