Adrien Piard est artiste plasticien et jardinier. De sa première formation en espaces verts, il est attentif à un environnement. Sa pratique artistique est sans délimitation : il s'adonne aussi bien à la sculpture, qu'à l'aquarelle, à la vidéo, au dessin ou à l'installation. Il cherche moins à construire un ensemble cohérent de pièces personnelles au fil du temps qu'à appliquer toute sa sensibilité à répondre à un contexte, qui l'aurait soudainement interpellé ou qu'on lui aurait proposé pour une intervention plastique. Son regard peut s'accrocher à un bivalve fossile dans une cavité de tuffeau, un bug d'impression textuelle, un problème d'interprétation d'une image, des tourbillons de vapeur dans le vent... A la manière d'un collectionneur, comme dans son musée d'enfant, il met en espace et établit ces éléments en tant qu'œuvres, en les reprenant parfois tels quels ou en réinterprétant leur forme à travers le matériau de son choix, qui peut aller du cube urinoir aux céréales du petit déjeuner. Il matérialise par ses objets un ressenti poétique et vif du monde qui le porte, sur un sol qui est parfois le support simple de ses productions, ainsi que celui de son travail quotidien au contact de la nature.

Préparation de l'exposition Sur le Fil à l'Ecole Supérieure des beaux-arts de Tours, ancien site du jardin François 1er., actuel CCCOD. Photographie © Anne Penders

*Image d'après une planche de la Loi du contraste simultané des couleurs... de Michel-Eugène Chevreul : Une corbeille de dahlias (1839) avec détails d'œuvres d'Adrien Piard. Visuel et texte par Julie Mansillon