Pastorale de la santé Craponne / St Genis

Porter la communion aux malades

Porter la communion à un malade est un geste de foi et d’amour fraternel pour un frère ou une sœur incapable de se déplacer. C'est une VISITE avec le Seigneur parmi nous ! Concrètement, l'équipe "Pastorale de la santé" de notre paroisse peut vous conseiller et vous aider dans votre démarche. L’Eucharistie est portée au malade dans une custode (petit "tabernacle portatif") que l’on peut se procurer à la paroisse ou dans les magasins religieux.

Comme toute démarche importante, elle doit être préparée. C'est pourquoi nous vous invitons à vous faire connaître à l'avance à l'équipe "Pastorale de la santé". Vous pourrez porter votre custode sur l'autel au début de la messe, (ainsi le prêtre prie plus spécifiquement pendant la prière eucharistique). Ou la présenter lors de la communion ! A la fin de la communion, vous venez la rechercher auprès du prêtre qui vous la remettra personnellement, vous confiant cette mission au nom de l'Église. Bien sûr, les équipes portent la communion à ceux qui le demandent. Elles préparent ceux qui souhaitent recevoir le sacrement des malades. Dans ce cas, un prêtre peut se déplacer, il peut aussi donner le sacrement de réconciliation.

Préparer au sacrement des malades :

    • proposer ce sacrement qui n' est pas l' extrême onction !!
    • sacrement qui réconforte dans la souffrance
    • apporte un soutien dans l'épreuve, donne Paix et sérénité et parfois la guérison !

L'équipe "Pastorale de la santé" visite régulièrement les personnes seules ou malades, qu'elles soient chez elles ou en résidence. Elles sont nombreuses dans nos paroisses à attendre ces moments de Vie.

Pour rejoindre l'équipe contacter :

Notre curé : le père Benjamin Rabemanantsoa : 04 78 57 15 03

St Genis les Ollières : Aline Merle : 04 78 57 32 71

Craponne : Pascaline Rey : 04 78 25 74 12

Font partie de l'équipe : Jacqueline Pascal, Odile de la Ruelle, Jacqueline Gagnière, Luce Pracca, Marie Christine Girin, Martine Faysse, Marie Sabine Damour, Raphaël Gounon, et Christine Brulé notre correspondante au diocèse