09. La canne du maître d'oeuvre


Pour édifier son église à l’image et à l’échelle humaine, le maître de l’Oeuvre aura donc recours aux unités de mesure définies précédemment et principalement à la coudée (52,36 cm.), au pied (32,36 cm.), à l’empan (20 cm.), à la palme (12,36 cm.) et à la paume (7,64 cm.)

Ces différentes mesures seront juxtaposées dans la canne des maîtres de l’Oeuvre. Cette canne chiffrée sera encore dénommée pige, ce qui nous a laissé le verbe populaire « piger» qui signifie comprendre, c’est-à-dire être initié aux unités de mesures des maîtres de l’Oeuvre, au nombre d’or et à la divine proportion

Cette canne des maîtres d’oeuvre aura une longueur totale de 1 coudée + 1 pied + 1 empan + 1 palme + 1 paume, ce qui équivaut également à 2 coudées + 1 empan ou à 555 lignes de 0,2247 cm., soit au total une longueur de 124,72 cm.

Cette canne matérialisant la double progression arithmétique et géométrique pouvait être plus commodément formée de cinq segments articulés qui permettaient de la replier.


         





COUDEE PIED EMPAN PALME PAUME
52,36cm 32,36cm 20cm 12,36cm 7,64cm

 

Comments