Bois énergie

Par bois énergie, on désigne l’ensemble des solutions qui utilisent la biomasse du bois comme moyen de chauffage. Ceci comprend le bois bûches, le bois déchiqueté (plaquettes forestières, plaquettes industrielles, connexes, broyats de bois en fin de vie) et granulés.

bûches

plaquettes forestières

granulés bois

Le marché du bois bûche est le premier débouché pour le bois énergie. En comparaison, la consommation de bois énergie dans les chaufferies bois de Bourgogne représente seulement 1/3 de la consommation de bois bûche.

1 million de tonnes de bois buches aurait été ainsi consommé dans la région en 2006 selon l’INSEE. Entre 1992 et 2006, la consommation régionale a été divisée par deux selon l’étude logement de l’INSEE. Depuis, l’ADEME estime que la consommation s’est stabilisée. Cette diminution serait due à des logements mieux isolés et des appareils de chauffage avec de meilleurs rendements mais également à un nombre d’utilisateurs croissants. Alterre estime que 26,6 % des logements du Pays se chauffent au bois.

Le marché de la plaquette forestière est en plein développement actuellement. Sa récolte augmente depuis près de dix ans et atteint 21 % des volumes de bois récoltés et commercialisés en Bourgogne en 2013. (Agreste 2015)

L’engouement pour le bois énergie est soutenu par le développement des chaufferies bois dont le nombre a quasiment doublé en cinq ans : collectives ou industrielles, 375 sont opérationnelles en 2015 dans la région Bourgogne dont 273 dans les collectivités.

Pour plus de renseignements sur l'état des lieux de la filière bois en Bourgogne-Franche-Comté:

FIBOIS BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE, en partenariat avec l’ADEME et la Région Bourgogne-Franche-Comté, publie le rapport complet de l'Observatoire Régional du Bois Énergie en Bourgogne-Franche-Comté pour l'année 2016. Actualisé tous les deux ans, cet Observatoire propose un état des lieux de la filière et un suivi de l’évolution du bois énergie en termes de production, commercialisation et consommation.

Dans le Pays Seine-et-Tilles, les collectivités locales se sont également intéressées à ce mode de chauffage durable et locale. C'est d'ailleurs une des réussites de la charte forestière de territoire du Pays de Saint Seine qui a initié la mise en place de sept réseaux de chaleur collectifs. A ces réseaux se sont ajoutées deux nouvelles chaufferies en 2015 à Lamargelle et Savigny-le-sec. Lors de la précédente charte forestière, de nouvelles chaufferies bois ont également vu le jour à Marsannay-le-bois (plaquettes forestières), Cussey-les-Forges (granulés bois) ainsi qu’à Courlon (granulés bois). En 2017, la commune de Grancey-le château inaugure également sa chaufferie granulés pour le tout nouveau complexe école mairie.

Au total on trouve treize chaufferies bois collectives sur le territoire totalisant 1865 kW. L’ADEME estime que la consommation de bois correspondante est de 1 669 tonnes/an. La ressource disponible et économiquement exploitable permettrait d’alimenter 7 x plus d’installations que celles aujourd’hui en activité.

La filière bois énergie de la Communauté de communes Forêts, Seine et Suzon


La communauté de communes Forêts, Seine et Suzon gère entièrement sa propre filière bois énergie comprenant 9 chaufferies bois alimentant des bâtiments communaux de différents villages du secteur. Pour cela, elle achète chaque année, une coupe de bois énergie à une commune du territoire. Via un marché public, un exploitant local coupe et débarde le bois en bord de route. Un autre entrepreneur local prend alors en charge le broyage du bois en plaquettes forestières. Ces plaquettes sont acheminées à la plateforme de stockage de Francheville. La plateforme a été construite par la communauté de communes et est gérée directement par elle. De là, un agent communautaire livre les différentes chaufferies avec un tracteur équipé d'une remorque.

Broyage en forêt communale de Champagny

Plateforme de stockage à Francheville

Chaufferie à Bligny-le-sec

Pour en savoir plus :


(Conseil départemental - ONF - SICECO)

Plaquette com BE - 2016.pdf
Pays Seine et Tilles - 2017