Le général Deffontaines

ON POURRAIT AUSSI L'APPELER LE "GÉNÉRAL OUBLIÉ".

Mort au combat trop tôt pour être dans les annales de la grande guerre et pourtant quel homme, quelle carrière et quel tempérament.

UN DESTIN

Le destin, la mission et l'exemple que symbolise ce général sont un hommage à tous les sacrifiés de la première guerre mondiale.

La rencontre entre ses descendants et la famille Boniface fut à l'origine de ce lieu de mémoire universelle. C'est ainsi que de nombreux et prestigieux souvenirs lui ayant appartenu permirent de réaliser un mémorial dans une salle du musée du Fort de Seclin portant son nom, la Salle "Mémorial Général Deffontaines".

Petite Biographie d'un personnage qui fut à la fois le plus jeune et le premier général mort au front le 26 août 1914.

Le Général Achille Deffontaines, natif de Bouvines, à la Ferme de la Courte, était le second des 6 fils de Charles-Louis Deffontaines et Louise Maes. Il avait le caractère droit et rigoureux. Il était attaché aux valeurs fondamentales de la famille et de la patrie. Sa carrière fut brillante, notamment comme Instructeur à l'Ecole de Guerre pendant 5 ans. En Juillet 1914, il eut l'honneur de mener, à cheval, le détachement militaire, lors de la commémoration du 7ème centenaire de LA BATAILLE DE BOUVINES (1214). Plus jeune Général de France, il fut le premier Général tué au Front, en Août 1914, à la tête de sa Brigade. Son fils Jean, Aspirant, volontaire pour le Front, fut tué au combat en 1915, à l'âge de 18 ans.

QUE SYMBOLISE LE MÉMORIAL GÉNÉRAL DEFFONTAINES :

Un hommage à un homme héroïque tombé au champ d'honneur "Tenir jusqu'à la mort"

Un enfant du Nord (originaire de Bouvines) illustre et reconnu. Cet homme eu des funérailles nationales en 1921.

Un officier d'exception qui mena courageusement ses hommes.

La vie de cet homme est aussi le reflet de la vie des hommes de cette époque : patriotisme, dévouement, sacrifice, fierté ...

Une nouveauté dans la muséographie du Fort de Seclin : jusqu'à présent, la mémoire était gardée par les objets mais à partir d'aujourd'hui la mémoire se fait aussi par la mémoire des hommes. Le "Mémorial Général Deffontaines" est un début, progressivement nous allons mettre en valeur l'histoire des hommes et des femmes qui se cachent derrière les objets leurs ayant appartenu. Car c'est un hommage nécessaire à ceux qui nous ont permis d'être libre aujourd'hui.