Metz tombe sur un Noss

Arrivé dans les dernières minutes du mercato en provenance du Rocher, Adama "Noss" Traoré aura mis peu de temps pour s'affirmer comme le profil manquant au FC Metz. Portrait sur gazon d'un créateur bouffeur d'espaces.

Sa dernière saison complète remonte à 2015. Pour un jeune de 24 ans, c'est une éternité. Mais lorsque le football n'épargne pas le corps, le temps s'égratine autant que les espoirs que l'on place en vous. Adama Traoré, ou "Noss" comme il est coutume de l'appeler, a décidé de dribbler la fatalité avec l'envie de revenir briller sur les bords de Moselle. Force est de constater qu'il ne manque pas d'envie et de talent pour prouver qu'il n'a rien perdu de ses qualités.


Noss Traoré a commencé ses classes dans le football français au domaine de Luchin, là où le LOSC héberge ses plus belles pépites, dont lui et Idrissa Gueye. Après quelques piges en réserve, il pointe le bout de son nez dans le groupe mené par René Girard, numéro 33 sur le dos. Il y inscrit ses premiers buts en pro. Une saison qu'il terminera sur les chapeaux de roue avec un Ballon d'Or du Mondial U20, où il mènera le Mali à une belle troisième place avec 4 buts.

L'AS Monaco fait alors les yeux doux au jeune meneur de jeu habile des deux pieds et l'enrôle pour 14 millions d'euros. C'est là que le plus dur commence pour Noss : après une intégration progressive dans une équipe européenne et quelques copies intéressantes, sa cheville le lâche et le prive de terrain d'octobre à mai.

La saison suivante sera celle de la réhabilitation pour Noss Traoré, avec quelques matchs de Ligue 1 et de Ligue des Champions en début de saison. Il ne pourra cependant rien faire pour empêcher le quatuor offensif monégasque composé, excusez du peu, de Thomas Lemar, Kylian Mbappé, Valère Germain et Bernardo Silva, de s'imposer. Noss ronge son frein sur le banc et se voit prêter à Rio Ave pour gagner un peu de temps de jeu.

A son retour sur le Rocher, le but est de nouveau clairement de s'imposer dans le onze. Malheureusement, malgré quelques copies correctes, Traoré n'entre pas dans les plans de Jardim. Pire, un claquage à l'aine le tient de nouveau éloigné des terrains jusqu'à la saison suivante. Après un nouveau prêt infructueux au Cercle de Bruges, le voilà au FC Metz.


Et à Metz, Adama Noss a certainement trouvé le terrain idéal pour s'imposer. L'attaque grenat est fortement dépendante offensivement d'Habib Diallo et de l'apport des latéraux. Seulement voilà, il manque un profil technique capable de faire la liaison entre les deux, Vincent Hognon ne semblant pas satisfait de la seule solution que propose Marvin Gakpa.

Ses deux entrées face à Bordeaux et Amiens, ainsi que son match face à Saint-Étienne permettent de tirer un premier bilan de son apport. Adama Traoré est bien un atout offensif faisant le lien entre les milieux et les offensifs messins, qu'ils soient latéraux ou dans l'axe. Toutes ses prestations se sont pour l'instant soldées par de nombreuses passes clés (amenant à un tir et une occasion). Sa passe décisive contre Amiens en est l'attestation : positionné souvent face au jeu en soutien de Diallo, Noss Traoré joue exclusivement vers l'avant, libéré d'un marquage concentré sur l'attaquant messin.

Nous avons compilé ci-contre sa carte de chaleur et la carte retraçant ses touches de balles à Geoffreoy Guichard. Alors que sur la feuille de match, il était positionné côté droit, Traoré a passé la majeure partie de son match dans les demis-espaces entre l'axe du terrain et les ailes, combinant sur l'aile gauche avec N'Guette et Delaine et avec Maïga de l'autre côté, dont l'animation dépassait de loin le simple rôle de milieu de terrain, et aurait mérité qu'on lui floque un "Matuidi" derrière le dos.

Reste encore à Noss Traoré de peaufiner sa relation avec Habib Diallo, dont l'activité physique et la présence dans la surface lui permettront de profiter d'espaces dans l'axe pour faire jouir ses coéquipiers de sa qualité de passe vers l'avant. Déjà auteur de deux passes décisives en trois apparitions. Comme le titrait le Répu, Adama Noss Traoré a tout pour s'imposer comme le "chaînon manquant" de l'attaque messine. A confirmer ce soir contre un TFC en manque de repères défensifs, pour enfin rattraper le temps perdu.