Informations‎ > ‎

Véhicule hybride branchable

L'hydrogène n'est plus la solution miracle qui allait réduire notre consommation d'énergie fossile. L'utilisation des terres agricoles pour produire de l'éthanol soulève la controverse. Depuis quelques années, l'industrie automobile fabrique des modèles hybrides, soit des voitures à essence assistées d'une propulsion électrique. Ces dernières, plus propres que les voitures conventionnelles, permettent une économie d'essence d'environ 25%.

Une voiture à essence assistée électrique ou une voiture électrique assistée à l'essence? 25% de réduction de la consommation d'essence ou 75%? Là est la question. Maintenant qu'on a assimilé la question des voitures hybrides, on se doit d'introduire le concept du véhicule hybride branchable. Avec cette voiture, le groupe de traction principal est électrique, l'essence est utilisée pour les parcours plus long. On peut brancher cette voiture au réseau électrique afin de réduire la consommation d'énergie fossile. Le nombres de batteries est plus important que celui des hybrides actuels, cela procure une autonomie en mode électrique comparativement aux hybrides actuels qui ne vont nulle part sans essence.





Le véhicule hybride branchable "artisanale" que j'utilise est propulsée par un moteur électrique. Sous le capot, il remplace le moteur conventionnel à essence.

À l'arrière, sous la voiture, un générateur à essence assiste les batteries au besoin. Il est utilisé pour augmenter l'autonomie des batteries lors des parcours éloignés ou pour augmenter la puissance à plus haute vitesse sur l'autoroute.

On ne descend pas dans la rue pour demander qu'on change ce qui se trouve sous notre capot mais google.org s'est prononcé et s'implique dans ce sens, voir RechargeIT.org.

Une foule de références aux États-Unis sur les "Plug-In hybrid" à partir de www.calcars.org 

Une initiative américaine d'envergure nationale, le " Plug-In Partner". Ce mouvement s'organise, des villes s'impliquent afin de faire pression auprès des fabricants automobiles.












On se souvient, dans les années 1990, du moteur roue d'Hydro-Québec qui faisait crisser les pneus sur l'asphalte. Ce dont il faut se rappeler, c'est plutôt le projet global, soit celui d'une voiture électrique hybride branchable de haute technologie dont le moteur roue n'était que l'une des composantes. Ce projet d'avant-garde a jeté les bases 
de ce que l'on doit faire si on souhaite faire évoluer l'industrie automobile.

L'allocution de Pierre Couture se trouve dans le livre de Pierre Langlois, "Sur la Route de l'Électricité" à "Groupe de Traction Couture".





75% d'économie en carburant...

Pour ma part, j'utilise ce concept de véhicule depuis 2001. C'est dans le cadre d'un défi de 3000 km, Valleyfield-Baie James en 2003, que j'affichait ce qui suit:

Le concept « hybride que l’on branche » permettrait, à l’échelle du parc automobile québécois, une économie de carburant d’environ 75%. Selon l’importance du parcours quotidien effectué, le tableau suivant présente le pourcentage de la consommation électricité/essence si on utilisait le concept d’automobile « hybride branchable ».

Avec ce concept de voiture, la consommation d’électricité et d’essence varie selon le kilométrage quotidien.


Kilométrage quotidienConsommation d'électricitéConsommation d'essence
0 à 50km100%0%
50 à 100km75%25%
100km et plus25% et moins...75% et plus...


Afin de comprendre ces comparaisons, il faut considérer le concept de « consommation globale ». Aucun carburant n’est nécessaire pour les parcours quotidiens de moins de 50 km. Pour ce qui est des parcours de 50 à 100km, on consomme 75% moins d’essence. Enfin, on obtient une consommation semblable au véhicule conventionnel pour les parcours de plus de 100km.


Un retour en arrière souhaitable...


Le concept hybride n'est pas nouveau en ce 21e siècle, il ne date pas non plus du 20e mais plutôt du 19e siècle.

"In the 1890s, Justin Entz of Philadelphia designed a system for a gasoline engine to drive a generator which would send electric power to drive the wheels, thus combining the range and power of a gasoline engine with the smoothness and simplicity of an electric motor" , voir lien ci-dessous.

1916 Owen Magnetic, page disponible à Crawford Museum


Une histoire à lire,The Great Hybrid Car Cover-up of ‘74


"The government program I was on to develop hybrids was more secret than Los Alamos and the atom bomb" Wouk said in an interview one year before his passing. Voir www.hybridcars.com/hybrid-coverup-1974.html.




Une Toyota Prius hybride branchable


Douglas Hartly de la région de Montréal, Québec, s'est permis d'ajouter des batteries, de modifier les circuits de contrôle et de charge de sa Toyota Prius afin d'en faire un modèle hybride branchable. La consommation d'essence diminue au profit de la consommation d'électricité provenant du réseau d'Hydro-Québec.

Si des individus parviennent à concevoir et utiliser ce type de voiture, on est en mesure de croire que l'industrie automobile, avec 
ses milliers d'ingénieurs, peut faire maintes fois mieux.





Comments