JANVIER 2020

L'Ego du moi(s), publication de nos amis des Indépendants du Perche et de l'Aréopage, est paru !


DECEMBRE 2019

Nous avons eu grand regret de devoir reporter la conférence "Le phénomène migratoire et ses enjeux", prévue jeudi 19 décembre 2019, avec Catherine WIHTOL de WENDEN, docteure en sciences politiques, directrice de recherche émérite au CNRS.

Les difficultés sérieuses de transport, liées au mouvement social en cours, ne permettaient plus d'assurer dans les délais la venue et le retour de notre conférencière.

Avec l'accord de l'intervenante, la conférence est reportée au vendredi 15 mai 2020.


OCTOBRE 2019

Philippe BATAILLE, sociologue

Nous avons eu grand plaisir d'accueillir Philippe BATAILLE, sociologue, le 19 juin 2019 pour une conférence-débat "Choisir la fin de sa vie".

Pour prolonger ses propos sur la fin de vie et mieux comprendre ses arguments pour une évolution du droit, nous vous informons de la parution récente de son livre :

"Laisser partir : euthanasie, l'exception"

Edition la Maison des Sciences de l'Homme Collection Interventions - broché - 174 p. - ISBN 978-2735125388

Dans son ouvrage, Philippe Bataille revient sur l'histoire du grand vide médico-légal révélé par l'affaire Lambert, à l'origine de souffrances tant individuelles que familiales.

Présentation de l'éditeur

L'euthanasie ou le suicide assisté sont proscrits en France. Mais endormir profondément un patient en fin de vie pour qu'il ne se réveille plus jamais est légal (Claeys-Leonetti, 2016). Il appartient à un collège de médecins d'en juger. C'est la réponse qui avait été donnée le 20 mai 2019 à Vincent Lambert, ce jeune homme plongé dans un coma végétatif qui dure depuis plus de 10 ans. Mais la cour d'appel en a décidé autrement. Pourquoi la justice peut-elle s'opposer à une décision médicale ? En motivation sur sa décision sur le droit fondamental à la vie. Mais de quelle vie parle-t-on quand le patient est en état neurovégétatif depuis de longues années ? Dans son ouvrage, Philippe Bataille revient sur l'histoire de ce grand vide médico-légal à l'origine de souffrances tant individuelles que familiales. Les patients dont les souffrances ne mettent pas en jeu leur pronostique vital à court terme se trouvent contraints de partir à l'étranger, à condition qu'ils disposent de réseaux amicaux et d'argent. Ceux qui ne peuvent exprimer leur consentement sont livrés à l'arbitraire des décisions juridico-politiques. L'auteur propose de dépasser l'opposition si totale entre les pro et anti euthanasie. Son questionnement s'écarte volontairement du projet d'écriture d'une loi spécifique sur l'euthanasie, mais propose de donner suite à la brèche qu'avait ouverte la loi Claeys-Leonetti avec la sédation profonde et la suppression de l'obligation de réveil pour consentement. Il suggère ainsi d'étendre sous conditions strictes la sédation terminale à des cas d'euthanasie ou d'assistance au suicide. Au regard de l'extrême minorité des cas de patients atteints d'une maladie incurable mais dont le corps est loin d'être au bout de ses peines et qui demandent comme Anne Bert en son temps une aide médicale à mourir, Philippe Bataille plaide en faveur d'une évolution de la loi française dans le sens de la législation canadienne. Eviter la torture des souffrances ne doit plus être une affaire de réseaux et d'argent.

OCTOBRE 2019

Organisée par le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, la Fête de la science a lieu chaque année au cours de la seconde semaine d'octobre.

Dand toute la France, avec plus de 3 000 événements organisés, la Fête de la science c'est un foisonnement d’animations, d'expositions, de débats et d'initiatives scientifiques gratuites, inventives et ludiques, partout en France. Tous les publics, de tous les âges, sont concernés. Tous les domaines scientifiques sont abordés, de la biodiversité aux sciences de l’univers, en passant par les sciences humaines ou les nanotechnologies. Pour mieux comprendre la science et ses enjeux. Pour partager des savoirs et mieux appréhender le monde qui nous entoure.

Cette année la thématique de la Fête de la science se propose de "raconter la science pour mieux imaginer l’avenir". La science est le produit de la patience, de la détermination, de l’imagination et de la coopération de femmes et d’hommes passionnés.

Cette année célèbre également l’anniversaire d’évènements scientifiques comme les 80 ans du CNRS, les 60 ans du Brgm et les 150 ans du tableau périodique des éléments de Mendeleïev.

La Fête de la science est soutenue par le Conseil régional du Centre-Val de Loire et coordonnée par Centre•Sciences, CCSTI de la région Centre-Val de Loire. De nombreuses manifestations sont organisées en Eure-et-Loir ; vous pouvez découvrir le calendrier des initiatives :

MAI Pourquoi participe à la fête de la Science pour la 4ème année consécutive et bénéficie du soutien actif de Centre•Sciences pour l'organisation de la conférence et la communication au niveau régional.






SEPTEMBRE 2019

MARS 2019

Yves TILLET, neurobiologiste, que nous avions accueilli en octobre 2018 à la faveur de la Fête de la Science, continue à organiser en 2019 la semaine du Cerveau à Tours. En voici le programme :

FEVRIER 2019

L'Assemblée générale annuelle

Nous avons tenu notre assemblée générale annuelle, jeudi 28 février 2019, au Centre Socioculturel à Nogent-le-Rotrou.

L’assemblée générale est toujours un évènement dans la vie d’une association. Elle permet de partager le bilan annuel de nos activités, en termes évènementiel, matériel et financier. C’est un moment où ensemble nous pouvons faire une évaluation critique et constructive de nos atouts, de nos contraintes et des rythmes choisis pour le déploiement de nos initiatives à venir. Nous avons aussi rendu compte de l'exécution du budget et adopté les prévisions pour l'année 2019, en remerciant les élus des collectivités - ville de Nogent-le-Rotrou et Conseil départemental - qui soutiennent nos actions.

La cotisation annuelle reste fixée à 15 €.





Exposition Jean Jaurès

Cette exposition portée par la Fondation Jean Jaurès, a été conçue par Marion FONTAINE, maître de conférences à l’université d’Avignon et secrétaire générale de la Société d’études jaurésiennes. Présentée en 15 panneaux, elle rappelait le cheminement politique et social de l'homme du Tarn depuis sa terre natale jusqu'à Paris et son combat pacifiste et humaniste.

Nous avions acheté cette exposition pour la présenter à la salle des Colonnes à Nogent-le-Rotrou, en septembre 2014 puis pendant 2 ans la mettre à disposition de différents lieux culturels du département.

Elle a été remise gracieusement en début d'année 2019 à la Médiathèque de Villefranche-d'Albigeois. Rappelons que c'est dans cette ville du Tarn que Jean Jaurès a passé de nombreuses vacances en famille, au domaine de Bessoulet, resté un lieu de mémoire du Grand Homme.

Ce don nous a paru une fin de parcours particulièrement appropriée, en résonance avec les valeurs d’éducation populaire que notre association porte depuis 10 ans.






médiathèque Jean Jaurès à Villefrance-d'Albigeois

la commission Projets

En début de chaque année, tous les adhérents sont conviés à participer à la commission Projets pour établir une première liste de conférences, d'expositions et de soirées-poésie qui pourraient être retenues pour l'année suivante. Les propositions sont en général fécondes, aussi bien pour engager des débats de société que pour valoriser la poésie . Cette première ébauche fait ensuite l'objet d'un travail d'analyse et de choix par le conseil d'administration pour retenir une douzaine de sujets.

Pour nos projets 2020, la commission Projets s'est tenue jeudi 17 janvier 2019 au Centre Socioculturel, 74 rue Gouverneur à Nogent-le-Rotrou. Merci aux participants d'avoir concouru à cette première décantation de la programmation pour l'année prochaine.

Réunion du Conseil d'administration

Le conseil d'administration se réunira jeudi 17 janvier 2019, à partir de 17h00, pour préparer l'assemblée générale annuelle et adopter l'ordre du jour, le rapport d'activité et le rapport financier qui y seront présentés et soumis aux votes des adhérents présents.