Paroisse Infos

N°121

Mc 6, 1-6 : Jésus enseignant dans la synagogue de Nazareth

Reconnaître l’épreuve, ne pas se laisser couler par elle, trouver les moyens de continuer à exister.

« Lorsque nous parlons de la mission de Jésus généralement nous nous arrêtons aux belles images ; lorsqu’il guérit, lorsqu’il parle aux foules, lorsqu’il libère des possédés, etc. …Cependant dès le début de sa mission Jésus a été en butte aux critiques et au rejet. Dès le début il sait où il va et il sait où cela va se terminer. Les évangélistes dont Marc 6, 1-6 ont rapporté ce rejet par ses compatriotes, du moins au début de sa mission !

« D'où cela lui vient-il ? Quelle est cette sagesse qui lui a été donnée, et ces grands miracles qui se réalisent par ses mains ? N'est-il pas le charpentier, le fils de Marie, et le frère de Jacques, de José, de Jude et de Simon ? Ses sœurs ne sont-elles pas ici chez nous ? » : Jésus parle, s’exprime, les autres ne peuvent concevoir qu’il puisse ainsi faire, parce qu’ils pensent qu’ils le connaissent. Cela est donc impossible à leurs yeux, même si l’évidence contraire leur crève les yeux… Ces personnes sont prises fortement par ce constat, elles sont choquées. Cette réaction excessive aurait dû les alerter, leur donner de se méfier de leur jugement… Le pôle du « ce qui s’impose à moi » est là dans ce refus des habitants de son pays.

« Un prophète n'est méprisé que dans son pays, sa famille et sa propre maison… Alors il parcourait les villages d'alentour en enseignant » : Jésus continue son chemin, il va plus loin, il rencontre d’autres personnes, il ne se laisse pas annihiler par cet échec, il continue à avancer… Il se maintient ainsi dans la capacité de pouvoir continuer à s’exprimer, à donner, à proposer… Il ne commet envers quiconque aucun irréparable. Patiemment, il continue à nourrir l’arbre stérile… Le pôle du « ce que je veux » trouve moyen de remobiliser le pôle « ce que je peux » vers un nouvel horizon, en attente de la rencontre décisive.

Dans l’épreuve, nous avons à continuer à maintenir ouverte notre fenêtre en nous-mêmes et envers autrui. Dans les difficultés relationnelles (ou les conflits), ne soyons pas ceux qui baissent les bras le premier, Imitions Notre Seigneur ».

(Père Jean Luc FABRE)

Prière : Quand le mal m’écrase : « Seigneur Jésus, comment pourrais-je bien prier quand le mal m’écrase et que je n’en peux plus… Toi qui as connu le creux de la souffrance, Toi qui es passé par là, aujourd’hui sois avec moi. Toi qui as fait face jusqu’au bout, aide-moi à tenir bon. Toi qui es vivant, viens prier en moi par ton Esprit saint. Et pendant que je traverse l’épreuve, fais passer en moi le souffle de ta Résurrection ».

(Pierre Lyonnet, jésuite)

Nous sommes heureux d’accueillir et nous confions à votre prière

Jade et Loan Fesson qui ont été baptisés le 1er juillet.

Violaine Doucet et Jonhatan Marais, Anaïs Serhouni et Aurélien Borowiak, Yasmina Sophy et Jérôme Armand, Laurianne Monteil et Benjamin Sausa qui se sont unis devant le Seigneur.


Dans l'agenda de Craponne et de Saint Genis les Ollières

Nous vous rappelons les horaires des messes en Juillet et Août

Samedi à 18 h 30 à st Genis les Ollières

Dimanche à 10 h 15 à Craponne

En semaine :

à Craponne (Chapelle) mardi matin à 8 h 45

mercredi à 19 h

à St Genis jeudi à 8 h 45 suivi d’un temps convivial autour d’un café ou d’une tisane.

Pas de messe les 10, 11, 12 juillet.

Pour les inscriptions d’éveil à la foi ou caté

Nous vous attendons au forum des associations qui auront lieu pour :

    • Saint Genis les Ollières au gymnase le 8 septembre de 9h à 13h.
    • Craponne à la salle Rebuffat le 7 septembre de 17 à 21h et le 8 septembre de 9h à 12h.

15 Aout

La messe de l'Assomption de la Vierge Marie sera célébrée à st Genis à 10h15 (penser au covoiturage).

Remerciements et témoignage

Parler de mon ordination et de ma première messe, je veux dire deux choses : Merci et la Joie partagée.

Vous êtes ma famille, mes frères et sœurs.

Un immense merci pour votre présence, vos pensées, vos prières, vos travaux énormes qui m'ont véritablement transporté lors de mon ordination et de ma première messe.

Je rends grâce à Dieu pour les cadeaux de notre amitié, je suis très gâté et très très content.

Je remercie également ma communauté qui m'a formé, m'a appelé et m'a envoyé là et d'être avec vous.

Je continue de me confier à vous et de vous porter dans ma prière.


D'un autre côté, partager ces trois jours intenses avec vous tous, ça m'a fait plaisir. J'étais très très heureux et je me suis senti bien entouré.

Les impositions des mains de tous les prêtres, la bénédiction du cardinal et de tous les assistants qui étaient présents, restent le plus beau souvenir et le plus beau cadeau de ma vie.

J'ai reçu l'onction en malgache, j'étais surpris et c'était super génial.

Ma première messe, j'ai trouvé que c'était le moment de joie, de bonheur, de sourire qu'on a vécu ensemble et avec la communauté malgache. Ça c'était la fête !

Enfin, je garde aussi l'ouverture et l'accueil chaleureux et la participation active de la paroisse de Saint Genis-Craponne. Ça m'a fait chaud au cœur.

Merci, Merci et Merci. Vive Dieu ! Vive la joie ! Avec vous je vis et je veux vivre une bonne aventure.

Frère Bonaventure, votre ami

BON ÉTÉ à tous, BONNES VACANCES à ceux qui en ont….

et à la joie de se retrouver en communauté à la rentrée !