Nos activités‎ > ‎

Activités 2015


• Réactions aux attentats de Paris (novembre 2015)
     
     Elles sont nombreuses, elles viennent de partout, elles sont pour la plupart un réconfort pour les victimes innocentes. Il y a bien quelques voix discordantes, comme celles qui profitent de la situation pour appeler au rejet des réfugiés… Plus rares sont celles qui expriment le besoin d'unité européenne pour faire face à la situation.

     Très vite le Mouvement européen-France a réagi par un communiqué de son Président Jean-Marie Cavada (relayé à Ouest-France par le Mouvement européen Ille-et-Vilaine: "Européens, le moment est venu de se lever". Complété dès après le Congrès de Versailles du 16 novembre par un autre communiqué de JM Cavada : "Cette guerre contre les barbares doit d'abord mobiliser les forces d'Europe". Le Mouvement européen International a publié un communiqué rappelant nos valeurs communes, le Mouvement européen-Allemagne (EBD) fait appel à l'UE pour "défendre résolument les fondamentaux de liberté et de démocratie"…
      A lire aussi, absolument, l'article de Jean-Marie Cavada paru dans La Tribune le 18 novembre : "La vérité c'est que Daech veut déstabiliser nos pays pour qu'ils tombent sous la coupe de régimes autoritaires en attendant la séquence suivante qui sera une guerre civile des valeurs entre les tenants de l'autorité et les vigilants des libertés.  Ce désordre de graves oppositions civiles favorisera alors ses desseins. […] L'héritage de l'Europe repose sur des valeurs dont nous saurions nous priver. Mais l'époque réclame une adaptation de ces fondamentaux au monde actuel qui est instable, et désormais violent. L'avenir de l'Europe est à ce prix sinon ce sera un champ de ruine." 

      Le Taurillon, le magazine des Jeunes européens-France déclare "qu'adopter une réponse commune européenne est désormais nécessaire". L'éditorial du 16 novembre de Sauvons l'Europe a pour titre "Une France, une Europe, une Humanité". La député européenne Sylvie Goulard appelle à la mise sur pied d'un "FBI européen". Quant à Marcel Grignard, président de Confrontations Europe, il associe terrorisme et climat pour "regarder au-delà de nos frontières et dans le long terme pour faire vivre la solidarité".

• Université d'automne du Mouvement européen-France

     • Quelque 200 personnes ont participé à l'Université d'automne du ME-F qui s'est tenue à Rouen les 6 et 7 novembre 2015 (prolongée le

8 pour les réunions statutaires), sous le titre "Climat, Réfugiés : Quelles frontières pour répondre aux nouveaux défis ?".

      Avec dès l'ouverture, deux témoignages poignants, d'un jeune réfugiés syrien et du doyen de la faculté de lettres de l'Université de Tunis ; avec des appels pressants à la prise en compte des conséquences du changement climatiques ; avec des ateliers de travail productifs, cette Université d'automne a été riche d'émotion et d'humanisme. Les militants du Mouvement européen ont du pain sur la planche !

      Le programme complet est disponible au téléchargement et les compte-rendus seront prochainement à télécharger sur le site du ME-F.
      Mais dès maintenant, lisez le message "L'Europe et les Réfugiés" de Jean-Marie Cavada que Roselyne Lefrançois cite dans son éditorial.



• Journée de débats et de réflexion

     • la journée de réflexion et de débat à l'Abbaye de Saint-Jacut du samedi 3 octobre s'articulait autour du thème : "Europe et laïcité(s)". Hélas bien d'actualité après les attentats du 13 novembre…

     Un franc succès : plus de 70 participants, venus de toute la Bretagne, de toute la France même, apparemment satisfaits – au point pour certains d'adhérer sur le champ au ME-35. Des intervenants de sensibilités diverses, mais tous de grande qualité et passionnants dans leurs exposés comme dans les débats : Bérengère Massignon, docteur en sociologie de l'Ecole pratique des Hautes Études, membre du Groupe Sociétés, Religions, Laïcités ; Jean-Claude Boual, secrétaire général adjoint de l'Association EGALE (Égalité Laïcité Europe) ; Père Roger Perez, délégué à la Pastorale des Migrants ; Guy Haarscher, professeur à l'Université Libre de Bruxelles et au Collège d'Europe de Bruges. Des ateliers productifs, assistés par les intervenants à la table ronde et leurs rapporteurs. Une animation sans faille par Fabien Cazenave. Une brillante synthèse par Roselyne Lefrançois

    Le compte-rendu est disponible ici. On peut également télécharger le "livret du participant", et voir quelques photos.


• Messages à l'Europe

    • "Europe et laïcité(s) : les recommandations issues des présentations et des ateliers de la journée du 3 octobre 2015 à l'Abbaye de Saint-Jacut ont été discutées et converties en prise de position à l'intention des leaders politiques concernés au cours d'une réunion-débat "Message à l'Europe" ouverte à tous le mercredi 25 novembre. La prise de position est disponible ici.

--------

  • Le Message à l'Europe du 17 juin, à 18h 30 était sur le thème sur le thème de "Union de l'Énergie et COP21" (la COP21 est la Conférence des Nations Unies sur le Climat, en décembre 2015 à Paris). Il n'y avait, hélas, pas beaucoup de monde, c'est dommage car la présentation par Yann Collier et Louis Jourdan a été jugée intéressante. Une prise de position, forte et exhaustive, a été rédigée à l'intention des décideurs aux différents niveaux, du multilatéral à la société civile.

Pour percevoir les enjeux de cette COP 21, lisez la fiche pédagogique diffusée lors d'Université d'automne du ME-F en novembre 2015.

Ou pour en savoir plus, par exemple le concept de "responsabilité commune mais différenciée), voyez cette interview de Jo Leinen (Président du ME-International) et Pascal Durand (EELV) par Toute l'Europe. Vous pouvez aussi consulter le dossier préparé par Toute l'Europe. Ou bien, encore plus concis mais tout aussi précis et complet, lisez les articles 23 à 26 de l'Encyclique du Pape François. Ou plongez-vous dans un des nombreux ouvrages qui traitent de cette conférence, par exemple "Le Climat, à quel Prix ? La négociation climatique(Christian de Perthuis – membre du Comité d'Orientation Stratégique du ME-F – et Raphaël Trotignon, Odile Jacob, mai 2015). Ou enfin le compte-rendu du débat au Parlement européen du 1er octobre.

La 3ème recommandation de notre Prise de position suggère de faire appel à des mécanismes financiers innovants et solidaires pour trouver les ressources nécessaires à la transition énergétique des pays en voie de développement – par exemple à la Taxe sur les transactions financières, dont le ME-35 s'était fait l'avocat dès mars 2012. Un rapport récemment remis au Président de la République reprend cette idée…   

Que faire alors ? Nicolas Hulot a lancé une pétition : "Osons", qui est un appel à tous les Chefs d'État à s'engager pour pendre des décisions concrètes et efficaces lors de la COP21. L'objectif est de recueillir au moins 1 million de signatures d'ici le 30 novembre. Certes, la communication sur cette pétition n'est pas facile – voyez cette désopilante vidéo "Break the Internet" (en français malgré son titre), achetez le livre "Osons", et surtout, signez la pétition !

-------
  • Jeudi 5 février, Message à l'Europe "Europe de la Défense et de la Sécurité". L'Europe est peut-être un îlot de paix, mais la guerre n'est pas loin, à ses frontières même. Espérons que la récente action de Angela Merkel et François Hollande pour un cessez-le-feu en Ukraine portera ses fruits… Sans parler de l'engagement de plusieurs pays européens, dont, en première ligne, la France, pour tenter de désamorcer des conflits en Afrique. Sans parler non plus des attentats terroristes de début janvier, contre lesquels les gouvernements de l'Union européenne ont peine à s'entendre pour s'en préserver.

    Cela a été l'objet de ce "Message à l'Europe", remarquablement animé par une spécialiste, Isabelle Bosse-Platière, Professeur de Droit européen, Université de Rennes 1, Chaire européenne Jean Monnet, responsable du CEDREUne prise de position à l'intention des leaders politiques a été rédigée (Jean-Claude Juncker, Président de la Commission européenne, a fait part de son intérêt. Un résumé de la prise de position a été publié par Ouest-France.

      • La prise de position résultant du Message à l'Europe du 4 mai, sur la problématique très actuelle des
"Migrants et Droit d'asile", présentée par Maîtres
 Gaëlle LE STRAT et Omer GONULTAS, avocats au Barreau de Rennes et co-présidents du groupe de défense des migrants de Rennes, a été envoyée à ses destinataires – en premier lieu au Président de la Commission Jean-Claude Juncker, puisqu'elle soutient directement la proposition qu'il vient de présenter, basée sur la solidarité en États membres. Le Mouvement européen international vient de publier un communiqué tout à fait dans le même sens (en anglais ici). Ouest France en a publié un résumé. Un dessin de Xavier Gorse résume bien les difficultés des États membres de l'UE à concrétiser la solidarité nécessaire pour mettre en œuvre le plan proposé par la Commission

Voir aussi la réponse détaille et positive de la députée européenne Nathalie Griesbeck.


• Réunions

  • Assemblée générale du ME-35. Le Jeudi 12 mars, le Mouvement européen Ille-et-Vilaine a tenu son Assemblée générale annuelle. 
      La Partie institutionnelle s'est déroulée suivant le schéma habituel ; elle comprenait l'élection pour 3 ans d'un nouveau Conseil d'Administration. 
      La Partie publique, ouverte à tous, a permis d'entendre un remarquable exposé par Pascale TurquetMaître de conférences de sciences économiques, chaire européenne Jean Monnet, Université Rennes 2, chercheur au Centre de Recherches sur l'Action Politique en Europe (CRAPE) sur le thème : "Les modèles de protection sociale en Europe". 
      Le compte-rendu est disponible. Quelques photos sont dans la galerie.

 • Manifestations

   • Mardi 3 mars, “L’Allemagne d’aujourd’hui : de la compétitivité à la précarité ?” Une conférence avec Isabelle Bourgeois, Rédactrice en chef de la revue “Regards sur l’économie allemande”, chargée de recherche au CIRAC (Centre d’information et de recherche sur l’Allemagne contemporaine). Organisée par le Centre Franco-allemand de Rennes (CAFA), en partenariat avec le Mouvement européen Ille-et-Vilaine.

Une centaine de personnes ont suivi cette conférence. Un compte-rendu est à paraître.

• Les 100 dates qui ont fait l'Europe

    Le 26 mai, en partenariat avec la Maison de l'Europe et la Librairie le Failler – dans le cadre de la Fête de l'Europe, mais avec un peu de retard dû aux contingences matérielles : le ME-35 a invité le député européen Philippe Juvin à présenter son livre Notre Histoire : Les 100 dates qui ont fait la Nation européenne (JC Lattès, nov. 2014).

      Avec un enthousiasme communicatif Philippe Juvin a présenté la genèse de l'ouvrage, ses points saillants, ses difficultés. Et répondu aux nombreuses questions des participants – la seule chose à laquelle il n'a pas réellement répondu, c'est comment il trouve le temps de faire tout cela !

      Une réunion marquée d'un grand souffle européen. Quel dommage que l'Espace Ouest France n'ait pas été rempli… Des photos sont disponibles ici. Et ici le "trois questions" de Ouest France.


• Communiqués

     • A propos du Prix Nobel de la Paix attribué à la Tunisie, le ME-35 a publié le 12 octobre le communiqué de presse suivant : 
    "Le Mouvement européen Ille-et-Vilaine s'était déjà réjoui de l'attribution en 2012 du Prix Nobel de la Paix à l'Union européenne "pour avoir, pendant plus de six décennies, promu la paix, la réconciliation, la démocratie et les Droits de l'Homme" (Ouest-France du 17 novembre 2012).
      Trois ans après, le ME-35 salue le choix du Comité norvégien Nobel, qui vient d'attribuer le Prix Nobel de la Paix 2015 au "Quartette" qui, en 2013-2014, a conduit la Tunisie sur la voie de la paix, de la réconciliation et de la démocratie. Un remarquable processus mené par des organisations de la société civile : le principal syndicat des travailleurs, l'UGTT ; la ligue tunisienne des Droits de l'Homme (LTDH) ; l'organisation patronale (UTICA) ; enfin l'Ordre des avocats. Rien, a priori, ne rassemblait ces organisations, sinon la foi en la démocratie et le sens du consensus.
      Le ME-35 souhaite que cette distinction encourage toutes les forces vives de la Tunisie à poursuivre le processus démocratique.
       Il espère que ce Prix incitera les autres pays de la zone méditerranéenne à suivre l'exemple de la Tunisie pour trouver le chemin de la paix et de la stabilité, chemin endeuillé par les attentats qui viennent de se produire en Turquie et au Tchad. Le ME-35 condamne ces attentats et s'associe à la douleur des familles des victimes."
    [Ouest France a publié l'essentiel du communiqué le 15 octobre].