Un peu d'histoire

Le Basket à Domène de 1932 à 1999

Évoquer en quelques pages l’histoire du basket à Domène depuis sa création en 1932 n’est pas un exercice facile. La liste des exploits sportifs, des titres régionaux et nationaux remportés sur le terrain du patronage Saint Georges, au gymnase Pierre de Coubertin et dans les salles de basket de l’hexagone est longue.

Il en est de même des souvenirs laissés par les joueurs, les dirigeants et tous les membres bénévoles qui ont fait vivre le basket domènois depuis plus de 60 ans.

Il a donc fallu procéder à un choix et par avance nous nous excusons pour les personnes non citées ou les faits sportifs « oubliés » qui ont apporté comme d’autres leur pierre à l’édifice.

Afin de faciliter sa compréhension, l’histoire du basket domènois sera évoquée dans un ordre chronologique en deux parties l’une consacrée à l’Avenir et l’autre à l’Amicale Basket Club qui lui a succédé en 1975.

Première Partie: l’Avenir de Domène

1932 – 1949: L’époque des Pionniers

C’est en 1932, sous la direction d’un instituteur sportif M. BORREL, que le basket doménois fait ses premiers pas avec des équipes seniors, juniors et cadets engagées en championnat UFOLEP sous le titre “Avant Garde de Domène”.

En 1936, sous l’impulsion de l’Abbé Louis COTTAVE, l’Avenir de Domène prend le relais avec Paul PELLAT à la présidence et Roger VIAL comme entraîneur.

Avec la création en 1939 d’une section féminine « Les Perce – Neige », l’effectif du club est d’environ 150 membres.

Pendant la 2ème guerre mondiale, l’activité de l’association est maintenue avec des équipes de jeunes. De 1946 à 1949, l’Avenir de Domène est le porte drapeau du basket alpin avec six équipes engagées en championnat.

Les travaux d’amélioration du patronage St Georges réalisés à cette époque vont permettre d’assurer le développement du basket local : création de vestiaires et de douches, goudronnage et éclairage du terrain, puis construction en 1960 d’une tribune couverte pour recevoir le nombreux public doménois.


La saison 1946/1947 sera marquée par un quart de finale du championnat de France « patros » contre l’Éveil Sportif Sainte Marie de la Guillotière qui compte dans ses rangs plusieurs internationaux dont Mrs BUSNEL et BUFFIERES.

L’équipe doménoise était composée de : Antoine MOLINARI, Roger DEVEDEUX, Jules CATRY, André CLERY, Vincent BARBIER, Édouard GAGNEUX, Maurice DEVEDEUX et Louis JOUBERT.

Ces joueurs auxquels il faut associer les dirigeants de l’époque notamment Lucien BONTHOUX le trésorier, Joseph SIMONETTI et Henri ROLLAND les secrétaires font partie des pionniers du basket doménois.

1950 – 1975: La période de référence

L’arrivée d’une nouvelle génération de joueurs va, sous la houlette d’Antoine MOLINARI, assurer la renommée du basket de Domène sur le plan régional et national.

Au début des années 50, l’équipe fanion est constituée autour de Jean Pierre RECOURA, Nicolas PORCEL, Pierre LOCATELLI, Marcel GAGNEUX, Georges POUCHOT, Albert SORENZO, Alphonse et Manus GIMENEZ.

Au fil des années, cet effectif sera complété par des joueurs formés au club ou recrutés à l’extérieur : Maurice DOULAT, Jacques RECOURA, Jean Paul FOURNIER, Georges MENUEL, Robert GIRAUD, Serge TEDESCHI, Michel GAILLAND, Robert VASSAL, Guy BAILLY BERARD et tous les autres vont laisser au cœur des supporters des souvenirs inoubliables.

Les Juniors remportent en 1950 la Coupe de France FSF en battant Orthez à Alès.

Ce premier titre national sera suivi par deux autres obtenus à Paris Coupe de France Honneur en 1954 et Coupe de France Excellence en 1957.

Il reste à confirmer ces résultats en championnat. Ce sera chose faite avec l’accession en 1957 en Excellence Nationale et les 5 années jouées à ce niveau en terminant de la 2ème à la 4ème place.

Mais c’est encore en Coupe de France que l’Avenir va écrire ses plus belles pages.

L’aventure vécue en 1963 reste gravée dans la mémoire de ses acteurs et des spectateurs : victoires sur Saint Etienne en 32ème de finale, Montferrand en 1/16ème et Auboué en 1/8ème, élimination en quart de finale contre l’équipe de Charleville emmenée par Jean Paul BEUGNOT.

L’ambiance qui entoure ces matchs de coupe de France disputés sur le terrain en plein air de la salle St Georges reste un des temps forts du sport à Domène.

Ce parcours, salué par la presse nationale et la télévision, sera le point d’orgue d’une période glorieuse marquée par une génération exceptionnelle de joueurs.

Après le départ de plusieurs joueurs, l’Avenir de Domène connaît une période de transition de 1964 à 1967.

Le basket connaît une évolution rapide dans les années 70 : sa pratique en salle transforme le jeu qui devient plus rapide et plus spectaculaire. La construction de gymnases rend les compétitions plus ouvertes avec l’arrivée de nouveaux clubs et permet le développement des catégories de jeunes (Benjamins, Poussins, École de basket).

Les capacités physiques des joueurs et le niveau de jeu s’élèvent avec l’arrivée des joueurs américains qui marque le début du basket professionnel.

Sous la conduite de Robert GIRAUD au poste d’entraîneur, c’est une autre génération de joueurs formés au club qui va donner au public l’occasion de vibrer à de nouveaux exploits.

La montée en championnat de France Fédéral, obtenue en 1969 par Jean Louis GUDERZO, Christian BRUN, Gérard MAGLI, Philippe RECOURA, Christian FLANDINET, AUGRY et BRUNET-MANQUAT, en sera la première étape.

La construction du gymnase municipal en 1971 donne un nouvel élan au basket local qui avec 11 équipes dont 4 féminines reste le club phare de la région.

L’objectif d’accession en Nationale 3 étant atteint en 1973, l’apport de joueurs étrangers est devenu nécessaire pour rester compétitif à ce niveau.

L’arrivée des américains Pat KELLY et Eddie PAYNE permettra d’assurer le spectacle et la montée en Nationale 2 avec le soutien inconditionnel d’un public qui à chaque match remplit les tribunes du gymnase municipal.


Les rencontres amicales organisées contre les ténors du championnat de France, VILLEURBANNE et BERCK champion de France en titre, se jouent devant plus de mille spectateurs dans une ambiance extraordinaire.

Pourtant, cette embellie sera de courte durée.

Le maintien en Nationale 2 est assuré difficilement la saison suivante, Eddie PAYNE ayant été remplacé par Larry GREEN au niveau de l’effectif complété par l’arrivée de Jean Claude CLANET.

Malgré le soutien des sponsors et du public, le club n’a pas les moyens financiers pour continuer d’évoluer à ce niveau.

Une fusion de l’Avenir avec un club de Grenoble (BCG), proposée par le président MOLINARI à la fin de la saison 1974/1975, est votée à une courte majorité.

Joueur, puis entraîneur et enfin président du club jusqu’en 1975, Antoine MOLINARI a été l’élément moteur du basket doménois pendant 25 ans.

Au cours de cette période, il a été aidé dans sa tâche par son épouse Jeannette, Jo SIMONETTI, Lucien BONTHOUX, Henri ROLLAND, Pierre ARIOLI et tous les dirigeants qui ont assuré la bonne marche du club.

Maurice SAVIN a lui aussi beaucoup contribué à la réussite du basket doménois comme dirigeant et encore davantage par ses articles de presse en qualité de correspondant local du Dauphiné Libéré.

Ses deux fils ayant commencé une carrière de basketteur sous les couleurs de l’Avenir, son rôle fut aussi déterminant dans la création de l’A.B.C.D. en 1975 et le maintien du basket à Domène.

Depuis sa disparition en 1990, un challenge du souvenir est organisé chaque année pour honorer sa mémoire.

Deuxième Partie: L’Amicale Basket Club de Domène

La fusion de l’Avenir avec le Grenoble B.C. en juin 1975 entraîne la disparition du club mais pas la fin du basket doménois. La volonté des dirigeants, restés fidèles à Domène et à la cinquantaine de jeunes joueurs désirant continuer à pratiquer le basket dans la commune, donne naissance à l’A.B.C.D. le 5 juillet 1975.

1975 – 1985: La période de reconquête

Le premier bureau de l’A.B.C.D. est élu avec Marcel BOINNARD à la présidence, Jo SIMONETTI à la vice-présidence, Christiane CHAVANNE au secrétariat, Roger NICOLAS à la trésorerie et Jean Pierre RECOURA comme directeur sportif.

Une équipe dirigeante constituée de parents se met en place au fil des années avec notamment Marie-Jeanne SAVIN, Jules ACHARD, Jo MONNET, Serge PAGE, Paul et Michèle SERRANO.

L’encadrement des équipes de jeunes est pris en charge par d’anciens joueurs comme Pierre et Milou CHAVANNE, Christian FLANDINET, Victor LABATTE, Jean Pierre DOMINONI et Jo MENUEL.

Pour sa première année d’existence, l’A.B.C.D. engage 7 équipes en championnat et obtient sur une saison des résultats jamais égalés depuis :

  • 4 titres de champion de l’Isère en seniors, juniors, cadets et minimes
  • 2 titres de champion des Alpes en juniors et cadets

Un parcours remarquable en coupe de France cadets jusqu’en 1/8e de finale après des victoires sur Challes, la CR0 de Lyon, St Chamond, Nice et Besançon.


L’équipe Seniors, repartie au bas de l’échelle en Honneur de l’Isère, effectue un retour fulgurant dans la hiérarchie du basket départemental, puis régional avec le soutien d’un public de plus en plus nombreux.

Invaincue pendant 4 années, elle gravit un à un les échelons pour accéder en Excellence Région en 1979.

Cette équipe de copains, formée par Jean Pierre RECOURA, compte dans ses rangs: Michel et Pierre SAVIN, Christian et Alain RECOURA, Jacques et Gilles GUILLARD, Denis CHAVANNE, Hugues MICHAUD, Yves ROZAND, Jean Michel MARTIN-COCHER, Alain SEGURA, Jean-Marc PAGE, Patrick DAVID et Gilles LAVOREL.

Ce retour au premier plan des Seniors est complété par les résultats prometteurs des équipes de jeunes du club : champion de l’Isère et des Alpes Juniors en 1978, champion de l’Isère Cadets en 1978, vainqueur du tournoi international des moins de 20 ans de Parilly en 1979.

En 1980, Henri BOEUF devient président du club et Guy BAILLY-BERARD entraîneur de l’équipe première.

Le titre de champion des Alpes Excellence, synonyme de montée en Nationale 4, est remporté en 1981.

Après deux belles saisons en championnat de France, le groupe formé en 1975 poursuit sa progression avec l’incorporation de Jean-Pierre DESIGAUX et Bertrand SERRANO et obtient en 1983 son accession en Nationale 3.

En 8 ans, le basket doménois a reconquis sa place et retrouvé un palmarès, une identité et un public.

La montée en Nationale 3 nécessite de nouveaux moyens financiers et le recrutement de deux joueurs de grande taille.


Sponsorisé par la station des Deux Alpes, le club franchit un nouveau pas en recrutant Robert DERBEZ et Mike RUSSEL.

La saison 1983/1984 sera un succès sur le plan sportif mais aussi la fin d’une belle aventure humaine.

Les mêmes causes produisant les mêmes effets, le manque de moyens financiers provoque le départ de plusieurs joueurs. La 2ème saison en Nationale 3 sera pour ceux restés fidèles à leur club d’origine un long calvaire marqué par une série de défaites, des blessures physiques et morales et la démission d’une partie de l’équipe dirigeante.

Le départ de Christiane et Milou CHAVANNE, auxquels le club doit une bonne part de sa réussite pendant ces 10 premières années, marque la fin d’une époque.

1986 – 1999: Une place confirmée au niveau régional

Au début de la saison 1985/1986, une nouvelle équipe dirigeante prend la relève : Serge PAGE président, Christiane CURIS secrétaire, Christian CHAVANNE trésorier, Gérard RIGOLLIER et Alain SEGURA responsables des animations.

Jo SIMONETTI, présent depuis la création du basket doménois en 1936, reste l’inamovible vice-président du club. Henri BOEUF, Cécile SAVIN et Solange MENUEL se lancent à la recherche de sponsors pour financer la réalisation du dépliant édité chaque année.

Des parents s’investissent dans le fonctionnement du club et prendront une part active dans son développement pendant plusieurs années : Yvette et Lucien ADAMO, Daniel VALDONIO, Patrice GEROMIN, Jocelyne BUSSE, Michelle LAKAMA.

Sur le plan sportif, l’équipe fanion rétrogradée en Promotion Régionale démarre une nouvelle aventure sportive sous la direction de Michel SAVIN, capitaine et entraîneur.

Le groupe des anciens joueurs, renforcé par André COMPARIN et Guy VALCESCHINI, remporte en 1987 le titre de champion des Alpes Promotion.

La saison suivante, un nouveau titre de champion des Alpes Excellence obtenu au finish sur le dernier match disputé à Annonay devant 1500 spectateurs ardéchois lui donne accès à la Nationale 4.

La même année, la relève formée au club fait parler d’elle avec l’équipe Minimes entraînée par Pierre SAVIN et Denis CHAVANNE qui termine 2ème de sa poule en quart de finale du championnat de France.

En 1989, Jean Pierre RECOURA succède à Serge PAGE et devient le 4ème président de l’ABCD.


De 1988 à 1992, le parcours de l’équipe première entraînée successivement par Gilles GUILLARD, son frère jumeau Jacques et Gérard MAGLI se résume à une suite d’aller-retour de l’excellence des Alpes à la nationale 4.

Montée en N 4 en 1988 suivie d’une descente en excellence en 1989.

Nouveau titre de championnat des Alpes en 1991 avec montée en N 4 suivie d’une nouvelle descente en 1992. Pendant cette période, l’effectif de l’équipe a évolué avec le retrait progressif de l’ancienne génération présente depuis 1975 et qui terminera sa carrière en seniors 2 en 1995 après avoir remporté un dernier trophée, la coupe de l’Isère.

Son remplacement est assuré par les jeunes du club (Pierre CURIS, Frédéric VALDONIO, Grégory MORATA, Stéphane MACARI) et l’apport de joueurs venus de l’extérieur (Philippe RENAULT, Jacques GDOWIK, Frédéric HAMILTON, Claude RIVAL et Yves CREVATIN).

La politique de formation des jeunes engagée par le club depuis ses débuts se poursuit avec la création en 1989 de l’école de basket qui permet d’accueillir les plus jeunes à partir de 7 ans.

L’encadrement bénévole des équipes est assuré par d’anciens joueurs (Jean Pierre RECOURA, Bernard DELANNOY, Jacques SAVIN, Hugues MICHAUD) et des seniors encore en activité (Pierre et Olivier CURIS, Guy VALCESCHINI, Laurent DEVEDEUX et Grégory MORATA).

Leur travail continue de porter ses fruits avec les titres de champion de l’Isère cadets 1990 et 1991, champion de l’Isère minimes 1990, champion de l’Isère poussins 1990 et 1991.

De 1992 à 1995, Sylvain BEUF, Franck DERRIEN, Laurent DEVEDEUX, Pascal et Laurent GALLEGO rejoignent l’équipe fanion qui continue avec plus ou moins de réussite son parcours en championnat régional.

Claude RIVAL, seul joueur venu de l’extérieur à avoir côtoyer deux générations, est devenu le capitaine de route de cette équipe en faisant l’unanimité autour de lui par sa gentillesse et son sérieux. Il est aussi le dernier capitaine à avoir gagné un trophée régional avec la coupe des Alpes remportée en 1994.

Aidé par son épouse Nicole, Gilles GUILLARD reprend du service en 1992 pour encadrer un groupe prometteur de benjamins. Grâce au travail qu’il accomplit pendant 3 ans et qui sera poursuivi par Jean NESTA en championnat régional cadets, le renouvellement de l’effectif seniors est assuré à partir de 1996 par Sébastien PELOSO, Didier DEVEDEUX, Fabien PERDRIX, Yannick VIZIOZ-FORTIN, Norbert DAMIANO, Éric BRANDOLIN, Jeff SALLENAVE et Olivier CURIS.

En chemin, Éric PETITJEAN et Alexandre DUDOUET ont quitté le groupe pour tenter et réussir un début de carrière dans des clubs professionnels de haut niveau.

Jean Pierre RECOURA après 50 ans de bons et loyaux services comme joueur, entraîneur, arbitre et président, décide de cesser son activité au sein du club pour laisser la place aux jeunes.

La présidence est assurée depuis par Christian CHAVANNE, ancien joueur de l’Avenir, trésorier depuis 1985 et homme de base du club sur la dernière décennie.

Il est entouré d’une équipe dirigeante formée de parents et d’anciens joueurs : Alain DEVEDEUX et Jo SIMONETTI, Pierre CURIS secrétaire, Annie BRANDOLIN et Denise PERDRIX trésorières, Catherine GUILLARD à l’animation. L’encadrement des jeunes est assuré depuis par Jacques GUILLARD, Pierre SAVIN, Olivier CURIS, Franck LAFAY et Jean Yves TYTGAT.

Plusieurs générations de basketteurs se sont succédées pour faire briller avec plus ou moins d’éclat les couleurs de Domène. Mais à chaque tournant de son histoire, c’est grâce à la volonté collective des entraîneurs bénévoles, des jeunes formés au club et de leurs parents devenus dirigeants que le basket local a su rebondir pour reprendre sa marche en avant. L’avenir du basket doménois appartient donc à la génération actuelle et à celle qui se prépare parmi laquelle figurent déjà des enfants et petits enfants d’anciens joueurs de l’Avenir et de l’A.B.C.D.

La vie d’un club sportif connaît périodiquement des hauts et des bas et l’histoire du basket doménois nous le rappelle. Mais à l’aube du troisième millénaire, l’ensemble du sport amateur est confronté à de graves problèmes de fonctionnement : disparition progressive des bénévoles et des supporters, concurrence accrue des activités de loisirs, individualisme renforcé des pratiquants, recours à un encadrement « professionnel » exigé par les fédérations, manque de moyens financiers. L’évolution des mentalités et des comportements ne facilite pas la tâche des bénévoles qui continuent à croire aux valeurs générées par la pratique du sport.

Souhaitons qu’au cours des années 2000, l’ A.B.C.D. et tous les clubs sportifs de la commune puissent continuer à assurer une gestion dynamique de leurs activités, avec le soutien actif de tous ceux qui partagent leur passion commune.