Un patrimoine, ça s'entretient !


Un patrimoine, ça s’entretient !

ü    Nous avons la chance d’habiter un immeuble exceptionnel, bâti par unPremier Grand Prix de Rome et Architecte en Chef des Palais et Monuments nationaux : Claude Béraud.

Cette construction, unique à Paris dans son style le corbuséen, est caractéristique de l’architecture du milieu du XXe siècle. L’une de ses spécificités constituantes réside dans l’utilisation de matériaux bruts comme le béton  le bois ou la brique.

C’est ce qui fait l’intérêt et  la valeur de notre patrimoine.

+

ü                Le droit moral de l’architecte et de ses ayants droit est extrapatrimonial et perpétuel. C’est pourquoi toute modification ne peutLEGALEMENT être apportée que si elle se justifie par des impératifs techniques ou par des contraintes économiques et nécessite le consentement de l’auteur ou de ses ayants droits.

=

Ø                Ainsi, comme copropriétaires,nous avons le devoir d’éviter toutedénaturation substantielle qui porterait atteinte à l’harmonie et à l’esprit de la création, à l’intégrité du style de l’immeuble et à la réputation de son auteur comme le feraient des travaux de peinture sur les contremarches de béton bouchardé[1] ou sur les boiseries de couleur naturelle.

 

à Nous demandons que cette partie de la résolution sur les travaux

soit retirée.

à Si, malgré la législation en matière de droit d’auteur, une telle résolution était maintenue, voire votée, nous alerterions alors les ayants droit de l’architecte afin qu’ils fassent valoir leur droit patrimonial.


 


[1] Béton dont la surface est entamée à l’aide d’un marteau de façon à faire apparaître la texture granuleuse et colorée des cailloux qui le compose.




A B et S R, villa des Hauts-de-Belleville 
Comments