Trees of Memory - French

Pour beaucoup d´entre nous, il était venu le temps de quitter ce monde.

D´autres ont eu une mort prématurée à cause d´un accident, d´une maladie ou d´un évènement tragique.

Quelques-uns ont pris une décision.

Ils se sont suicidés.

Après, il ne reste que douleur et obscurité pour ceux qui les aimaient.

35 arbres dans 12 pays sont classés.

Obtenez votre arbre aussi

Je voudrais planter des arbres de mémoir pour ceux qui ne sont plus parmi nous et pour ceux qu´ils ont quittés,

avec TOI sur un chemin unique qui fera le tour du monde:

Trees of Memory

/ Footpath of Life

75 000 km, parcourant plus de 60 pays

La réalisation

Ce qui est sûr, c´est que je parcourirai la plus grande partie du chemin à pied.

Mais comme je ne suis pas capable de marcher sur l´eau, parfois il me faudra aller en bateau.

Il est aussi possible qu´il me faille prendre une voiture, un bus ou un train dans des zones particulièrement dangereuses.

Mais principalement, j´ai l´intention de faire le trajet à pied.


Est-ce qu´il y a un plan fixe ou un sens de la marche déterminé?

Je vais définir la direction approximative de mon trajet, à toi de déterminer le reste.

Si tu as perdu ton amour ou un proche, invite-moi et nous planterons un arbre ensemble avec tous ceux qui souhaitent nous joindre.

On marquera les arbres d´une plaque qui porte le nom de ton proche et, si tu veux, une date et „Footpath of Life“


La preuve en ligne de ma randonnée

J´inscrirai les coordonnées du site dans une carte en ligne et j´y mettrai une foto de l´arbre. Comme ça, on peut me suivre quasiment en temps réel et voir où je me trouve actuellement.

Après avoir fini le projet, cette carte documentera le Footpath of Life et servira de guide à tous ceux qui aimeraient entamer cette randonnée. En plus, les fotos seront rassemblées dans une galérie virtuelle sur Facebook ou un autre réseau social.

Je dois définir le sens approximatif de mon trajet, par exemple de Francfort à Amsterdam. Mais rien ne m´oblige d´y aller en ligne droite. Ainsi, si tu habites à peu près à 100 kilomètres de cette route, invite-moi et je te rendrai visite.



Est-ce que je dois payer pour l´invitation?

Bien sûr que non. Pourtant j´ai besoin de manger, boire, dormir, prendre une douche et aussi de faire la lessive. Je te serais donc très reconnaissant si tu m´offrais quelque chose à boire et à manger et une couchette, par exemple une chambre d´hôtes, une grange ou un garage pour passer la nuit. Le jour suivant, je continuerai mon chemin.

À moins que tu aies besoin d´aide ou de soutien. Dans ce cas-là, je resterais à tes côtés jusqu´à ce que tu ailles mieux.

Je n´ai pas de jardin, mais je voudrais planter un arbre – que faire?

Alors j´essayerai de trouver un endroit approprié avec l´aide de la paroisse ou de la commune. De toute façon, je voudrais demander aux paroisses et aux communes de soutenir mon projet. Là où il y a une volonté, il y a un chemin et on trouvera un lieu pour planter l´arbre.


Comment trouverai-je les arbres et les plaques?

J´espère pouvoir intéresser des sponsors pour mon projet.

Par exemple, des jardineries, des personnes privées, des menuisiers ou des serruriers que je contacterai dès que je serai sur place ou avant. Si cela n´est pas possible, j´espère obtenir des dons qui suffisent à financer les arbres. Mais bien sûr toi aussi, tu pourras dire: J´achète l´arbre – c´est ma manière de contribuer à Footpath of Life.


De quoi ai-je besoin pour réaliser mon projet?

Comme je l´ai déjà mentionné, il me faut des sponsors et de la presse (est-ce que tu connais des journalistes?), mais surtout, j´ai besoin de vous en tant que fans sur Facebook, abonnés sur Twitter, lecteurs de mon blog, spectateurs de mon canal Youtube et personnes qui me suivent sur Pinterest et Instagram.

Plus de gens j´atteinds, plus le succès de ce projet qui prendra des années à être réalisé sera probable. Tu n´as aucun moyen de me soutenir? Tu n´as perdu personne par suicide?

Je suis absolument sûr que tu connais quelqu´un qui est dans cette situation. C´est pour ça que je te prie de tout coeur de devenir mon ami et mon fan, d´attirer l´attention sur mon projet dans tes réseaux sociaux et de partager mes publications.

Sans toi, sans vous je ne serai jamais capable de faire une réalité de mon rêve, parce que j´ai besoin de vos paroles de réconfort et de votre foi dans mes moments de f


Comment vais-je financer ce projet?

Je suis au tout début, je viens juste de commencer. Alors il me reste encore beaucoup à faire. J´espère obtenir un capital de base à travers un projet de financement participatif et des dons. En plus, j´espère pouvoir travailler de temps en temps dans mon trajet pour gagner un peu d´argent supplémentaire.

Des entreprises qui se trouvent sur le chemin pourront m´engager pour que je fasse une présentation sur la motivation, les médias sociaux ou un autre thème de ce genre (normalement, c´est ce que je fais dans la vie). Ou alors je tonds votre gazon :-)

En outre, au fil du temps j´espère pouvoir générer des recettes publicitaires, par exemple à travers Youtube, pour payer mon assurance maladie. C´est déjà pour cette raison que j´ai besoin de beaucoup de fans et d´abonnés de mon canal. Et c´est aussi pour cela qu´il me faut déjà faire de la publicité dès maintenant.

Apprenez comment je vais le réaliser.

Qu´est-ce que je ferai en hiver?

J´essayerai de planifier la route selon les saisons appropriés pour planter des arbres.

Si mon plan ne réussit pas, il est possible qu´il me faille hiverner. Comment cela va se dérouler, je le verrai quand cette situation se présente. Mais si tu as une place pour dormir, quelque chose à manger ou un travail à m´offrir avec lequel je puisse t´aider, contacte-moi et j´hivernerai chez toi.

Combien de temps prendra-t-il à faire le tour du monde et à achever Footpath of Life??

C´est difficile à dire, ça dépend de combien d´arbres je peux planter. J´espère beaucoup. Je suppose que 10-15 ans soit un espace de temps réaliste pour faire le trajet.

Pourquoi je fais cela

Je sais que je ne suis pas le seul à avoir ces pensées-là.

  • La douleur de ceux qui restent
  • Je cherche mon chemin.
  • Je cherche ma place dans la vie sans toi.
  • Je cherche un nouveau départ.
  • Je cherche une possibilité de retrouver le bonheur.
  • Je cherche la délivrance de la douleur.
  • Je cherche la manière de te laisser derrière moi.
  • Je cherche l´image qui me montre que maintenant, tu es libre et heureux.
  • Je cherche l´énergie dans laquelle tu t´es transformé.
  • Je cherche un lieu sur terre qui attire l´attention sur toi, qui reste – Parce que tu étais quelqu´un de très spécial pour moi.


Il y en a beaucoup qui pensent au suicide parce qu´ils sont désespérés

Je sais qu´il y a beaucoup de survivants qui, torturés par l´idée de se suicider eux aussi, et ayant perdu le goût de la vie, passent leurs jours sans espoir, sans joie.

Tout comme leur compagnon, beaucoup d´entre eux inissent par se rendre à la mort.

Beaucoup d´entre eux mènent une vie solitaire. Quelques-uns trouvent un nouveau bonheur. Mais il nous reste toujours cette douleur qui peut ressurgir à chaque instant, évoquée par un mot, une image, une situation, un lieu, un parfum, par quelconque souvenir.


Garder la mémoire, c´est l´amour

Personne ne peut nous enlever cette douleur. Bienqu´elle soit profondément enfouie en nous, elle y restera toujours, aussi grand que soit le nouveau bonheur.

Tant mieux, parce que cela nous fait ressentir l´amour Et parce que de cette façon, on garde la mémoire des gens Souvent oubliés trop vite par leur entourage.


Nos souvenirs devraient grandir d´une manière belle

Je ne veux pas qu´on oublie ces gens-là. Je ne veux pas qu´on t´oublie. Et en fait, on ne devrait pas oublier les gens vivants non plus.

C´est pour ça que je voudrais créer des lieux de mémoire pour ceux qui ont perdu leurs vies et pour leurs proches, des lieux où les souvenirs puissent durer et grandir tel comme a grandi l´amour qui nous unissait.


Transforme tes sentiments en un arbre

Des arbres – unis par un chemin qui fait le tour du monde entier.

Un sentier qui symbolise le cycle de la vie, que chaque personne à la recherche de consolation, d´espoir, de réponses et d´une nouvelle perspective sur l´avenir pourra entamer.


L´idée

Un sentier plein de souvenirs, plein d´amour et de la grandeur de la vie

Les arbres signifient la vie.

Les arbres sont forts.

Les arbres grandissent.

Les arbres gardent les souvenirs.

Les arbres donnent de l´énergie.

Les arbres sont divers et beaux.

Les arbres résistent à toutes les saisons.

Les arbres communiquent.

Il y a des milliards d´arbres et pourtant chacun d´eux est unique.

Pour toutes ces raisons,

ils sont le symbole idéal de l´amour et de la mémoire.

Ils nous survivront tous et ils rappelleront des histoires émouvantes.

Ils nous donnent du soutien.


Les arbres créent un cercle autour du monde, une unité magique

Beaucoup de gens pensent que nos âmes sont faites d´énergie et qu´après la mort, elles rentreront dans l´énergie universelle.

D´autres croient à la résurrection des âmes dans le Royaume de Dieu, d´autres encore nient la vie après la mort, quelle que soit sa forme. Peu importe ce que nous croyons: Nous ressentons cette énergie et parfois même les gens, les âmes de ceux qui ne sont plus, et alors nos êtres aimés nous manquent.

Ils nous accompagnent pendant un certain temps.

Un sentier de randonnée crée un cercle.

Le cycle de la vie est infini.

Aussi infini que l´amour et le deuil.

Un cercle n´a ni début ni fin, on le suit jusqu´à en perdre l´envie.

Un cercle est comme un carrousel: quand le tour est fini, on le quitte ou on continue encore et encore…

Le 27 mars 2018 marquera le début de Footpath of Life. Avant de pouvoir commencer mon chemin et planter des arbres, j´ai encore plein de choses à préparer qui prendront beaucoup de temps.

Soutenez-moi en „aimant“ Footpath of Life sur Facebook, ou devenez mon fan sur Facebook ou Twitter, en plantant un arbre avec moi, en partageant ce projet dans vos réseaux sociaux, en tant que sponsor ou d´une autre manière.

Footpath of Life ne suit aucune idée politique, religieuse ou esotérique, mais présente uniquement mes convictions les plus profondes et mes sentiments après cette perte qui a changé ma vie de manière dramatique.


Je poursuis l´idée de transformer les souvenirs en quelque chose de nouveau, d´important:

Je voudrais créer une conscience pour ceux qui, après un décès, restent seuls et livrés à eux-mêmes.

Pour ceux qui souffrent pour le reste de leurs vies.

Footpath of Life, c´est pour tous les gens qui S´inquiètent pour quelqu´un, pour ceux qui ressentent l´absence d´un être aimé, qui voudraient partager leurs souvenirs et pour tous ceux qui voudraient contribuer à ce sentier unique qui fera le tour du monde.

Apprenez ici comment je vais réaliser ce projet.

Recevez votre arbre

Tu es déjà allé si loin. Faisons le prochain pas ensemble, plantons un arbre pour ton être aimé et réalisons le Footpath of Life mètre par mètre, arbre par arbre.


Qu´est-ce que je dois faire pour commencer?

Tout d´abord, tu devras prendre la décision de planter un arbre de la mémoire, seul, avec des amis ou avec un groupe de personnes qui, elles aussi, sont en deuil.

Cet appel se dirige aussi aux communes désirant planter un arbre qui représente leurs membres morts prématurément. Dans un lieu public où plus tard, quand mon projet sera achevé, ceux qui parcourent le sentier pourront s´arrêter.

Aidez-moi à créer des lieux uniques!

Fais le premier pas et motive des gens dans le monde entier

Regarde les étapes de mon voyage sur mon site d´internet pour voir où je m´arrêterai.

Suivant l´ordre des arrêts sur Google Maps, tu pourras deviner ma route.

Si je vais me trouver à environ 100 km de ta ville ou de ton village sur mon chemin, invite-moi via le formulaire de contact suivant.

Dès que je reçois ton invitation, j´ajouterai ta ville/ton village aux étapes du pays correspondant.

Cela est très important pour motiver d´autres gens.


Même s´il faut encore attendre longtemps, commençons à planifier ensemble

Même s´il faut attendre un an et demi jusqu´à ce que je puisse commencer, et que ton pays est sur la position no. 15, je te prie de m´inviter maintenant. Tu peux toujours annuler ton invitation, bien sûr. Ton invitation me facilitera de faire un plan et de savoir quelle route je prendrai.

Si ton pays ou ta ville/ton village ne figure pas sur le trajet, invite-moi tout de même. Il me reste encore un an et demi à adapter ma route, et même quand je serai déjà en route, je l´adapterai selon les invitations.

N´oublie pas de m´envoyer ton adresse et ton numéro de téléphone, s´il te plaît (évidemment, je ne les publierai pas, je ne les utiliserai pas au préalable et je ne les divulguerai pas à des tiers. Ne t´inquiètes pas, je ne t´appellerai que peu avant d´arriver chez toi.) Tu peux aussi m´écrire directement à l´adresse e-mail invitation@footpath-of-life.com

Une aide financière pour planter ces arbres est nécessaire.


Je vous enverrai sur cette page sur le site allemand où vous pouvez voir Parrainage et dons, car certaines pages vont changer, chaque fois que quelque chose sera nouveau et il est plus facile de changer une page de six :-) que ce Page grandira et grandira


Cliquez dessus (Anglais ) ou Cliquez dessus (Allemand) et une nouvelle fenêtre s'ouvrira.


Si vous souhaitez retourner au site anglais, fermez la fenêtre.


Sur ce site j'ai ouvert au 3.1.2017 une campagne de collecte de fonds. Vous pouvez y faire des dons ou utiliser mon compte bancaire ou paypal.

https://www.youcaring.com/treesofmemorymariodieringer-873295

Ich möchte sofort einen Baum ermöglichen

Tous les supporters obtiennent un arbre virtuel sur cette carte

map.



You can also use bank transfer

Banks name: ING DiBa

Mario Dieringer - Trees of Memory

• IBAN: DE63500105170831619540

• BIC: INGDDEFF


You can support Trees of Memory Via PayPal - just click on it

Qui suis-je

Je m´appelle Mario Dieringer, j´ai presque 49 ans et je suis journaliste et enseignant qui travaille à Francfort et qui vit à Offenbach depuis quelques mois. C´est une petite ville tout près de Francfort dont les snobs de Francfort ne s´abaissent même pas à prononcer le nom. Mais moi, j´aime bien cette ville et je la trouve authentique, habitée par des gens qui ont les pieds sur terre.


Enseigner à la fac et donner des cours de formation dans les entreprises

Normalement, je donne des cours de formation à des personnes qui cherchent une nouvelle perspective dans leur parcours professionnel.

En plus, des entreprises m´engagent pour que je donne des séminaires sur des thèmes comme les relations publiques en ligne, le marketing en ligne, le marketing dans les réseaux sociaux et le marketing cross-media, l´optimisation pour les moteurs de recherche et les relations publiques dans les cas de crise.

Ces thèmes-là, je les enseigne également à la fac.

En outre, je travaille dans ce secteur dans ma petite agence „Echte Wortarbeit – Kommunikationsatelier 2.0“

(Travail de qualité textuel – atelier de communication 2.0).

Je suis fou d´animaux et de la nature

Sinon j´ai toujours aimé voyager, je suis fou d´animaux, j´adore les merveilles de la flore et je préfère la nature à des bars stylés et aux rencontres superficiels. Mais bon, les deux choses peuvent être sympa parfois.


Rêver, sur la terre et dans le ciel

Je ne suis pas un grand sportif, car hors de faire de la randonnée, le seul sport que je pratique, c´est le parapente. J´adore être dans l´air et regarder le monde du haut. Mais ça fait peu de temps que je le pratique, donc j´ai parfois assez de difficulté à me tenir dans l´air.

Pourtant je regrette de ne pas pouvoir emmener mon parapente sur le chemin. Ne serait-ce pas un rêve? Monter sur la montagne et descendre en parapente…

Mais bon, on ne peut pas tout avoir.


Ne pas désespérer et perdre la magie

Et oui, sans doute je suis fou. Complètement déjanté. Et oui, je sais ce que je fais, je sais que je me priverai de tellement de choses, je sais que je ferai face à d´énormes difficultés et dangers et oui, moi aussi ca m´inquiète beaucoup de penser à la retraite.

Mais je ne passerai pas mes jours à planifier le temps après la retraite juste pour sauter le pas peu avant.

Je verrai ce qui viendra.

Et non, je n´ai pas peur – je n´en ai jamais eu.

Sauf dans les derniers mois qui ont changé ma vie de manière dramatique. Perdre au suicide la personne qu´on aime le plus est sans doute le pire des destins. Surtout si, comme moi, on l´a vu venir, on a appelé la police à l´aide plusieurs fois, mais malgré tous ces efforts, on finit par perdre cette bataille.

Qu´est-ce qui reste de toi dans une telle situation? Rien. Plus de foi, plus d´espoir, plus d´avenir.

Il a duré beaucoup de temps jusqu´à ce que je sois capable de dormir et de penser et quelque mois jusqu´au premier jour que j´aie passé sans pleurer. Même après, c´était dur. Il l´est toujours. Il ne se passe pas un jour sans souvenirs, sans que notre vie me manque, le rire, les beaux moments, même nos disputes.


Je vous écouterai

Footpath of Life me donne une perspective que je voudrais partager. Un bel avenir possible pour tout le monde, bienque à présent tout soit gris et triste.

Croyez en vous-mêmes, croyez à la vie et à l´espoir. Je ne vous délaisserai pas et si je peux vous faire du bien, ne serait-ce qu´en vous écoutant, invitez-moi.

Je le ferai volontiers et je sais ce que vous endurez.

Prenez soin de vous.