Structure du Coven



Dans notre coven, il existe deux entités distinctes : le cercle extérieur et le cercle intérieur. Il existe aussi des foyers d'études et/ou de pratiques, ainsi qu'un cercle pour les amis de la tradition qui ont choisi de ne pas suivre notre voie, mais qui partagent nos idéaux et nos croyances. D'autres covens peuvent aussi voir le jour, attachés à notre tradition.


Le Cercle Extérieur (Outer Cour)


Le Cercle Extérieur ( ou Cour Extérieure ) a pour but principal de préparer les nouveaux membres en vue de l’initiation. Dans notre tradition, ceux qui s’engagent dans cette voie sont appelés Pèlerin, pour symboliser le début de leur quête initiatique. Cette démarche s’inscrit traditionnellement dans une période d’un an et un jour, mais chacun peut aller à son propre rythme.

 

La Cour est également composée des membres du Foyer qui ne sont pas initiés, des pèlerins qui pour toutes raisons auraient renoncé à l’idée d’initiation mais voudraient tout de même continuer à être à nos côtés et à certains sympathisants intéressés à ritualiser de façon plus régulière. 

 

Les Prêtres et Prêtresses en charge de la Cour ont toute latitude pour organiser le travail des membres avec nos fascicules d’études, mais aussi en proposant rencontres ou célébrations diverses. Le livre des Ombre de la Cour Extérieure est différent de celui du coven. Ceci est conçu pour ne pas briser le serment de secret relatif à la sorcellerie. Ainsi, tout membre de la Cour peut la quitter sans avoir pénétrer les arcanes de la tradition. Ce qui ne veut pas dire que les rituels proposés n’ont pas de valeur intrinsèque. Ils ont été prévus pour se conformer aux principes généraux en vigueur dans la Wicca. Rappelez-vous que le but final est de vous accepter comme sorcière et prêtresse de la tradition. Alors, la Cour permet de mesurer au fil du temps votre intérêt et la façon dont vous agissez dans le cercle. La Cour est une partie de la Grande famille de la tradition et les liens entre membres et initiés sont encouragés.  

 

Nous nous refusons à employer les termes de « formation » ou « école », car nous estimons que la wicca doit d’abord s’expérimenter, se vivre dans les rencontres et les rituels. Le travail est avant tout personnel. Nous ne sommes que des accompagnateurs, nous proposons mais nous n'imposons rien. C'est au fur et à mesure de son évolution personnelle et spirituelle, que le pèlerin pourra déterminer sa voie, parmi nous ou bien ailleurs.

 

La période au sein du cercle extérieur est en grande partie destinée à l'introspection, à la recherche de l'équilibre et à la découverte de son être intérieur mais aussi de se rendre compte si nos personnalités et nos vues sont compatibles. Nous inviterons également à prendre connaissance d'un certain nombres de points importants concernant les bases de la wicca, telle que l’éthique, ou du rôle de la Prêtrise dans la wicca. Si le pèlerin et le cercle intérieur (autrement dit les initiés) s'accordent en tous points sur ces principes, et si un lien fraternel et chaleureux se noue, alors une initiation peut être proposée. Celle ci n'est jamais imposée, mais elle n'est en aucun cas un dû.


Le Cercle Intérieur (Inner cour)


Le Cercle Intérieur est le Coven lui-même. Il est réellement le coeur qui porte l’esprit de la tradition. C’est le Foyer Mère d’où rayonne la flamme de notre égrégore et de notre amitié. Il n'est composé que de membres initiés.

 

C’est là, dans le coven que vous pourrez vivre tous les aspects du culte des sorcières. C’est dans le cercle intérieur que vous serez en « habit de ciel » pour les sabbats et les esbats en signe de liberté, en parfaite confiance et vérité. C’est dans le cercle intérieur que nous transmettons l’enseignement et le savoir sorcier conformément aux usages de l’Art des Sages. C’est dans le Cercle Intérieur que nous partagerons nos moments de joie et de peine.

 

Rappelez-vous que la première loi de la Déesse est Amour et que dans notre famille spirituelle, le partage est notre bénédiction. Chacun se doit d’apporter ses talents pour le bénéfice de tous. Nous sommes des êtres humains avec nos forces et nos faiblesses. Nous devons apprendre à rire de nous même et à surmonter nos erreurs, à jeter nos masques et laisser notre égo à terre. Ce n’est pas anodin si notre tradition est héritière des Enfants de la Lumière. Apprenons à découvrir ensemble cette lumière, symbolisée par l’étoile des sorcières.    

 

Une initiation n'est jamais une fin en soi ! Ce n’est qu’une étape du sentier. Mais en devenant initié vous ferez des engagements devant vos frères et vos soeurs, vous serez présenté aux puissants des quartiers et reconnu comme un enfant de la Déesse.  Ainsi, vous serez né une deuxième fois, et même si la vie vous disperse aux quatre vents vous serez toujours de la famille et reconnu comme tel.

 

Vous aurez l’occasion si vous le désirez de développer la tradition, d’aider les pèlerins qui commencent dans la voie mais surtout de continuer votre propre cheminement spirituel puisque jamais le soleil ne s’arrête dans sa course.

Nous nous aiderons mutuellement mais c’est à chacun de creuser à son rythme son sillon et de partager avec les dieux dans le secret de son coeur car nous ne voulons pas êtres des maîtres.

 

Les Foyers (Heart)


Le Foyer est le coeur de notre tradition. Ce sont les feux du foyer qui jadis étaient synonymes de bien être et des longues veillées d’hiver. Le chaudron en était une des pièces maîtresses.

 

Chaque membre est une part organique de la tradition, de l’égrégore commun. Cette symbolique est marquée par le présent qui nous est remis quand nous commençons le sentier de la tradition. Ainsi, le Foyer représente à la fois notre pratique personnelle ou familiale mais également l’attachement que nous avons ensemble. Il représente l’âme de notre clan.

 

Tout membre initié peut ouvrir à d’autres personnes son Foyer s’il le désire. Le Foyer devient ainsi comparable à un cercle dédié à l’étude et/ou aux célébrations et pratiques rituelles. Dans ce cas, le foyer peut prendre un nom et être consacré selon les règles de la tradition. Les foyers sont généralement créés pour palier à une distance trop importante par rapport au coven d'origine ou pour explorer des thèmes particuliers.

 

Idéalement, un Foyer devrait être dirigé conjointement par une femme et un homme, de manière à pouvoir respecter l’esprit de polarité de la wicca, mais il n’y a aucune obligation à cela.

 

Le Foyer est autonome et peut avoir ses propres règles et étiquettes tant qu’elles restent en accord avec l’éthique et les principes de notre tradition. Les membres du Foyer sont astreints à la discrétion et au secret des pratiques et enseignements donnés. Le Gardien du Foyer peut ainsi utiliser en toute liberté tout ou partie du corpus initiatique de la tradition selon son jugement et en fonction du degré d’avancement de chacun des membres, ceci afin d’en perpétuer la continuité. Les membres non initiés d’un Foyer font partis de la Cour Extérieure.

Les Anciens peuvent être sollicités pour donner des conseils ou apporter leurs aides si nécessaire.

 


Les Covens

Les initiés qui ont reçu le troisième degré ont la possibilité s’ils le désirent de fonder un nouveau coven. Il est traditionnel que cela soit fait avec la bénédiction de la Grande Prêtresse en charge de la tradition. Le nouveau coven est complètement indépendant dans son fonctionnement et reste le plus souvent attaché par un lien d’amitié au coven mère. Il n’est pas rare alors de voir se réunir à l’occasion de Samhain le « Grands Sabbat ». Le nouveau coven reprend les usages et rites de la tradition d'origine, cependant, ce n’est en rien une obligation.


Le Cercle des Sympathisants (Friends cour)

Il existe aussi un cercle de sympathisants, qui est une particularité de notre coven. Ce cercle informel concerne les anciens membres qui auraient choisi une vie spirituelle différente, les amis proches suivant d'autres voies ou appartenant à d'autres traditions ou covens. C'est dans une volonté d'ouverture, de tolérance et d'amitié que certains des sympathisants peuvent être invités à certaines de nos célébrations. Un petit rite est d'ailleurs proposé pour nos invités qui le souhaitent : il s'agit du « First blessing ».