Campus Senghor en Guinée

L'Université Senghor, université internationale au service du développement du continent africain depuis plus de 25 ans, s’externalise dans un nombre croissant de pays en y développant un ensemble d'activités denses et régulières. Ces « Campus Senghor » sont ainsi devenus, dans chaque pays le portail d'un ensemble d'activités visant à répondre de manière innovante aux besoins spécifiques de renforcement des capacités exprimés par les bénéficiaires finaux que sont les institutions et les décideurs du secteur public, des entreprises et de la société civile des pays.

L’Université Senghor est une université « panafricaine » aux standards internationaux (formations reconnues en Afrique et en Europe). Son statut d’organisation internationale à dimension humaine lui confère une souplesse et une réactivité précieuses. Elle dispose d’un réseau international d’intervenants et d’experts associés, spécialistes du continent africain, dont la majorité est issue. Elle bénéficie enfin d’un réseau structuré de plus de 2.000 Alumni occupant des postes à responsabilités sur le continent.

Ces caractéristiques la dotent d'une expertise “africaine” reconnue alliée à une une grande capacité d’adaptation.

C’est pourquoi ses Campus proposent des formations professionnalisantes, profondément adaptées au contexte africain, diplômantes (masters dans le cadre CAMES et LMD) ou certifiantes (formations courtes continues), pour beaucoup à la carte et sur mesure, toutes en réponse pertinente aux besoins et à la demande des acteurs du développement. Ces formations spécialisées font appel à l’expertise professionnelle et aux ressources professorales internationales, régionales et locales conférant ainsi une vraie dimension internationale aux activités.

Les domaines de la gestion et du management des secteurs public et privé, de la santé publique, de l'environnement, de la culture et de l'éducation sont au cœur de ses compétences. Il s’agit donc, sur place et de façon très opérationnelle, d’apporter aux cadres des institutions publiques et privées, comme des grands acteurs politiques et socio-économiques du pays, les compétences et qualifications de standard international nécessaires pour permettre à ceux-ci de conduire et développer les activités économiques, les politiques et les programmes d’actions dont le pays a besoin.

Les publics formés sur place sont des auditeurs de haut niveau, engagés dans la vie active et les responsabilités, acteurs du développement au sein ou en devenir, dans les secteurs public et privé.

Les Campus Senghor sont ouverts en partenariat avec des universités ou institutions reconnues dans chaque pays et garantissent la qualité de la formation selon les exigences internationales, en particulier celles du CAMES.

Dix Campus Senghor sont actuellement ouverts dans 10 pays dont 8 sur le continent africain, au premier rang desquels la Guinée (Bénin, Burkina-Faso, Côte d’Ivoire, Djibouti, France, Hongrie, Maroc, Sénégal et Togo).




C'est ainsi que le Campus Senghor en Guinée a été fondé le 10 mai 2017, avec l'Université Gamal Abdel Nasser de Conakry.

A ce jour, le Campus Senghor en Guinée propose deux formations (de niveau master 2) qui se déroulent sur le site de l'Université Gamal Abdel Nasser de Conakry. Elles sont sanctionnées par un diplôme de l’Université Senghor dont les formations sont reconnues par le CAMES.

Un ensemble de formations continues courtes est en phase d'élaboration en réponse aux demandes précises des institutions nationales.

Enfin, la Guinée est représentée au sein de la communauté Senghorienne par un ensemble d'Alumni en responsabilité dans les grandes institutions du pays.

Formations proposées

Masters 2 professionnalisants

Master 2 en Management de projets internationaux (en cours du soir)

Rentrée 2018-19 le 1er octobre 2018

( Inscriptions 2018-19 closes)

Formations professionnelles courtes

A venir....

Nous contacter

L'Université Gamal Abdel Nasser de Conakry (Guinée) :

L’Université Senghor à Alexandrie (Égypte) :


Image d'en-tête : Masque d'épaule du Nimba, Guinée. By Ji-Elle, CC BY-SA 3.0