Québec + divorce = 1822 mensonges


commentaires: victimass1@gmail.com
ministère de l'injustice du Quebec:


Contenu

- Survol
- La fabrication d'un monstre
- Le monstre désobéit
- Le monstre contre la Victimacie
- L'histoire complète - documents, mensonges et tranches de vie
- Épilogue

Les morceaux choisis sont sur victimacie - le blog

Survol


J'ai divorcé au Québec. Ce divorce a produit 1822 mensonges, dont 646 sont graves. 1077 de ces mensonges sont flagrants (preuves publiées sur le web ou mensonges auto-évidents). Ça change votre vie, un divorce comme ça.

Pour la première fois, vous avez accès à tous les documents d'un divorce à la québecoise: plainte pour violence conjugale, plainte pour abus sexuels faite par mon ex-fils, transcriptions de comparutions en cour, etc. Avec des enregistrements audio et vidéo. Et tous les documents supports qui prouvent les mensonges. Et tous les noms y sont. Censure ? connais pas.

Compte de mensonges par clan. Bleus: le Monstre, Rouge: les soi-disant victimes. 
Mauve: les protecteurs des soi-disant victimes.

... lire la suite.


La fabrication d'un monstre

Je suis arrivé au Québec en 1998. Avant, j'avais vécu une douzaine d'années au Vénézuéla. En 2001, j'ai invité mon ex-femme et mon fils à venir en vacances. Ils sont restés au Québec. 

En fait, la madame était venue avec son CV, ses diplômes et son dossier médical. Avait-elle une arrière-pensée?



Le monstre désobéit

Après le verdict, j'ai émis quelques commentaires sur les tricheries de la couronne, la connerie dangereuse du juge, et j'ai dit que j'aurais mieux fait de mentir et tricher, comme les deux fausses victimes, comme la procureure, et comme le juge lui même. 


La réponse de mon avocat a été: "chut! Pas si fort!". 

Contre la Victimacie


Dès que j'ai quitté le Québec, je me suis senti libre. Petit à petit, j'ai pu dormir et arrêter de ruminer sur cette injustice ( les monstres aussi ont un sens de l'injustice). Mais je n'ai rien oublié. 



Voir aussi:




L'histoire en mensonges

Pour combattre le délire, revenons aux faits.

Pour discréter ceux qui vous salissent, exposons leurs mensonges.

Documents annotés

L'histoire est racontée au travers des documents officiels. Chaque étape apporte son lot de documents, et chaque document contient son lot de mensonges.

Les mensonges sont recensés et les preuves sont disponibles en ligne.



Liste des menteuses(eurs) et tricheurs(euses)


Les menteuses et tricheurs sont listés avec leur nom complet, leurs mensonges et tricheries, et des tranches de vie pour cerner les personnages.

Commentaire: quand on salit les autres, il faut être propre. Voyez vous même.


Les tranches de vie que vous retrouverez dans le support des documents sont regroupées ici.  Elles sont personnelles (tranches de vie d'un monstre), sur le Quebec, sur le Canada.  Et toutes authentiques. Parfois, 1984 et Farenheit 431 sont resté courts.



Épilogue


Les mensonges et les tricheries, c'est le problème du Québec


j'écris ces lignes loin du Québec. Et je suis parfaitement heureux. Cette histoire dégueulasse, je l'avais bien cherché. Je connaissais mon ex-femme. J'ai essayé de refaire bien ce qui avait été fait mal la première fois: une vie de famille. C'était juste impossible. C'était ma bêtise, et je l'ai payée.

Mais qu'une intriguante sans scrupule puisse faire tant de ravages, c'est le problème du Québec. C'est pour ça que je suis parti. Et si le Québec est devenu une victimacie, ce n'est pas par hasard. Ce n'est pas la faute aux "étranges" (les non-québecois), aux "maudits français" ou aux "anglais" ( les canadiens anglophones). En fait, le Québec était historiquement prédestiné à devenir une victimacie
Bien entendu, il y a plusieurs points de vue. Le point de vue officiel est que le Québec est une société solidaire et progressiste. Mon point de vue est que le Québec victimiste est un trou noir de la bêtise humaine, où les idées les plus cons s'engouffrent et ne ressortent plus.

... Mais la victimacie, c'est encore mon problème


Ça n'arrive pas qu'aux autres, ça n'arrive pas qu'au Québec. La pointe de l'iceberg, ce sont des affaires comme le cas Outreau (innocents condamnés pour une pédophilie imaginaire), et l'Arche de Zoe (une ONG qui enlevait des enfants africains à leur parents sous prétexte de rapatrier des orphelins de guerre).

Les cas de victimacie, il y en a partout, les pères qui se sont fait arracher leurs enfants sous des prétextes victimistes, les gens détruits par des fausses plaintes, les abus déguisés en droits des minorités... De minables injustices multipliées à l'infini. C'est pire que de bonnes grosses erreurs judiciaires.

Si on ne fait rien, la victimacie continuera à s'étendre.  En effet,

Et le contexte est favorable




commentaires à victimass1@gmail.com 
ou au ministère de la "justice" du Quebec: