Auto-Publication

L'auto-publication, c'est quoi ?

L'auto-publication, c'est tout simplement quand un auteur publie lui-même ses ouvrages. Voici une définition facile, direz-vous, plus proche de la paraphrase que d'une véritable explication pour le profane.

Les maisons d'édition s'occupent généralement de tout, hormis l'écriture qui reste l'apanage de l'auteur. Ce "tout" consiste à mettre en forme le texte, le relire soigneusement pour en corriger les fautes en tous genres, imprimer (pour la version papier) ou préparer les fichiers (pour la version électronique) puis mettre le tout à disposition dans des étales, qu'ils soient virtuels ou physiques. Ensuite vient la partie promotion, avec des publicités, de la communication, etc.

Dans l'auto-publication, l'auteur se charge de la quasi totalité de ces tâches, à l'exception de l'impression et de la mise à disposition des ouvrages, même si ce dernier point peut être discutable.

L'auto-publication, pourquoi ?

Après avoir essayé plusieurs maisons d'édition à compte d'auteur (où l'éditeur fait tout, mais l'auteur avance les fonds pour ce travail), et avoir renoncé à se trouver une vraie maison d'édition à compte d'éditeur (où c'est l'éditeur qui finance tout et se paie sur les ventes, mais qui impose beaucoup de choses à l'auteur artistiquement parlant surtout s'il n'est pas encore connu), le Conteur d'Histoires a décidé de rester libre, et de continuer d'écrire ce qu'il veut, quand il veut et comme il veut, sans boulet ni œillère, mais également sans véritable guide.

Il a donc opté pour une solution, certes plus laborieuse et chronophage, et en même temps moins lucrative, mais qui lui laisse la main sur sa production, ce qui constitue l'essentiel de sa force créatrice.

L'auto-publication, mode d'emploi

Voici un schéma simplifié de la démarche entreprise par le Conteur d'Histoires pour publier ses ouvrages.

  • Ecriture du texte, généralement dans Google Docs.
  • Relecture, corrections, etc. Outils habituels : Grammalecte, Antidote.
  • Mise en forme suivant un gabarit (dimensions, marges, etc.). Utilisation de OpenOffice puis enregistrement au format Word.
      • Un gabarit pour la version papier (dimensions, marges, pages de garde, etc.)
      • Un autre pour la version ebook Amazon (idem ci-dessus mais simplifié)
      • Et enfin un dernier pour la version ebook Bookelis (idem ci-dessus avec une référence à Bookelis)
  • Préparation d'une couverture, en puisant dans ses photos personnelles, ou dans les photos libres de droits disponibles sur certains sites internet (par exemple pixabay).
  • Publication de la version Papier sur le site d'Amazon (KDP). Saisie des informations de l'ouvrage, incorporation des fichiers contenu/couverture, validation d'une prévisualisation pour s'assurer que tout a bien été agencé. Choix du prix de vente (avec un minimum imposé compte tenu des frais de fabrication). Compter un ou deux jours pour voir l'ouvrage disponible en rayon une fois tous les éléments fournis.
  • Publication de la version eBook sur le site d'Amazon (KDP). L'opération est un peu plus simple que pour la version papier, mais suit un cheminement similaire. Compter maxi un jour pour voir l'ouvrage disponible en rayon une fois tous les éléments fournis.
  • Publication de la version eBook sur le site Bookelis. Ici aussi, le cheminement est similaire, mais plus rapide. Compter quelques heures pour voir l'ouvrage disponible en rayon sur le site Bookelis, et quelques jours pour l'édition Premium (gratuite) qui propage l'ouvrage sur tous les sites partenaires.
  • Ensuite, vient la phase de promotion (mail, réseaux sociaux, bouche à oreille, etc.).