► ISTORIC

En 1920, lo jorn de l’inauguracion del monument per l’abat Justin Bessou (defuntat en 1918) a Vilafranca de Roergue, Enric Mouly e Eugèni Seguret decidiguèron de crear una associacion vodada a « estudiar, escriure e manténer los dialèctes de lenga d’òc parlats dins la region… » (Article 2 dels estatuts publicats dins Le Journal de l’Aveyron del 5 de junh de 1921). Enric Mouly èra regent a La Vinzèla (prèp de Grand-Vabre), mentre qu’Eugèni Seguret s’aprestava a trabalhar dins la banca. Totes dos avián participat a la guèrra de 14/18, qu’Enric Mouly i perdèt un uèlh. Aquela associacion se sonarà Lo Grelh Roergàs (veire la pagina "Lo Nom").

D’autras personalitats s’associèron a eles, Juliana Fraysse (alias Calelhon), femna d’Eugèni Seguret, Josèp Vaylet d’Espaliu, August Benazet de Vilafranca de Roergue, Artemon Durand (alias Lo Picoral) de Castèlnòu-de-Mandalhas, Edoard Galy de Sant-Roma-de-Tarn, Denís Puech de Rodés, Francés Fabié de Durenque, eca. La cantatritz internacionala, Emmà Calvet, acceptèt d’èsser la presidenta d’onor, sonada la « reina ».

Malgrat los inevitables desacòrdis e desavenis, l’associacion s’es totjorn reviscolada, fins a aténher los cent ans lèu, en 2021. Contunha d’obrar dins lo sens volgut per Enric Mouly al moment de sa creacion. Publica una revista trimestrala, Canta-Grelh (veire "Contacte"), que conten d’articles e de contribucions divèrsas sus la lenga, la literatura e l’actualitat occitanas. Edita dos o tres obratges per an, de romans de tèmas variats (tot en occitan o bilingües), de racontes autobiografics, de racontes umoristics, d’obratges de vulgarizacion, suls montanhièrs d'Aubrac, sus la flòra, las abelhas, los arbres, de recuèlhs de poesia, de contes, de provèrbis, d’istorietas, de mots crosats, eca. Cal apondre a la tièira la revirada dels Entremeses de Cervantes pareguda en decembre de 2018.

Cada an, a la debuta d’agost, organiza sa fèsta annadièira per la Sant Justin (en remembre de l’abat Justin Bessou) dins un lòc diferent de Roergue (veire las paginas "La Sant Justin" e "Fòtos"), en omenatge a una o mantuna personalitat qu’an obrat per la lenga. Aquel jorn se ten l’amassada generala, una conferéncia, una messa dicha e cantada en occitan, un repais e una representacion teatrala.

DOCUMENT SONÒR

DOCUMENT SONORE

Las causidas 1,2,3 vos balhan la possibilitat d’escotar respectivament la votz d’Enric Mouly, la votz d’Eugèni Seguret, la votz de Calelhon (Juliana Fraysse, femna d’Eugèni Seguret).


Les choix 1,2,3 vous donnent la possibilité d’écouter respectivement la voix d’Henri Mouly, la voix d’Eugène Séguret, la voix de Calelhon (Julienne Fraysse, épouse d’Eugène Séguret).

► HISTORIQUE

En 1920, le jour de l’inauguration du monument à l’abbé Justin Bessou (décédé en 1918) à Villefranche de Rouergue, Henri Mouly et Eugène Séguret décidèrent de créer une association ayant pour but « d’étudier, d’écrire et de maintenir les dialectes de langue d’oc parlés dans la région… » (Article 2 des statuts publiés dans Le journal de l’Aveyron du 5 juin 1921). Henry Mouly était instituteur à La Vinzelle (près de Grand-Vabre), tandis qu’Eugène Séguret s’apprêtait à devenir banquier. Tous les deux avaient participé à la guerre de 14/18, au cours de laquelle Henry Mouly perdit un œil. Cette association s’appellera Lo Grelh Roergàs (voir la page "Lo Nom")

D’autres personnalités s’associèrent à eux, Julienne Fraysse (alias Calelhon), épouse d’Eugène Séguret, Joseph Vaylet d’Espalion, Auguste Bénazet de Villefranche-de-Rouergue, Arthémon Durand (alias Lo Picoral) de Castelnau-de-Mandailles, Edouard Galy de Saint-Rome-de-Tarn, Denys Puech de Rodez, François Fabié de Durenque, etc. La cantatrice internationale, Emma Calvet, accepta d’en être la présidente d’honneur, appelée la "reine".

Malgré les inévitables désaccords et contretemps, l’association s’est toujours ressaisie, au point d’être bientôt centenaire, en 2021. Elle continue d’œuvrer dans le sens fixé par Henry Mouly lors de sa création. Elle publie une revue trimestrielle, Canta-Grelh (voir "Contacte"), contenant des articles et des contributions diverses sur la langue, la littérature et l’actualité occitanes. Elle édite deux ou trois ouvrages par an, des romans de thèmes variés (tout en occitan o bilingues), des récits autobiographiques, de récits humoristiques, des ouvrages de vulgarisation, sur les buronniers de l'Aubrac, sur la flore, las abeilles, les arbres, des recueils de poésie, de contes, de proverbes, de blagues, de mots croisés, etc. Il convient d’ajouter à la liste la traduction des Entremeses de Cervantes parue en décembre 2018.

Chaque année, début août, elle organise sa fête annuelle pour la Saint Justin (en souvenir de l’abbé Justin Bessou) en un lieu différent du Rouergue (voir les pages "La Sant Justin" et "Fòtos"), en hommage à une ou plusieurs personnalités qui ont œuvré pour la langue. Ce jour-là a lieu l’assemblée générale, une conférence, une messe dite et chantée en occitan, un repas et une représentation théâtrale.