A propos de moi

Bonjour et bienvenue

je m'appelle Dominique Hoffman
J'ai écrit un roman en anglais: Bohemian Tales
J'ai traduit un roman français en anglais: Petite Lotte - Simone Bodève


   


Dominique Hoffman (zebras54): J'habite à Coutances en Normandie, j'enseigne le français langue étrangère, ainsi que l'anglais et l'allemand .  Je m'intéresse aussi aux zèbres.



Dominique Hoffman) (née en 1966) a  grandi en Allemagne et elle a fait toute sa scolarité à Châlons-en-Champagne (sauf le CP à Paris-Kremlin-Bicêtre). Sa mère est d'origine allemande, et son père est français). Elle a une soeur et deux nièces.  Elle vit á Coutances avec une bande de drôles d'oiseaux: Lucky le Pigeon Voyageur, Larry la Tourterelle de Barbarie et Rainy le Diamant Mandarin.

Après son bac en 1984, elle fait un apprentissage de secrétariat à Gengenbach en Allemagne, puis elle travaille pendant plusieurs années dans une société de transports anglo-allemande-suisse.  A partir de 1989, elle a étudié Langues Etrangères Appliquées (mention affaires et commerce, droit international)  à l'Université de Montpellier (Hérault)  tout en travaillant dans divers emplois de secrétariat billingue voire trilingue.  Elle est acceptée pour un stage Erasmus à Essen et suit des cours sur les structures de l'Union Européenne.  Elle finit ses études en Juin 1994 avec une maîtrise.

En 1994, elle travaille comme animatrice bénévole pour enfants pour l'association Corrymeela en Irlande du Nord (Royaume-Uni) afin d'affiner ses connaissances en anglais et aussi connaître une nouvelle culture (ou dans le cas de l'Irlande du Nord, plusieurs).  Elle donne des cours de français à des adolescents aux bureaux de l'Alliance Française de Belfast pour leurs épreuves de GCSE. Parallèlement, elle se forme dans l'accompagnement des séniors et travaille comme aide à domicile. Dans le même quartier, elle anime des classes de dessin dans un centre de loisirs pour des enfants âgés de 7 à 12 ans.  Pendant ces années, elle s'interesse au développement de l'enseignement de langues étrangères et maternelles, par exemple, par le biais de l'enseignement phonique. De 1996 à 2000, elle  travaille aussi dans un magasin solidaire qui vient en aide aux séniors.

En 1999, elle fait un stage dans un centre pour mères célibataires (MuKi) à Vienne en Autriche et anime une classe de dessin pour les enfants. Cette même année, elle apprend qu'elle a la maladie de Crohn's.  Depuis ce temps-là, elle est moins active physiquement. En Autriche, avec une collègue, elle aide l'association des malades de Crohn's et de Colite à développer leur site internet. Pendant une convalescence chez elle, elle écrit un essai basé sur ses écrits d'Essen qui s'intitule: Europe - La Musique se passe ici. Il s'agit d'une vision culturelle de l'identité européènne pour le 21. siècle. Le numérique a fortement contribué à faire entendre les voix des citoyens européens, et bien sûr des citoyens au delà de l'Union Européenne.  Avec l'argent remporté par le deuxième prix, elle crée le site zebras54, une bibliothèque virtuelle mi-moteur de recherche, mi-pédagogique.

De retour en Irlande du Nord, sa maladie continue et elle se retrouve souvent seule chez elle avec son ordinateur recyclé. Elle continue à developper son site et se découvre une passion pour la photographie analogue. C'est une réaction contre une certaine tendance du modernisme qui pensait remplacer les livres, les disques et les photos par le numérique.  A travers la photographie, elle rencontre une foule de gens interessants dont la plupart sont des artistes: peintres, auteurs-compositeurs, acteurs, DJ, romanciers etc.  A travers l'internet, elle rencontre aussi maintes figures du passé qui elles-aussi ont laissé leurs empreintes artistiques. Toutes ces personnes sont citées dans le site zebras54, soit dans une chanson dans notre liste interactive, soit dans un livre que vous trouverez dans notre librairie, ou sur nos images.

L'internet lui a aussi permis d'évoluer dans son style romancier.  Bohemian Tales a vu le jour après un cours d'histoire en 1982. Le titre alors était la Vie de Karel Skodacek.  Bien sûr, écrire un roman historique sur Prague en 1968 demande de la recherche rigoureuse, par conséquent ce livre a évolué au fil des années. Dans les années 90, il admirait le concept du cinéaste Krzystof Kiezlowski et sa trilogie bleu-blanc-rouge. Le livre en a gardé le symbolisme des couleurs. A la fin de la décennie, c'était un roman-fleuve, et il lui manquait le format des livres favoris dans la bibliothèque. Les années 2000 ont donné à l'auteur  de l'expérience personelle et grâce à l'internet, les recherches ont été plus faciles. De plus, il a été possible d'apprendre les rudiments de la langue tchèque.  Ecrire un roman est un exercice culturel. C'est aussi un exercice technique car il a fallu apprendre comment publier un livre.

En 2014, Dominique a appris quelques rudiments de la peinture afin de pouvoir créer des toiles pour les murs de son apartement et donc de nouvelles images pour le site. Elle pense en effet, que c'est utile pour comprendre et apprécier les oeuvres d'art.  Un an après, elle traduit un roman de Simone Bodève qui s'intitule La Petite Lotte et qui fut publié à Paris en 1907. A travers ce roman, on découvre les changements que le 19. siècle a apporté, et on se rend compte que le progrès ne doit pas seulement être économique mais aussi social. Simone Bodève, qui travailla comme modiste, puis secrétaire puis ouvrière, s'est beaucoup engagée sur le droit des enfants à l'éducation et sur le droit des femmes. Les recherches sur Simone Bodève ont mené vers la Bibliothèque Nationale, le 2ème arrondissement de Paris, les archives de Romain Roland et bien plus loin encore. La litérature fait vivre tous ces destins. Chaque voix nous enseigne, nous renseigne et porte témoignage ou elle nous fait apprécier la vie.


Voilà et maintenant je suis en Normandie pour un nouveau chapitre de ma vie.