Blog


Message sans titre

publié le 1 mai 2016 à 08:31 par Gilbert Girard   [ mis à jour : 17 juil. 2016 à 18:41 ]

Ordinateurs à carte unique

En anglais, “single board computer” ou SBC. C’est un ordinateur complet sur une seule carte. Ceux que je discute dans cet article sont ceux qui sont environ de la dimension d’une carte de crédit.


Modèles courrants:


Ils comprennent:

  • Un microprocesseur de type ARM qui est utilisé dans des tablettes ou téléphones intelligents. Ils ont la particularité de consommer peu d’énergie.

  • De la mémoire vive

  • Une fente pour une carte SD ou micro-SD qui servira à loger le système d’exploitation ainsi que des fichiers personnels.

  • Un port LAN pour une connection filaire sur votre routeur

  • Des ports USB au nombre de 2 ou 4 selon le modèle

  • Un port d’alimentation, habituellement 5 Vdc

  • Un port mini-USB qui peut servir de port d’alimentation

  • Un contrôleur d’affichage HDMI

  • Un port HDMI

  • Des pins GPIO (General Purpose Input Output) qui permettent d’actionner des relais, moteurs servo, senseurs etc...


Ne comprenent pas:

  • La carte Micro-SD avec le système d’exploitation

  • Le bloc d’alimentation (power supply)

  • Le boîtier


Systèmes d’exploitation

Le système d’exploitation commun à tous ces modèles est Android. Vous avez aussi la possibilité d’installer le système d’exploitation linux. Dans les deux cas, il faut aller sur le site web de chaque modèle et sélectionner celui désiré selon votre besoin. En plus, il existe des systèmes d’exploitations dédiés à des applications particulières tel que Nas4Free, DietPI, Netbsd ou autre.


Exemples d’utilisations

Voici une liste d’exemples d’utilisation de ces ordinateurs:

  • Rendre votre téléviseur intelligent en installant Android. Il suffit de le connecteur à internet par câble ou WIFI et connecter un cable HDMI entre cet ordinateur et votre téléviseur. Vous devez sélectionner le port HDMI concerné à l’aide de la manette de votre téléviseur.

  • Installer une version Linux avec interface graphique pour avoir un ordinateur de bureau.

  • Installer la version linux DietPi pour monter des serveurs de toute sorte et ainsi créer son propre site web, serveur de fichier réseau, serveur de fichier avec Owncloud accessible par internet, Serveur FTP, etc…

  • Installer Nas4Free pour créer son propre serveur de fichier réseau (NAS)

Où se les procurer?

Voici une liste de fournisseurs:


Mon évaluation

Je me suis procuré les modèles Raspberry Pi modèle B (500 MB de ram) ainsi que le modèle Odroid-C1 (modèle Odroid-C1+ sans le dissipateur de chaleur).


La marque la plus utilisée et ayant le meilleur support ainsi que la plus grande communauté est sans contredit la marque Raspberry Pi. Le modèle Raspberry Pi B que je me suis procuré a seulement 500 MB de ram. C’est peu pour un système d’exploitation linux avec interface graphique. Si vous désirez programmer des robots, des applications avec senseurs et relais, le tout sans interface graphique, c’est parfait. Il y a beaucoup de documentation sur le sujet. Pour un serveur avec Nas4Free, c’est génial. Par contre, je n’ai pas essayé Android sur cet ordinateur vu sa mémoire vive de 500 meg seulement.


Pour le Odroid-C1 (1GB de ram), avec Android et connecté à un téléviseur, ça va très bien. Pour la version Linux avec interface graphique, on manque un peu de vitesse, les fichiers Flash ne sont pas pris en charge. Pour moi ça n’a pas été vraiment concluant. Par contre, en installant DietPi, une version linux minimale, sans interface graphique, j’ai pu installer des serveurs web et ftp, un site web avec Wordpress, un nuage privé avec Owncloud. Il consomme seulement 2.5 Watts. À $0.06/KWh, ça revient à $1.31 par année.


Gilbert Girard

DD-WRT

publié le 29 avr. 2016 à 09:23 par Gilbert Girard   [ mis à jour : 29 avr. 2016 à 09:51 ]

Augmentez les possibilités de votre routeur avec DD-WRT.


Un routeur est un ordinateur avec son microprocesseur, sa mémoire morte (mémoire flash), sa mémoire vive (ram), ses entrées/sorties (connecteurs réseau, voyants lumineux), son bloc d’alimentation (power supply), etc… Ce genre de système s’appelle un système embarqué ou en anglais “embedded system”. Ce qui signifie qu’il est dédié à effectuer une tâche particulière. Dans ce cas ci, relier ensemble les ordinateurs qui y sont connectés ainsi que de les connecter au réseau internet. Pour que tout ceci fonctionne ensemble, ça prend un système d’exploitation ou logiciel embarqué (“firmware”).


Logiciel embarqué (“firmware”)

Les logiciels embarqués fournis avec les routeurs sont très bien préparés et permettent de faire une foule de choses. Par contre, ils n’exploitent pas au maximum les possibilités de votre appareil. En plus, ils sont différents entre chaque fabricants et d’une catégorie d’appareils à l’autre. Je vous propose donc de regarder ce que le site www.dd-wrt.com nous offre.


DD-WRT

Le site offre un système d’exploitation libre Linux qui n’a pas d’interface graphique tel que Gnome, KDE, XFCE ou autre. Tous les logiciels qui ne sont pas utiles pour le routeur ont été enlevés afin de réduire la mémoire vive requise pour faire fonctionner l’appareil. La configuration se fait par le biais d’une page web accessible via un serveur web léger installé sur le routeur et accessible par le réseau à l’aide d’un navigateur web (Chrome, Firexfox, etc..).


Configurations possibles

Voici une liste des configurations possibles avec votre routeur muni de DD-WRT qui ne sont pas généralement disponible avec le logiciel embarqué d’un router standard:

  • Borne WIFI (Hot spot) avec authentification ou non. En plus, il y a possibilité que les gens connectés sur votre borne WIFI arrivent directement sur une page web spécifique (splash page) lorsqu’ils ouvrent leur navigateur web (Firefox, Chrome etc...). On peut souhaiter la bienvenue, des conditions d’utilisation ou afficher des annonces comme une interruption de service à une date prévue.

  • Répéteur/Accès par pont. Ce qui permet de relier des routeurs entre eux par câble ou sans fil. Dans le cas du sans fil, on peut augmenter la portée du réseau WIFI

  • Serveur SSH, ceci vous permet de vous connecteur au routeur sur le réseau dans un terminal pour avoir accès au routeur pou modifier des configurations ou installer des applications avec Optware.

  • Serveur de stockage en réseau ou NAS (network attached storage). Si votre routeur est muni d’en port USB, vous pouvez y brancher un disque dur externe ou une clé USB et y accéder par le réseau.

  • Serveur FTP, Même description que pour le serveur de stockage en réseau mais accessible par internet à l’aide d’un client ftp comme Filezilla

  • Optware. Liste de paquets (logiciels) qu’on peut installer par le biais de SSH. À noter que plus la mémoire flash de votre routeur est élevée, plus de paquets on pourra installer.

  • DDNS. Service de mise à jour d’un serveur DNS. Lorsque l’adresse IP est dynamique (C’est le cas pour la majorité des services internet résidentiel), le logiciel met à jour automatiquement l’adresse IP de votre routeur sur le site du fournisseur tel que la liste dans la page suivante:  Cliquer ici


Pré requis

Avant l’installation, il faut vérifier que votre routeur ainsi que la bonne version apparaisse dans la liste des appareils compatibles. Vérifier dans la base de données du site web en cliquant ici.


Avantages

Les avantages sont les suivants:

  • Un site web complet avec procédures, forum et wiki

  • Une grande communauté d’utilisateurs

  • Plusieurs vidéos sur Youtube

  • Système d’exploitation uniforme sur des routeurs de marques et modèles différents. Les procédures seront donc les mêmes d’un appareil à l’autre à quelques exceptions près.

  • Possibilité de recycler un vieux routeur en répéteur, serveur ftp ou autre.

  • Augmenter la portée de votre réseau WIFI en ajoutant des routeurs en mode répéteurs


Désavantage

Le désavantage est le suivant:

  • Possibilité de briquer votre routeur si vous vous trompez dans une procédure. Ce qui veut dire qu’il devient inutilisable. Personnellement, je n’ai jamais rencontré cette situation. Par contre, si ça vous arrive, il suffit de faire de la recherche sur Google pour voir s’il y a possibilité de le récupérer.


Conclusion

Lors du prochain achat de routeur, prenez le temps de vérifier dans la base de données de DD-WRT si l’appareil est compatible. Si vous ne l’installez pas tout de suite après l’achat, vous aurez au moins la possibilité de le faire dans le futur.

Distrowatch

publié le 28 oct. 2015 à 02:14 par Gilbert Girard   [ mis à jour : 28 oct. 2015 à 02:53 ]

Distrowatch.com

Vous désirez débuter ou en découvrir davantage sur le système d’exploitation libre et gratuit Linux et vous ne savez pas quelle distribution choisir? Alors, quoi de mieux que de débuter par une visite sur le site distrowatch.com.


Avant toute chose, il est important de définir ce qu’est une distribution Linux. À la base, elle est composée du noyau <kernel> en anglais, soit la version préparée par Monsieur Linus Torvalds. Il est à noter que chaque distribution ajoute ou modifie quelques lignes pour l’adapter à ses besoins. Par la suite, on y ajoute un ensemble de paquets (logiciels). Dans le cas d’une distribution destinée à des ordinateurs de bureau ou portable, on y insère une interface graphique (KDE, Gnome, XFCE etc…) alors que dans le cas d’une distribution destinée à un serveur il n’y a aucune interface graphique, l’exécution de logiciels se fait à partir de lignes de commandes.


Ce site est monté principalement comme un blogue. Des articles sont présentés au centre de la page et classés par date. Ceux-ci sont des lancements de nouvelles distributions ou de nouvelles versions de distributions existantes.


Dans la colonne de droite de la page d’accueil, vous y trouverez le classement des distributions par nombre de cliques par jours <HPD> en anglais. En cliquant sur une distribution, on accède à la page et à sa description. Vous y trouverez entre autres le lien pour le site Web de cette distribution.


Dans le haut de la page d’accueil vous y verrez les liens suivants :


  • Recherche. Vous pourrez y faire une recherche simple en cliquant sur les menus déroulants afin de sélectionner les critères de votre choix. Tout juste en dessous vous verrez une recherche avancée qui vous permettra de sélectionner beaucoup plus de critères pour effectuer votre recherche.

  • Distributions principales. Vous y trouverez les 10 distributions les plus populaires.

  • Paquets. Ce sont les principaux logiciels disponibles dans la plupart des distributions.


Plusieurs distributions de Linux sont maîtresses, alors que d’autres sont basées sur ces dernières. Voici des exemples :


Pour la personne qui souhaite débuter l’exploration de Linux, je l’encourage à commencer avec une des distributions suivantes : Kubuntu, Xubuntu ou Lubuntu). Ces distributions sont largement utilisées, avec une facilité pour trouver de la documentation, de l’information et offrent un support à long terme (5 ans) d’Ubuntu.


Bienvenue dans le monde de Linux. Un système d’exploitation robuste, libre, léger et gratuit.


Bonne visite sur le site distrowatch.com


Gilbert Girard


1-3 of 3

Comments