Campus Sénégal

Master en "AMÉNAGEMENT URBAIN ET ENVIRONNEMENT"

Organisé conjointement avec l'Institut Africain de Gestion Urbaine (IAGU) à Dakar, Sénégal

avec le soutien du Centre de recherches pour le développement international (CRDI - Canada)

Rentrée le 04 NOVEMBRE 2019 (promotion 2019-20)

INSCRIPTIONS 2019-20 EN COURS

Répondant aux enjeux majeurs du développement de l'Afrique, le master en "Aménagement urbain et environnement" est un projet commun à l'Université internationale Senghor à Alexandrie (Egypte) et à l'Institut Africain de Gestion Urbaine (IAGU) à Dakar (Sénégal).

En effet, le développement économique et démographique de l’Afrique se traduit par une urbanisation croissante.

Vingt sept ans après le Sommet de Rio (1992), les acteurs de la ville – entreprises, collectivités territoriales, associations et syndicats, ONG et communauté scientifique – se mobilisent pour élaborer et mettre en œuvre des projets d’aménagement et d’urbanisme qui prennent en compte les principes du développement durable.

L’heure est au renouvellement des concepts, des outils et des méthodes de mise en œuvre et d’évaluation des projets urbains - de la planification stratégique à l’opérationnel - en prenant en compte les dimensions environnementales, économiques, sociales et culturelles. C’est le rôle dévolu aux autorités compétentes, qui doivent se doter des moyens humains et financiers adaptés.

Pour répondre à cet enjeu majeur, la formation de haut niveau de cadres compétents dans les pays africains désireux de s’intégrer professionnellement avec succès ou de renforcer leurs perspectives de carrière dans le management public ou privé de leur pays ou d'institutions internationales s’impose comme une priorité pour la mise en place de stratégies, de politiques et de mesures pertinentes pour le développement du continent. La formation proposée doit permettre de mettre à disposition des États africains et des organisations internationales des leaders capables de répondre aux besoins spécifiques dans ce domaine.

Les enseignements dispensés par un large réseau d’experts et de chercheurs confèrent aux apprenants des méthodes et outils de travail qui leur permettent d’être des cadres performants. La pluridisciplinarité de la formation qui allie le management, le droit public, la gouvernance, l’économie et l’ingénierie du développement permet aux diplômés de se mouvoir dans un environnement en perpétuelles mutations.

La formation se déroule à l'Institut Africain de Gestion Urbaine (IAGU) à Dakar (Sénégal). Elle est sanctionnée par le Master en développement de l’Université Senghor.

L’Université Senghor, université internationale au service du développement africain, délocalise depuis 2013 un ensemble de formations professionnelles diplômantes sur le terrain, dans 10 pays dont 8 sur le continent africain dont en particulier le Sénégal. La formation dans le domaine de l'environnement et du développement durable est précisément au cœur de ses compétences.

Ces « Campus Senghor » sont conçus pour favoriser l’employabilité rapide et opérationnelle des cadres africains, en réponse aux besoins réels du continent africain exprimés par les acteurs professionnels. C’est pourquoi ces filières spécialisées font appel à l’expertise professionnelle et aux ressources professorales internationales, régionales et locales.

L'Institut Africain de Gestion Urbaine (IAGU) est une ONG internationale basée au Sénégal qui conduit des programmes et projets de recherche-action, d’appui technique et de formation sur les problématiques de développement urbain durable. L’IAGU a pour mission d’accompagner les municipalités de l’Afrique de l’Ouest et du Centre à renforcer leurs capacités de planification et de gestion pour améliorer la gouvernance locale, promouvoir une gestion durable de l’environnement et lutter contre la pauvreté. Cet Institut de haut niveau, accrédité par le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE), est une institution partenaire de l’ONU-Habitat en Afrique francophone et travaille notamment en collaboration avec le Centre de Recherches pour le Développement International du Canada (CRDI), le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et la Banque Mondiale.

Les enseignements se déroulent dans les locaux de l'Institut Africain de Gestion Urbaine, N° 26, Cité Keur Gorgui, Dakar, Sénégal.

Objectifs du programme

  • Former les auditeurs à devenir des cadres spécialistes en environnement urbain qui sont en mesure d’orienter l’aménagement urbain en prenant en compte les dimensions environnementales, économiques et sociales
  • Doter les auditeurs d’outils innovants, de méthodes et de compétences spécifiques pour traiter les problèmes d’urbanisation de l’Afrique dans une perspective de développement urbain durable
  • Développer les savoirs et les capacités des auditeurs à planifier, mettre en œuvre et évaluer des politiques et des plans d'aménagement dans les villes africaines en y impliquant les acteurs concernés
  • Préparer les auditeurs à assister et à conseiller les autorités centrales et locales dans une gestion environnementale urbaine adaptée aux contextes des pays africains

Débouchés

Cadres de haut niveau et décideurs dans les secteurs publics et privés, dotés à travers le master de connaissances approfondies, d’outils adaptés et de bonnes pratiques, les auditeurs intégreront :

  • l’administration publique (ministères, services déconcentrés, collectivités territoriales...),
  • les organisations et bailleurs internationaux,
  • les ONG,
  • les bureaux d’études et cabinets de consultants (études sectorielles, planification, évaluation, études de projets),
  • les entreprises privées dans le domaine de l'environnement et de l’urbanisme.

Dès la fin de la formation, les auditeurs sont directement opérationnels et leur insertion favorisée par le stage de fin de cycle. Les auditeurs sont amenés à devenir des professionnels de haut niveau compétents et polyvalents, aptes à gérer efficacement les problèmes d’aménagement et d’environnement des villes africaines.

Méthodes pédagogiques

Le Master international en développement de l'Université Senghor est délivré par l’Université Senghor aux auditeurs ayant rempli les conditions administratives et financières pour l'obtenir.

Le Master comporte quatre (4) semestres dont un stage suivi de mémoire d’une durée de six (06) mois. Le mémoire est préparé puis soutenu à l'issue d'une période de stage se déroulant après la fin des enseignements.

Une part importante du cursus implique les auditeurs dans la dynamique "Projets", favorisant ainsi l’acquisition de compétences indispensables pour exercer des responsabilités professionnelles de façon moderne et de niveau international.

L’Université Senghor promeut en effet une pédagogie active faisant appel à des méthodes d’apprentissage innovantes et diversifiées. Elles visent le développement des compétences (savoir, savoir-faire et savoir – être) pour tenir compte de la nature professionnelle du Master en Développement. Elles sont axées sur les :

  • usages de ressources et d’outils numériques
  • exposés magistraux des professeurs
  • études critiques de cas
  • mises en situation
  • jeux de rôles, simulations et mises en situation
  • exercices individuels et en équipes
  • visites d’entreprises, d’administration publiques et de sites
  • grandes Conférences
  • visio-conférences et enseignement à distance

Le corps professoral est composé d’enseignants universitaires et de professionnels ayant des compétences avérées dans leurs domaines. Les intervenants sont évalués par les auditeurs à la fin de chaque session.

Enseignements

Il s’agit d’un master international délivré par l’Université Senghor composé d’unités d’enseignements donnant des crédits ECTS (conformément au système LMD).

Un crédit est l’unité de mesure de la charge de travail d’un étudiant, c’est à dire le temps dont il a besoin pour atteindre les objectifs de formation et développer des compétences. La charge de travail inclut les heures de présence en classe, le travail personnel. A titre d'exemple, la charge de travail pour réussir un module à 2 crédits est de 50 h (20 h en présentiel enseignement, et 30 h en travail personnel)

Les enseignements du master sont structurés et organisés selon la maquette prévisionnelle suivante (des aménagements renforçant la qualité et la pertinence de la formation sont régulièrement apportés) :

UE1 : Module de base

  • Informatique
  • Anglais
  • Introduction à la statistique
  • Méthodologie de recherche et de communication

UE2 : Fondamentaux disciplinaires

  • Géomatique
  • Sociologie urbaine
  • Écologie urbaine
  • Aménagement du territoire

UE3 : Urbanisme

  • Planification urbaine
  • Forme urbaine et aménagement
  • Gestion du foncier

UE4 : Habitats décents

  • Habitations durables et énergies
  • Résorption des quartiers informels
  • Services urbains

UE5 : Assainissement et gestion des déchets

  • Gestion des déchets solides
  • Assainissement, qualité et traitement des eaux usées
  • Surveillance de la qualité et assainissement de l’air

UE6 : Économie durable

  • Analyse économique
  • Économie verte, circulaire
  • Responsabilité sociétale des entreprises (RSE)

UE7 : Gestion environnementale urbaine

  • Décentralisation et villes durables
  • Villes et changements climatiques
  • Études d’impact environnemental et social des projets urbains

UE8 : Villes créatives

  • Cultures et aménagement urbain
  • Villes numériques et intelligentes

UE9 : Espaces et aménagement durable

  • Aménagement des paysages urbains
  • Gestion durable des eaux pluviales
  • Agriculture urbaine et péri-urbaine

UE10 : Mobilité et risques

  • Mobilité durable et transports urbains
  • Prévention et gestion des risques de catastrophes

UE11 : Projets intégrés

  • Projet intégré semestre 1
  • Projet intégré semestre 2
  • Projet intégré semestre 3

UE12 : Mémoire et projet de fin d'études

Conditions d’admission

  • Pour être admis au programme de Master 1, les candidats doivent être titulaires d’une licence ou d’un diplôme de niveau équivalent dans un domaine correspondant à la spécialité, délivré par une institution reconnue.
  • Dans tous les cas, la sélection est effectuée au vu du dossier académique et éventuellement professionnel du candidat.
  • Les candidats sont invités à rechercher une bourse d'études pour couvrir les frais d'inscription et d'hébergement auprès de leur institution d’origine, des banques de développement, bailleurs de fonds et autres organismes de financement.
  • Le versement de la première tranche ou de la totalité des frais de scolarité à l’Institut Africain de Gestion Urbaine confirme l’inscription définitive des candidats pré-admis pédagogiquement (cf. Frais d'inscription).

Frais d’inscription

Les droits d'inscription sont à régler à l’Institut Africain de Gestion Urbaine ; ils s'élèvent à 1.700.000 CFA.

L’inscription n’est définitive qu’après règlement de ce montant à réception de l'avis d'admission.

Toutefois, ce montant peut être réglé en trois échéances. En ce cas, les droits d’inscription à régler sont augmentés des frais de dossiers (100.000 CFA) portant le total à 1.800.000 CFA, soit :

  • 750.000 CFA au plus tard 3 semaines après réception de l'avis de pré-admission (passé ce délai, le bénéfice de l'inscription sera reporté sur le candidat admis suivant),
  • 550.000 CFA à réception de l'avis de seconde échéance (6 semaines après la rentrée universitaire),
  • 500.000 CFA à réception de l'avis de troisième échéance (12 semaines après la rentrée universitaire).

Pour confirmer son admission, l'auditeur doit impérativement adresser les copies scannées de la convention signée et du justificatif de son versement (virement ou transfert d'argent) à Mme Iman Fawzi (+(203) 4843374 - 4843504).

Le défaut de règlement de la totalité des droits d’inscription à l’admission (ou du montant de la première tranche en cas de règlement en trois échéances) empêche l’inscription définitive au master.

Tous les autres frais (incluant notamment les frais de visa, voyage, logement, restauration, assurances, etc. pendant la durée de la formation) sont à la charge de l'étudiant.

En cas de démission, l'auditeur pourra prétendre au remboursement de ses droits d'inscription dans les conditions suivantes :

  • démission notifiée au moins deux semaines (15 jours) avant la rentrée : 85% des sommes versées
  • démission notifiée entre deux semaines (15 jours) avant la rentrée deux semaines (15 jours) après la rentrée : 20% des sommes versées
  • démission notifiée plus de deux semaines (15 jours) après la rentrée : 0% des sommes versées

Dépôt des candidatures

Les candidats doivent s’inscrire sur la plateforme de candidatures en ligne, ouverte sur le site de l’université Senghor (lien en bas de page).

Seules les candidatures enregistrées en ligne seront étudiées.

Ils doivent y déposer le dossier de candidature qu’ils auront rempli et obligatoirement complété sur internet par les documents suivants :

  • Curriculum Vitae (CV)
  • Résumé du projet professionnel
  • Résumé du projet de mémoire
  • Lettre de motivation
  • Photocopie légalisée du diplôme ou documents pouvant justifier la validation d’acquis professionnels
  • Pour les candidats salariés, en cas d’admission à la formation, une lettre d’acceptation de mise à disposition du candidat signée par l’employeur.

Enfin, en cas d'admission, les originaux des documents (diplômes et/ou documents pouvant justifier la validation d’acquis professionnels) devront être impérativement déposés avant l’inscription définitive (tous les jours ouvrables de 8h à 16h) auprès de Mme Mbaye Virginie Sylla Assistante de Direction à l’Institut Africain de Gestion Urbaine à l’adresse suivante : 26, Cité Keur Gorgui à Dakar (Sénégal) derrière le siège du groupe Orange ; courrier électronique : virginie@iagu.org ou virginie.sylla@gmail.com ;Tel : +221 - 77 647 41 40

Enfin, en cas d'admission, les originaux des documents (diplômes et/ou documents pouvant justifier la validation d’acquis professionnels) devront être impérativement déposés avant l’inscription définitive (tous les jours ouvrables de 8h à 16h) auprès de Mme Mbaye Virginie Sylla, Assistante de Direction à l’Institut Africain de Gestion Urbaine :

Calendrier et modalités de sélection

  • Les dossiers de candidatures étant sélectionnés au fur et à mesure de leur réception, les inscriptions seront closes aussitôt le nombre d'inscriptions confirmées atteint (maximum 20).

Calendrier :

  • Ouverture des dépôts des candidatures : 2 mai 2019
  • Communication des résultats : au fur et à mesure de la réception des dossiers (les places seront attribuées aux premières candidatures retenues)
  • Date limite pour le paiement des frais d’inscription : 3 semaines à réception de l'avis de pré-admission
  • Fermeture des inscriptions : une fois le nombre de places atteint
  • Rentrée universitaire prévisionnelle : 04 novembre 2019

CLÔTURE DE L'APPEL DÈS LE NOMBRE DE PLACES ATTEINT

(clôture définitive au plus tard le 18 octobre 2019)

Image d'en-tête : Par mostroneddo — Flickr [1], CC BY 2.0, ref