De mes nouvelles

Mais qui donc à nouveau viendra

me redonner de mes nouvelles,

chanter que le printemps est là,

et m’annoncer les mirabelles,

ouvrir une dernière fois

les sentiers parfumés d’espoir

et caresser à douce voix

mes crépuscules presque noirs.

Mais qui donc à nouveau viendra,

en prenant simplement ma main,

me redonner confiance en moi

pour suivre encore le chemin,

lire dans mon regard tari

les abîmes de solitude

où s’enlise ma vieille vie

tout engorgée de lassitude.

Mais qui donc à nouveau viendra

me faire croire à la légende,

à l’amour qui étanchera

cette soif toujours aussi grande,

redonner l’audace à mes doigts

et la puissance à tout mon corps

pour tenter encore une fois

de faire la nique à la mort.

Mais qui viendra donc avec moi

jouer l’ultime ritournelle ?

Mais qui donc à nouveau voudra

Me redonner de mes nouvelles ?