Le projet européen mEducator. Indexer, partager, réutiliser et reproposer des ressources et connaissances dans le domaine médical : technologies et usages.

Pascal Staccini1, Antoine Mistretta1, Catherine Bellino2, Panagiotis Bamidis3 

1LabSTIC Santé, UFR Médecine, Université Nice Sophia-Antipolis

12Dia-Logos, Nice, France

3Lab of Medical Informatics, The Medical School, Aristotle University of Thessaloniki


mEducator est un projet européen qui a débuté en avril 2009 et se terminera en avril 2012. Il réunit 11 partenaires académiques (Londres, Oxford, Coventry, Helsinki, Thessalonique, Chypre, Plodiv, Cluj-Napoca, Catane, Nice) et 2 entreprises (Succubus en France et MedTing en Espagne).

Dans le domaine de la création de ressources pour l'apprentissage médical, la problématique de la réutilisation de ressources existantes pour une reproposition dans un cadre différent du cadre de production est courante.

mEducator se propose de définir des bonnes pratiques en matière de création, indexation, réutilisation, reproposition de ressources médicales d'apprentissage. Parmi les différentes évaluations conduites, l'une a concerné un groupe d'étudiants français inscrits en première année de master en gestion de la qualité et des risques en santé, dans le cadre d'un module de "knowledge management". L'idée était d'apprécier leur niveau de connaissance "intuitive" de certains champs utilisés par les outils de référencement (comme mEducator). Les résultats préliminaires seront commentés en séance. Ils objectivent la difficulté des étudiants à déterminer le sens des métadonnées sans information préalable. La question se pose donc également pour les enseignants pour qui un accompagnement spécifique doit être proposé. La qualité de l'indexation et l'intégration de la recherche documentaire dans les cursus d'apprentissage influe directement sur la "performance" perçue de tels moteurs de recherche.

Les objectifs de mEducator sont :

1) de proposer un nouveau schéma de métadonnées qui puisse prendre en compte la logique de reproposition (en surspécialisant le champ "source" du format DublinCore original) et créant de fait une nouvelle grammaire XML de référencement

2) de définir les vocabulaires contrôlés utilisables pour décrire le contexte de la reproposition, d'enrichir le type de document, ainsi que d'autres éléments comme les objectifs d'apprentissage, les résultats attendus ou la discipline médicale concernée

3) d'outiller la démarche avec deux dispositifs :

- l'un reposant sur un catalogue central des notices des ressources pédagogiques et interrogeable depuis les plates-formes d'e-learning

- l'autre fondé sur un dispositif ORI-PMH like capable de propager une équation de recherche sur des espaces distribués contenant les notices des ressources et de consolider les résultats (métamoteur sémantique)

4) d'évaluer l'utilité et l'utilisation de ces outils en situation réelle (étudiant et enseignant)


Comments