Accueil


Attention, ce site n'est plus en activité depuis le mois de mai 2016.

Rendez vous sur 
http:/upc56.fr


upc56.wordpress.com



---------------------------------------------
Quoi de neuf ?


Prochaine réunion le 19 AVRIL à Gâvres

18 h - chez Pascal et Geneviève (la Taverne)


Au menu :

Notre traditionnel "quoi de neuf ?", les nouvelles infos sur les transports maritimes, la recherche d'intervenants pour notre café citoyen/politique,
le suivi et l'alimentation de notre site internet et au centre une thématique comme à chaque réunion.
Pour cette réunion il s'agit d'un temps d'échange/débat sur la question du pouvoir et de son partage dans notre système démocratique. 

Se rajoutera tout autre sujet souhaité par les un(e)s et les autres présents.


______________________________________________________

Pourquoi cette conférence sur ‘‘démocratie ou  oligarchie’’ ?


Des constats.
Petit détour historique et conceptuel.
D'une démocratie de représentation a une démocratie d'exercice. 


Plus de 60 personnes venues de localités et d’horizons socio-politiques différents ont participé au débat organisé par l’Université Populaire Coopérative d’Ici et Là-bas sur le thème ‘‘Démocratie ou oligarchie ? Reproduire, réformer, révolutionner ?’’

Les trois intervenants Bruno Piriou ancien conseiller général en Essonne, Jacques Losay citoyen engagé et Pierre Zarka ancien député ont mis l'accent sur la notion de système imagé comme ‘‘ une cage de fer ou de verre ’’ qui étouffe l’imaginaire et les initiatives citoyennes qui sortent du cadre.

‘‘ Le fossé se creuse chaque jour entre les citoyens et leurs représentants politiques ’’.

‘‘ La démocratie centrée sur les élections présentes ou à venir prend très peu en compte les productions d’idées issues des pratiques sociales dans l’action concrète ’’ à t’on entendu.

Même si l'élection s’est améliorée, en faisant en sorte que les représentants soient au plus proches des représentés, en organisant la parité, en réduisant le nombre de mandats,… une fois que l'élection a eu lieu, qu'est-ce qui se passe ?

Ce qui se passe ; on met en place des gouvernants qui planifient et pacifient en évitant les conflits issus des interprétations différentes de la réalité.

Et pourtant la démocratie c’est une alliance-conflictuelle permanente entre les représentés et représentants déclare plusieurs intervenants.

S'ajoute le fait que nous sommes entrés dans une démocratie présidentielle.

Ce qui est devenu le cœur du pouvoir, c'est l’exécutif ! expriment d'autres participants.

‘‘ Les transports maritimes sur la rade de Lorient sont en quelque sorte une l’illustration de ce qui vient d’être dit ; un décalage entre la volonté politique et les désirs ou besoins de citoyens ’’ déclare un participant.

À l’heure du ‘‘ Cop 21 ’’, du développement économique diversifié pourquoi, malgré les nombreuses actions et demandes, ne développe t’on pas une nouvelle dynamique des transports maritimes basée sur les deux extrémités que sont les communes de Lanester et de Gâvres ?

Pour conclure et en perspectives, il est prévu que nous construisions des ‘‘ Lieux-dits ’’ pour poursuivre ensemble ici et là une démocratie d’exercice fait de moments d’échanges et d’actions concrètes.

‘‘ Pour voir loin, il faut y regarder de près ’’ disait Pierre Dac


________________________________________________________________________________________________
 "bien commun - faire commun"

Le 31 octobre 2015, 14H30 à Gâvres :

 Démocratie ou oligarchie ?

Reproduire, Réformer, Révolutionner ?

  • Bruno Piriou - La situation singulière et symbolique de Corbeil­-Essonnes,
  • Pierre Zarka - Remettre en cause les règles du jeu ; oui mais pas si simple !
  • Jacques Losay - Le drame du Bugaled Breizh et le combat politico-judiciaire


Et le 1er novembre à Groix :

Du minéral au vivant : l'océan et la terre en partage

  • Claude Decoudu, Géologue, pour la minéralogie locale et une vision de notre planète Gaïa,
  • Pierre Mollo, chercheur en Biologie marine sur les planctons et les plus récentes découvertes.



Université populaire. La géologie passionne

Le Pr. Claude Decoudu a rendu la science géologique accessible et passionnante.

Le Pr. Claude Decoudu a rendu la science géologique accessible et passionnante. En observant les « montagnes » bretonnes actuelles, du Menez-Hom au Menez-Bré, qui culminent entre 300 et 330 m, il est difficile de s'imaginer qu'il y a longtemps, très longtemps, elles dépassaient les 6.000 m. C'est pourtant ce qu'assurait le professeur Decoudu, géologue de renom, vendredi lors de sa conférence sur l'histoire géologique de la Bretagne, au musée des Thoniers : « La Bretagne, c'était l'Himalaya ! ». Surfant sur les millions et milliards d'années, le scientifique évoquait cette érosion, les passages en sédiments, mais aussi le volcanisme en Bretagne, qui, également, a été significatif : « Belle-Ile et Crozon, entre autres, ont eu des volcans assez prononcés ; on peut y voir encore les coulées de laves ». Cette conférence proposée par l'Université populaire coopérative (UPC) en partenariat avec le musée a réuni un public nombreux et passionné par cette exploration sur deux milliards d'années.

© Le Télégramme - Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/morbihan/etel/universite-populaire-la-geologie-passionne-13-07-2015-10703780.php


Thalassa voir ou revoir l'émission du 15/05/15  la petite mer de Gâvres,
la "reine des flots", son capitaine et son équipage à l'honneur

- 16/05/15 la vie dunaire entre géologie et botanique
  pour explorer les gouts et les saveurs les photos


Notre rencontre à Groix des 25 et 26 avril 2015 avec le Collectif Citoyen de Groix (Cocig) et l'Université Populaire de l'Ile de Groix (UPIG) un grand merci pour ces belles journées...
Les images...

Rencontre à Groix 25 et 26 Avril 2015

Pour voir ou télécharger les images  ou pour visionner un résumé

Introduction de la conférence débat du 24-04-15

‘‘ Bien commun, Faire commun ’’

I - Pourquoi au début de ce 21ème siècle cet intérêt pour la notion de bien commun et faire commun ?

II - Quelle définition en donner aujourd'hui ?

III- Quelles perspectives envisager ? Bien commun, Faire commun


            "On ne résout pas les problèmes avec les modes de pensée qui les ont engendrés." Albert Einstein



Bien commun....
Faire commun

L'Université Populaire Coopérative d'Ici et Là-bas (UPC) créée en juin 2010 est comme l'indique son titre, fondée sur la coopération.
Elle met en œuvre depuis sa création des modes opérationnels d'auto-organisation et de gestion responsable qui combinent le personnel et le collectif, le social et le culturel, l'écologie et l'économie.
Ce type de fonctionnement nous semble être aujourd'hui une façon de résister aux évidences instituées et d'accroitre par une autre organisation du travail la puissance collective.
Coopérer, résister, créer sont des termes issus, entre autres, du Conseil National de la Résistance que les membres de l'UPC continuent à conjuguer au présent.
C'est en quelque sorte une manière de penser et de re-configurer le politique.

Jean Le Bohec, Evelyne Bourgogne                   Lire la suite...


Petite mer et privatisation - Décembre 2014

Actuellement nous assistons au fait majeur et insensé de la délimitation en territoires de la petite mer de Gâvres. L'objectif énoncé est de réensemencer pour préserver la ressource du rigadeau.
Cet accaparement d'une partie de la petite mer passe principalement par un balisage territorial et une interdiction formalisée de ramassage de coquillages.
Elle redéfinit et ré-attribue l’accès, l’usage et le contrôle de cette ressource à la pêche professionnelle au détriment de la pêche de loisir.
Mais quel est le fondement et la légitimité de ce réensemencement ?
Est-ce véritablement un souci de préserver les ressources ou est-ce une première privatisation de la petite mer de Gâvres  ?
Pourquoi a t'on semé un nombre beaucoup trop important de rigadeaux au mètre carré ?

Le droit coutumier qui existe depuis fort longtemps a toujours fait prévaloir l'usage au droit écrit. Autrement dit, la pratique des habitants, de la population, l'a toujours emporté sur le règlement.
Jean Le Bohec                                                                         Lire la suite...

A voir aussi la revue "Le Marin" sur les risques de "privatisation des océans"

L'objectif est-il de mettre la mer en coupes réglées, avec attributions de zones bien définies, un peu comme les concessions de parcs à huitres ?
Voici une menace dont on ne parle pas en dehors des milieux maritimes.
Jacques Losay.


Le commun est aussi la connaissance des milieux, les plantes du littoral et les algues sont des ressources alimentaires et gustatives. Libre sur inscription préalable, si beaucoup d’intérêt nous referons... 
  • Dunes de Linès à Plouhinec  découverte de la vie dunaire entre géologie et botanique avec Claude Decoudu (Géologue) et Christian Danilo (Garde du littoral), pour explorer les gouts et les saveurs .... Une bien belle matinée merci à nos guides de cette belle complémentarité entre leurs connaissances en partage Les photos

Dunes de Linès entre Géologie et Botanique le 16 mai 2015



Plaisanciers Solidaires, l'entraide maritime fait "terre"... Pour mutualiser les ressources de temps et de compétences, une vraie bourse est créée... S'inscrire pour proposer/rechercher... (Coup de main, sorties, pèche, construction, restauration...)
Remplir le formulaire (libre et sans obligations), consulter les premiers inscrits pour voir... Faire connaître autour de vous...

La sortie Algues Alimentaires du 4 avril 2015 en photos...
Nous étions une trentaines de personnes avec Jean-Jacques Le Drévo qui à eu la gentillesse de nous faire partager connaissances, expériences et passions pour ces ressources gustatives et nutritives si proches de nous...
A suivre par des ateliers de préparations et conservations (séchage et autres...), cuisine et dégustation...
A suivre...et poursuivre...



Transport
Les transports maritimes: ça me regarde, ça me concerne, je m'en occupe !

Signez faire signer...
nous sommes plus d'un millier...

"Faire de la rade une richesse, pas un obstacle" Février 2014

Les transports maritimes:  ça me regarde,  ça me concerne, je m'en occupe !

L'Université Populaire d'Ici et Là-bas, agit pour le développement social économique et culturel des communes de la rade.

lire la suite...

Lire les commentaires...

PS de nombreux signataires sont sur papier et le site n'est est qu'une modeste partie



L’Université Populaire Coopérative d’Ici et Là-bas du Pays de Lorient, soutient le combat des Groisillons.    Octobre 2014

Notre Université Populaire Coopérative (UPC) apporte son soutien total et affirmé aux iliens et particulièrement aux Groisillons dans leur lutte concernant les liaisons maritimes.
Engagés depuis la création de l’UPC dans des actions pour un meilleur service des transports dans la rade de Lorient, nous ne pouvons demeurer insensibles au combat citoyen des insulaires et de tous ceux et celles ( ouvriers, employés, scolaires, touristes,...) qui utilisent les services maritimes de la Compagnie Océane entre Groix et Lorient.

Lucien Gourong                                                                Lire la suite...





Arts du quotidien


Les “ gens ordinaires  ” ont une véritable créativité, invisible au premier abord, esthétique, subtile et efficace, par laquelle chacun s’invente une manière singulière de cheminer dans la forêt des produits de consommation. Nous nous intéresserons aux pratiques et aux usages des produits imposés, aux créations anonymes qui font vivre et qui bien souvent ne se capitalisent pas.

                                                                Jean Le Bohec - 2011

Vidéos réalisées par Jacques Losay - Interviews Jean le Bohec

"Jean les doigts d'or" Voici une nouvelle personnalité gâvraise dont l’Université Populaire Coopérative salue le savoir-faire exceptionnel. L’habileté manuelle est ici au service d’une créativité à la fois pratique et abstraite.

Réalisation : Jacques Losay > voir la vidéo

Le Gitan L’UPC, Université Populaire Coopérative, s’intéresse aux démarches en marge de notre modèle actuel d’hyper-consommation. Voici pour commencer le portait d’un Gâvrais, surnommé « le Gitan », as de la récup !                      

Réalisation : Jacques Losay > voir la vidéo

L’écailleur à capsules 3ème portrait dans la suite des « arts du quotidien » initiée par l’Université Populaire Coopérative et la MJC de Ris-Orangis. Gérard qui a passé sa vie à rechercher des astuces de pêche, continue à faire travailler ses neurones…

Réalisation : Jacques Losay > voir la vidéo


Écoutez-voir comme ça sent bon !

Cinéma Etel. 9 janvier 2015

En partenariat avec "Quai des Dunes"

 Écoutez-voir comme ça sent bon ! « Ouvrez vos yeux et écoutez si ça sent bon ! », l'invitation du « peupé » de Lucien Gourong a été faite sienne par un public nombreux, vendredi au cinéma La Rivière, pour la projection-débat sur la terre et la mer nourricières autour de films de Jacques Losay. Plaidoyer pour l'acte patrimonial du bien-manger face à la malbouffe, la soirée a réuni autour de Lucien Gourong, Jacques Losay et Jean-Claude Picavet, de l'Université populaire coopérative, plusieurs producteurs comme les paysans bio René Kermagoret et l'Étellois Germain Mahéo, qui lui succède au Hingair.


© Le Télégramme - Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/morbihan/etel/cinema-ecoutez-voir-comme-ca-sent-bon-13-01-2015-10490404.php#



L'histoire alimentaire est aussi la nôtre, c'est avec un regard sur de lentes et savoureuses évolutions que Lucien Gourong nous à mitonné ce récit...

Manger fut pendant des siècles un acte vital. Il le demeure toujours. Autant pour les hommes que les animaux. Les plus lointains ancêtres des êtres vivants mangeaient pour vivre et survivre. Pendant des millénaires, demeurant dans les arbres, ils se sont contentés de baies, de racines, de légumineuses qu’ils ramassaient, cueillaient, prélevaient dans le milieu naturel. En guise de protéines animales, ils se contentaient d’une larve par-ci d’une chenille par-là. Parfois ils tombaient sur une petite douceur, une petite limace par exemple.

Puis ils sont descendus des arbres mais ils ont continué à vivre en simple cueilleurs. Dans la savane, ils se sont redressés. Pour mieux voir le danger et aussi pour mieux observer une nouvelle pitance qui se tenait elle sur quatre pattes.                      
Lucien Gourong                                 Lire la suite.



Sortie sur la Reine des Flots Vidéo de Jacques Losay







-

Qui sommes nous?
Historique, fondements, statuts

L’Université Populaire coopérative d’Ici et Là-Bas, créée le 26 juin 2010, est une association citoyenne fondée sur un des principes du Conseil National de la Résistance «Résister, c’est créer, créer, c’est résister». Elle vise à lutter contre la passivité, le «on n’y peut rien», le «c’est comme ça», en remettant au centre de la vie quotidienne les enjeux sociaux qui nous affectent. Cette Université Populaire Coopérative se situe dans la rade de L’Orient dans le Morbihan (56) en Bretagne...>lire plus



Où sommes nous?
panoramique de Gâvres(56), France

UPC d'Ici et Là-Bas


panoramique de Port-Louis(56), France

vie associative


Organisation



Le 10/10/14 Notre association s'est officiellement constituée 

les infos dans notre rubrique "qui sommes nous..."

Nous sommes membre de la Fédération des MJC d'Ile de France, voir la charte




A suivre pour toutes les informations.....
Journal de bord


16 février 2016 à Merlevenez


- Rappel de notre mode d'organisation et de fonctionnement et point sur les actions passées
- Les transports maritimes : y'a du nouveau !
- Nouvelles propositions
- Partage de points de vue sur l'avenir de notre UPC


20 octobre à Lorient 

- quoi de neuf habituel
- l'adhésion 
- la préparation du 31 octobre à Gâvres et 1er novembre à Groix
- intervention de Joël, Lucien...et échanges sur des projets coopératifs avec Madagascar. Comme convenu, cela rentre dans l'idée émise la dernière fois, de développer une thématique centrale à chaque réunion


4 septembre à Port Louis

Notre habituel "quoi de neuf ?"

Retours sur les différents événements vécus les mois précédents Rencontre sur le thème des algues alimentaires, conférence sur l’Histoire géologique de la Bretagne,...

Échanges autour des principaux fondements de notre UPC d'Ici et Là-bas Éducation populaire ( implication, confiance, critique, décloisonnement,...)Démocratie ( débats contradictoires, délibération, coproduction,.....) Politique ( institutionnelle, coopérative, convivialiste,......)

 

En perspectives, tour des projets des différents équipages

Projet de rencontre à Groix le 1er novembre, " Terre et mer nourricière, des minéraux à la vie dans tout ces états. Accaparement des océans et des ressources aux profits d’intérêts privés ? ".

Projet de conférence-débats à Gâvres le 31 octobre : Démocratie ou oligarchie ? Reproduire, Réformer, Révolutionner ?


6 mai, 18h30 Gâvres

- en entrée, notre habituel quoi de neuf ?
- retours sur les divers événements passés (algues alimentaires, Groix....)
- les perspectives dont le manifeste "bien commun, faire commun"
- regard distancié sur notre modèle d'organisation

 Lire la suite....

En partage...

 

J'ai lu, j'ai aimé...
Partager les coups de cœur 

  • Lu par Jean Le Bohec

Bruno Piriou nous amène au coeur du système Dassault, des plus hautes sphères du pouvoir aux "petites mains" des cités.
Plus fort que la description d'une situation isolée, ce livre permet de comprendre comment la république est, dans de nombreux lieux, mis en échec par la force de l'argent.









Pour Pierre Zarka, il est urgent de s'arracher à nos propres modes de pensée pour en dégager de nouveaux, urgent de prendre le temps de la déconstruction pour laisser l'espace nécessaire à de nouvelles tentatives.






Commun
Pierre Dardot, Christian Laval, Commun. Essai sur la révolution au XXIe siècle, Paris, La Découverte, 2014, 600 p., EAN : 9782707169389.
www.editionsladecouverte.fr/.../index-Commun-9782707169389.html
A écouter et lire sur France Culture entretiens avec le philosophe Pierre Dardot, auteur avec Christian Laval de Commun, Essai sur la révolution au XXIème siècle (La Découverte, 2014) (JcL)


(enfants et adultes) "Pourquoi les riches sont-ils de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres ?"

C’est un petit livre rouge. Un petit livre rouge qui s’adresse aux enfants à partir de 10 ans et dans lequel les sociologues Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon ont entrepris de décortiquer les mécanismes de la domination sociale. 20 questions, et des dessins très rigolos pour faire comprendre aux plus jeunes que les inégalités, la pauvreté, ça n’a rien de naturel.


  • Lu par Jean-Claude Picavet
    • Et si les grenouilles redemandaient un roi ?
      Jan Spurk, Editions Mimesis (Philosophie), novembre 2014

    • Jan Spurk examine la réalité contemporaine en se référant au texte de Jean-Paul Sartre Les grenouilles qui demandent un roi écrit peu de temps avant le référendum sur la Constitution de la Ve République. Spurk donne un aperçu de la situation critique actuelle qui ressemble à la situation décrite par Sartre: L’échec du système politique, l’apparition de leaders charismatiques et autoritaires, la sérialité, la domination de l’industrie culturelle, l’incapacité de « l’espace public » de développer un projet d’avenir raisonnable. L’image de la « mare qui s’assèche » décrit l’aspect politique de la crise profonde de notre société contemporaine.
http://www.furet.com/media/catalog/product/cache/1/image/400x/8a02aedcaf38ad3a98187ab0a1dede95/i/064/9782841902064_1_75.jpg

"Désir et résistance: la construction du sujet, contribution à une nouvelle anthropologie", Eugène Enriquez, entretiens avec Joël Birman et Claudine Haroche, ed. Parangon, 2011. "Il (Eugène Enriquez) rappelle que le psychosociologue et le sociologue clinicien travaillent à la formation de sujets désirants capables de penser par eux-mêmes, capables aussi de résister à des normes, des manières de vivre et de penser injustes et violentes, capables enfin d’exercer avec d’autres leur « puissance d’agir » pour contribuer à créer une société vivable et plus juste."




LA REVANCHE DU RAMEUR
est un livre écrit par Dominique Dupagne,  publié chez Michel LAFON (février 2012). Comment résister au mal dominant? Une analyse critique de notre notre obsession pour la normalisation qui détruit l’humain, suivie d’un  message d’espoir fondé sur le Web 2.0 qui met à mal les hiérarchies.

Comment sommes-nous parvenus à un tel chaos social ? La Revanche du Rameur décortique les mécanismes génétiques de la machine à broyer l’humain.  Les dominants sont toujours aux commandes malgré l’invention de la démocratie et ils continuent de piller le monde. Heureusement, le web communautaire redistribue le lien social et pourrait changer la donne.

La fable des rameurs quand tout est bien organisé manager...



  • Lu par Jacques Losay
    • “Qui a peur du Petit Méchant Juge” par le juge Trévidic
    • "D" par Robert Harris
      Dans ce livre qui vient de paraitre, le juge Trévidic utilise l'artifice du conte des 3 Petits cochons pour se mettre en scène. Il revêt ainsi la robe d'un juge d'instruction qui serait né avec l'institution, il y a 500 ans et qui aurait vécu jusqu'à nos jours, en affrontant toutes les vicissitudes de la période ! Ce récit plaisant met en relief les difficultés rencontrées dans l'exercice d'une fonction en butte à l'exécutif qui tolère mal ses velléités d'indépendance. A l'inverse, le procureur apparait comme le bras armé du pouvoir.

Le lecteur tire lui même la conclusion que notre institution judiciaire est bien malade. Mais les politiques ne se bousculent pas à son chevet... Une réforme complète s’impose pourtant. Ed. Lattès.



  • Vu, lu et aimé par Jean-Roger Le Floch

Bugaled Breizh : « La France tente de faire capoter la procédure britannique » Article France3 Bretagne

         
Voici enfin le livre qui donne toutes les clés de l'affaire depuis son origine,  les parties en présence, les incohérences du dossier, les pressions sur l'enquête, l'internationalisation de l'affaire, 40 images et cartes pour comprendre.

Un petit livre écrit par Jacques Lozay pour de grandes questions en suspens, alors que l'affaire connaît encore de nouveaux rebondissements.




« Créer, c’est résister. Résister, c’est créer ».

Cet appel, venant de figures de la Résistance aussi marquantes, résonne aujourd’hui avec une acuité et une modernité qui n’a pas faiblit. C’est pourquoi, si la plupart de ces figures sont aujourd’hui disparues, leur voix ne doit pas s’éteindre. Elle peut trouver un nouvel écho.

A l’heure où quatre figures de la Résistance vont faire leur entrée au Panthéon, le Parti communiste français et le dessinateur Lardon ont décidé de réaliser ce petit film afin d’illustrer ces paroles lumineuses, adressées avec « affection » aux jeunes générations.

http://www.dailymotion.com/video/x2rew0e_hommage-a-l-appel-creer-c-est-resister-resister-c-est-creer_news

Les jours heureux

"Quand l’utopie des résistants devint réalité"

Entre mai 1943 et mars 1944, sur le territoire français encore occupé, seize hommes appartenant à tous les partis politiques, tous les syndicats et tous les mouvements de résistance vont changer durablement le visage de la France. Ils vont rédiger le programme du Conseil National de la Résistance intitulé magnifiquement : « Les jours heureux ».

Ce programme est encore au cœur du système social français puisqu’il a donné naissance à la sécurité sociale, aux retraites par répartition, aux comités d’entreprises, etc.

Ce film vise à retracer le parcours de ces lois, pour en réhabiliter l’origine qui a aujourd’hui sombré dans l’oubli. Raconter comment une utopie folle dans cette période sombre devint réalité à la Libération. Raconter comment ce programme est démantelé depuis, questionner la réalité sociale d’aujourd’hui, et voir comment les valeurs universelles portées par ce programme pourraient irriguer le monde demain.



Il y a plus de 10 ans, d’anciens membres du Conseil national de la résistance (CNR), Lucie Aubrac, Raymond Aubrac, Henri Bartoli, Daniel Cordier, Philippe Dechartre, Georges Guingouin, Stéphane Hessel, Maurice Kriegel-Valrimont, Lise London, Georges Séguy, Germaine Tillion, Jean-Pierre Vernant, et Maurice Voutey, lançaient un appel solennel :
  • Lu par Jean Guillamot

On a marché sur la dette
, Vous allez enfin tout comprendre !
Vincent Glenn, Christophe Alévêque  - Essai (broché). Paru en 05/2015 ed. La Martinière
Vidéo on est pas couché

Nous aussi, la dette, on avait l'impression de ne rien y comprendre avant d'écrire ce livre.Il ne fallait pas compter sur les experts en expertise pour nous éclairer.Nous avions peur de ce qui allait nous tomber sur la tête.Jusqu'au jour où nous avons découvert ces vérités bouleversantes :Quel est le pays le plus endetté au monde ?Les Etats-Unis d'Amérique.Quelle est la seule super-puissance au monde ?Les Etats-Unis d'Amérique.Nous n'étions pas moins endettés, mais rassurés.Et nous avons mené notre enquête. Pour savoir combien on doit, à qui, pourquoi, depuis quand, jusqu'à quand ?Une certitude : si nous avons réussi à comprendre, vous comprendrez aussi !Christophe Alévêque est humoriste et comédien.Vincent Glenn est l?auteur de plusieurs documentaires consacrés à l?économie.Depuis 2014, les deux hommes co-organisent la « Fête de la dette ».


J’AI AIME L’émission du 3 février 2015 sur ARTE LA DETTE SPIRALE INFERNALE. J’ai acheté le DVD sur le site ARTE BOUTIQUE (19 euros) en écrivant sur le site de recherche le titre de l’émission. La spirale y est bien expliquée avec des démonstrations précises et argumentées, je conseille et suis prêt à en discuter...bonnets rouges - institut de locarn, En 40-44 des Bretons nazis..., Secoue-toi Bretagne!



En partage...

J'ai goûté, j'ai aimé...
La godaille !


https://encrypted-tbn3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRXgFk91D_r4d1d4j9pOQdmeNxcNsNZ3Hm1LhT41vJSLgH_urvGhA

Les recettes de l'équipage...