.

 Le choix d'exister
Se convertir à une vie meilleure

sortie le lundi 13 juillet 2015 aux éditions Les Belles Lettres

    Le choix d’exister, c’est choisir entre se reposer ou être libre, car ce sont finalement les seules possibilités offertes pour construire notre existence. Nous entrons dans la vie avec une forme et une structure biologique données, un sexe et un environnement donnés, c’est à peu près tout. Le travail reste à faire. De ces matériaux bruts, nous avons à réaliser notre existence, car personne ne la réalisera à notre place.

 En abordant des thèmes aussi variés que le rôle de l’art dans la société, la pratique de la marche quotidienne, le régime végétarien ou encore l’inspiration des vies communautaires cet essai montre comment réussir à changer notre vision du monde. En expliquant l’importance de prendre soin de soi, comment nous devons prêter attention à notre corps, dans quelle mesure l’éducation est un principe fondamental pour nous ouvrir les yeux, et pourquoi autrui est une source de développement, nous trouvons ici les modalités de notre conversion et les pistes pour aborder différemment notre existence, si l’on veut bien non pas nous reposer, mais devenir libres.

 Xavier PAVIE est professeur à l’ESSEC Business School, chercheur associé à l’Institut de recherches philosophiques de l’université Paris-Ouest.

TABLE DES MATIÈRES


CESSER D'ETRE LES ENFANTS DE NOS PARENTS

La conversion philosophique

Pourquoi se convertir ?

Cesser d’être les enfants de nos parents

Se convertir : penser et agir/agir et penser

 

SE CONVERTIR AVANT TOUT… À SOI

Faut-il vraiment se connaître soi-même ?

Prendre soin de soi, un choix de vie

Se perdre pour se suffire à soi-même

Conversation avec soi-même : le silence, l’écriture, la lecture

Le sentiment d’immensité

Être le juge et l’explorateur de soi-même

Entre ici et ailleurs : savoir se perdre

 

NOTRE CORPS, PREMIER MATÉRIAU DE CONVERSION

Le corps, un capteur de sens, un capteur des sens

Remettre en cause la dualité corps/esprit

Écouter son corps

Nous sommes ce que nous mangeons

Le végétarisme et autres considérations diététiques

Pratiquer le corps, une ascèse de vie

Marcher pour se trouver

Pratiques extrêmes et pratiques douces

Pratiques sexuelles de la transformation de soi

Le corps, matériau de conversion

 

L’ÉDUCATION COMME PRINCIPE POUR NOUS CONVERTIR

L’art comme outil de conversion à soi

L’artiste et le philosophe

Remettre en cause la séparation entre l’art et la vie

Se confronter à l’art encore et toujours

Se convertir au savoir, veiller à la rigueur d’être

À la recherche de savoirs rigoureux

S’éduquer pour se transformer sans cesse

Le savoir pour comprendre le monde en mouvement

Nous convertir par le savoir

 

AUTRUI : SOURCE DE CONVERSION

L’importance de l’autre près de soi

L’écosystème de soi

Ouvrir son champ relationnel : l’amitié

Chercher son maître pour s’élever

Savoir écouter pour s’imprégner

L’espace communautaire, lieu de conversion

S’inspirer des collectifs : les beatniks, les hippies et les autres

Le punk comme art de vivre

 

IL FAUT CHOISIR, SE REPOSER OU ÊTRE LIBRE

Quelle esthétique pour notre existence ?

Convertir l’acte politique : ne plus voter, agir

Le noir et blanc n’existe pas

Il faut choisir, se reposer ou être libre


Le choix d’exister

Comments