Népszava (La voix du peuple) a imprimé sur sa première page, en anglais et en hongrois, "La liberté de la presse est un droit fondamental dans un Etat de l’Union européenne. Nous devons défendre nos droits démocratiques en Hongrie. Nous exigeons la liberté de la presse.

http://www.hu-lala.org/?p=11856

 
 
 
 
 
 
 
 
"La liberté de la presse touche à sa fin en Hongrie." Tel est le message décliné en 23 langues de l’Union européenne en UNE du Népszabadsag, le plus grand quotidien hongrois, proche du parti socialiste et qui se définit comme libéral de gauche.
 
 

Un groupe Facebook s'est constitué pour réclamer le retrait du paquet de lois refondant le secteur des médias : Egymillióan a magyar sajtószabadásért (Un million pour la liberté de la presse en Hongrie). Lundi matin, le groupe rassemblait près de 52.000 personnes.

 

http://www.hu-lala.org/?p=11856