Petit poivrier devient grand

            
                                Voici mon poivrier le 27 mai 2008.
 
    Il n'est pas bien grand. Je l'ai acheté à la foire aux plantes des Jardins d'Albertas.
 
    Voyons sa progression :
                                              
                                        le 23 août                                                                                    le 25 octobre
 
      Comme on peut le voir, pour faire grimper cette liane, je n'ai pas mis un simple tuteur, mais un support textile sur du grillage. Cela permet aux racines de s'accrocher et de trouver un minimum d'humidité. Le poivrier a tout colonisé en  5 mois.
     Sinon, j'ai trouvé quelques cochenilles farineuses aux nœuds sur les racines : je les ai enlevées (avec un cure dent) et je ne vois plus rien quelques semaines plus tard.
  
 
 
                      
 
  
    Et puis, le 25 octobre, surprise : en regardant de plus près on peut voir les épis de fleurs en formation ! 
    Et il y en a des dizaines !
    En regardant bien, on peut voir que des mini-épis étaient déjà présents (un peu plus petits) sur la photo d'août : en particulier ceux qui sont en gros plan ci-contre.
 
    La question, bien sûr c'est est-ce que tout ça va résister à l'hiver ? Les épis vont-ils tomber, stagner, se développer ?
 
    Le poivrier est-il strictement tropical (comme on le lit partout) ou accepte-t'il des températures inférieures à 15° sur de longues périodes et inférieures à 10° la nuit.
    Affaire à suivre !
 
    Début décembre : la croissance s'est arrêtée. Une attaque de toutes petites bébètes. Sur le dessus des feuilles, de petites points blancs (bien plus petits que des mouches blanches, non ou peu mobiles). Sur le dessous, ça ressemble à des œufs, minuscules aussi. toujours quelques cochenilles farineuses. Traitement pulvérisation au savon de marseille et frotter doucement les feuilles dessus-dessous.  
 
 
 
 
 
 
accueil     
Comments