J1

Toulouse - Verdun-sur-Garonne

40 km

J1 : L'étape

Départ Toulouse sous le Pont des Catalans (accès par avenue de l'ancien Vélodrome) : 12 h

Arrivée Plage de Verdun-sur-Garonne : 19 h

Sortir de la ville, parcourir les premiers kilomètres les plus rapides de l’aventure et tester notre forme fut l’objectif de cette première journée.

Verdun sur Garonne, qui a vu un de ses illustres habitants Antoine Théroux, partir pour le Québec il y a plus de 3 siècles, fut notre première étape en Tarn-et-Garonne. Toulouse et Verdun-sur-Garonne sont distantes de 31 kms à vol d'oiseau. Les méandres de la Garonne nous ont fait pagayer sur 40 km.

Christian VALETTE qui nous avait rejoint pont des Catalans à Toulouse, a pris le départ avec nous pour 6 jours avec son équipe, un zodiac et un Sprint'eau made in Verdun-sur-Garonne.

Une difficulté concentrait notre attention : les rapides de Beauzelle. Nous avons décidé d'y mettre pied à terre pour une pause sur la rive droite, pour éviter "la casse" après 2 heures de navigation. Les premiers coups de pagaie en pleine nature nous ont permis de prendre le rythme de la Garonne et de son niveau d'eau et de prendre quelques accélérations sur certains passages. La météo fut menaçante toute la journée, mais l'orage et la pluie ne se sont montrés que de loin.

Pour notre arrivée, à la Garonnette nous attendait un comité d'accueil pour une soirée cassoulet et troubadour, qui devait donner le tempo de l'aventure : plaisir et convivialité.

La bouée qui devait offrir ses premiers relevés à l'équipe scientifique du Lycée Polyvalent Charles-de-Gaulle de Muret, avait pris l'eau et révélait que sa conception n'était pas adaptée à cette aventure. Nous avons été contraints d'interrompre l'expérience à l'issue de cette première étape.

Les organismes qui avait été préparés à l'effort, ont rappelés que les étirements à l'arrivée permettent de repartir sans douleur le lendemain.

Premier bivouac pour Jean-François, Jérôme n'a pas pu résister à la généreuse hospitalité des habitants.