L'origine du projet

L’envie de deux frères toulousains Jérôme et Jean-François DUPLAIX, qui vivent aujourd'hui à Bordeaux et à Montréal (Canada).

La volonté de vivre une aventure humaine au sein d'une nature accessible.

L’envie de construire un projet durable et inspirant pour ceux qui souhaiteraient le faire grandir.

Une approche innovante qui propose sans imposer et responsabilise chaque participant.

POURQUOI LA GARONNE ?

La Garonne est le milieu naturel qui a façonné un environnement et une culture que ses habitants revendiquent et les autres envient : LE SUD OUEST !

C’est la liaison naturelle, qui des Pyrénées à l’océan a façonné le paysage de sa vallée, bien avant que nos villes ne s'y développent, puis son histoire et son économie.

La ville rose lui doit la couleur de ses murs fabriqués à partir du limon et des galets de son lit.

Le Sud Ouest lui doit sa douceur et un terroir dont la diversité et la qualité des cultures contribuent à la richesse du patrimoine culinaire et culturel français : la gastronomie.

Des vignobles ancestraux dont le plus grand du monde lui doit son climat sur le plus vaste des départements de métropole : la Gironde.

La Garonne offre le terrain idéal pour une aventure, accessible, un espace sauvage, des paysages, « un peu viril parfois, mais toujours correct ».

COMMENT ? EN KAYAK !

Le kayak offre un énorme avantage, depuis plus de 4 000 ans : maniable, il permet d'aller partout. En randonnée il offre stabilité et confort. Nous avons navigué sur 2 kayaks de mer, jusqu'aux portes de l'estuaire de la Gironde.

Le Lot-et-Garonne compte le premier fabricant européen de kayaks rotomoulés: ROTOMOD. Ces bateaux "Made in Garonne" portent haut le savoir faire français.

DEPART : PLACE DU CAPITOLE !

Nous avons souhaité partir du centre de Toulouse pour sentir battre son cœur. Départ donc à pied, kayaks sur chariots, place du Capitole pour une mise à l’eau sous le pont des Catalans, au plus près de l’obstacle formé par le barrage EDF du Bazacle. La berge est accessible, par un escalier, depuis l’avenue de l’ancien Vélodrome.

Nous avons symboliquement posé nos kayaks sur le magique miroir d'eau des quais de Bordeaux, reliant ainsi les coeurs des 2 villes soeurs.

Jérôme DUPLAIX

Toulouse ou Bordeaux ?

Toulouse. J’y suis tombé dedans quand j’étais petit. Son coeur m’a forgé et le mien battra toujours à son rythme.

Un carnet de Voyage ?

Bien sûr ! Déjà rempli de belles rencontres. Très touché par les cultures Japonaises et Maori, tout en respect et gentillesse.

Ton spot préféré à Toulouse ?

Oh, il y en a beaucoup. Peut-être place Sainte-Scarbes, un îlot de calme au milieu de l’effervescence du centre-ville.

Ton spot préféré à Bordeaux ?

La Bastide. L’atmosphère plus sobre de la rive droite me convient mieux.

Une devise ?

Vivre par ses rêves, non par ses peurs.

Jean-François DUPLAIX

Toulouse ou Bordeaux ?

Les 2 ! Et au milieu coule plus qu’une rivière. Il faut bien connaître l’une pour mieux apprécier l’autre, et vice versa.

Un carnet de Voyage ?

Toujours le prochain ! Pas forcément besoin d'aller chercher loin.

Ton spot préféré à Toulouse ?

Le marché Victor Hugo tôt le matin, ou courir sur les berges du canal, je m’y sens un peu chez moi.

Ton spot préféré à Bordeaux ?

La place du marché des Chartrons, dans le quartier Notre Dame, je m’y sens un peu chez moi.

Une devise ?

L’aventure, est au coin de la rue.

Suivre et contacter 6G :