8-12 Mai : Sauvetage, Commémorations patriotiques, inaugurations et événement sportif

Ce mercredi 8 Mai était, bien-sur réservé au devoir de mémoire et j'ai participé dans la matinée à la commémoration de l’Armistice de la seconde guerre mondiale à Remiremont où j'ai pu rappeler lors de mon allocution que :

" C’est le 18 Juin 1940 que le fort du Parmont tomba entre les mains des Allemands et fut libéré le 23 Septembre 1944, par les Américains arrivés ce jour-là par la route qu’on appelle depuis la « route des Etats-Unis ». C’est quelques mois plus tard, le 8 Mai 45 que le haut commandement militaire allemand signa officiellement à Berlin la capitulation sans condition des armées du Reich. Ce 8 mai 1945 à 15h, le général de Gaulle annonce au peuple français la fin d’un conflit qui coûta à la France 600 000 morts civils et militaires et fit dans le monde près de 60 millions de victimes. Cette journée fut alors, pour tout un peuple, la consécration d’un espoir qui n’avait jamais été abandonné. Cette journée du 8 mai 1945 marquait l’aboutissement des efforts consentis par ceux, qui, ensemble, ont montré au monde que la lâcheté et l’obscurantisme ne pouvaient l’emporter. Ensemble de nombreux français ont refusé l’oppression et ont rejoint la résistance des anonymes, celle de ces soldats de l’ombre, hommes et femmes, Française et Français ordinaires qui ont fait des choses si extraordinaires.

C’est pourquoi, nous sommes encore tous touchés aujourd’hui, à l’évocation des 94 noms gravés sur ce monument pour ce conflit, qui, bien que nous étant pour la plupart inconnus, font résonner à jamais un sentiment de gratitude mêlé d’admiration. Cette célébration est celle de tous les citoyens de notre pays. Et aujourd’hui plus que jamais, Il est de notre devoir de faire en sorte que le souvenir demeure.

Nous ne devons pas oublier celles et ceux qui ne virent pas ce jour tant attendu après avoir tant contribué à le préparer, mais aussi agir pour que l’idéal pour lequel ils se sont battus soit préservé. Il nous appartient de transmettre le flambeau, en gardant nous aussi l’espoir que les générations futures aussi sachent et se souviennent que c’est grâce à ces sacrifices que nous pouvons aujourd’hui vivre ensemble, sous l’étendard de la liberté si chèrement gagnée. "


Toujours ce même 8 Mai j'étais dans l'après midi à Basse sur le Rupt pour la cérémonie en l'honneur de Goums marocains qui nous ont apporté une aide si précieuse lors de la libération.

Jeudi soir j'avais rendez-vous avec Madame DARTOIS, Directrice Générale de l'AFPA pour entériner le projet d’emménagement de la Mission locale du Pays de Remiremont et de ses vallées dans les locaux de l’AFPA. Sauvant ainsi les emplois directs d'une quinzaine de salariés, n'oublions pas que c'est 1 500 jeunes issus de 38 communes qui ont besoin de cette offre. L'AFPA devra à présent proposer des formations cohérentes avec les besoins de main-d’œuvre locale, comme des électromécaniciens, électrotechniciens, soudeurs,.. conforme au besoin de notre bassin d'emploi Vosgien.

Vendredi après les habituels rendez-vous en permanence je me suis rendu dans l'après midi à l'inauguration des sentiers pédestres à Bellefontaine. Samedi dans la matinée j'ai pris part à l'AG de la FAVEC88 puis à l’inauguration de l'aire de jeux à Fresse sur Moselle avant de me rendre aux 30 ans de la Ferme Equestre & Educative de Franould à Dommartin.

Dimanche matin j'étais à Remiremont afin de suivre les excellents résultats de l'équipe féminine de Tennis où les joueuses ont offert à Remiremont son premier succès en Nationale 1 B. Du temps de midi j'étais aux cotés de nos anciens à Bussang avant de revenir à Remiremont pour le 5ème Prix Cycliste de l'Eco-Quartier de la Filature.