Les fiches du cinema

Article 23

de jean-Pierre Delépine

Les Fiches du Cinéma : À partir de son expérience et de cas avérés, Jean Pierre Delépine écorche le corps de l’entreprise et équarrit le marché de l'emploi pour en dévoiler l'ingénieuse et inhumaine mécanique.

Un thriller socio-économique nerveux et militant.


Avant d’en venir au cinéma, Jean-Pierre Delépine travaillait dans un cabinet de recrutement : c’est dire s'il connaît son affaire. Et cela se sent. Tout à un accent de vérité dans ce premier film, dont on devine qu'il contient des montagnes de dégoût et les heures d’incrédulité que charrient derrière elles ses années de pratique au service de la sacro-sainte compétitivité.


On reconnaît les mécaniques que l’on entend dénoncer à longueur de journée sans pour autant en prendre la mesure véritable, excepté lorsqu’on est soi-même concerné.

Si le film remue, c’est sans jouer sur une empathie que la nervosité de la caméra et la valeur des plans qui se succèdent en variant sans cesse la distance nous empêchent d’approcher.

C’est en construisant son brûlot économique, social et politique comme un thriller - dont on connaît le meurtrier sans visage et en faisant émerger le cynisme abscons et des absurdité des pratiques et des usages en vigueur sur le marché de l’emploi, que le réalisateur nous étourdit sous la vraisemblance, pour ne pas dire ta vérité des faits.

En commentant la fiction en exergue avec une sorte d'avertissement personnel, en épilogue en livrant des données documentaires le cinéaste refuse de laisser le doute planer : ce qui donne à jouer à des interprètes typés pour mieux nous prendre en défaut d’identification et donc de discrimination, c’est ce qui se joue dans la vie, impunément.

Sans esprit d’analyse appuyée et tenu par un réel enjeu cinématographique, Delépine nous précède à bord de la galère des esclaves modernes, qu’ils soient faibles ou puissants, mais sans plus ramer lui-même: il en est, le temps du film, la vigie. G.B.L.

DRAME SOCIALE

Adultes / Adolescents

GÉNÉRIQUE

Avec : Thanh Ingle-Lai (Cécile Courtois), Nicolas Buchoux (Cédric Panchot), Alix Benezech (Alice Monfort), Alexandra Bensimon (Madame Petiot), Louis Donval. (Jean-Yves Courtois), Anne Fagegattier (l'amie d’Alice), Jean-Pierre Pivolot (le directeur général de la banque}, Jérôme Amiack (Monsieur Berthierl), Lionel Tavera (le président de la banque), Lilly Edo [inès, la maîtresse du président), Jean-Marie Godonier (Bruno le collègue de Cécile), Cédric Jordant (Jean-Louis, le candidat). Charlotte

Bressollette (Myriam, la candidate), Églantine Pauget (le manager de Cédric et Alice), Laure Maloisel (la stagiaire). Cédric AlamMargot (Le syndicaliste), Martine Borg (la mère d’Alice), Eric Moreau (le père d’Alice), Main Neveu (Gino, Le chauffeur). Sébastien Boju, Sidney Zaoui, Shana Couturier, Juliette Stevez, Yoann Meslet, Sébastien Lafeulliade.

Scénario : Jean-Pierre Delépine Images : Jéremy Lesquelen et Fabien Margnac Montage : Thomas Bahoul, Sylvie Pontoizeau et, Lizi Gelber. Assistants réal David Tysman et Camille Teixiera Musique : Jean-Pierre Bouquet Son : Cédric Alamargot, Sylvianne Bouget et Marion Hennenfent Décors : Yoko Sobue

Costumes : Yoko Sobue Production : La Femme Endormie Productrice déléguée : Carole Solive Dir. de production : Antoine Camard Distributeur : Art Cinefeel 83 minutes. France, 2010 Sortie France : 12 décembre 2012


RÉSUMÉ : Jean-Yves est menacé de licenciement à la suite de notes émanant du management. Après trente ans de service et un harcèlement bien réglé, il se défenestre. Sa femme, Cécile, fête un contrat providentiel dans une banque. Cette banque subit des problèmes informatiques récurrents. Le président

tance un ultimatum à ses équipes et autorise le recours à une entreprise de recrutement : les responsables du secteur ont quinze jours pour trouver une solution, ou dégager.

A cause de cette nouvelle embauche, Cécile voit la promesse de CDI qu’on lui a faite renvoyée sur les lauriers du chômage. Les agents de la plus grande entreprise de recrutement s’attellent à la tâche :

entretiens aux accents d’inquisition, tri express et discriminatoire des CV. Cécile se rend à l’un de ces entretiens peu orthodoxes avec Alice, juste sortie des grandes écoles. Panchot, un agent carnassier, s’y invite également. Cécile est renvoyée à la précarité de sa situation : veuve avec deux enfants. Le candidat retenu par la banque empoisonne sa progéniture et fait la une, mettant en péril la réputation du groupe. Le recrutement de son successeur se fera à l'ancienne : Cécile doit organiser avant son départ. Panchot a été renvoyé. Il croise Alice, qui a démissionné. Cécile atteint

une dernière phase de recrutement. Mais Panchot, qui dirige le process, lui annonce qu'on lui préfère un autre candidat pour des raisons de feeling. Elle le menace de son cutter et obtient le poste. Un ancien collègue lui apprend le suicide de Panchot.

https://jpdlx9.wixsite.com/jean-pierre-delepine


https://jean-pierredelepine-05.webself.net/


http://jean-pierre-delepine.e-monsite.com/


https://jean-pierre-delepine.webnode.fr/


https://991845.site123.me/


http://jean-pierre-delepine.mozello.fr


https://jean-pierre-delepine.jimdosite.com


https://jean-pierre-delepine.yolasite.com


https://sites.google.com/view/jean-pierre-delepine-filmdebat/accueil


https://sites.google.com/view/jean-pierre-delepine-qjsn/accueil


https://sites.google.com/view/jean-pierre-delepine-film-qjsn/accueil


https://sites.google.com/view/jean-pierre-delepine-leprogres/accueil


https://sites.google.com/view/jean-pierre-delepine-lejslcom/accueil


https://sites.google.com/view/jean-pierre-delepine-populaire/accueil


https://sites.google.com/view/jean-pierre-delepine-premiere/accueil


https://sites.google.com/view/jean-pierre-delepine-mag-cine/accueil


https://sites.google.com/view/jean-pierre-delepine/accueil


https://sites.google.com/view/jean-pierre-delepine-cinema-lg/accueil


https://sites.google.com/view/jean-pierre-delepine-artuscine/accueil


https://sites.google.com/view/jean-pierre-delepine-cinedebat/accueil


https://sites.google.com/view/jean-pierre-delepine-premiere/accueil


https://sites.google.com/view/article23-jeanpierre-delepine/accueil


https://sites.google.com/view/delepine-quejusticesoitnotre/accueil


https://sites.google.com/view/jean-pierre-delepine-qjsn-pres/accueil


https://sites.google.com/view/jean-pierre-delepine-film-util/accueil


https://sites.google.com/view/jean-pierre-delepine-qjsn/accueil