Elections Municipales 15 - 22 mars 2020

Antony Le Bras, qui êtes-vous, en quelques mots ?

Je suis né à Concarneau. J’ai 44 ans. Léna, mon épouse est professeur d’espagnol. Nous avons trois enfants, scolarisés à l’école du Dorlett, au collège des Sables-Blancs et au lycée Pierre Guéguin.

Petit-fils d’agriculteurs et de marin pêcheur, j’ai un attachement profond à mon territoire.

Pendant plusieurs années, j’ai travaillé dans le domaine des Ressources humaines en tant que responsable du recrutement et de la gestion des carrières dans une grande entreprise mutualiste. Depuis dix ans, je suis directeur d’un Centre de Formation d’Apprentis dans l’enseignement supérieur. C’est un métier passionnant qui me permet d’être en contact avec le monde des entreprises, de l’enseignement et avec la jeunesse.

Je suis conseiller municipal depuis 2014, particulièrement investi dans la Commission Finances. Durant ce mandat j’ai eu à cœur d’être dans une démarche constructive et non d’opposition.

Pourquoi vous présenter pour être maire ?

Parce que Concarneau, c’est la ville où je suis né, où j’ai grandi, où j’ai été scolarisé jusqu’au bac, où j’ai travaillé, fondé ma famille et bien plus encore ! Mon attachement pour Concarneau est un moteur essentiel pour mes actions, un levier de motivation. En tant que conseiller municipal, je me suis investi et engagé pour ma ville. J’ai appris à connaitre le fonctionnement de cette collectivité et identifié les points d’amélioration à y apporter. Je me sais, à présent, capable d’être un maire utile à sa ville. Le mandat de maire est celui qui est le plus passionnant, à fortiori à Concarneau, ville au potentiel exceptionnel et au cadre de de vie remarquable. C’est une fonction exigeante. Ainsi, si les électeurs me font confiance, je mettrai ma carrière professionnelle entre parenthèses, en prenant une disponibilité totale. Je serai un maire à plein temps.

Qui vous accompagne ?

Concarneau avec vous ! est une liste citoyenne et d’ouverture. C’est une liste d’intérêt local, loin des clivages stériles et des débats politiques nationaux. Celles et ceux qui m’accompagnent ont des sensibilités politiques très variées et finalement complémentaires. Ils ont surtout un point commun, celui de vouloir s’investir au service des Concarnoises et des Concarnois, de donner de leur temps et de leur compétence au bénéfice de la ville qu’ils aiment, avec l’honnêteté nécessaire à l’exercice d’un mandat électif.

Quel type de maire serez-vous ?

Nous avons bâti notre projet avec les habitants. Je souhaite que nous le réalisions avec eux, pendant six ans, en associant également les élus de la minorité. Je serai à l’écoute de toutes et tous et rendrai compte régulièrement, des succès comme des difficultés. L’équipe municipale et moi-même ferons preuve d’une éthique irréprochable et serons à la recherche de l’intérêt général.

Le maire est également le représentant de Concarneau dans de nombreux organismes, institutions et collectivités. J’y exercerai avec assiduité et énergie les responsabilités qui incombent à la fonction afin que Concarneau y retrouve pleinement sa place de troisième ville du département.



Une Volonté Affichée

cliquer ici

e brezhoneg : Ur youl splann

klik aman