L’A.M.i. (Association Nationale de défense des Malades, Invalides et handicapés), est une association loi 1901 présente sur le territoire français au travers de comités locaux et départementaux.

Née en 1936 dans les sanatoriums au cœur des combats des travailleurs atteints de tuberculose au sein de la FNTC puis de la FNLA, l’A.M.i. regroupe depuis 1964 des personnes handicapées ou malades, des parents d’enfants handicapés et des personnes valides qui ont choisi de lutter pour que les personnes handicapées puissent :

Vivre, étudier, travailler, se cultiver avec l’ensemble des citoyennes et citoyens

L’A.M.i refuse la pitié et l’assistance :

Rare association à ne gérer aucun établissement ou service, elle est indépendante de toute structure d’accueil et de travail.

Elle consacre tous ses moyens à rompre l’isolement, le silence et la misère pour permettre aux citoyens handicapés ou malades de :

  • Lutter pour obtenir leur insertion dans tous les aspects de l’existence.

  • Intégrer la vie scolaire, professionnelle, sociale et culturelle.

  • Revendiquer des ressources décentes et la compensation de tous les surcoûts dus au handicap

  • Faire respecter la dignité des personnes malades (notamment lors des hospitalisations), et des personnes handicapées en établissement,

  • Connaître leurs droits pour se responsabiliser et refuser l’assistanat

  • Défendre et promouvoir un système de protection sociale qui garantit le droit à la santé pour tous sans reste à charge pour tous les soins et médicaments

  • Réfléchir aux causes de leurs difficultés, trouver les moyens les plus efficaces pour agir collectivement.

Pour atteindre ces objectifs l’A.M.i. lutte pour :

Des ressources décentes avec une AAH égale à 100 % du SMIC net

  • Une véritable compensation de tous les surcoûts dus au handicap

  • Un statut de salarié à part entière pour les travailleurs handicapés en ESAT

  • Pour dénoncer les maltraitances dans de trop nombreux établissements pour personnes handicapées ou âgées.




COMMUNIQUÉ

DE L’AMI NATIONALE



Déconjugalisation et Revalorisation de l’AAH

L'AMI se réjouit de l’adoption en première lecture par l’Assemblée Nationale de la déconjugalisation de l'AAH (Allocation aux adultes handicapés)

Cette avancée serait totale si dans le même temps le Gouvernement acceptait de revaloriser son montant au niveau du SMIC NET : 1302,64 euros.

Le montant de l’AAH, 956 euros au 1er juillet 2022, est encore largement inférieur au seuil de pauvreté et réellement insuffisant pour faire face aux dépenses du quotidien.

On ne connaît pas encore les nouveaux critères d'attribution l’AAH et de son calcul d'autant plus que le Gouvernement veut refonder complètement cette allocation selon les termes employés par Elisabeth Borne, Première Ministre, lors de son discours de politique générale.

Octobre 2023 est évidemment trop tard pour mettre en place cette mesure de justice sociale.

Comme le revendiquent les personnes en situation de handicap et l’AMI depuis des années il est encore temps lors des débats parlementaires actuels et futurs de décider que le montant de l’Allocation aux Adultes Handicapés soit égal au SMIC NET.

Le Conseil National de l’AMI

23 JUILLET 2022

François COUTURIER

Président AMi Nationale




A VENISSEUX

VENEZ NOMBREUX


CAMPAGNE D'

ADHESION 2022

OU

RAPPEL

PETITION AAH


Utilisez ce LIEN pour signer la pétition 2022

Pour NOUS soutenir OU nous rejoindre