Desserte forestière

Pour sortir plus et mieux de bois de nos forêts, il est important d'avoir un réseau de desserte forestière adaptée. Les grumiers peuvent ainsi accéder au bois débardé en bord de route afin de l'acheminer dans une entreprise de première transformation comme une scierie par exemple.

Mais revenons à nos dessertes, la nouvelle charte forestière continue à s'investir pour développer un réseau de desserte et place de dépôt performant. Pour cela elle s'appuie sur le schéma de desserte réalisé dans la charte forestière précédente.

Des aides financières pour l'investissement dans les dessertes forestières


La Région Bourgogne a inscrit dans son Programme de Développement Rural (Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural) une aide à l'investissement pour les dessertes forestières. Les projets sont sélectionnés lors d'appels à projet lancés une à deux fois par an.

Les projets retenus bénéficient d'une aide publique au minimum de 50 % du projet pour les porteurs de projets individuels et jusqu'à 80 % pour des projets collectifs portés par une commune forestière.

De nouvelles dessertes privées/publiques


Grâce à l'aide financière de l'Europe via le FEADER, des projets de desserte ont pu voir le jour en Seine-et-Tilles.

Bois de Nachot

En 2014, le Bois de Nachot (Avot), a vu l'inauguration d'un nouveau réseau de desserte associant plusieurs propriétaires privées et publiques. Les communes d'Avot, Barjon, Fraignot-et-Vesvrotte ainsi que le GIE de la Venelle ont monté ensemble un projet de desserte pour l'ensemble de ce massif.

  • Maître d'ouvrage : Commune d'Avot
  • Maître d’œuvre : ONF
  • Coût total : 196 000 euros HT
  • Taux de subvention : 80 % (Europe + Région)
  • Recette des coupes d'emprises : 23 000 euros (50 % de l'autofinancement)

Bois de Chevaillon et des Etivaux

En 2016, une seconde réalisation privée-publique a vu le jour à Echevannes. La commune d'Echevannes et le GIE de la Venelle se sont associés afin de mieux desservir les massifs des Etivaux et de Chevaillon. Un peu de plus de 4 kilomètres de routes et presque autant de pistes ainsi que deux places de dépôts et deux places de retournement ont été créés.

  • Maître d'ouvrage : Commune d'Echevannes
  • Maître d’œuvre : ONF
  • Coût total : 113 810 euros
  • Taux de subvention : 80 % (Europe, Région et Etat)

Bois de la Grande Montagne

En 2018, une nouvelle réalisation privée-publique a vu le jour à Foncegrive. Les communes de Foncegrive, Vernois-les-Vesvres et Cussey-les-Forges et le GIE de la Venelle se sont associés afin de mieux desservir le massifs de la Grande Montagne et des bois adjacents. Un peu de plus de 5 kilomètres de routes et presque le double de pistes ainsi que plusieurs places de dépôts et de retournement ont été créés.

  • Maître d'ouvrage : Commune de Foncegrive
  • Maître d’œuvre : ONF
  • Coût total : 154 630 euros
  • Taux de subvention : 80 % (Europe, Région et Etat)

Pour en savoir plus sur les dessertes


  • Compte rendu de réunion - CRPF/Charte Forestière à Avot - 2015
CR Réunion desserte du 12 juin 2015_photo.pdf

Pour en savoir plus sur les aides européennes :

Europe s'engage en Bourgogne