Le BITCOIN est la première CRYPTOMONNAIE lancée en 2009, en réaction à la crise financière de 2008.

C'est un réseau de paiement pair à pair sur internet, ouvert, décentralisé, neutre, accessible à toute personne munie d'un smartphone. Sa force est d'être indépendant des institutions publiques ou privées.

Avec Ƀitcoin, on transfère de la valeur aussi simplement qu'on envoie un e-mail. C'est un transfert de propriété d'un actif par signature numérique d'une personne à l'autre sans avoir à rendre des comptes à un tiers de confiance bancaire.

Ƀitcoin est un trublion technologique expérimental qui propose un modèle monétaire alternatif encore très jeune, certes un brin utopiste, très spéculatif, mais qui attend son heure, celle d'une possible adoption plus large si le besoin se fera sentir. Il nous propose de faire confiance aux mathématiques et à la cryptographie plutôt qu'aux banquiers. Il ouvre une nouvelle ère : celle, délicate, responsabilisante, où l'on se passe d'un tiers de confiance, mais une ère où les Etats n'ont plus le monopole de la création monétaire !

1) Comment créer son propre portefeuille Ƀitcoin sur son smartphone ?

On commence par installer un application "Portefeuille Bitcoin" pour smartphone téléchargeable sur le site officiel de la communauté.

Le "wallet" (portefeuille en anglais) MYCELIUM et un bon choix. Il faut choisir un code PIN et faire une sauvegarde sur papier des 24 mots secrets (dans l'ordre) donnés par l'application pour ne pas perdre ses fonds en cas de destruction ou de vol de son smartphone. Une fois ce wallet installé, vous disposez d'un outil simple sur votre smartphone qui vous permettra de stocker ou d'échanger des unités ou des sous-unités de la cryptomonnaie BITCOIN, et ce avec qui vous le souhaitez, sans passer par votre banque.

Important ++++ : Vous n'avez aucun contrôle sur vos futurs bitcoins si vous ne sauvegardez pas en lieu sûr et confidentiel la liste écrite sur un support de bonne qualité des 24 mots constituant la sauvegarde de votre portefeuille (idéalement en deux endroits). Et pas sur votre ordinateur ni en ligne sur une messagerie !!!

2) Comment acquérir des bitcoins, ou plutôt des satoshis (fractions de bitcoin) ?

Pour pouvoir posséder des fractions de Bitcoin, l'idéal est de s'en faire envoyer contre un bien ou un service. On peut aussi les acquérir contre des Euros (ou tout autre devise selon le pays).

La plateforme de change française COINHOUSE permet d'en acquérir ainsi . C'est le guichet en ligne officiel issu de l'ancienne Maison du Bitcoin, à Paris (35 rue du Caire 75002, rebaptisée COINHOUSE). Après création d'un compte et vérification de votre identité, vous pouvez convertir des Euros en Bitcoin en payant par CB ou virement.

Chez Coinhouse, vous pouvez choisir vous-même l'adresse du portefeuille bitcoin destinataire des fractions de Bitcoin achetées, par exemple celle du portefeuille Mycelium de votre smartphone, ou celle d'un Portefeuille physique USB que vous aurez acquis (par exemple de la marque française LEDGER ).

3) Comment sécuriser et contrôler vos bitcoins sur le long terme ?

ATTENTION : Le BITCOIN et toutes les cryptomonnaies en général sont des ACTIFS EXPERIMENTAUX, et pour l'heure, il est conseillé de n'y investir que ce que l'on peut se permettre de perdre. Et vous ne devriez pas vous y mettre si cette conception de la monnaie libre hors du système financier ne vous parle pas.

Mais le BITCOIN n'est pas une secte, ni une arnaque, ni un système de Ponzi. Les vols ou piratages de cryptomonnaies ont lieu sur des plateformes d'échange en ligne mal sécurisées ou sur des ordinateurs infectés. Il est indispensable aux utilisateurs de comprendre le fonctionnement du Bitcoin et de prendre soin de préserver leurs fonds sur un portefeuille dont ils détiennent seuls la sauvegarde.

4) Envie d'un portefeuille Bitcoin résolument tourné vers l'avenir ?

Le wallet PHOENIX lancé par la start-up française ACINQ est un choix très prometteur.

En effet, ce portefeuille fonctionne sur le "Lightning Network", qui est le réseau dit de "deuxième couche" de Bitcoin, permettant de bénéficier de frais de transactions dérisoires et d'effectuer des transactions de quelques satoshis seulement.

Le principe de la sauvegarde est le même, toujours aussi responsabilisant, cette fois 12 mots suffisent, mais si vous les égarez, personne ne pourra les retrouver pour vous +++

Il existe de nombreuses cryptomonnaies autres que Bitcoin, appelées les "Altcoins" (comme par exemple Ethereum). Ces altcoins ne seront pas abordés sur ce site.