QUEL SURFAÇAGE EXPÉRIMENTER ?

Régulièrement des massés renoncent à leur douche au regard de la proximité qu'ils entretiennent avec la dernière qu'ils ont prise, d'autres là souhaitent mais poser la question a toujours quelque chose de dénotatif, et c'est là que le concept de SURFAÇAGE intervient en gommant le sentiment de nécessité pour celui de couverture thermale ou délégative, en un mot, au lieu d'opposer, il combine.

→ En cette période POST-COVID, et comme le Massage-Français est un massage de liberté qui rend impossible l'injonction de la "douche obligatoire", ensemble nous retiendrons le principe "délégatif" qui donnera lieu à vérification permettant au masseur de juger sur pièce de l'état du corps à partir duquel il devra masser et de déclencher lui-même l'impératif de douche s'il le juge nécessaire.

Tout choix de surfaçage autre que thermal sera soumis à des vérifications d'affectation.

Choix de surfaçage

SURFAÇAGE THERMAL

  • la douche elle-même, seul ou accompagné par votre laveur, devient une économie de surface peau/eau écoutée comme une jonction élémentaire, inceptive, qui va plus loin qu'un confort de robinet.

(Formulations DOUCHES, vont de gratuite si prisent seul à 9,99€ accompagné de son MASSEUR/LAVEUR)

Ne vous douchez pas pour être propre mais seulement pour être bien



SURFAÇAGE DÉLÉGATIF

  • mise à disposition de ses végétalisations corporelles au bénéfice de son massage sous réserves de redirections
"masser un corps mouillé par la sueur n'est pas l'idéal avec un mixe d'huile. Il faut néanmoins savoir que savonner, ne serait-ce que la partie d'un corps, est en soi un micro-massage"

(Auscultation à 9,99€)