À propos

Cette page contient l'activité littéraire de Stéphane ROUGEOT.

Vous y trouverez la description de chacun de ses ouvrages, ainsi que des liens pour vous procurer les versions papier ou eBook de ceux qui vous intéressent.

Biographie


Né en 1971 à Besançon, capitale de la Franche-Comté, j'ai développé mon imagination en puisant dans le cinéma et mes expériences pour alimenter ma production littéraire.

Mon premier texte date environ de mes dix ans. Bien entendu, sa qualité est loin de pouvoir lui permettre d'être publié un jour (il est malgré tout lisible ici), mais la machine était lancée.

Après de longues années à m'améliorer et me tester, en stockant mes textes dans des tiroirs, je me décide enfin à franchir le pas de la publication, tout en poursuivant mon œuvre.

Mes textes publiés sont pour la plupart écrits après 2008, période charnière où j'ai vraiment commencé à m'investir dans l'écriture, et donc à sortir des choses plus abouties. Le reste est condamné à rester enfoui dans les tréfonds de mes disques durs. Il n'est pas rare, cependant, de trouver des textes récents qui sont des reprises de textes datant d'avant 2008, réécrits, transformés ou inclus dans d'autres idées.

En faisant le compte, on arrive à une moyenne de 3 à 4 ouvrages par an, ce qui est déjà pas si mal, mais ne représente pas forcément mon quotidien, car entre la première idée et la mise à disposition sur le site de l'ouvrage achevé, il se passe au bas mot six mois, voire un ou deux ans dans certains cas. Mais comme j'ai toujours plusieurs projets en parallèle, à divers stades d'avancement, cela permet d'avoir de quoi faire parler de moi régulièrement.

Attiré sans cesse par de nouveaux horizons, je change constamment de genre. À titre d’exemple : l’historique, le médiéval-fantastique, la satire, la chronique contemporaine, le conte pour enfant ou adulte, la nouvelle, le policier, le théâtre, et bien d’autres, mais, à quelques exceptions près, l'humour et la parodie restent bien présents dans ma production. J'aime à surprendre le lecteur, tout comme me mettre en danger dans des situations inédites ou de nouveaux genres.

Souhaitant rester abordable, j'ai choisi la solution de l'autoédition afin de proposer des livres à des prix compétitifs. Revers de la médaille, la promotion n'étant pas mon fort, j'ai une visibilité très réduite auprès du public. Comme je n'ai pas besoin de ça pour vivre, c'est moindre mal, même si ça fait toujours plaisir de savoir qu'on est lu.