#4 Il Luogo in buio + Théâtre du Sycomore

S’inspirant du film Rosencrantz and Guildenstern sont morts de Tom Stoppard et des travaux de Carmelo Bene et Jules Laforgues, il s’agit d’un Opéra concert se concentrant sur la complexité de la vie et de la représentation (musiques reprises des Opéras Falstaff, Requiem et Grotta di Trofonio d’Antonio Salieri).

Hamlet est celui qui réalise lentement et tragiquement qu’il peut "être ou ne pas être",

sa seule option étant de rester dans une situation inextricable.

A travers l'histoire d'hamlet, la compagnie Il luogo in buio, fait apparaître les problématiques que rencontre tout acteur :

Le combat entre l’acteur et le personnage et l’ambiguïté entre le réel et le fictif.

Espace Charles Trenet - Tain l’Hermitage

* 21h : Amleto, Il luogo in buio (Italie)

Opéra - 45 minutes - italien

Suivi de...

La tempête, Théâtre du Sycomore (Tournon)

Théâtre - 1h - français

Le Duc de Milan, Prospéro, était un souverain peu préoccupé par son duché obnubilé qu’il était par l’étude de la magie et les pouvoirs qu’elle lui octroyait.

C’est ainsi qu’une nuit, trahi par son obsession, Prospéro est renversé et livré aux vagues en furie par son propre frère. Mais la mer les recrache, sa fille et lui, sur une île où Prospéro va passer les douze années qui suivent à parfaire son art comme on aiguise une lame.

Jusqu’à ce qu’un beau jour les vagues lui fassent l’offrande tant espérée.

En effet, le premier navire qui en douze longues années s’approche enfin de sa prison de sable n’est autre que celui de son frère, de retour de Tunis. Le magicien convoque alors une tempête et voilà l’usurpateur pris dans la toile de cette île où Prospéro est semblable à un Dieu : tout-puissant, à l’instar de l’auteur sur les pages de son œuvre.

Reste à savoir quelle histoire il va choisir de raconter…