Le Yoga

 
Les Origines
 
 Le mot " Yoga " vient d’une très ancienne racine sanskrite » YUG » que nous retrouvons en français avec les mots " joindre ", " jonction ", " joug ".Par extension c’est l’idée d’Union union du monde physique, du monde émotionnel et du mental, ou d’unification intérieure qui prime.
Le yoga n’est pas une religion. 
C’est une philosophie qui a plus de 2000 ans et qui tire ses origines de l’hindouisme. La terre d’origine du yoga est l’Inde : son histoire est étroitement liée à celle de la civilisation indienne.

C’est une méthode élaborée depuis la plus lointaine antiquité pour aider les êtres humains à trouver le bien-être, le bonheur et l’unité dans leur corps et leur âme,

C'est un formidable outil de transformation qui nous permet de sortir de nos conditionnements et d’évoluer vers une vie plus riche et plus complète.

Le Mont Kailash, demeure de Shiva- Tibet Occidental

  Les premiers textes

qui l’abordent sont les Upanishads, élaborés dans des écoles de sagesse qui se sont développées à partir du VII° siècle avant Jésus-Christ. Dans ces textes, les sages font part d’expériences d’immobilité méditative ou de la concentration sur le mouvement du souffle.

Le yoga apparaît ensuite dans toutes les littératures spirituelles de l’Inde, où il désigne toujours des formes de discipline qui unissent le corps et l’esprit, les contradictions psychologiques, l’homme et l’univers, l’humain et le divin… tout ce qui peut être " joint " pour procurer un état de bonheur, de plénitude ou de libération.
 
 
 
 
 
Le texte majeur historique faisant référence à l'état de yoga est la Bhagavad-Gita ou "chant du Bienheureux", épisode central del'immense épopée connue sous le nom de Maharabharata, qui prend la forme d'un dialogue entre le prince Arjuna et le conducteur de son char qui n'est autre que le seigneur Krishna.
Aux alentours de notre ère, une synthèse philosophique donne au yoga sa structure classique : les Yoga Sûtras, attribués à Patanjali :

« yogascitta vrtti nirodhah »

Le yoga est l’arrêt des fluctuations du mental. Patanjali Yoga-sûtra, I, 2.

  Les bienfaits de la pratique

Bien plus qu’une série d’exercices physiques, le  yoga associe aux techniques physiques une dimension mentale faisant intervenir la pensée et l’esprit.
Il englobe un ensemble de techniques : les postures corporelles le contrôle de la respiration ,la méditation, la maîtrise des émotions, la concentration, , la relaxation etc…

Il participe ainsi au maintien d’une bonne forme physique et procure un sentiment de bien-être.

En tant qu’exercice, le yoga est une discipline que l’on peut pratiquer tout au long de sa vie.
Les étirements et les différentes postures améliorent le maintien corporel, augmentent la flexibilité, et tonifient l’organisme. Les postures ( Asana) mobilisent les muscles et les articulations. Elles agissent en profondeur sur les organes, le système nerveux et la colonne vertébrale.
Elles développent le corps en souplesse, en harmonie et en légèreté. Elles contribuent ainsi au maintien de la santé et accroissent la vitalité. Par les techniques du contrôle du souffle (Pranayama), le mental s’apaise, la faculté de concentration augmente et le stress diminue et la capacité respiratoire s’améliore.