L'Aïkido

Créé à la fin des années 40, l’aïkido est un art martial adapté au monde moderne

Le fondateur de l’aïkido, Morihei UESHIBA (1883-1969), fut inspiré par les meilleurs maîtres d’art martiaux du Japon de l’époque(écoles de Ju-jitsu), d’escrime traditionnelle).

L’arrière plan philosophique ou religieux joua un rôle très important (traditions Shinto, Zen, Tao). A côté de ce retour aux sources de l’esprit traditionnel du samouraï, il réussit à ouvrir sa pratique à des notions plus modernes (recherche de la paix, fraternité,harmonie) et développa à partir de 1948 l’enseignement d’une discipline neuve et originale, qui commença dès 1950 à rayonner dans le monde entier.

Des techniques efficaces effectuées sans heurt et visant à canaliser et à contrôler l’adversaire.

Techniques à mains nues avec un ou plusieurs adversaires, armés ou non. Techniques au sabre et au bâton. Techniques de respiration et de concentration.

Toutes les techniques visent au contrôle de l’adversaire, l’amenant à une chute et/ou une immobilisation. Il s’agit de canaliser le mouvement, la vitesse et la force de l’adversaire, de les utiliser sans rentrer en opposition avec eux.

Pas de compétition, une discipline accessible à tous La recherche de l’aïkido est celle de l’équilibre optimum de l’individu par rapport à lui même, et par rapport à son environnement. Chacun peut se conforter à ses possibilités physiques, le but étant précisément de mieux les connaître.Une telle pratique est donc accessible à tous, homme ou femme, de l’âge tendre à l’âge mur. Si comme au Judo, le pratiquant d’aïkido utilise des techniques de projection et d’immobilisation pour déséquilibrer et maîtriser son adversaire, il peut également accompagner ses mouvements d’une série " d’atemis " c’est à dire de coups de poings et de pied portés, comme au karaté en des endroits vitaux du corps.

Mais contrairement au Judo et au Karaté qui constituent des disciplines sportives, soumises à des règles très strictes, l’Aïkido est un art martial dont la pratique exclue toute idée de compétition.

Technique de défense idéale, l’Aïkido s’efforce de transformer l’agressivité de son adversaire en lui démontrant l’inutilité de son attaque.

Discipline physique et morale complète, l’Aïkido permet d’acquérir une parfaite maîtrise de soi tout en assurant un développement harmonieux du corps.