Florilege des ubulogues

« Rien n'est plus pratique qu'une bonne théorie ». Kurt Lewin

"L’alliance entre des entreprises qui pensent avoir le droit moral de faire ce qu’elles veulent et une théorie économique qui les conforte en érigeant en dogme le mythe du marché efficient nous a conduits à la catastrophe" Henry Mintzberg

  
"Dès lors qu'une organisation promet le bonheur en échange d'une confiance totale dans ses méthodes et ses dirigeants les notions 
de manipulation et d'emprise ne sont jamais loin."  Michela Marzano - Le contrat de défiance

"Si les fait ne cadrent pas avec la théorie, changez les faits." Albert Einstein

"Tout peut, un jour, arriver, même qu'un acte conforme à l'honneur et à l'honnêteté apparaisse en fin de compte, comme un bon placement politique." De Gaulle

Table des matières

  1. 1 Andrew Abbott
  2. 2 Elie Azria
  3. 3 Guy Baillon
  4. 4 Philippe Batifoulier
  5. 5 Maya Beauvallet
  6. 6 Nicolas Belorgey
  7. 7 Philippe Bezes
  8. 8 Luc Bonneville
  9. 9 Jean-Pierre Boutinet
  10. 10 Marc Brémond
  11. 11 Georges Canguilhem
  12. 12 Robert Castel
  13. 13 Didier Castiel
  14. 14 Florent Champy
  15. 15 Jean-Pierre Chauveau et Philippe Lavigne-Delville
  16. 16 Jean-Pierre Claveranne - Marc Brémond
  17. 17 André-Pierre Contandriopoulos - Jean-Louis Denis
  18. 18 Michel Crozier
  19. 19 Vincent de Gaulejac
  20. 20 Laurent Degos
  21. 21 Christophe Dejours
  22. 22 Marc-Olivier Déplaude
  23. 23 Jean-Paul Domin
  24. 24 Avedis Donabedian
  25. 25 Alain Dupuis et Luc Farinas
  26. 26 François Dupuy
  27. 27 Alain Ehrenberg 
  28. 28 Bernard Enjolras
  29. 29 Jean-Pierre Escaffre
  30. 30 Didier Fassin
  31. 31 Jean-Marie Fessler
  32. 32 Michel Foucault
  33. 33 Marie-Odile Frattini
  34. 34 Eliot Freidson
  35. 35 John Kenneth Galbraith
  36. 36 James K. Galbraith
  37. 37 David Giauque
  38. 38 Patrick Gibert
  39. 39 Sholom Glouberman
  40. 40 Bernard Granger
  41. 41 André Grimaldi
  42. 42 Gary Hamel et CK Prahalad
  43. 43 Claude Hamonet
  44. 44 Patrick Hassenteufel
  45. 45 Béatrice Hibou
  46. 46 Jean-Claude Henrard
  47. 47 Robert Holcman
  48. 48 Bernard Hours
  49. 49 Philippe d'Iribarne
  50. 50 Valérie Iles
  51. 51 Pierre-André Juven
  52. 52 Jean de Kervasdoué
  53. 53 Bertrand Kiefer
  54. 54 Robert Lafore
  55. 55 Thibault Le texier
  56. 56 Philippe Lorino
  57. 57 Daniel Lozeau
  58. 58 James March
  59. 59 Michela Marzano
  60. 60 Alain-Charles Masquelet
  61. 61 Raymond Massé
  62. 62 Henry Mintzberg
  63. 63 Etienne Minvielle
  64. 64 JP Moatti et P Peretti-Watel
  65. 65 Jean-Claude Moisdon
  66. 66 Christian Morel
  67. 67 William Ouchi
  68. 68 Frédéric Pierru
  69. 69 Dominique Polton
  70. 70 James Brian Quinn
  71. 71 Marc Renaud
  72. 72 Magali Robelet
  73. 73 Claude Rochet
  74. 74 Pierre Rosenvallon
  75. 75 Laurent Sedel
  76. 76 Amartya Sen
  77. 77 Richard Sennett
  78. 78 Claude Sicotte
  79. 79 Petr Skrabanek
  80. 80 Didier Tabuteau
  81. 81 Pascal Ughetto
  82. 82 Paul Watzlawick
  83. 83 Oliver Williamson
  84. 84 Didier Wranken
 

Les anti-Knock 

Les think tanks

Quelques diaporamas

Christian Morel: la décision collective et ses pièges

Guide de survie en groupe de travail

Les paradoxes de la nouvelle gestion publique

Michel Foucault en documents "audio"
naissance de la biopolitique ++++

Centre Canguilhem


A lire absolument
 Très éclairant
 Concept clé

Livre

Lien brisé: le lien peut être inaccessible temporairement et sera vérifié
 Blogs, journaux extimes et
détection de "sophistique managériale"




Site de Marcel JB Tardif
Dernières nouvelles du front (Bernard Granger)

Atoute.org
Blog de Pierre Fraser
Hôpital et territoires
La lettre de Galilée
Blog de Marcel Gauchet
Géronto-prévention
L'hôpital pas la charité

Formindep
Carnets de santé
Blog d'Antoine Flahault
La plume et le bistouri
Denise Silber's blog
Medcost
Claude Béraud
Pharmacritique
Une société pour tous les âges
La santé dans la cité
Renaud Degas
Atoute
Marc Girard
Jérôme Pellissier
Robert Holcman
Lab'mutation
Site de Nicole Delépine
Mon blog
Des sites non médicaux Claude Rochet
François-Bernard Huyghe

Les points de vue exprimés dans ces blogs sont très divers, merci de signaler les articles, votre blog, ou des blogs ou sites qui vous semblent relever de ce florilège

Réagir ou envoyer vos propositions


Attention! Un ubulogue peut cacher un 
"maître penseur"


Andrew Abbott

Marchés et juridictions professionnels

The professions as an object of study

Voir aussi

Guy Baillon

La fragmentation entre soins et social. Impact des lois successives (1970, 1975, 2005...)
L'arrivée des agences régionales de santé
Intervention de Guy Baillon: analyse du livre de JF Bauduret et M Jaeger. « Rénover l’action sociale et médicosociale. Histoire d’une refondation ». et des lois de 1970, 1975, 2002 et 2005
Ce qui est dit sur la psychiatrie s'applique à l'ensemble des maladies chroniques. Ce que l'auteur explique pour la psychiatrie rend compte plus généralement de la disparition du paradigme de réadaptation en France.

"Ce livre nous apprend qu’il y a eu une loi méconnue de la psychiatrie, celle du 30-12-1970 portant réforme hospitalière : l’Etat y juge la médecine réalisée à l’Hôpital à cette époque et conclut : « Vous Hôpital, traitez mal les vieillards, les enfants, les handicapés. Pour cette raison nous vous demandons de vous recentrer sur les soins, et nous allons confier ces trois populations au social par décrets sous deux ans. »

Cette loi est passée totalement inaperçue de la psychiatrie. Les auteurs nous apprennent qu’en fait ce ne seront pas des décrets et que cela se passera 5 ans plus tard : deux lois lui succéderont en 1975 et régleront le handicap et les institutions sociales. Deux raisons vont provoquer l’hostilité de la psychiatrie contre elles, n’ayant pas noté que leur date de naissance remontait en fait à 1970.»

L’HISTOIRE RECENTE DE LA PSYCHIATRIE ET LES PATIENTS AU LONG COURS 


Philippe Batifoulier

 Liens vérifiés le 11 février 2017 Accès aux travaux en ligne de Batifoulier

Voir page sur l'économie des conventions; voir aussi "agence tout risques"


Marchandisation et politique incitative : l’exemple de l’assurance maladie compl´ementaire Philippe Batifoulier, Jean-Paul Domin, Philippe Abécassis 2012

État et régulation sociale - Comment penser la cohérence de l'intervention publique? Batifoulier - Domin - Gadreau 2009

Le rôle des conventions dans le système de santé.Batifoulier Philippe. Le rôle des conventions dans le système de santé. In: Sciences sociales et santé. Volume 10, n°1, 1992. pp. 5-44.

La crise de l’assurance maladie est-elle imputable à l’orientation marchande de l’État social ? Philippe BATIFOULIER Jean-Paul DOMIN Maryse GADREAU

L’érosion de la « part gratuite » en médecine libérale Discours économique et prophéties autoréalisatrices. Philippe Batifoulier, Bruno Ventelou 2003

L'éthique médicale est-elle soluble dans le calcul économique? Philippe Batifoulier Olivier Thévenon 2003

Mutation du patient et construction d’un marché de la santé. L’expérience française[1] Auteurs Philippe Batifoulier 2006
http://www.cairn.info/revue-francaise-de-socio-economie-2008-1-page-27.htm

Politiques de santé éclairage par l'économie des conventions - Philippe Batifoulier Olivier Biencourt 2001

Ethique professionnelle et activité médicale: une analyse en terme de convention - Philippe Batifoulier 1999

Régulation et coordination du système de santé. Des institutions invisibles à la politique économique (résumé accessible seulement) 2006

Dépenses de santé et paradoxe de politique économique - Philippe Batifoulier, Bruno Ventelou 2004

L'érosion de la « part gratuite » en médecine libérale Discours économique et prophéties autoréalisatrices Philippe Batifoulier, Bruno Ventelou Dans Revue du MAUSS 2003/1 (no 21)

Maya Beauvallet

Où va le management public? Par Maya Bacache-Beauvallet, le 20/01/2016

Pour la collection "Positions" de Terra Nova, Maya Bacache-Beauvallet dresse un état des lieux des conceptions théoriques et des interrogations auxquelles chercheurs et décideurs sont désormais confrontés dans les domaines de l’évaluation des politiques publiques, de la gestion de l’emploi public et de la définition des frontières de l’Etat.

Les stratégies absurdes


Incitations et désincitations : les effets pervers des indicateurs par Maya Bacache-Beauvallet , le 22 février 2008


Nicolas Belorgey

A lire: l'hôpital sous pression Enquête sur le nouveau management public

L'hôpital sous pression - Nouveau Management Public et essor du soin low cost
"les réformes managériales dans le secteur de la santé ont en elles deux potentialités qui correspondent aux deux grandes interprétations qui en ont été faits jusqu'àprésent: la maîtrise des dépenses et l'optimisation de la production des soins d'un coté, la réduction de la couverture sociale de l'autre."

Quatrième de couverture
http://www.franceculture.com/oeuvre-l-hopital-sous-pression-de-nicolas-belorgey.html

Ce que signifie la réforme des services publics: le cas des urgences
http://www.contretemps.eu/interventions/ce-que-signifie-%C2%AB-reforme-%C2%BB-services-publics-cas-urgences

Comment réduire les budgets sans en avoir l'air… au détriment des patients et de la Sécu (Blog de Nicolas Belorgey)

L’hôpital sous pression (N. Belorgey), lu par Renaud Gay
http://geneses.hypotheses.org/143

Enquête sur le nouveau management public
http://nb.zeserveur.net/hoprubrique.php?id_rub=27

Entretien: Frédéric Pierru, Nicolas Belorgey, propos recueillis par Almendros Cécile, « Les mots des réformes », L'infirmière magazine, n°266, 2010, p. 36-37

Résumé de la thèse et thèse complète
http://nb.zeserveur.net/hoprubrique.php?id_rub=18

Philippe Bezes

Le nouveau Management public

LE NEW PUBLIC MANAGEMENT : ENTRE RATIONALISATION ET MARCHANDISATION ?
Aux origines des politiques de réforme administrative sous la Vème République : la construction du « souci de soi de l’Etat »

Un jeu redistribué sous la cinquième République : nouvelles formes et nouveaux acteurs de la réforme de l’Etat

Construire des bureaucraties wébériennes à l’ère du New Public Management ?





UNE MÉDICAMENTATION INTENSIVE DES SOINS AU QUÉBEC (1975 À 2005)

Jean-Pierre Boutinet

Psychologie des conduites à projet Poche – 11 juin 2014

Selon jean-Pierre Boutinet, auteur de "Anthropologie du projet":

"C'est Brunelleschi au Quattrocento qui sépara la conception architecturale de son exécution, l'architecte devenant seul responsable du projet, les autres exécutants. Brunelleschi organise la division du travail, spécifie le projet comme le premier acte de la création architecturale. Cette conception architecturale est liée à certaines avancées scientifiques avec les lois de la perspective, les mathématiques appliquées, la théorie des proportions. Ces avancées scientifiques permettaient un recours au dessin anticipateur de l’œuvre à réaliser, et donc au projet. De là, naît un idéal architectural qui tente de concilier la volonté et la raison. La volonté fournit le pouvoir moteur qui permet à l'homme de réaliser ce qu'il désire réaliser. La raison lui permet de connaître exactement ce qu'il désire obtenir et ce qu'il doit éviter. Le plan architectural devient projet. L'architecte devient un intellectuel éloigné des chantiers dont la mission est d'élaborer un plan clair, intelligible, équilibré répondant à la conception que l'on peut se faire du beau. Le projet en tant qu'anticipation devient une norme opératoire." ​Source de cet extrait: Jean-Christophe Vilatte. Le projet​ 

Le projet en questions

Marc Brémond

« Les frontières du système de soins doivent s’estomper pour se fondre dans les autres systèmes du système de santé, pour pouvoir parler véritablement de système de soins de santé. Le financement des soins est à présent soumis à des contraintes de « coût d’opportunité »  

 

Marc Bremond

« le coût d’opportunité d’une ressource correspond à ce qu’elle rapporterait dans l’utilisation la plus rémunératrice parmi toutes les stratégies réalisables ». Marc Bremond

« La « médicalisation » de la société, avec l’avènement d’une cléricature de la thérapeutique et la volatilisation de la maladie dans un milieu corrigé, organisé et sans cesse surveillé, constitue, depuis l’avènement des États modernes, les deux modèles extrêmes entre lesquels schématiquement s’organise le débat public sur les politiques de soins (de santé). » Marc Brémond (peut-on parler d'une politique de soins?

Développer des filières de soins sur un territoire : Peut-on stimuler les interactions entre pairs à coup de partage d'information? Dr. Marc Bremond Corte le 19 juillet 2011

Politique de soins La légitimation des décisions

Peut-on parler d'un politique de soins? Marc Bremond.
Dans: Organisation, décision et financement du système de soins (Jean-Pierre Claveranne, Marc Brémond, Alice Teil)

LES SYNDICATS DE MÉDECINS CONTRE L’ORGANISATION DE LA PROTECTION SOCIALE, TOUT CONTRE - Revue Pouvoirs n°89 - Le pouvoir médical

Brémond M, Fieschi M « Le partage de l’information dans le système de santé » Les tribunes de la santé ; 2008, 4 : 79-85 (Abstract seulement)

Brémond M, Mick S.S, Robert D, Pascal C, Claveranne JP « Crises et tensions au sein de l’hôpital public : changer la donne ou donner le change ? » Les tribunes de la santé ; printemps 2013 N°38 
(Abstract seulement)

Georges Canguilhem

"La santé a remplacé le salut."
« Il n’y a pas de science de la santé... Santé n’est pas un concept scientifique, c’est un concept vulgaire. »
« C’est donc bien toujours en droit, sinon actuellement en fait, parce qu’il y a des hommes qui se sentent malades qu’il y a une médecine, et non pas parce qu’il y a des médecins que les hommes apprennent d’eux leurs maladies »
« La qualité de pathologique est un import d’origine technique et par là d’origine subjective. Il n’y a pas de pathologie objective. »


Véronique BEDIN et Martine FOURNIER (dir.), « Georges Canguilhem », La Bibliothèque idéale des sciences humaines, Editions Sciences humaines, 2009.
http://www.cairn.info/la-bibliotheque-ideale-des-sciences-humaines-article-65.htm
« La maladie n’est plus objet d’angoisse pour l’homme sain, elle est devenue objet d’étude pour le théoricien de la santé. »
Si « La santé c’est la vie dans le silence des organes » selon René Leriche, 
« le propre de la maladie, c’est d’être une réduction de la marge de tolérance des infidélités du milieu »

La carte n'est pas le territoire; toute décision normative s'inscrit dans le contexte d'autres normes; discontinuité radicale entre organisation et organisme et "contestation de la définition comtienne du politique en termes médicaux"
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/phlou_0035-3841_1968_num_66_89_5425_t1_0145_0000_2

Notes de cours: la conception de la vie selon Georges Canguilhem
http://www.ethique.inserm.fr/ethique/cours.nsf/bccd132de8453295c125685b004bb3a8/f5f4fdff0e0976f4c125685f004579e8?OpenDocumentPhysiologie: " la science des fonctions et des allures stabilisées de la vie "" La gravité de la maladie se mesure selon l’importance de cette réduction des possibilités d’adaptation et d’innovation de l’organisme ".

Centre Canguilhem - Distinction des soins et de la "santé"
http://centrecanguilhem.net/

Les paradoxes du soin
http://centrecanguilhem.net/?page_id=842 

La mort de la clinique?
http://centrecanguilhem.net/?page_id=874 La philosophie du soin: éthique médecine et société http://centrecanguilhem.net/?page_id=857


Robert Castel

"Être protégé c'est aussi être menacé"


La gestion des risques
"Un réseau beaucoup plus complexe d’activités d’expertises, d’évaluations, d’assignations et de distribution des populations, mais aussi de travail sur la normalité est maintenant à décrire. Il représente une nouvelle formule de gestion du social organisé autour d’un pôle centralisé de prévention des risques et d’un pôle convivial de prise en charge des fragilités. À la limite, un couple fonctionnel informatisation-psychologisation. L’ordre post-disciplinaire qu’il dessine passe moins par l’imposition des contraintes que par la programmation de l’efficience. Une subjectivité travaillée par les nouvelles psycho-technologies n’a plus d’autre objectif que sa propre culture et se trouve de ce fait disponible pour toutes les planifications technocratiques."

L'insécurité sociale

De la dangerosité au risque

Entretien avec Robert Castel
http://traces.revues.org/3043

UNE TENSION NORMATIVE IRRÉCONCILIABLE. LES DISCOURS PSYCHIATRIQUE ET JURIDIQUE SUR LE RISQUE PSYCHIATRIQUE * par Emmanuelle BERNHEIM**
http://www.usherbrooke.ca/droit/fileadmin/sites/droit/documents/RDUS/volume_40/Bernheim.pdf

Une nouveau modèle: le risque et la précaution
http://www.cairn.info/revue-journal-francais-de-psychiatrie-2004-3-page-30.htm

L'insécurité sociale
http://www.inegalites.fr/spip.php?article339
http://www.droit.univ-nantes.fr/m2dp/upload/word/Insecurite_Sociale.doc
Mettre en lien avec Alain Ehrenberg: "la fatigue d'être soi" et la "société du malaise"

La montée des incertitudes
http://jordanparisse.files.wordpress.com/2010/07/note-de-lecture-robert-castel-la-montee-des-incertitudes1.pdf

Les métamorphoses de la question sociale
http://socio.ens-lyon.fr/agregation/conflits/conflits_fiches_castel_1995.php


Didier Castiel

Le "handicap social".
Site de Didier Castiel - Articles de Didier Castiel sur santepublique.fr

"Bref, nous proposons de fusionner le médical et le social pour apporter une réponse adaptée aux besoins de tous, à un moment donné. Une révolution culturelle ? Non, simplement repenser la solidarité à l'aune des évolutions socio-économiques de notre système de santé. C'est la condition de la réduction des inégalités de santé." Didier Castiel

Hôpitaux publics, T2A et handicap social. Pour interroger nos évidences

Handicap social et hôpitaux publics Il est temps de penser à un GHS « social-isable »


HANDICAP SOCIAL ET HÔPITAUX PUBLICS : POUR UN MODÈLE D'ALLOCATION DE RESSOURCES DANS LE CADRE D'UNE POLITIQUE DE SANTÉ PUBLIQUE
"L'hôpital MCO d'aujourd'hui et de demain, avec une T2A à 100%, deviendra-t-il un simple plateau technique dépourvu de mission sociale? Cela veut dire que les structures d'aval seront les seules à assurer cette mission d'intérêt général? Et quand leur financement sera en T2A? Si l'objectif est en France, comme aux Etat Unis, que la mise en place du paiement prospectif provoque d'importants phénomènes de concentration et d'intégration verticale dans le secteur hospitalier (rachat d'établissements SSR ou de long séjour par les hôpitaux), le tarif ne devrait pas tenir compte de l'allongement de la durée de séjour pour cause de précarité. L'objectif n'étant pas précisé en France, les phénomènes de concentration n'étant pas étendus, surtout dans le secteur public et surtout les besoins de ces populations étant mis en évidence, il devennt important d'utiliser un outil de mesure du handicap social pour distribuer au mieux les financements supplémentaires qu'il conviendra de prévoir."


Solidarités, précarité et handicap social. Sous la direction de Didier Castiel, Pierre henri bréchat. préface de Didier Tabuteau
Couverture - Commande - Plan de l''ouvrage
Injonctions à la performance, contrôle renforcé des coûts, bureaucratisation des contextes de travail : comment ces évolutions affectent-elles la qualité du travail des médecins, des enseignants ou encore des travailleurs sociaux ? Les sociologies usuelles des professions relèvent d'un paradigme relativiste leur interdisant de répondre à cette question pourtant cruciale.
Par crainte de reprendre à leur compte des points de vue particuliers sur les activités étudiées, ces sociologies insistent unilatéralement sur la diversité des conceptions subjectives du travail présentes au sein d'une même profession. Mais elles renoncent ainsi à penser des critères objectifs de la qualité du travail professionnel. Un changement de paradigme s'impose pour surmonter les difficultés théoriques et pratiques liées à cette approche.
Cet ouvrage répond à cette attente. D'une enquête sur l'architecture, et de développements sur de nombreuses autres professions, émerge un cadre théorique original qui permet de penser simultanément les contraintes normatives inhérentes à une activité, et la diversité des conceptions qui s'y affrontent. Il en résulte un regard neuf sur des aspects de la vie des professions comme les carrières, l'enseignement, la compétition interne ou encore la participation à la production de l'action publique.
Et l'on comprend mieux quels processus entravent la recherche de solutions appropriées aux problèmes traités. Ce livre s'adresse non seulement aux sociologues des professions, mais encore à tous les chercheurs en sciences sociales insatisfaits des apories auxquelles conduit l'opposition, considérée à tort comme indépassable, entre les approches objectiviste et relativiste. Il intéressera aussi les professionnels désireux de comprendre ce qui rend leur activité vulnérable aux évolutions et aux pressions extérieures.
Un regard salutaire sur des activités porteuses d'enjeux collectifs majeurs.
Florent Champy est directeur de recherches au CNRS et enseigne à l’EHESS. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont La sociologie des professions (PUF, 2009).

INTERVIEW DE FLORENT CHAMPY À L'OCCASION DE LA PARUTION DE "NOUVELLE THÉORIE SOCIOLOGIQUE DES PROFESSIONS"

Deux entretiens avec F. Champy à propos de son livre "Sociologie des professions"
Florent Champy propose une « troisième voie », entre fonctionnalisme et interactionnisme, constatant l'impasse de ce dernier courant à produire une critique sociale des menaces que font peser sur les professions la normalisation des activités économiques et le contrôle externe des activités professionnelles, dont la médecine, par le management. Dans la sociologie des professions française, plus marquée par l’interactionnisme, il introduit la notion de « profession à pratique prudentielle ».

Une profession à pratique prudentielle est définie à partir de leur contenu de travail (savoirs et autonomie) et non plus par le monopole qui entoure la profession. Ces professions nécessitent la mobilisation de savoirs dans des situations d’incertitude, dans lesquelles on ne peut se contenter d’appliquer un savoir normalisé – les professions sont donc opposées aux métiers standardisés. Les médecins, les architectes, les juges, les avocats ou les enseignants entrent dans cette catégorie qui requiert donc la mise en œuvre d’une certaine autonomie.

Florent Champy revient sur les menaces qui planent sur l’autonomie professionnelle parmi lequelles : 
  1. le déclin de l’autorité des professionnels, 
  2. l’accroissement du contrôle managérial, 
  3. l’éloignement des lieux de régulations qui deviennent supranationaux et 
  4. la normalisation des pratiques.

Florent Champy. Les professions à pratique prudentielle Contenus de travail, engagements et identités individuelles

Florent Champy dans son interview décrit d'abord l'antinomie entre approches fonctionnalistes et interactionnistes, puis il évoque l'apport d'Aristote pour sortir de l'impasse.

"FC : Aristote a forgé le concept de prudence, qui permet d’enfoncer un coin dans l’antinomie de la spécificité. Les fonctionnalistes ont affirmé que la pratique professionnelle, notamment celle des médecins, s’appuie de plus en plus sur la science. Les interactionnistes ont eu beau jeu de mettre à mal cette affirmation, par exemple en insistant sur la variabilité des pratiques médicales pour des cas relevant du même diagnostic. Et ils en ont déduit que les professions ne diffèrent pas d’autres métiers. Or, le concept de prudence permet de sortir de l’alternative entre dire que le travail professionnel est une application de la science et dire qu’il n’a aucune spécificité. En effet, Aristote a forgé ce concept pour décrire une forme de connaissance et d’action requise quand la science est mise en défaut. Face à des problèmes d’une grande singularité et d’une grande complexité les énoncés scientifiques universaux sont de peu de secours car ce qui est singulier et complexe ne peut pas y être réduit. C’est dans ces situations que la prudence est mise en œuvre. Elle consiste notamment à explorer le réel selon une démarche qui ne peut pas être formalisée, et à faire des conjectures. Elle nécessite donc de la réflexivité. Or, c’est précisément ce que font les médecins (quand les diagnostics sont incertains et que les traitements doivent être adaptés à chaque patient), les enseignants (car la transmission des connaissances n’a rien d’automatique), les magistrats (qui font certes rentrer des cas particuliers dans des catégories juridiques générales, mais en individualisant les peines), les architectes, les avocats, etc. D’où l’idée, après avoir abandonné la définition fonctionnaliste des professions, de décrire un nouvel objet : les professions à pratique prudentielle.

Voir aussi:

Jean-Pierre Chauveau et Philippe Lavigne-Delville

Le développement participatif - Participation et démocratie Jean-Pierre CHAUVEAU - Philippe LAVIGNE DELVILLE

Voir le "Dicopart":
DICTIONNAIRE CRITIQUE ET INTERDISCIPLINAIRE DE LA PARTICIPATION +++

A rapprocher des approches anthropologiques critiques comme celles de Bernard Hours et Didier Fassin

Du nouveau dans la ”participation” ? : populisme bureaucratique, participation cachée et impératif délibératif (Philipe Lavigne Delville)

Le "modèle participatif" de développement rural est‑il "alternatif" ? Éléments pour une anthropologie de la culture des développeurs" Jean‑Pierre Chauveau


Jean-Pierre Claveranne - Marc Brémond

Crises et tensions au sein de l'hôpital public : changer la donne ou donner le change ? Marc Brémond, Stephen MIck, Dominique Robert,  Christophe Pascal, Jean-Pierre Claveranne

Politique de santé : une approche intégrant l’ensemble des problématiques (dans ADSP n° 50)


L'hôpital en chantier: du ménagement au management. Cliquer ici

LES MODALITES DE DEFINITION DES OBJECTIFS ET STRATEGIES DE SANTE - DESCRIPTION ET ANALYSE DES DISPOSITIFS DES PAYS DE L’UNION EUROPEENNE ET D’AMERIQUE DU NORD
TOME I ANALYSES TRANSVERSALES SEPTEMBRE

Piovesan D, Robelet M, Claveranne JP. La main visible des managers associatifs : les transformations en cours du marché et des organisations dans le secteur du handicap Communication à la 13ème journée d’étude du GDR CADRES CENS- CAR CEREQ Pays de la Loire - MSH Ange Guépin Vendredi 19 octobre 2007, Nantes
http://gdr-cadres.cnrs.fr/pdf/GDR13-2%20Piovesan.pdf

LIre aussi Marc Brémond

Peut-on stimuler les interactions entre pairs à coup de partage d'information?

André-Pierre Contandriopoulos - Jean-Louis Denis

Ubulogue ou maître penseur? Un auteur clé pour l'analyse des systèmes de santé, l'intégration des soins , la notion de système clinique
http://www.medsp.umontreal.ca/doctorat/cv.asp?no=44




Une vidéo: mobiliser les quatre régulations pour réformer

1. Inertie et changement Ruptures Vol. 9, n°2, 2003:

Voir aussi: "Réformer le système de santé une utopie pour sortir d'un statu quo impossible"

2. Glouberman répond à Contandriopoulos: Les risques associés à la déstabilisation des systèmes complexes. Sholom Glouberman

3. Intégration des soins: concepts et mise en oeuvre. André Pierre Contandriopoulos, Jean-Louis denis, Nassera Touati, Rosario Rodriguez.Université de Montréal >> Cliquer ici <<Des définitions et points de vue rarement utilisés en France Diaporama des schémas Cliquer ici
http://www.medsp.umontreal.ca/ruptures/pdf/articles/rup082_038.pdf -

4. L'évaluation globale et intégrée des systèmes de santé. EGPSS. Un instrument au service de l'améliration continue de la prformance. AP¨Contandriopoulos. Administration de la santé et GRIS - Université de Montréal
http://www.greas.ca/publication/pdf/accontandriopoulos.pdf


5. Éléments pour concevoir l’organisation et la gouverne du système clinique (paradoxes des systèmes cliniques) Cliquer ici ; lien externe
http://extranet.santemonteregie.qc.ca/depot/document/3047/AP_Contandriopoulos.pdf


6. Synthèse des travaux d'André Pierre Contandriopoulos - cahiers du CRISES
http://www.crises.uqam.ca/upload/files/publications/etudes-theoriques/ET0113.pdf


7. La santé entre les sciences de la vie et les sciences sociales
http://www.medsp.umontreal.ca/ruptures/pdf/articles/rup062_174.pdf

8. La performance organisationnelle des organismes publics de santé, Claude Sicotte; François Champagne; André-Pierre Contandriopoulos
http://www.medsp.umontreal.ca/ruptures/pdf/articles/rup061_034.pdf

EGIPSS
http://www3.servicos.ms.gov.br/colufras/fr/Colufras_Apresentacoes/COLUFRAS%2029-11-2010/Andr%C3%A9%20Pierre/COLUFRAS-APC_EGIPSSnov10.ppt

Gestion des maladies chroniques: Intégration des systèmes cliniques du RLS Champlain
http://www.aqesss.qc.ca/docs/public_html/evenemen/discours/Continuum_services/10h40_3_4dec_Deschamps_Richard.ppt

Les enjeux du développement de la médecine académique

Que savons-nous des fusions d’hôpitaux ?

L'intégration de la santé publique à la gouverne locale des soins de santé au Québec
http://www.ameli.fr/fileadmin/user_upload/documents/Sante_publique_et_soins_au_Quebec_01.pdf

Les dynamiques de coopération entre acteurs et organisations dans le champ de la santé et des services sociaux
http://www.fqcrdi.qc.ca/Telechargements/ConferenceJean-LouisDenis-2005-03.pdf

Stimulants économiques et utilisation des services médicaux. AP Contandriopoulos L'Actualité économique, vol. 56, n° 2, 1980, p. 264-296.
http://www.erudit.org/revue/ae/1980/v56/n2/600917ar.pdf

Place et rôle du secteur privé dans la transformation du système de soins - André-Pierre Contandriopoulos - Jean-Louis Denis - Carl-Ardy Dubois
http://www.csbe.gouv.qc.ca/fileadmin/www/Archives/ConseilSanteBienEtre/Rapports/20001103_rapp_cfr.pdf

La santé et l'Etat entre espoir et désarroi
http://www.santepop.qc.ca/chaoulli/docs/chaoulli/etat_sante.pdf

Chaire http://kuuc.chair.ulaval.ca/francais/voir.php?idNewsLetter=263 Les dimensions négligées du changement organisationnel Par Ann Langley, professeure, HEC Montréal et Jean-Louis Denis, professeur, Département d'administration de la santé et Groupe de recherche interdisciplinaire en santé, Université de Montréal (voir schémas sur la déstabilisation des systèmes)
http://archives.enap.ca/bibliotheques/Telescope/Telv14n3p13.pdf

Voir le diaporama suivant (les schémas sont assez parlants!)
http://web.hec.ca/sites/ceto/fichiers/conference_ann_langley.pdf


Michel Crozier

« C'est bien au sommet de l'Etat, des administrations, du système des grandes écoles et des grands corps de l'Etat que l'on découvre la raison des rigidités et des cloisonnements.»
Les analyses sont en dessous du livre, car elles dégénèrent en généralités assez plates et déjà souvent entendues à propos du "mal français". Il faut donc le lire!



Le phénomène bureaucratique essai sur les tendances bureaucratiques des systèmes d'organisation modernes et sur leurs relations en France avec le système social et culturel. (fiche de lecture)

Michel Crozier et « Le phénomène bureaucratique » : toujours d’actualité Le 18 juillet 2013 par Philippe François



« Une organisation bureaucratique serait une organisation qui n’arrive pas à se corriger en fonction de ses erreurs et dont les dysfonctions sont devenues un des éléments essentiels de l’équilibre » (Michel Crozier)

Pages sur l'auteur avec des entretiens et des articles en ligne 

 Par exemple sur le "dialogue social":

«  On ne se parle pas de bastille à bastille, de donjon à donjon, même si l'on organise ce simulacre de rencontre qu'est le dialogue social tel qu'il est pratiqué par tous les gouvernements, de droite comme de gauche, et par toutes les organisations patronales et syndicales. Lorsqu'il a voulu entreprendre la modernisation de l'administration publique, Michel Rocard, par exemple, a fait une erreur stratégique majeure. Il a choisi comme priorité le développement du dialogue social. Ce faisant, il donnait l'impression de vouloir obtenir des syndicats qu'ils échangent des éléments traditionnels de protection que constituent souvent des règles anachroniques contre une participation au management. Cette démarche pouvait donner à penser que les employés, les fonctionnaires et leurs syndicats étaient les premiers responsables des blocages et de l’inefficacité de l'administration publique alors que la responsabilité première est celle du management. » 

« Dans une société comme la notre paralysée par les cloisonnements hiérarchiques et catégoriels, le dialogue social a épuisé toutes ses vertus. Un tel système, en apparence participatif et démocratique, est en fait bureaucratique et oppressif car il entrave la communication et transforme le parler-vrai en langue de bois. » 

Vincent de Gaulejac

Les organisations paradoxantes Vidéo: pourquoi le travail rend fou?

Management les maux pour le dire

RPS : QUELS DIAGNOSTICS ? ENJEUX SCIENTIFIQUES ET POLITIQUES



La société malade de la gestion Compte rendu par Laurie Kirouac

Laurent Degos

How to limit the overabondance of care administrators. The Hematology Journal (2001) 2, 213
http://online.haematologica.org/thj/2001/6200124a.pdf

Laurent Degos: Santé: sortir des crises?http://www.eyrolles.com/Droit/Livre/sante-sortir-des-crises-9782746505278?PHPSESSID=

Textes à mettre en lien avec le livre:

Physicians versus Hospitals as Leaders of Accountable Care Organizations. N Engl J Med 2010; 363:2579-2582 December 30, 2010

Christophe Dejours

Interview
https://passeurdalertes.org/2017/10/21/regards-lalerte-pr-christophe-dejours-harcelement-interview-integrale/

« Souffrance en France » La banalisation de l’injustice sociale Christophe DEJOURS Notes de Josiane Reymond sur le livre de Christophe Dejours.

Catherine LE GAC FICHE DE LECTURE Christophe DEJOURS SOUFFRANCE EN FRANCE LA BANALISATION DE L’INJUSTICE SOCIALE

Travail subjectivité et confiance


Vulnérabilité psychopathologique et nouvelles formes d'organisation du travail (approche étiologique)


Le travail entre souffrance individuelle, intelligence collective et promesse d’émancipation

Une mobilisation contre-révolutionnaire : la refondation du syndicat autonome des enseignants de médecine en mai 1968 et sa lutte pour la « sélection »
Dans Sociétés contemporaines 2009/1 (n° 73)




Michael Porter Attention à la "value-based competition"





« What Is Value in Health Care? » de Michael Porter - New Engl. J. Med. 2010. 363: 26; 2477-2481 (Article cité dans l'épilogue du livre de Laurent Degos: santé pour sortir des crises?)
http://healthpolicyandreform.nejm.org/?p=13328
http://www.nejm.org/doi/pdf/10.1056/NEJMp1011024?ssource=hcrc

Variation in Hospital Mortality Associated with Inpatient Surgery Amir A. Ghaferi, M.D., John D. Birkmeyer, M.D., and Justin B. Dimick, M.D., M.P.H. N Engl J Med 2009;361:1368-75
http://www.cinj.org/documents/Hospital.pdf


« Trigger Tool » en pédiatrie Dr Jean Brami Direction de l'amélioration de la qualité et de la sécurité des soins – HAS
www.has-sante.fr...

Améliorer la qualité des soins ne se résume pas à un suivi d’indicateurs - Dr Jean Brami
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1024822/ameliorer-la-qualite-des-soins-ne-se-resume-pas-a-un-suivi-dindicateurs



Jean-Paul Domin

Réformer l’hôpital comme une entreprise. Les errements de trente ans de politique hospitalière (1983-2013) Jean-Paul Domin

Économie politique de la santé. Un exemple exemplaire (Batifoulier, Domin)


Autre lien:

Les fondements théoriques de la politique de maîtrise des dépenses hospitalières et leurs applications pratiques (1983-2003) Jean-Paul Domin
http://www.univ-mlv.fr/artfperroux/hypercolloque/dominMLV2204.pdf (lien inactif)


Avedis Donabedian

Donabedian, A. (1996). The quality of care : How can it be assessed ? In J.A. Schmele (Ed.), Quality Management in Nursing and Health Care (pp. 52-65). New-York: Delmar Publishers.  
http://post.queensu.ca/~hh11/assets/applets/The_Quality_of_Care__How_Can_it_Be_Assessed_-_Donabedian.pdf
Pas de qualité sans indicateurs de structures, de processus et de résultats. Et l'output n'est pas l'outcome!!!

Sur: fondements théoriques et conceptuels de la gestion de la qualité des soins et services de santé - Université de Montréal

Alain Dupuis et Luc Farinas

Le managérialisme, les organisations multidivisionnelles

Vers un appauvrissement managérialiste des organisations de services humains complexes ?
Nouvelles pratiques sociales Volume 22, numéro 2, printemps 2010, p. 51-65 Pratiques sociales et pratiques managériales : des convergences possibles ?
Revue française d'administration publique 2010/3 (n° 135) - Alain Dupuis  Luc Farinas du même auteur 

Gouvernance et fusions d’établissements sociosanitaires Revue Gouvernance Vol.1, No. 2, février 2005, Page 25 Alain Dupuis et Luc Farinas et Louis Demers


François Dupuy



Le "bullshit management", le cost-killing, le désenchantement des cadres

Lost in management 2 - La faillite de la pensée managériale. Seuil. Janvier 2015



Lost in management - François Dupuy

La vie quotidienne des entreprises au XXIe siècle

Interview:
http://www.radiobfm.com/edito/info/97403/francois-dupuy-dans-lentreprise-process-reporting-et-indicateurs-de-performance-servent-aux-gens-a-se-couvrir-/

Invitation à lire "Lost in management" par André Grimaldi: Cliquer ici

L'effarant bond en arrière du management - Les Echos
la fiche de lecture ne dispense pas de la lecture complète de cet indispensable ouvrage - microéconomie de la perte de sens
http://lipsor.cnam.fr/jsp/saisie/liste_fichiergw.jsp?OBJET=DOCUMENT&CODE=1263306308324&LANGUE=0

Sur Polemia
http://www.polemia.com/article.php?id=3902

Il faut définir un new deal avec les cadres
http://www.lesechos.fr/management/carre-vip/300327893.htm

Interview - metttre en lien avec "le bien vieillir" (Lucien Sève dans le monde diplomatique) : http://www.monde-diplomatique.fr/2010/01/SEVE/18751
http://www.uci-fo.com/NET/document/dossiers_thematiques/gestion_et_management/interview329/index.htm

Alain Ehrenberg 

La crise américaine de l'autonomie à la française
"Les gens ne soufrent plus comme avant."
Attention s'il est important de lire Fraser, il ne cite que le premier Freidson, sans trop d'intérêt pour la crise actuelle du professionnalisme médical face à l'état et au processus de marchandisation des systèmes de santé dont ne peuvent rendre compte les sociologies interactionnistes. 
Lire Florent Champy +++)

La critique de Robert Robert CASTEL : L’autonomie, aspiration ou condition ? +++ il est indispensable de la lire en complément des analyses d'Erhenberg


"En France, c’est l’État qui a été, comme le dit Durkheim cité par Ehrenberg, « le libérateur de l’individu. C’est l’État qui, à mesure qu’il a pris de la force, a affranchi l’individu des groupes particuliers et locaux qui tendaient à absorber, famille, cité, corporation, etc. L’individualisme a marché dans l’histoire du même pas que l’étatisme » (p. 189)."

"De fait, ces opérateurs qui affrontent au quotidien la souffrance sociale demeurent attachés à l’idée de protection (qui, jusqu’à preuve du contraire, en appelle à l’État et aux institutions) car ils savent bien que leur clientèle est trop fragile pour pouvoir réaliser par elle-même et sans supports objectifs cette autonomie à laquelle ils s’efforcent en même temps de les faire accéder. Est-ce une raison suffisante pour en faire des déclinologues ? J’aurais au contraire tendance à penser qu’ils tentent, dans des conditions très difficiles, de développer des pratiques innovantes et en phase avec les caractéristiques les plus nouvelles de la conjoncture sociale actuelle."

Lire aussi la réponse d'Erhenberg à Robert Castel

Société du malaise ou malaise dans la société ?par Alain Ehrenberg , le 30 mars 2010
"Le débat n’est pas : ou la protection ou l’opportunité, mais l’intégration des deux modèles en France. Ce qui suppose une réflexion sur leurs limites réciproques. "

Contribution à un bilan qui reste à faire » Jean-Claude Barbier. Lien social et Politiques, n° 61, 2009, p. 23-36.
http://id.erudit.org/iderudit/038463ar

La vulnérabilité comme catégorie de l’action publique Auteur Marc-Henry Soulet

Bernard Enjolras


Gouvernance verticale, gouvernance horizontale et économie sociale et solidaire : le cas des services à la personne Dans Géographie, économie, société 2010/1 (Vol. 12)

Voir aussi:
Une voie de compréhension du contrôle de gestion dans les organisations non marchandes : la métaphore de l’iceberg Stéphanie CHATELAIN-PONROY


Jean-Pierre Escaffre

La dépendance et l'autonomie, les déterminants de l'hospitalisation, la "sociabilité"


Escaffre Jean-Pierre. Analyse de clientèle à l'hôpital public : la sociabilité est-elle un facteur essentiel de l'hospitalisation ?. In: Politiques et management public, vol. 12 n° 3, 1994. pp. 37-63.

De la dépendance à l'autonomie: de la théorie à la pratique. JP Escaffre et coll.
"On sait que les dépendances peuvent être déclinées selon trois types non corrélés : les aides à la vie courante, les actes techniques somatiques, les actes techniques relationnels. Quelle est la mission fondamentale du soin ? Rétablir autant que possible l’autonomie du patient par une dépendance momentanée. La variation de l’autonomie (positivement, ou en sens inverse freinage de la dégradation) est un gage d’efficacité, le « volume » de dépendance correspond à l’efficience des soins."

Désorganisation technocratique en vue de la privatisation de l'Université, de l’hôpital public, de tous les services publics. Adieu la protection sociale!
Du couple infernal "technocratisation /privatisation"
Hôpital public et université: le même processus à l'oeuvre

« GLOBALISATION » ET EFFETS CONTEMPORAINS SUR LES PRISES EN CHARGE HOSPITALIERES PUBLIQUES (CALASS 2011)

L'ÉTAT SOCIAL, MYTHE ET RÉALITÉS Jean-Pierre Escaffre et al. Fond. G. Péri (article en pdf)

Globalisation et réformes des protections sociales (pas accessible en texte intégral)

Jean-Pierre Escaffre "Le contrôle de gestion des unités de soins hospitaliers"
http://www.gibertjoseph.com/le-controle-de-gestion-des-soins-hospitaliers-346080.html
http://www.eyrolles.com/Entreprise/Livre/le-controle-de-gestion-des-unites-de-soins-hospitaliers-9782717854855?PHPSESSID=

« GLOBALISATION » ET EFFETS CONTEMPORAINS SUR LES PRISES EN CHARGE HOSPITALIERES PUBLIQUES J.P. ESCAFFRE F. QUIDU

L’asphyxie programmée de la psychiatrie publique. Bernard Odier* et Jean-Pierre Escaffre
"Le secteur peut servir de modèle organisationnel pour l’ensemble de la médecine, à commencer par les spécialités qui impliquent une mobilisation conjointe durable des soignants, des partenaires sociaux et des proches"

*Voir aussi de Bernard Odier



Voir Il faut sauver l'hôpital public


Didier Fassin

“Le sens de la santé. Anthropologie des politiques de la vie” La santé entre réalisme et constructivisme
" On peut donc, d'un côté, parler de sanitarisation du social et, de l'autre, de politisation de la santé (Fassin 1998). Les deux mouvements opèrent de façon dialectique. Ce point est essentiel. En effet, la littérature des sciences sociales de la santé a souvent adopté, de façon exclusive ou largement prédominante, l'une ou l'autre des deux perspectives... "



Fassin, Didier. - L'espace politique de la santé. Essai de généalogie
Vidal Laurent, Delaunay Karine. Fassin, Didier. - L'espace politique de la santé. Essai de généalogie, Cahiers d'études africaines, 1999, vol. 39, n° 153, pp. 196-200.

Pierru Frédéric. Fassin D., L'espace politique de la santé. Essai de généalogie. In: Politix. Vol. 15, N°59. Troisième trimestre 2002. pp. 197-207.



In: Annales. Histoire, Sciences Sociales, 49e année, N. 4, 1994. pp. 745-775.

Les figues urbaines de la santé publique, enquête sur des expériences locales
Yankel Fijalkow. Didier Fassin (sous la direction de), Les figues urbaines de la santé publique, enquête sur des expériences locales , Sciences sociales et santé, 1999, vol. 17, n° 3, pp. 101-103. 

Jean-Marie Fessler

"Not for profit" dans les hôpitaux
http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=SEVE_028_0049

Cyndiniques et santé
http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=216

Table ronde: quel avenir pour l'hôpital ( La T2A comme leurre « marchand » pour dissimuler des choix politiques)
http://www.mgen.fr/fileadmin/user_upload/documents/sections/092/261108.pdf

Approches épistémologiques des modes de valorisation des actes et activités en santé. Analyses et propositions (n'est plus en ligne)
http://www.appel-sauver-hopital.fr/spip.php?article692

La T2A : la modification d’une valeur républicaine ? (n'est plus en ligne)
http://www.appel-sauver-hopital.fr/spip.php?article685

Michel Foucault

La clinique, la biopolitique, l'ordolibéralisme

Emmanuel Renault. Biopolitique, médecine sociale et critique du libéralisme 
http://www.cairn.info/load_pdf.php?ID_ARTICLE=MULT_034_0195
La théorie foucaldienne de la biopolitique est une référence constante des débats contemporains sur la gouvernementalité néolibérale et sur la médicalisation et la psychologisation du social. C'est à partir des articles consacrés à l'émergence de la médecine sociale au XIXe siècle que les conceptions foucaldiennes de la biopolitique et du libéralisme sont ici soumises à un examen critique. La thèse défendue est que le mouvement de réforme sanitaire est irréductible au simple développement de la gouvernementalité libérale et que l'idée de médecine sociale est associée à l'époque à une critique des principes normatifs du libéralisme qui conserve une pertinence aujourd'hui.

Foucault: The Crisis of Medicine or the Crisis of Antimedicine
http://www.michel-foucault.com/ecrits/foucault1.pdf
Traduction de: Crise de la médecine ou crise de l’antimédecine ? (Article) Revista centroamericana de Ciencas de la Salud, n° 3, janvier-Avril, pp. 197-209. Correspondance Dits et Ecrits : (tome III, texte n° 170.)

Naissance de la biopolitique, Leçon du 7 et du 21 mars 1979, Michel Foucault Cours au collège de France (1978-1979)

Cours du 7 mars ; Cours du 21 mars et Foucault en documents "audio" http://michel-foucault-archives.org/?Naissance-de-la-biopolitique
naissance de la biopolitique

L'incorporation de l'hôpital dans la technologie moderne
http://documents.irevues.inist.fr/bitstream/handle/2042/15680/HERMES_1988_2_30.pdf;jsessionid=C435EE865003A1A35806422D7A20C0EB?sequence=1

Histoire de la médicalisation
http://documents.irevues.inist.fr/bitstream/handle/2042/15679/HERMES_1988_2_13.pdf;jsessionid=59E6BF393536104A607469B39ED83CB1?sequence=1Foucault studies: http://rauli.cbs.dk/index.php/foucault-studies
http://ej.lib.cbs.dk/index.php/foucault-studies/issue/current/showToc


AU CROISEMENT DES PENSÉES DE HANNAH ARENDT ET DE MICHEL FOUCAULT SUR LE SOCIAL, LE BIOPOUVOIR ET LA GOUVERNEMENTALlTÉ

http://www.archipel.uqam.ca/1405/1/M10528.pdf

Une analyse d'Emmanuel Renault; Biopolitique médecine sociale et critique du libéralisme
http://www.cairn.info/revue-multitudes-2008-3-page-195.htm

Marie-Odile Frattini

Frattini M.-O. et Mino J.-C., Les réseaux, un outil de recherche et développement au service de l’évolution du système de santé, Santé publique 2006/3, N° 18, p. 475-481.
http://www.cairn.info/load_pdf.php?ID_ARTICLE=SPUB_063_0475

Mémoire de mastère 2: Santé, Populations, Politiques sociales EHESS Marie-Odile Frattini
Dynamique de constitution d'une spécialité médicale fragile: la médecine de rééducation et Réadaptation Fonctionnelles en France entre médecine et politique.

http://www.sofmer.com/download/sofmer/MOF-M2-SPPS-EHESS.pdf


Eliot Freidson

Voir la page : Freidson et les sociologues sur la page autonomie des médecins (Freidson, Abbott, Sennett, etc.)
Le professionnalisme entre le marché et la technocratie
Eliot Freidson: Professionalism, the Third Logic On the Practice of Knowledge The University of Chicago Press 2001
Sébastien Darbon, Nicolas Dodier. Eliot Freidson, La profession médicale, Sciences sociales et santé, 1985, vol. 3, n° 1, pp. 129-143.


Présentation des « trois pouvoirs concurrents » (d'après Isabelle Berrebi Hoffmann - l'Etat contre les professions)

« Le sociologue Eliot Freidson (1) a montré que la société américaine fonctionnait avec trois pouvoirs concurrents. Le marché assure l’efficacité du système productif ; les professions (juristes, médecins, chercheurs), sont responsables de la qualité des services qu’ils rendent à la société ; l’État est garant de l’intérêt général.
L’équilibre est instable, car marché, État et professions, deux à deux haïssent chez le troisième un des traits qui le caractérisent.
L’État et le marché abhorrent les corporatismes, obstacles à la fluidité du marché et contre-pouvoirs à la régulation étatique.
Professions et marché ne peuvent supporter la bureaucratie d’un État coûteux, peu performant et arrogant. Professions et État dénoncent un marché peu soucieux d’intérêt général.
Deux des trois pouvoirs font parfois alliance contre le troisième : c’est ce qui se passe aujourd’hui.
« Erreur », dit Freidson, car c’est d’une répartition équilibrée des pouvoirs entre ces trois systèmes qu’une société peut tirer le maximum de bénéfices afin que soient garanties à la fois la performance économique et la qualité des services publics et professionnels. Il n’est pas encore trop tard pour en débattre… ».

Présentation par Magali Sarfatti Larson

Eliot Freidson's goal in this book is to trace an ideal type of professionalism, like the ideal types of the free market and of the rational-legal bureaucracy (p. 179). Freidson sets professionalism next -- in fact, against the logic of the market and of bureaucratic managerialism -- as the third organizing principle of the division of labor. Only professionalism, he argues, is truly capable of handling special knowledge, knowledge that is esoteric not because it is secret, but because it is specialized and takes time and effort to acquire. A book that constructs an ideal type is, almost by definition, not a passionate book, nor one brimming with empirical references; it is substantial but tends to be general and abstract. This book imparts wisdom and strength to the author's defense of "the third logic," while also hinting that it may be his ambition to bring a revised sociology of work closer in intellectual prestige to economics and administrative science, the disciplines founded on the other two logics. What, then, is the logic of professionalism?
Freidson postulates that it needs to be rooted in "a set of interconnected institutions providing the economic support and social organization that sustains the occupational control of work" (p. 2). On the one hand, what happens to these institutions (and, in fact, their very form) has direct effects on professionalism. On the other hand, since there is more to professional control of work than its defining characteristic of monopoly, we are led to ask whether professionalism survives if it loses what Freidson calls its "soul" (p. 180), which implies a sense of practical and institutional ethics.



The Management of Professionalism: a contemporary paradox. Professor Julia Evetts. School of Sociology and Social Policy University of NottinghamTowards a New Professional Autonomy in the Public Sector A pledge for re-professionalization on a collective level . Dr. Theo van der Krogt, University of Twente, the Netherlands

La profession médicale Freidson In memoriam
http://www.persee.fr/articleAsPDF/rfsoc_0035-2969_1985_num_26_4_3997/article_rfsoc_0035-2969_1985_num_26_4_3997.pdf

Eliot Freidson: Un numéro de la revue Knowledge, Work & Society / Savoir, Travail & Société, édité par Mirelle Giannini et Charles Gadéa (vol. 4, n° 2, 2006)
http://www.liens-socio.org/article.php3?id_article=2221

Influence du client sur l'exercice de la médecine
http://blog.bafouillages.net/index.php?post/2007/06/14/12-eliot-freidson-influence-du-client-sur-l-exercice-de-la-medecine

Voir aussi:
Universitaires, médecins, avocats : la même cause ? De l’ utilité des ordres institués
"Où il est montré, contre les vulgates dominantes, que même du point de vue de la théorie économique l’intoduction de normes de gestion marchandes est loin de permettre des économies et de garantir l’efficacité des organisations, et que celle-ci, au contraire, est souvent mieux assurée par des ordres professionnels autonomes pour peu qu’ils obéissent à une logique démocratique."
http://www.journaldumauss.net/spip.php?article570

Quelles valeurs porte le troisième cercle: http://arsvdla.files.wordpress.com/2008/09/seminaire-1-valeurs-3e-cercle.ppt sur http://arsvdla.wordpress.com/seminaires/sur-les-valeurs/
http://www.press.uchicago.edu/presssite/metadata.epl?mode=synopsis&bookkey=3621932

Eliot Freidson
Trois leçons de sociologie (3) Professions, expertises, compétences FREIDSON Eliot , BECKER Howard
http://www.canal-u.tv/video/canal_socio_universite_paul_verlaine_metz/trois_lecons_de_sociologie_1_sur_le_travail_de_terrain.737

John Kenneth Galbraith

Les technostructures, la filière inversée

Mintzberg a décrit dans ses configurations organisationnelles les "bureaucraties professionnelles". Son analyse présente les hôpitaux comme des organisations hybridées entre bureaucratie professionnelle et mécaniste. Sa dynamique des organisations montre comment l'on a pu, après avoir redéfini "d'en haut" les résultats sanitaires en les "standardisant" comme des résultats financiers, transformer les hôpitaux en une organisation divisionnelle avec des centres de coûts, les pôles. Les analyses de JK Galbraith montre pourquoi l'importation du paradigme de "l'hôpital entreprise", cette variante de "l'Etat industriel" appliquée à la santé, a pu s'accompagner des pathologies entrepreneuriales que sont la "filière inversée" et les défaillances managériales de la "technocratie". Il permet d'illustrer ce que peut produire en santé l'illusion d'un marché qui n'en est pas un, dans lequel les "filières de soins", conçues en flux poussés de l'amont vers l'aval, enferment les patients dans des définitions de "clientèles" supposées homogènes et dont les besoins définis par la couche technocratique seraient stables dans le temps. Ce fonctionnement en filière inversée aboutit à des résultats de santé contraires de ce que pourrait être une "chaîne de valeur" centrée sur le service médical et social rendu au terme d'un parcours de soins. Il favorise une planification sanitaire qui s'avère de moins en moins capable de répondre aux besoins. Le déploiement des "leurres marchands" s'appuie non seulement sur le pseudo-marché de la T2A, il doivent aussi par construction se dissimuler derrière sur une fausse liberté de choix du "consommateur" sommé d'être un acteur éclairé dans ce marché artificiel où il se doit d'être pro-actif. Les palmarès d'hôpitaux, les notions de transparence et de "démocratie sanitaire" promues par la rhétorique managériale font partie de l'arsenal de contrôle sur les professionnels, les élus et les usagers que déploient les "grandes assistances publiques régionales" prédites par le rapport Couanau.

"La grande entreprise bureaucratique se déguise en entrepreneur dynamique."




Les mensonges de l'économie - Notes de lecture
L'express: "Galbraith: le marché de dupes" - http://www.lexpress.fr/culture/livre/les-mensonges-de-l-economie_820053.html
http://www.agrobiosciences.org/article.php3?id_article=1735
http://jeanzin.fr/ecorevo/politic/galbrait.htm
http://dagoodtown.wordpress.com/2008/10/18/les-mensonges-de-leconomie-j-k-galbraith/

John Kenneth GALBRAITH (1908-2006 ) dans son livre paru en 1968 "LE NOUVEL ETAT INDUSTRIEL" décrit des firmes qui dominent le marché au lieu de subir sa loi (le concept de "filière inversée"). Les grandes firmes sont des organisations rationnelles qui utilisent la planification comme mode régulation. Le consommateur se voit imposer ses besoins, pour réduire les risques les firmes s'entendent pour se partager les marchés et fixer les prix. Extrait de: ENTREPRISES ET DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE http://aehsc.chez.com/entreprisetdevteco.htm
"Dans ces organisations complexes, le pouvoir devient anonyme, transféré aux managers salariés qui forment ce que Galbraith appelle la "technostructure" dont la logique est une logique de conservation et de développement du pouvoir plus qu'une logique de maximisation du profit. Le profit demeure cependant essentiel au maintien en place des managers salariés, il légitime leur gestion, contente leurs actionnaires, permet l'investissement et la croissance externe. Pour Galbraith, l'innovation est menacée car elle représente le risque dans l'organisation, le pouvoir économique confisqué par les technocrates menace la démocratie et la satisfaction réelle des consommateurs. L'appel a l'Etat n'est pas exclu par Galbraith en cas d'insuffisance des pouvoirs compensateurs privés."

Un dessin vaut mille mots: Mieux intégrer les parcours de soins: filière inversée de Galbraith ou chaîne de valeur de Porter?
https://docs.google.com/present/edit?id=0AZW9SA51Fx-sZGc1dHdkendfNTk4M2Y5dmNyZmNu
Le système de soins en passant du modèle de l'institution à celui de l'entreprise n'a-t-il pas attrapé la maladie de la filière inversée?

La filière inversée de JK Galbraith définition rapide


Un concept clé: la filière inversée
Dans Le Nouvel État Industriel, Galbraith parle d’une « filière inversée » pour signifier que la firme moderne doit d’abord créer des désirs pour avoir ensuite la possibilité de s’imposer comme producteur indispensable à leur satisfaction. Dans ce cas, c’est l’être humain transformé en être sujet à des besoins illimités qui se trouvent au service de l’expansion des structures économiques, alors que dans une « filière classique » caractéristique d’une époque antérieure, l’économie répondait avant tout aux besoins de consommation qui émanaient des individus.

« L’initiative de décider ce qui devra être produit n’appartient pas au consommateur souverain […] les ordres ne vont pas seulement du consommateur au producteur ; ils vont aussi du producteur au consommateur conformément aux besoins de la technostructure. C’est ce que nous appelons la filière inversée. » J.-K. Galbraith, Le Nouvel État industriel.*

L'art d'ignorer les pauvres: texte intégral
http://www.monde-diplomatique.fr/2005/10/GALBRAITH/12812
Une version plus lisible http://www.espacesdialogues.org/pdf/Derriere_la_fatalite_epuration_sociale_art_ignorer_les_pauvres.pdf 


Extrait de "La pensée de l'économie chez Galbraith"
http://www.cairn.info/revue-innovations-2006-1-page-9.htm


Galbraith sur wiki
http://fr.wikipedia.org/wiki/John_Kenneth_Galbraith

La "technostructure"
http://fr.wikipedia.org/wiki/Technostructure

Remise en cause de la filière inversée et limites des études de marché
http://www.atoutwebmarketing.com/filiere-inversee-a2.html

Le PDG d'EDF adepte de la filière inversée
http://biosphere.blog.lemonde.fr/2011/03/19/pour-henri-proglio-pdg-dedf/

L'entreprise innovante et le marché
L'entreprise innovante et le marché

Un intellectuel en économie
http://www.leconomiepolitique.fr/galbraith---un-intellectuel-en-economie_fr_art_254_25875.html

Economie hétérodoxe
http://www.alternatives-economiques.fr/economie-heterodoxe-par-john-kenneth-galbraith_fr_art_473_31542.html

La "technostructure", une nouvelle classe au pouvoir pour J. K. GALBRAITH

James K. Galbraith

Quand la grande entreprise bureaucratique se déguise en entrepreneur dynamique


L'état prédateur James K. Galbraith, Seuil, 2009 
Comment la droite a renoncé au marché libre et pourquoi la gauche devrait en faire autant, Paris, Seuil, coll. « Économie humaine », 2009, 311 p.
« Galbraith montre comment briser l’emprise magique des conservateurs sur les esprits de gauche. » Joseph Stiglitz, prix Nobel d’économie.

Analyse de Xavier de La Vega
Analyse de Vincent Verschoore
L'oeil de Brutus

Recension du Capital au XXIe siècle (Thomas Piketty) par James K.Galbraith - Kapital for the Twenty-First Century? James K. Galbraith 2014

Inequality and Unemployment in Europe: The American Cure

The Evolution of Economic Inequality in the United States, 1969-2012: Evidence from Data on Inter-industrial Earnings and Inter-regional Incomes James K. Galbraith and J. Travis Hale - LBJ School of Public Affairs, University of Texas, USA


David Giauque

Le Nouveau Management Public ou la "bureaucratie libérale". Critiques du managérialisme

LE MANAGERIALISME DANS LES FORMATIONS EN ÉCONOMIE : DIAGNOSTIC ET CONSÉQUENCES

Revue française des affaires sociales 2010/1 (), p. 71-88.
De cet article est extrait ce schéma de la double fonction de production de l'action publique
La métaphore de la double fonction de production:

Patrick Gibert. Management public, management de la puissance publique. In: Politiques et management public, vol. 4 n° 2, 1986. pp. 89-123.


Gibert Patrick, « L'évaluation de politique : contrôle externe de la gestion publique ? », Revue française de gestion, 6/2003 (no 147), p. 259-273.


Mesure sur mesure Patrick Gibert Politiques et management public Année 2000 Volume 18 Numéro 4 pp. 61-89

La difficile émergence du contrôle de gestion territorial

Vidéos de Patrick Gibert: La LOLF

Voir aussi:

L’émergence d’une logique évaluative dans la gestion publique : le cas des organisations communales Florence BUSSON-VILLA

Stéphanie CHATELAIN-PONROY

Politiques publiques et cycles de vie. Jean-Claude Thoenig

Evolutions du management public (ENA) Bibliographie

Ce diaporama très clair, résume de façon précise et complète les enjeux pour l'avenir de l'hôpital public face à la "bureaucratie libérale".
Cliquer ici ou ici

Présentation à l'ALASS Rennes 2013: les dés pipés de la concurrence cliniques privées / hôpital public

L'AP-HP dans la tempête. Le Débat 2011/5 (n° 167) - Système de santé de l'impasse à la réforme
http://www.cairn.info/revue-le-debat-2011-5-p-137.htm

Hôpital : crise de moral et crise morale à l'AP-HP. Bernard Granger
http://www.rue89.com/2012/03/13/hopital-crise-de-moral-et-crise-morale-lap-hp-230104 L'Hôtel-Dieu saisi par la politique politicienne
http://www.huffingtonpost.fr/bernard-granger/lhotel-dieu-saisi-par-la-politique-politicienne_b_3558461.html


André Grimaldi

et Thomas Papo, Jean-Paul Vernant, José Timsit...
L'hôpital, organisation et financement des soins, l'accès aux soins, la solidarité
 Articles récents

La "Mutualité" est désormais le faux-nez du déploiement de la logique assurantielle dans le système de santé français.



Le financement des hôpitaux: un choix politique. André Grimaldi (octobre 2011) +++

"Ce qui se faisait avant l’ère de la T2A lors d’une seule hospitalisation, nécessite désormais deux hospitalisations!"
"Loin d’entraîner la responsabilisation des patients, l’augmentation du reste à charge provoque un accroissement des inégalités!"
"Le marché est inadapté à la régulation des besoins de santé pour la raison fondamentale que le malade n’a pas choisi d’être malade!"
"La T2A n’est pas adaptée au financement des maladies très graves ou des pathologies très complexes."
"La T2A conduit à remplacer la recherche de l’efficience par la quête de la rentabilité."


Les vidéos à ne pas manquer
La santé écartelée n° 1 - n° 2



Désert médicaux (30 ans de numerus clausus incohérents)

Les livres
Livre: La santé écartelée (février 2013)

Editions-dialogues (présentation)
Accès à la bibliothèque de survie

Livre: l'hôpital malade de la rentabilité
https://sites.google.com/site/ubulogieclinique/ouvrages-cles#TOC-L-h-pital-malade-de-la-rentabilit-

Les articles en ligne

La santé au coeur du débat présidentiel. André Grimaldi, Olivier Lyon-Caen, Jean-Paul Vernant. 2012

Les matins des hôpitaux publics: Emmanuel Hirsch et André Grimaldi

L'hôpital public en danger

Hôpital public à vendre - Avec Anne Gervais

Avec Anne Gervais et coll. Financement des hôpitaux. Le mauvais exemple allemand


Traitement de choc pour tuer l’hôpital public - André Grimaldi, Thomas Papo, Jean-Paul Vernant
ON NE NOUS DIT PAS TOUT ! POURQUOI DETRUIRE CE QUI MARCHE

J'ai fait un rêve - André Grimaldi

Comment créer un marché qui n'existe pas. André Grimaldi (analyse de la novlangue hospitalière)

"Hôpital entreprise contre hôpital public" - André Grimaldi et José TIMSIT,

CONTRE LA MORT DE L'HOPITAL PUBLIC - Appel des 25

Hôpital public contre hôpital entreprise

Hôpital: il y a vraiment de quoi s'inquiéter

L'hôpital public mérite mieux qu'une procédure d'urgence

André Grimaldi: l'américanisation progressive du système de santé français

Pour une autre réforme du système de santé

Halte aux contrevérités de la FHP


Gary Hamel et CK Prahalad

L'identification de la promotion des compétences clés de l'organisation: une approche mieux adaptée à la santé que l'analyse concurrentielle de Michaël Porter

Les compétences clés de l'organisation (Hamel, Prahalad) "The core competence of the corporation"

L’articulation compétences individuelles / compétences stratégiques : vers une solution de gestion intégrée des compétences

ANALYSE« RESOURCE BASED » ET IDENTIFICATION DES ACTIFS STRATÉGIQUES

La conquête du futur (Hamel et Prahalad)

UNE MÉTHODOLOGIE DE PROSPECTIVE MÉTIERS FONDÉE SUR LES
COMPÉTENCES COLLECTIVES : L'EXEMPLE DU MÉTIER DE PILOTE
DE CHASSE

Le concept de compétences clés et de système opérant

Claude Hamonet

Site de Claude Hamonet


Faut-il réhabiliter la réadaptation?
http://claude.hamonet.free.fr/fr/art_rehabiliter-la-readaptation.htm


Ne m'appelez plus "handicapé"
http://claude.hamonet.free.fr/fr/art_jrm.htm


Les exclus de la rééducation-réadaptation
http://claude.hamonet.free.fr/fr/art_exclus.htm
La fondation de l’ostéopathie par Andrew Taylor Still (Baldwin, Kansas, USA, 1855)
http://claude.hamonet.free.fr/fr/art_osteo.htm

Patrick Hassenteufel


Les systèmes de santé entre conceptualisation économique et reconceptualisation politique Convergences européennes et traductions nationales Patrick Hassenteufel

Les médecins,entre politique publique et aspiration libérale
Les médecins face aux réformes de systèmes de soins. Une mise en perspective comparative. France Allemagne Suède.
Etude pour l'INstitut Montparnasse - Patrick Hassenteufel et Alban Davesne

L’ASSURANCE-MALADIE ET L’ÉLITE DES HAUTS FONCTIONNAIRES DU "SOCIAL"

ASSURANCE MALADIE. UNE TRANSFORMATION STRUCTURELLE ENGAGÉE AVANT LA CRISE

La mise en place du gouvernement à distance de l'assurance maladie Dans Regards sur l'économie allemande 2008/5 (n° 89)

Reforming European Health Care States: Programmatic Actors and Policy Change Avec William Genieys et Marc Smyrl Dans Pôle Sud 2008/1 (n° 28)

Rapport: les médecins entre politique et aspirations libérales. Institut Montparnasse. Patrick Hassenteufel & Alban Davesne - Octobre 2013
Les médecins face aux réformes des systèmes de soins - Une mise en perspective comparative France - Allemagne - Suède


Les syndicats à l'épreuve de l'Europe Avec Jean-Marie Pernot Dans Politique européenne 2009/1 (n° 27)

Patrick Hassenteufel, Sociologie politique : l'action publique


Revue pouvoirs: n° 89 le pouvoir médical (lire aussi Marc Bremond, Kervasdoué etc.)

Vers le déclin du pouvoir médical?

Où en est le paradigme corporatiste?


La libéralisation des systèmes de protection maladie européens. Convergence, européanisation et adaptations nationales. Patrick Hassenteufel, Sylvie Delaye, Frédéric Pierru, Magali Robelet, Marina Serre

La libéralisation des systèmes de protection-maladie européen

Faut-il remettre en cause le paiement à l'acte des médecins?


L'«hôpital-entreprise» Une self-fulfilling prophecy avortée Cliquer ici
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/polix_0295-2319_1999_num_12_46_1054
http://www.persee.fr/articleAsPDF/polix_0295-2319_1999_num_12_46_1054/article_polix_0295-2319_1999_num_12_46_1054.pdf?mode=light


Voir aussi:
La réforme de l'Etat contre les démocraties locales L’exemple de la « déconcentralisation » de la politique de santé Frédéric Pierru
Paru dans Savoir/Agir, n° 11, 2010 cliquer ici

Vincent Dubois: l'action publique - Les champs de l'action publique - Site de Vincent Dubois

Béatrice Hibou

Béatrice Hibou, La bureaucratisation du monde à l’ère néolibérale, Paris, La Découverte, 2012




Lire Thibault Le Texier à propos du livre de Béatrice Hibou

Jean-Claude Henrard

Voir pages sur la fragmentation et réadaptation et fragmentation

Répondre à la dépendance et aux handicaps : allocations spécifiques, 5e risque ou 5e branche de sécurité sociale ? Jean-Claude Henrard
http://www.jerpel.fr/spip.php?article156
Site - Une société pour tous les âges - http://une-societe-pour-tous-les-ages.over-blog.com

Handicap et vieillissement
http://infodoc.inserm.fr/serveur/vieil.nsf/397fe8563d75f39bc12563f60028ec43/f3299910698a9e3ac12567a1005161f4?OpenDocument

Créer des systèmes d'information intégrés
http://www.sante-sports.gouv.fr/IMG/pdf/Contribution_JC_Henrard__CRS_IDF_.pdf

Le Collectif « une société pour tous les âges » réagit au rapport Rosso-Debord sur le financement des services aux personnes âgées en situation de handicap

http://une-societe-pour-tous-les-ages.over-blog.com/article-le-collectif-une-societe-pour-tous-les-ages-reagit-au-rapport-rosso-debord-sur-le-financement-de-la-dependance-53815367.html

Cinquième risque de quoi parle-t'on?
http://une-societe-pour-tous-les-ages.over-blog.com/article-5eme-risque-de-quoi-parle-t-on-43750577.html

Cinquième risque pourquoi et comment? 5ème risque « pour les nuls »
http://framework.agevillage.com/documents/pdfs/5e_risque.pdf

Henrard: le cinquième risque pourquoi et comment?
http://www.dailymotion.com/video/x3e9wg_jean-claude-henrard-le-5eme-risque_news

Financement du cinquième risque
http://www.dailymotion.com/video/x3e9va_jean-claude-henrard-financement-5em

La France seul pays européen avec une barrière d'âge
http://www.dailymotion.com/video/xc2tx8_la-france-seul-pays-europeen-avec-u_news

Mission au sénat
http://www.dailymotion.com/video/x49o2w_jean-claude-henrard-mission-du-sena_news

Robert Holcman

Son site avec ses publications: http://www.robertholcman.net/index.php?
Son blog: http://www.robertholcman.info/


La fin de l'hôpital public: le livre de Robert Holcman en ligne - Cliquer ici

Intervention au sénat

"La gestion des ressources humaines étant contrainte, les établissements se retrouvent dans cette situation paradoxale où la seule variable d'ajustement réside dans la qualité des soins. Le coeur de l'activité des établissements constitue donc le premier poste d'arbitrage financier. La pression budgétaire peut ainsi se traduire par une baisse de la qualité des soins."

Thèse de Robert Holcman: remarquable travail qui ne doit pas faire perdre de vue sa complémentarité avec une autre approche du fonctionnement soignant, les comportements liés aux processus complexes portés par les cellules flexibles et autonomes, ou "microsystèmes cliniques".
« L'ordre sociologique, élément structurant de l'organisation du travail. L'exemple des bureaucraties professionnelle : ordre soignant contre ordre dirigeant à l'hôpital »

Attention grand ubulogue et maître penseur à la fois

L’avènement de la gestion par pôle Dernier avatar de la lutte de pouvoir à l’hôpital? Cliquer ici
http://www.robertholcman.net/public/documents/articles/gestion_poles_hopital.pdf


La régulation des professions de santé Gestions Hospitalières février 2011


« Quelle spécificité de l'organisation du travail dans les services de soins ? Tâches standardisées et tâches spécifiques par type d’agent », Gestions hospitalières, n° 421, décembre 2002, p. 785-794. Cliquer ici

« La dysorganisation, un fonctionnement sous-optimal recherché par ses acteurs », Revue française de gestion, Vol. 34, n° 184, mai 2008, 35-50.
Cliquer ici - Voir aussi L'hôpital public frappé de dysorganisation

« L'hôpital public manque-t-il réellement de personnel ? », Journal d’Economie médicale, Vol. 25, n° 5-6, septembre-octobre 2007, p. 307-317.
Cliquer ici

Support de cours sur son site:
http://www.robertholcman.net/index.php?pages/SUPPORT-DE-COURS

Finances hospitalières pour non financiers
http://www.robertholcman.net/public/support_de_cours/hopital/finances_hospitalieres.ppt

Structures institutionnelles de l'hôpital
http://www.robertholcman.net/public/support_de_cours/hopital/structure_institutionnelle_hopital_initial.ppt

Organisation de l'hôpital - Robert Holcman
http://www.robertholcman.net/public/support_de_cours/hopital/structure_institutionnelle_hopital_initial.ppt
et http://www.robertholcman.net/public/support_de_cours/hopital/Architecture_institutionnelle_rapports_de_pouvoir.ppt

L'hôpital public en péril
http://www.robertholcman.net/public/documents/articles/hopital_peril.pdf

L'avenir de l'hôpital public français compromis Journal d’Economie médicale, Vol. 24, n° 7-8, novembre-décembre 2006, p. 415-425
http://www.robertholcman.net/public/documents/articles/hopital_peril.pdf

Riches et pauvres ne sont pas égaux devant la mort - Voir aussi: "L'euthanasie l'ultime injustice"
http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/01/28/riches-et-pauvres-ne-sont-pas-egaux-devant-la-mort_1471912_3232.html

Bernard Hours

La santé publique entre soins de santé primaires et management Bernard Hours  - A lire absolument  +++
A rapprocher de:



L’enchantement de la société civile globale ONG, femmes, gouvernance Bernard Hours Monique Selim



L'ENCHANTEMENT DE LA SOCIETE CIVILE GLOBALE - Bernard Hours, Monique Selim (les dessous de l'enchantement global par l'indignation)
"La solidarité comme part de marché"


Philippe d'Iribarne

La logique de l'honneur
En France existe une logique de l’honneur, "aussi exigeante dans les devoirs qu’elle prescrit que dans les privilèges qu’elle permet de défendre". Les Américains sont "hantés par l’image idéale du contrat qui, passé entre des hommes libres, reste juste parce que la loi s’est unie à la morale pour limiter le pouvoir du plus fort".Aux Pays-Bas on observe "une grande objectivité, allant de pair avec une forte allergie à toute forme de pression exercée par une quelconque autorité". Extrait de la fiche de lecture CNAM

Analyse 2
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/polit_0032-342x_1989_num_54_3_3879_t1_0524_0000_2

Agora du management
http://www.managementagora.com/article-6186820.html

Fiche de lecture CNAM

http://lipsor.cnam.fr/jsp/saisie/liste_fichiergw.jsp?OBJET=DOCUMENT&CODE=1263304772589&LANGUE=0Commentaire par VINCENT LYONNET (ESC Clermont-Ferrand) - Fiche de lecture
Cliquer ici


Une autre fiche de lecture: le "modèle français" plus détaillé Cliquer ici


De l’histoire des valeurs à la sociologie de l’entreprise : retour sur « La logique de l’honneur » de Philippe d’Iribarne par Frédéric LEFEBVRE. Sciences Humaines | Revue d’histoire des sciences humaines. 2007/1 - N° 16
http://www.philippepierre.com/_media/f_lefebvre_valeurs_chez_p_d_iribarne.pdf

Culture et mondialisation
http://lipsor.cnam.fr/jsp/saisie/liste_fichiergw.jsp?OBJET=DOCUMENT&CODE=1263304728994&LANGUE=0

L'étrangeté française
http://www.alternatives-economiques.fr/l-etrangete-francaise-par-philippe-d-iribarne_fr_art_202_23680.html

Culture et mondialisation

Voir Yvon Pesqueux: culturalisme et mondialisation des entreprises


Valérie Iles

Comment d’honnêtes gens peuvent dispenser de mauvais soins?


The need to understand how good people offer bad care before we can renew and reform the NHS

Chapter two: The making of a vicious circle – factors that affect the nature of care:
  1. Factor One: The Digital Revolution
  2. Factor Two: A Culture of Audit
  3. Factor Three: the Triumph of Reason and Managerialism
  4. Factor Four: a Change in the Nature of Politics:  "Infotainment" industry, advocacy of a quasi market, Politics as Administration of the Market, the economic/managerialist paradigm, loss of the gift economy
  5. Now that politics has become the rational  
  6. Factor Five: The Role of Anxiety
"With the dominance of market principles in public services, leadership has increasingly shifted to those who do not perceive or understand gift economies. This is a new phenomenon. Previously management teams in health care included numbers of historians and philosophers, and others from the liberal arts and humanities, as well as members of the professions themselves. No longer, and as a result the lens through which health care leaders see the service is now that of the economist working within an audit culture. This is a point worth emphasizing: the very way that healthcare leaders conceive of health care has changed. The language may stay the same but it means something different. Words which have one meaning in a world that has an understanding of and commitment to human, non-market values take on a different meaning when seen through the cynical self interested lens of the economist."

Pierre-André Juven


Thèse: Une santé qui compte ? : Coûts et tarifs dans la politique hospitalière française par Pierre-André Juven

Jean de Kervasdoué


Attention grand ubulogue et maître penseur à la fois!

Très cher santé



La santé intouchable (par Jean de Kervasdoué) sur Medcost

L'hôpital vu du lit en ligne!


Deux textes sur la loi HPST:

Jean de Kervasdoué « Une réforme profondément étatique »

Kervasdoué: Etrange "loi Bachelot" qui va à rebours des objectifs affichés


Faut-il contrôler les dépenses de santé?
http://ecole.org/seminaires/FS6/SEM098/IN190503.pdf

Lieux communs et idées fausse en matière de santé (Kervasdoué)
http://pagesperso-orange.fr/paradigme.sante/HTML/conference/C3P/LIEUX%20COMMUNS%20ET%20IDEES%20FAUS.pdf

Jean de Kervasdoué « La régulation des dépenses de santé en Europe et dans certains pays membres de l'OCDE », Revue française d'administration publique 1/2005 (no113), p. 29-48.
http://www.cairn.info/revue-francaise-d-administration-publique-2005-1-page-29.htm

Comparaison systèmes de santé Kervasdoué
http://data4.blog.de/media/312/1702312_394b97af64_d.pptRéformer la retraite ou organiser la solidarité ?
http://www.lemonde.fr/idees/article/2010/05/18/reformer-la-retraite-ou-organiser-la-solidarite-par-jean-de-kervasdoue_1353116_3232.html

Interview de J. de Kervasdoué
http://www.dunod.com/auteur-interviews-dunod-147-jean-de-kervasdoue.html

Kervasdoué à l'IFRAP
http://www.ifrap.org/J-etais-deja-critique-a-l-egard-du-systeme-j-ai-ressenti-que-je-ne-l-etais-pas-assez,0555.html


Politique de régulation et système d'information

http://www.aef.asso.fr/article.jsp?prm=26987
dans "La régulation des dépenses de santé" http://www.aef.asso.fr/parution.jsp?prm=26884

« La maîtrise des dépenses imposée au système de santé se fait au détriment de la qualité des services rendus »
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/oss_1634-8176_2007_num_6_2_1188

Bertrand Kiefer

Les dessous de la révolution du patient. Rev Med Suisse 2013;9:1656

Voir aussi : la faillite sanitaire des Etats Unis - Un rapport américain tire un bilan catastrophique des politiques de santé menées outre-Atlantique

U.S. Health in International Perspective: Shorter Lives, Poorer Health
http://www.nap.edu/openbook.php?record_id=13497&page=1
Le rapport: http://obssr.od.nih.gov/pdf/IOM%20Report.pdf

Article publié par le Dr Bertrand Kiefer le 5 mars 2013 dans le journal le temps.



Revue médicale suisse: difficile motivation - Bertrand Kiefer
Voir les thèses de Paul Dembinski citées dans l'article: http://contreinfo.info/article.php3?id_article=1886


A propos du DSM V

Bloc-notes: Le DSM-V, à la gloire d’une époque qui craint la déviance
http://revue.medhyg.ch/article.php3?sid=32369999
voir aussi Benjamin RUSH vu par Thomas SZASZ
http://psythere.free.fr/article.php?id_article=40

Le cadavre de la médecine bouge encore

Voir aussi dans la revue médicale suisse:

L'augmentation des coûts menace la solidarité. Alain Pecoud

Les aléas de la classification DRG

Retrouvez ses éditoriaux dans la revue médicale suisse, tapez Kiefer dans le champ recherche.
http://revue.medhyg.ch/

Robert Lafore

Le "département providence"
Où en est-on du « département-providence ? » Dans Informations sociales 2013/5 (n° 179)

La décentralisation de l'action sociale. L'irrésistible ascension du « département providence » Dans Revue française des affaires sociales 2004/4 (n° 4)

L’État-providence en débat L’État providence : quel équilibre entre assurance et assistance ?

Mettre en lien avec: 

La dépendance ou la consécration française d’une approche ségrégative du handicap par Thomas Frinault

Birgetto

Thibault Le texier

La bureaucratisation du monde à l’ère néolibérale, ou la managérialisation des sociétés industrielles au XXe siècle ?
Note critique sur l’ouvrage de HIBOU Béatrice, La Bureaucratisation du monde à l’ère néolibérale, Paris : La Découverte, 2012, 223 p.




Sortir d’une crise économique Le mode d’emploi de Paul Krugman

Misère de l’humanité numérique La pensée de Jaron Lanier


Philippe Lorino

Activités, processus, coûts et normalisation comptable: quand l'analyse des coûts précède la définition des activités

CALCUL DES COUTS ET CONTROLE BUDGETAIRE DE L’HOPITAL : ELEMENTS D’ANALYSE COMPAREE DU NOUVEAU CADRE COMPTABLE Nathalie Halgand

Daniel Lozeau



L'effondrement tranquille de la qualité dans les hôpitaux du Québec (site de la revue ruptures) +++

Voir aussi du même auteur, mais ces texte complets ne sont pas en ligne:

Human Relations. 55(5, mai 2002), p. 537-564. (BRO 14536, Québec/Montréal

Voir page: les figures de la qualité des soins

James March

Les mythes du management par James March



De l'émergence des mythes gestionnaires : une déconstruction du Knowledge Management au travers de la philosophie de Roland Barthes. Amaury Grimand

Michela Marzano


Contre la sophistique managériale : voir la page de débricolage cognitif

Bien que n'écrivant pas spécifiquement sur le système de soins et la médecine, Michela Marzano est un auteur aujourd'hui indispensable pour décrypter la novlangue gestionnaire. Elle nous éclaire sur la vigilance critique qui peut nous éviter de tomber en médecine dans ce qu'elle nomme la "sophistique managériale".

"Il y eut le temps des Eglises, puis celui des Nations. Nous entrons désormais dans celui des Entreprises". Devise des écoles de commerce des années 1990 citée par Michela Marzano


L'hôpital public victime des injonctions paradoxales

(se) décider ? - La décision médicale, entre méthode et dilemmes Printemps des SHS - 2011
http://www.meshs.fr/page.php?r=136&id=1450

Vidéo: La décision médicale, entre méthode et dilemmes (voir la vidéo) 
Alain-Charles Masquelet est professeur des universités et praticien hospitalier des hôpitaux de Paris. Il est chef du service de chirurgie orthopédique et traumatologique de l’hôpital Avicenne (groupement hospitalier universitaire de Bobigny). Enseignant-chercheur au laboratoire de pédagogie (UFR médicale Paris 13), il est également membre de l’Académie nationale de chirurgie et du conseil scientifique de l’Institut de la pensée contemporaine. 

Penser la relation de soins
https://sites.google.com/site/ubulogieclinique/ouvrages-cles#TOC-Penser-la-relation-de-soinsAlain-Ch

Médecine contemporaine et disposition aux soins
http://www.diffusion.ens.fr/index.php?res=conf&idconf=2441 

Raymond Massé


"Ces nouveaux questionnements ne doivent pas faire oublier l’existence de certains dérapages dans les pratiques de santé publique. Il est évident que :
  • la santé publique doit être analysée comme outil de promotion de la valeur santé et le lieu d’un discours visant à justifier l’accroissement et le développement du « marché des soins et services de prévention et de promotion de la santé » ;
  • elle renforce le pouvoir biomédical à travers le créneau de la prévention ;
  • les interventions préventives entraînent des empiètements sur l’autonomie des personnes, sur leur libre-arbitre ou sur leur vie privée ;
  • la prévention devient, entre les mains de l’État, un outil de gestion des déficits budgétaires générés par les soins curatifs.
Nous pouvons, en revanche, déplorer la polarisation qui s’installe dans les débats éthiques entre, d’un côté, les professionnels de la promotion de la santé qui n’ont de préoccupation que pour une evidence-based preventive medicine et qui invoquent l’objectivité des données épidémiologiques et des devis d’évaluation des programmes pour nier les enjeux éthiques de leurs interventions et, de l’autre, un discours déconstructiviste en sciences sociales qui fait de la santé publique un régime de pouvoir voué à la régulation et à la surveillance des citoyens ou encore un pouvoir occulte qui soumet les individus postmodernes à une tyrannie du devoir-être et du devoir-faire."

“La santé publique comme nouvelle moralité.” Raymon Massé

« Le risque en santé publique : pistes pour un élargissement de la théorie sociale » Raymond Massé Sociologie et sociétés, vol. 39, n° 1, 2007, p. 13-27.


Henry Mintzberg

Henry Mintzberg est un auteur indispensable pour mieux comprendre l'organisation des établissements de soins et les concepts de coordination / contrôle / gouvernance dans les organisations et les système de soins. Il est utile de lire ses ouvrages fondamentaux en particulier "Structure et dynamique des organisations", dont le chapitre "La bureaucratie professionnelle" +++ est disponible en ligne. Pour les plus pressés des fiches de lectures détaillées sont disponibles sur le site du CNAM - "Des managers, des vrais, pas des MBA" est également en ligne

 Florilège du florilège
 


Confronter au modèle de Porter et Teisberg dont il fait la critique

1. La bureaucratie professionnelle Ce chapitre est extrait de "Structures et dynamique des organisations"
http://masteracademy.ifrance.com/cadre/ficheslectures/structureetdynamiquedesorgansationsMintzberg.doc
http://lipsor.cnam.fr/servlet/com.univ.collaboratif.utils.LectureFichiergw?ID_FICHIER=1295877018134

2. GÉRER LES SOINS DE SANTÉ ET LE TRAITEMENT DE LA MALADIE Sholom Glouberman et Henry Mintzberg HEC Montréal - Gestion 2002/3 - Vol. 27 pages 12 à 22 - Article en pdf (N'est plus hélas en accès intégral!)
Cet article est une synthèse de plusieurs articles en anglais de Glouberman et Minztberg consacrés au systèmes de santé

Managing the care of health and the cure of disease--Part I: Differentiation +++
Health Care Manage Rev. 2001 Winter;26(1):56-69; discussion 87-9.

Managing the care of health and the cure of disease--Part II: Integration. +++
Health Care Manage Rev. 2001 Winter;26(1):70-84; discussion 87-9.


​​Hospitals as professional organizations: Challenges for reorientation towards health promotion
Health Sociology Review 24(2) · May 2015 Christina C. Wieczorek, Benjamin Marent, Fran Osrecki, Thomas E. Dorner & Wolfgang Dür



Ouvrages principaux

Voyage au centre des organisations
http://lipsor.cnam.fr/servlet/com.univ.collaboratif.utils.LectureFichiergw?ID_FICHIER=1295877018138

Le pouvoir dans les organisation
http://lipsor.cnam.fr/jsp/saisie/liste_fichiergw.jsp?OBJET=DOCUMENT&CODE=1263483428453&LANGUE=0

Des managers, des vrais, pas des "MBA" (ouvrage en ligne)
http://www.editions-eyrolles.com/Livre/9782708130845/des-managers-des-vrais-pas-des-mba
Extraits http://www.scribd.com/doc/49700751/Des-Managers-Des-Vrais-Pas-Des-MBA
Fiche de lecture CNAM: http://lipsor.cnam.fr/jsp/saisie/liste_fichiergw.jsp?OBJET=DOCUMENT&CODE=1263483388967&LANGUE=0

The fall and rise of strategic planning. Henry Mintzberg
http://lipsor.cnam.fr/jsp/saisie/liste_fichiergw.jsp?OBJET=DOCUMENT&CODE=1263483493415&LANGUE=0

Rounding out the manager's job Henry Mintzberg

The Effective Organization: Forces and Forms (Mintzberg)

Fall from grace (Mintzberg)

BUREAUCRATIC UNIVERSITIES (Mintzberg)






Patent nonsense: Evidence tells of an industry out of social control (Mintzberg)

En lien avec les travaux de Mntzberg

Porter or Mintzberg: Whose View of Strategy Is the Most Relevant Today?

An empirically-based model for clinician-managers’ behavioural routines Jeffrey Braithwaite
En pdf



Technology and Organizational Structure

An evolutionary approach to the architecture of effective healthcare delivery systems


Remarques importantes sur les configuration: "bureaucratie" et "clan" ne sont pas connotés négativement en théorie des organisations. les configurations sont des "idéaux types". les configurations de Miontzberg sont toujours hybrides et en évolution. La catégorisation risque de chosifier une situation concrète par une détermination a priori. Ceci procure certes une réponse satisfaisante facile mais engendre une certitude fallacieuse. Elles ne répondent pas à toutes les questions. Quel est le fondement de l’accord entre les acteurs sur lequel l’ensemble fonctionne et se dynamise ? (Guy Minguet)

Textes relatifs à la catégorisation des configurations (voir aussi autorégulation professionnelle)

Comprendre les organisations: Mintzberg à l'épreuve des faits. Nizet et Pichault

Organisation de l'hôpital - Robert Holcman
http://www.robertholcman.net/public/support_de_cours/hopital/structure_institutionnelle_hopital_initial.ppt
et http://www.robertholcman.net/public/support_de_cours/hopital/Architecture_institutionnelle_rapports_de_pouvoir.ppt

La nouvelle gouvernance: problèmes
http://www.ciolabo.com/docs/INTERVENTION_O_OVAGUIMIAN.pps

Hôpitaux : une gestion à repenser (mesure de la performance)
http://www.gerhnu.fr/actescongres/toulon/hopital-gestion-a-repenser_saulpic.pdf

Les apports d'Henry Mintzberg
http://www.legrainasbl.org/Les-apports-de-Henri-Mintzberg

Structures et organisations de l'entreprise
http://crg.polytechnique.fr/fichiers/crg/perso/fichiers/godelier_386_Structure_et_organisa_2006_.pdf

Schématisation des principaux éléments de la typologie des sept « configurations organisationnelles » d’après H. Mintzberg Dominique Grootaers
http://www.meta-educ.be/textes/Configurations-organi.pdf

Articles et communications en lien avec les travaux de Mintzberg sur les organisations

Système d'information
http://www.grjm.net/documents/claude_parthenay/sem2.pdf

Communication +++
http://www.com.ulaval.ca/cours/COM2303/cours4.pdf

Introduction aux théories de la contingence
http://commonweb.unifr.ch/artsdean/pub/gestens/f/as/files/4665/18255_150640.pdf

Choisir une structure
http://www.crcom.ac-versailles.fr/IMG/doc/CHOISTRUCDOSETUD1.doc

Structure organisationnelle La départementalisation consiste à regrouper les activités sous une même entité, placée sous la responsabilité d'une même personne ...

http://campus.hesge.ch/fragnieree/doc/Organisation/03.1%20Structure-Nvc.pdf

Les structurs de l'entreprise
http://www3.ac-clermont.fr/pedago/ecogest/PEDAGOGIE_ECO_DROIT/cours_ee%20bts1/structures.doc

La notion de structure - départementalisation
http://geronim.free.fr/ecoent/cours/notion_de_structure.htm

Approche traditionnelle par structures
http://etablissements.ac-amiens.fr/0020059d/spip_gdns/IMG/doc/Chapitre_2.doc

Diaporamas
Quelle structure pour quels enjeux? +++
http://www.managmarket.com/managementdesorg/dossier3-la-dynamique-des-structures.pdf

Sociologie de l'entreprise
http://www.emn.fr/x-shs/cv/minguet/supports-cours/Annee-courante/Contingence.pdf

http://masteracademy2.ifrance.com/cadre/politiq-generale-entreprise/TPS_organisation.ppt +

Etienne Minvielle


JP Moatti et P Peretti-Watel


Le principe de prévention: le culte de la santé et ses dérives. A mettre en relation avec Raymond Massé+++


Le principe de prévention. Le culte de la santé et ses dérives. alternatives économiques

LE PRINCIPE DE PREVENTION (Le culte de la santé et ses dérives) diaporama des auteurs ( JP Moatti, P Peretti-Watel)

« Analyses de livres », Santé Publique 2/ 2010 (Vol. 22), p. 265-269

Le principe de prévention Le culte de la santé et ses dérives

«LE PRINCIPE DE PRÉVENTION : CLÉ DU SYSTÈME DE SANTÉ DE DEMAIN OU NORME MORALE ?»
Entretien croisé en 2009 entre Marisol Touraine, alors secrétaire nationale du Parti socialiste à la santé et à la sécurité sociale et Patrick Peretti-Watel

La prévention sanitaire ou la mise en risque du monde Entretien avec Patrick Peretti-Watel, sociologue.
Pratiques et Organisation des Soins 2008 n°3
Cliquer ici

Du système d’information médicalisée à la tarification à l’activité Trajectoire d’un instrument de gestion du système hospitalier Olivier Lenay Jean-claude Moisdon


Croître à l'abri de la gestion Le cas du système hospitalier public français O. LENAY, J.C. MOISDON* (n'est plus accessible en ligne)
http://www.cgs.ensmp.fr/publications/cahiers/cahier17coro/texte.pdf

Christian Morel



1. Les décisions absurdes "Les décisions absurdes sont une oeuvre collective" Lien 1
Fiche de lecture
Diaporamas:
La décision collective et ses pièges: diaporama (XI assises nationales hospitalo-universitaires de Lille - 2008)
Petit guide de survie en groupe de travail


Conférence sur les décisions absurdes

2. Les décisions absurdes 2
« Dans les sous-marins nucléaires et sur les porte-avions, on observe une atténuation de la hiérarchie. « A l’organisation hiérarchique classique : forte stratification, ordres non discutés, formalisme, est substituée, dans certains cas, une organisation différente qui voit les experts et les anciens prendre le leadership, la discussion s’imposer et le formalisme disparaître » (p 67).

Comment éviter les décisions absurdes ? Les métarègles de la haute fiabilité (courte vidéo)

DES DÉCISIONS ABSURDES AUX PROCESSUS DE LA HAUTE FIABILITÉ (conférence)

Christian Morel : Les décisions absurdes. Comment les éviter (Gallimard) / Revue Cassandre N° 89 (présentation sur France Culture)

Le Monde: "Il existe des règles fiables pour éviter les décisions absurdes"

La lecture d'un blogger

La contre culture de la fiabilité : les pièges de la pensée de groupe et la fonction de "l'avocat du diable""Par avocat du diable, Morel entend tout processus de contestation constructive d’un projet de décision, ce qui suppose de s’entendre sur des valeurs communes. L’avocat du diable permet ainsi de mettre à nu « les effets pervers où se fourvoient les délibérations, en particulier la polarisation, le paradigme d’Asch, la pensée de groupe, la communication silencieuse, l’illusion de l’unanimité, le biais de confirmation, la pression de l’autorité, les effets de nombre et les règles bureaucratiques ".

William Ouchi

A Conceptual Framework for the Design of Organizational Control Mechanisms William G. Ouchi Management Science, Vol. 25, No. 9. (Sep., 1979), pp. 833-848.

La théorie "Z" - William Ouchi
http://lipsor.cnam.fr/servlet/com.univ.utils.LectureFichierJoint?CODE=1263552747291&LANGUE=0

Schéma théorie X et Y  (Mc Gregor)
http://www.google.fr/url?q=http://trebucq.u-bordeaux4.fr/Chapitre1/Theories%2520X%2520et%2520Y.html&sa=U&ei=DTXuTMb3DIrRhAeXn5HCDg&ved=0CBAQFjAAOAo&usg=AFQjCNHDtysJBK8pmK7jDwFiXrfcbBnOqQ

Théorie X et Y de Mc Gregor

Un etat de l'art sur les modes de contrôle organisationnel par Paul-Laurent Saunier Université d'Orléans - Master 2 Recherche Finance Comptabilité Contrôle Audit 2007

Confronter les configurations de Mintzberg aux typologies de Ouchi (1977 et 1979) : marchés, bureaucraties et clans et au modèle de Jarillo (1988) qui a l'avantage de traiter du réseau: Marché - bureaucratie - réseau - clan (INSTITUTIONS ET MODES D'ORGANISATION par Emmanuel Josserand)
(Jarillo J.C. - On strategic networks - Strategic Management Journal, vol 9, pp 31-41, 1988.) voir schéma - Schéma des 4 modes d'organisation

Frédéric Pierru

Politiques de santé et Nouveau Management public
Spécialiste de l’action publique en santé, il a notamment publié Hippocrate malade de ses réformes (Éditions du Croquant, 2007) et cosigné un Manifeste pour une santé solidaire et égalitaire (Odile Jacob, 2011).

Florilège d'articles en ligne de Frédéric Pierru


Revue française de science politique 2016/3 (Vol. 66). Cet article récent n'est pas en ligne mais à lire absolument.

LE MANDARIN, LE GESTIONNAIRE ET LE CONSULTANT - Le tournant néolibéral de la politique hospitalière Frédéric Pierru - Le Seuil - Actes de la recherche en sciences sociales 2012/4 - n° 194 Texte en pdf



La santé en fusions L’accouchement des agences régionales de santé au forceps institutionnel (F. Pierru)

Atmythsphèreatmythsphère… Bureaucratie, Gouvernement, Management, Hôpital Frédéric Pierru 2009
politiste, chargé de recherche au CNRS Quand l’esprit gestionnaire fait une tête d’entreprise à l’hôpital 


Napoléon au pays du New Public Management  
L'exemple de la « déconcentralisation » de la politique de santé - Frédéric Pierru Savoir agir 2010

HOSPITAL INC.Les professionnels de santé à l'épreuve de la gouvernance d'entreprise Frédéric Pierru



Frédéric Pierru. Les recompositions paradoxales de l’état sanitaire français Education et sociétés 2012/2 (n° 30)

Les consultants et la réforme des services publics Odile Henry, Frédéric Pierru Dans Actes de la recherche en sciences sociales 2012/3 (n° 193)

  • Les mandarins à l’assaut de l’usine à soins. Bureaucratisation néolibérale de l’hôpital français et mobilisation de l’élite hospitalo-universitaire (dans la bureaucratisation néolibérale de Béatrice Hibou - N'est pas en texte intégral)


  • Frédéric Pierru: la santé à l'épreuve des gestionnaires Les réformes du système de santé se font-elles contre les médecins ?

    Territoires, réseaux et solidarités : Les politiques publiques de l’éducation et de la santé à l’épreuve d’une recomposition de l’Etat-providence.
    http://www.inrp.fr/manifestations/2009-2010/education-sante (source: http://www.inrp.fr/manifestations/formation/territoires-reseaux-et-solidarites )

    Un éclairage du "viol éthique": Frédéric Pierru - La T2A oblige les professionnels de santé, censés être les avocats de la santé de leurs patients, à opérer eux-mêmes les arbitrages économiques que le politique refuse de faire.

    La réforme de l'Etat contre la démocratie locale - L’exemple de la « déconcentralisation » de la politique de santé - Mettre en lien ces textes avec la NGP en action
    https://sites.google.com/site/ubulogieclinique/florilege-des-auteurs/La_reforme_de_l1Etat_contre_la_democratie_loca.pdf?attredirects=0&d=1

    Payer plus pour être soigné moins (les "budgétaires" et le marché des assurances)

    Les clercs du génie patronal - La légitimation experte de la réforme de l’assurance maladie - Html

    Crise de confiance et crise de vocation - une lecture sociologique de la crise hospitalière (Après l'article de Batifoulier: "on ne naît pas marchand on le devient"...)

    Réforme de l'hôpital: Faire le pari de la solidarité et de la confiance
    http://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/110509/reforme-de-l-hopital-faire-le-pari-de-la-solida

    New Public Management : l’hôpital à l’épreuve de la RGPP Frédéric Pierru (CNRS-IRISSO-Paris Dauphine)

    Professionnels en fusion: la RGPP à l'assaut de l'Etat social

    Frédéric Pierru CURAPP-CNRS - Document de travail pour le séminaire ATES n°5, Dijon, 24 novembre 2000
    http://ates.chez.com/AT5-02.pdf ou http://ates.chez.com/AT5-02.doc

    Les autres documents  http://ates.chez.com/Docs.htm 



    Voir aussi Les indicateurs qualité et l’intégration bureaucratique de l’hôpital Daniel Benamouzig CNRS, CSO-LIEPP , Magali Robelet  Centre Max Weber – Université Lyon 2 

    De quoi le libéralisme médical est-il le nom ? Quelques réflexions d’un politiste sur l’avenir du système de santé en général et de la médecine générale en particulier Frédéric Pierru

    Les dépolitisations de la santé par François Buton et Frédéric Pierru

    Un mythe bien fondé : le lobby des professions de santé à l’Assemblée nationale​ par​ ​Frédéric Pierru

    Budgétiser l’assurance maladie. Heurs et malheurs d’un instrument de maîtrise des dépenses publiques : l’enveloppe globale (1976 – 2010) F. Pierru





    Autres articles
    LA SANTÉ À L’ÉPREUVE DE LA CROYANCE GESTIONNAIRE - ENtretien mai 2014 avec serge Canasse


    La crise qui ne vient pas. Essai de comparaison de deux réponses sanitaires aux menaces de pandémie grippale (Etats-Unis 1976, France 2009) François Buton (CNRS-CEPEL) et Frédéric Pierru (CNRS-IRISSO) Communication au XIème Congrès de l’AFSP – Strasbourg, 2011

    L'AFNOR et la résistible ascension de la normalisation managériale dans les établissements de santé (n'est plus en ligne)
    http://www.lest.cnrs.fr/lesdocumentsdetravail/robelet/afnorrob.pdf
    http://matisse.univ-paris1.fr/colloque-es/pdf/articles/batifoulier_domin_gadreau.pdf

    Dominique Polton

    Mise à jour le 20 mars 2015

    Mise en concurrence des assurances dans le domaine de la santé. Théorie et bilan des expériences étrangères
    http://www.irdes.fr/Publications/Qes/Qes15.pdf

    http://www.aef.asso.fr/article.jsp?prm=26924 (créer un compte pour accès gratuit)
    dans "La régulation des dépenses de santé" http://www.aef.asso.fr/parution.jsp?prm=26884

    L’expérience américaine et la réforme de la tarification hospitalière en France – commentaire de l’article de J. Newhouse - Roland Cash, Michel Grognon, Dominique Polton (Les systèmes de paiement prospectifs, leur "puissance", les effets pervers potentiels.)
    Revue de l'institut d'économie publique
    http://economiepublique.revues.org/262?file=1


    Lire l'article de J. Newhouse qui est commenté - Note: l'article de Newhouse évoque le financement par épisode de soins réunissant les soins aigus et post-aigu

    Décentralisation des systèmes de santé: un éclairage international. Dominique Polton


    « Quelle évolution des besoins et des dépenses de santé, quelles perspectives pour la couverture maladie ? »

    Apports potentiels des réseaux dans l’évolution des systèmes de soins. Michel Naiditch, Yann Bourgueil, Michel Grignon, Fabienne Midy, Aude Develay, Jean-Christophe Mino, Dominique Polton (dynamique de l'organisation du système des soins - résolution du conflit entre la filière et le réseau) N'est plus accessible en ligne
    http://www.chuv.ch/bdfm/cdsp/selection/Apports_reseaux.pdf

    Guide méthodologique Améliorer la coordination des soins : comment faire évoluer les réseaux de santé ? DGOS octobre 2012

    CAPI. Jean-Marc Aubert, Dominique Polton, CNAMTS


    James Brian Quinn

    James Brian Quinn - concept de SRU (small replicable unit) à l'origine des travaux sur les microsystèmes cliniques - L'entreprise intelligente (résumé)
    Cliquer ici


    Marc Renaud

    Marc RENAUD Sociologue, département de sociologie, Université de Montréal (1995) “Les réformes québécoises de la santé ou les aventures d'un État «narcissique»”
    A lire absolument!

    Réforme ou illusion: une analyse des intervention de l'Etat québécois dans le domaine de la santé. Marc Renaud

    “De la sociologie médicale à la sociologie de la santé: trente ans de recherche sur le malade et la maladie.”(1985) (Texte en format Word)


    Magali Robelet




    Les indicateurs qualité et l’intégration bureaucratique de l’hôpital Daniel Benamouzig CNRS, CSO-LIEPP , Magali Robelet  Centre Max Weber – Université Lyon 2

    Robelet Magali. La profession médicale face au défi de la qualité : une comparaison de quatre manuels qualité. In: Sciences sociales et santé. Volume 19, n°2, 2001. pp. 73-98.

    Les reconfigurations du marché du handicap Jean-Pierre Claveranne – Directeur scientifique Magali Robelet, David Piovesan, Benoit Cret, Guillaume Jaubert, Nicolas Guilhot

    Thèse de sociologie ubulogiquement incontournable +++ (analyse des tensions entre cliniciens et fondamentalistes en médecine)
    N'est hélas plus en ligne. A acquérir Présentation de la thèse

    Piovesan D, Robelet M, Claveranne JP. La main visible des managers associatifs : les transformations en cours du marché et des organisations dans le secteur du handicap Communication à la 13ème journée d’étude du GDR CADRES CENS- CAR CEREQ Pays de la Loire - MSH Ange Guépin Vendredi 19 octobre 2007, Nantes

    Claude Rochet

    Mise à jour le 20 mars 2015
    Le site de Claude Rochet: BONNE DÉCISION PUBLIQUE


    Anatomie d’un processus d’euthanasie bureaucratique de l’Etat: comment auto-justifier l’abolition de la protection sociale?
    Le programme de l’interventionnisme étatique avait été détaillé de manière précise selon les principes utilitaristes par Jeremy Bentham qui ont nécessité plus d’intervention administrative, car selon l’élégante formule de Polanyi « le laisser-faire n’est pas un moyen de faire les choses, c’est la chose à faire » (1983 : 189). Faire le laisser-faire implique un activisme administratif débordant. Bentham s’inscrit avant l’heure dans la tradition du positivisme logique. Pour lui, il y a trois choses indispensables au succès de l’économie : l’inclination, le savoir et le pouvoir. Si l’inclination est le propre de l’entrepreneur, le savoir et le pouvoir sont administrés avec une meilleure efficience par le gouvernement que par les personnes privées. Ce qui suppose un développement considérable de l’administration : « le libéralisme de Bentham signifie que l’action parlementaire doit être remplacée par celle d’organismes administratifs » (Id.).

    Encadré: le processus d'euthanasie bureaucratique de la protection sociale
    Un processus d'euthanasie bureaucratique nous apparaît comme résultat d'un échec d'une politique qui se caractérise par:
    • Un problème non résolu par les dispositifs existants et allant s’aggravant, lié à des coûts croissants des dispositifs.

    • Un processus non intentionnel, qui, en l’absence de toute métrique pertinente de mesure la performance, est aveuglé dans l’observation des faits par un système de croyances qui fournit des explications simples invoquant des lois de la nature comme fondement scientifique, là où la raison humaine peine à modéliser les processus complexes d’une société en pleine mutation.

    • Le décor du processus est le conflit entre les intérêts acquis des catégories sociales dominantes du cycle technologique en déclin (...), et ceux des catégories sociales montantes (...) qui convergent dans un nouveau système de croyance (le rejet d’un système obsolète).

    • La solution issue de ce processus ne résout pas les problèmes, ils sont aggravés jusqu’à ce que le progrès de la connaissance et la fragilisation du système de croyances laisse sa place au réel et, sous l’empire du bon sens et du pragmatisme, permettent des décisions parvenant à une stabilisation du système.

    Sur la pensée de Jeremy Bentham lire en parallèle:
    Sigot Nathalie. « Be quiet », mais modérément : le rôle de l'État dans la pensée économique de Jeremy Bentham. In: Revue économique. Volume 44, n°1, 1993. pp. 23-50. - Article en pdf

    Comparaison des expériences internationales de gestion publique Diaporama Paris 16 juin 2010

    L'ancien site de Claude Rochet Nouveautés sur le site de Claude Rochet: lien




    Lire absolument "la crise de l'Etat providence", pour comprendre comment la médecine et sa nécessaire autonomie se débat entre un libéralisme incapable de fixer les limites d'un "Etat protecteur" et un Etat providence confronté à la décomposition de l'équation keynesienne

    Critique du jacobinisme libéral:

    Le Modèle politique français. La société civile contre le jacobinisme de 1789 à nos jours

    Une analyse de l'oeuvre: http://www.sens-public.org/article112.html

    Laurent Sedel



    Chirurgien au bord de la crise de nerfs
    http://www.laprocure.com/livres/laurent-sedel/chirurgien-bord-la-crise-nerfs_9782226186973.html

    Mandarin et crises de nerfs. Revue médicale suisse
    http://rms.medhyg.ch/numero-181-page-2602.htm

    Laurent Sedel - Il faut sauver les malades! Chronique optimiste d'une catastrophe annoncée. Albin Michel

    L'auteur de ("chirurgien au bord de la crise de nerfs") dénonce les ravages de l'ingénierie financière, un des outils les plus délétères parmi ceux que la nouvelle gestion publique appliquée aux hôpitaux.
    http://itunes.apple.com/fr/book/il-faut-sauver-les-malades/id429202803?mt=11

    L’hôpital dans un futur proche : avec ou sans la charité ?
    http://www.nonfiction.fr/article-4633-lhopitaldans_un_futur_proche__avec_ou_sans_la_charite.htm
    Une autre analyse du livre de Sedel - L'hôpital sans la charitéhttp://psyzoom.blogspot.com/2011/04/lhopital-sans-la-charite-20.html

    Dans le parisien
    http://www.leparisien.fr/societe/il-faut-sauver-les-malades-11-04-2011-1402579.php

    Dans le JDD: Être malade va devenir un luxe
    http://www.lejdd.fr/Societe/Sante/Actualite/Le-chirurgien-Laurent-Sedel-s-inquiete-du-demantelement-du-service-public-hospitalier-303121/

    Interview http://www.pratis.com/shared/skins/pratis_med/modules/webtv/video_player.php?id=3126

    Amartya Sen

    L'approche par les capacités / "capabilité"
    Selon Alain Ehrenberg une solution à la crise américaine de la pensée de l'autonomie à la française est fondée sur l'approche par les capacités de Sen s'opposant au modèle de Rawls, d’individualisme patrimonial et de choix du consommateur. Les mots du management, donnent à penser un individu interchangeable ("la transparence") soumis au pouvoir gestionnaire dont les objectifs risquent avec Rawls de se limiter à réguler et adapter les compétences aux lois du marché. 
    "L'approche par les capacités amène à reconsidérer les rapports entre efficience économique, responsabilité individuelle et équité sociale."
    (skills = compétences de l'individu: face individuelle, opportunity = opportunités qui lui sont accessibles: face socialisée , entitlement = droits et moyens : face normative) plus compatible avec la préservation d'un modèle de solidarité et de protection sociale face à l'américanisation actuelle de nos modèles de gestion de la santé.


    Les professionnels de santé sont-il des idiots rationnels?
    Dans son essai Ethique et économie , devenu un classique, Amartya Sen dénonçait l’idiot rationnel, l’agent humain considéré du seul point de vue de ses motivations économiques. 

    Amartya Sen. Rational fool. A Critic of the Behavioral Fondation of Economic Theory. Amartya K. Sen Philosophy and Public Affairs, Vol. 6, No. 4. (Summer, 1977), pp. 317-344

    Amartya Sen. Des idiots rationnels, critique de la conception du comportement dans la théorie économique" (pp. 88-116), in Ethique et économie, Paris, PUF, 1987 (lien inactif)
    Notes de lecture sur cet article


    Notes de lecture: AMARTYA K. SEN : LA POSSIBILITÉ D’UNE ÉTHIQUE ÉCONOMIQUE RATIONNELLE - Thèse Sophie Pellé
    «L'homme purement économique est à vrai dire un vrai demeuré social. La théorie économique s'est beaucoup occupée de cet idiot rationnel, drapé dans la gloire de son classement unique et multifonctionnel de préférences. » Amartya Sen

    « The overall success of the firm is, to a large extent, a public good from which there is a common benefit, to which all contribute, and which is not divided up into little parcels of person-specific rewards, strictly linked with each person’s respective contribution. And this is precisely where motives other than narrow self-seeking become critical for productivity.» Amartya Sen

    « Pourquoi l'économie orthodoxe a-t-elle tant recours aux mathématiques ? Parce que son hypothèse fondatrice est que la société est une mécanique constituée d'individus qui se comportent comme des automates calculateurs rationnels et égoïstes, ou d'idiot rationnels, c'est-à-dire de gens qui passent leur vie à tout calculer en termes d'avantages monétaires, et qui n'ont ni liens sociaux, ni histoire, ni règles collectives, ni valeurs. » Guy Minguet (sociologie du travail et de l’emploi)

    Amartya Sen, Prix Nobel d'Économie

    Marc Saint-Upéry, dans un court et mais profond compte-rendu journalistique du nouveau Prix Nobel, souligne que, dans son livre ‘’ Éthique et Économie ‘’, Amartya Sen récupère la tradition de lier la recherche économique avec la réflexion morale, comme dans les œuvres d’Aristote, Adam Smith, Karl Marx et John Stuart Mill (Diario Hoy, Oct, 25/98, p. 5c).

    Mais, ‘’ pour Sen, il ne s’agit pas seulement de moraliser l’économie, mais de mettre la sophistication des modèles économiques au service des décisions éthiques (et de la politique publique) qui impliquent des dilemmes logiques et techniques très complexes ‘’. Sen établit que les dilemmes économiques ne conduisent pas à de simples options techniques, comme aiment établir les économistes à la mode du globe, mais que ceux-ci sont toujours des questions éthiques et politiques.

    Sous ce rapport, il ajoute : ‘’ Les problèmes sociaux peuvent être solutionnés seulement moyennant des options sociales fondées sur la participation des citoyens, avec des discussions et des débats ouverts. Tant les objectifs ultimes que les instruments pratiques sont en jeu et, encore plus important, les procédés au moyen desquels ces objectifs et instruments sont évalué. Une indication unilatérale, quoiqu’elle vienne des meilleurs experts, ne peut offrir aucune solution ‘’.
    Sen dénonce la théorie économique néo-classique de l’agent rationnel dénué de dimensions morales, culturelles et affectives, comme théorie de « l’idiot rationnel ».

    Learning from others. The Lancet, Volume 377, Issue 9761, Pages 200 - 201, 15 January 2011

    Knowledge Systems for Sustainable Development

    Is For-Profit Healthcare Unjust?


    What is the relative importance of public vs. private sector funding, especially for really impoverished countries?

    "The importance of the public sector in fields like health care is very well established. There is no way the private sector can do as much. Those who think privately financed medicine could do it all are mistaken. Private insurers don't have the incentive to cover the most vulnerable people because it's always against the interests of an insurance company to cover someone who is more likely to become ill.

    However, I quite agree that we have to consider how to improve the quality of public sector health care delivery. The market gets its incentives from the profit motive, but it is rather neglectful in the field of health care. When it comes to the public sector, you have to provide the same incentive in other ways. That requires active public discussion on health care provision; it requires constant vigilance about the quality of hospital, medical, nursing services, etc. This incentive has to be provided through the medium of public discussion and criticism."


    Richard Sennett

    Ce que sait la main : la culture de l'artisanat

    Ce que sait la main. La culture de l'artisanat. Ce que sait la main - Richard Sennett
    http://www.liberation.fr/livres/0101612337-haut-les-mains


    Le travail sans qualités: les conséquences humaines de la flexibilité
    http://lipsor.cnam.fr/jsp/saisie/liste_fichiergw.jsp?OBJET=DOCUMENT&CODE=1263568003698&LANGUE=0

    Richard Sennett: "Il faut restaurer le vivre ensemble"

    Coopérer et faire Société, avec Richard Sennett

    Richard Sennett sur France Culture


    Claude Sicotte

    Implantation d'un réseau interhospitalier: ici un réseau mére enfant, mais noter l'intéret du modèle intégration-différenciation verticale et horizontale modèles de réseau et intégration de Sicotte.. à lire absolument Cliquer ici

    Réseau de services intégrés Ses principes, concepts et composantes Régie régionale de la santé et des services sociaux de l’Estrie Direction de la santé publique et de l’évaluation Octobre 2001 Cliquer ici

    Gestion des dépenses hospitalières par la décentralisation budgétaire - Carole St Hilaire, Claude Sicotte Université de Montréal (remarquable synthèse à partir des configurations organisationnelles (Mintzberg, Ouchi..) et des coûts de transaction (Williamson) Cliquer ici
    La performance organisationnelle des organismes publics de santé, Claude Sicotte; François Champagne; André-Pierre Contandriopoulos
    http://www.medsp.umontreal.ca/ruptures/pdf/articles/rup061_034.pdf

    Idées folles, idées fausse en médecine. Odile Jacob. 1997

    La fin de la médecine à visage humain. Odile Jacob. 1995

    https://sites.google.com/site/ubulogieclinique/florilege-des-auteurs/Skrabanek.pdf?attredirects=0&d=1
    Tiré de http://www.mens-sana.be/livres/lectures.pdf



    La fin de la médecine à visage humain - à lire absolument +++

    Extraits en français de la fin de la médecine à visage humain: Cliquer ici

    Les ouvrages en ligne en anglais
    http://bradtaylor.wordpress.com/2009/06/05/petr-skrabanek-books/

    False premises, false promises: selected writings of Petr Skrabanek. Tarragon Press, 2000.
    Le texte en pdf: http://bradtaylor.files.wordpress.com/2009/06/false-premises-false-promises.pdf
    http://fampra.oxfordjournals.org/content/18/1/109.2.full

    The physician responsability to the patient
    http://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(88)91964-2/fulltext

    Accupuncture and the age of unreason
    http://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(84)91406-5/fulltext

    Skrabanek dans le Lancet: Cliquer ici Voir aussi Johannes Borgstein autre éditorialiste incontournable ("les envahisseurs" - "Vers des hôpitaux sans patients")

    Regards croisés surles systèmes de santé américain et français N°13 – Juin 2011 Didier Tabuteau, Victor Rodwin


    Du plan Seguin à la loi HPST : les évolutions de la politique de santé

    Didier Tabuteau : « Il faut entreprendre une reconquête de la Sécu »


    Pascal Ughetto

    Au service d'un public : un détour par Halbwachs et Goffman Pascal Ughetto (IRES)

    La dépense et la valeur : L'esprit économique de l'Etat, enjeu politique Le cas des musées Pascal Ughetto (IRES) Décembre 2004

    Irlande Les fonctionnaires à l’heure du management de la performance

    La rationalisation vue de l’activité de travail. Une diversification du traitement sociologique de l’autonomie et de la contrainte

    Des suicides alertent sur le stress au travail

    Enregistrement du 17 juillet 2007 sur "les suicides en série chez PSA et Renault" - Radio France

    Retour sur la sociologie du travail : un impensé technique ? Alexandra BIDET

    L'Etat contre les professions - I. Berrebi-Hoffmann
    L'Etat contre les professions - I. Berrebi-Hoffmann Cliquer ici
    Télécharger cet article


    Paul Watzlawick

    Faites vous même votre propre malheur - la réalité de la réalité - Comment réussir à échouer

    "La maturité est la capacité de faire quelque chose malgré le fait que vos parents vous l'ont recommandé."


    Le langage du changement
    http://livre.fnac.com/a261542/Paul-Watzlawick-Le-langage-du-changement
    http://www.babelio.com/livres/Watzlawick-Le-langage-du-changement/24893

    Sur wiki: http://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Watzlawick

    les 5 axiomes de la communication: http://glabarraque.wordpress.com/2010/03/16/activite-ludico-creative/

    Citations de l'auteur: http://www.livres-et-citations.com/index.php?pg=k3&numl=15


    Cerveau droit - la langage du changement
    http://cerveaudroit.ouvaton.org/article.php3?id_article=19

    Réalité de la réalité - Confusion, désinformation, communication Cliquer ici

    Une logique de communication Cliquer ici

    Changements, paradoxes et psychothérapieCliquer ici

    Oliver Williamson

    Oliver Williamson et la théorie des coûts de transaction
    http://www.cairn.info/revue-francaise-de-gestion-2003-1-p-43.htm

    http://www.cairn.info/load_pdf.php?ID_ARTICLE=RFG_142_0043

    Coûts de transaction
    http://www.performancezoom.com/transaction.php

    Les apports de la théorie des coûts de transaction
    http://www.google.fr/url?sa=t&source=web&ct=res&cd=5&url=http%3A%2F%2Fperso.univ-rennes1.fr%2Fthierry.penard%2Fcours%2Fdroit%2Fdroitchap3support.ppt&ei=lsh7SoLdM8WMjAfunKCIBw&usg=AFQjCNEHH2AVvrs7yvmUWDYay1myyc9kCw

    Les théories économiques de la coordination
    http://www.brousseau.info/fr/cours/index.php?req=8&id_cours=2&PHPSESSID=0c477a07a5a2c9f167db9e3566a16119

    Comprendre la Théorie des Coûts de Transaction – de Coase à Williamnson
    http://www.paperblog.fr/191895/comprendre-la-theorie-des-couts-de-transaction-de-coase-a-williamnson/
    La théorie des coûts de transaction
    http://echographies.blogspot.com/2009/05/la-theorie-des-couts-de-transaction.html +++

    Markets and Hierarchy. Analysis and Antitrust Implications Oliver Williamson
    http://www.alternatives-economiques.fr/markets-and-hierarchy--analysis-and-antitrust-implications-oliver-williamson_fr_art_222_25304.html +++

    Didier Wranken

    "Il n'y a rien de si difficile à distinguer que les nuances qui séparent un malheur immérité d'une infortune que le vice a produit." Tocqueville
    Les politiques publiques du handicap - Autonomie: soleil trompeur?
    Mettre en lien avec Alain Ehrenberg: "la société du malaise", Robert Castel "l'insécutité sociale" et
    Gerben DeJong: Independent living: from social movement to analytic paradigm. Arch Phys Med Rehabil 60: 435-446, 1979.

    "La lecture médicale s’est peu à peu effacée au profit d’une lecture situationnelle. Le secteur de l’accompagnement privilégie particulièrement cette approche, la personne handicapée est présentée comme une personne ordinaire confrontée à une situation de handicap, c’est-à-dire une situation qui l’invalide. Cette différence de perception de la personne handicapée n’est pas sans répercussions quant aux modalités d’intervention proposées par les professionnels du secteur du handicap. Le modèle du traitement du handicap conçu dans les années 60 autour de l’idée maîtresse de la réadaptation/rééducation de l’individu est aujourd’hui contesté par un nouveau modèle du handicap, construit autour d’un idéal de participation sociale de l'individu/citoyen. Les modalités d’intervention inhérentes à ce nouveau modèle du handicap se rapprocheraient fortement de celles du travail social ordinaire" Christophe Bartholomé

    Volume 17, numéro 1, Automne 2004, p. 98-111 La participation publique et démocratique
    L’accompagnement des personnes handicapées en Belgique Un concept au coeur des nouvelles politiques sociales Didier Vrancken Département de sciences sociales Université de Liège Christophe Bartholomé Département de sciences sociales Université de Liège
    http://orbi.ulg.ac.be/handle/2268/17764
    ou http://orbi.ulg.ac.be/bitstream/2268/17764/1/010576ar.pdf
    ou http://www.erudit.org/revue/NPS/2004/v17/n1/010576ar.html

    Cet article tente de démontrer l’émergence de nouvelles politiques sociales concernant les personnes handicapées en Belgique. Nous nous attarderons sur des pratiques spécifiques appelées « accompagnement de personnes handicapées ». Il vise principalement à démontrer la présence de trois modèles de politiques du handicap. Ces trois modèles sont : le « modèle aliéniste », le « modèle protectionnel » et le « modèle de l’activation ». Nous expliquerons pourquoi le modèle de l’activation est important pour comprendre la redéfinition des politiques sociales de nos jours.
    Développement de l'auto-contrôle et injonction à l'autonomie - un horizon normatif porté par un imaginaire "connexioninste"
    "Contrairement à la strate précédente qui valorisait un idéal adaptatif (adapter la personne aux structures offertes), cette nouvelle configuration valorise un idéal actif. Un effort particulier est exigé de la part du bénéficiaire afin qu’il se prenne progressivement en main et développe son propre réseau relationnel. La personne handicapée est donc investie de la responsabilité de ses choix et de ses actes."

    "L’injonction à l’autonomie est nécessairement paradoxale : S’il te plaît, ne m’aide pas !, écrivaient Hardy et ses collaborateurs (2001). On ne peut contraindre quelqu’un à devenir autonome, on peut, par contre, veiller à mettre les conditions en place afin de lui faciliter l’accès à cette autonomie." ...
    "Il semble annoncer, à tout le moins dans le secteur de l’aide sociale spécialisée,émergence d’une nouvelle strate socioéducative au sein de l’État, cette strate qui viendrait s’ajouter à celles de l’éducation classique et de la formation professionnelle. Elle se distinguerait par l’exercice de réflexivité..."


    Pourquoi penser le renouvellement démocratique des pratiques d’intervention sociale ?

    "Dans le même esprit, on peut douter de la viabilité démocratique d’une « codification démocratique » de la vie sociale qui viendrait « d’en haut » (de l’État ou de militants avertis), où les citoyens devraient obéir aveuglément à l’injonction de participation citoyenne au nom de la démocratie. Le piège : le désir de totaliser la compréhension du réel non seulement dans les représentations que nous nous en faisons, mais dans l’espoir de contrôler les actes humains : « À y voir des explications prétendument complètes et sans reste, on rabat le travail social sur le tout-psychique ou sur le tout-politique : or, dès qu’on croit accéder au “ tout ”, penser devient superflu. Danger mortifère qui guette toute problématique, si subversive soit-elle » (Karsz, 2004 : 4-5)."


    L'ACCOMPAGNEMENT : UN CONCEPT AU COEUR DE L'ÉTAT SOCIAL ACTIF. LE CAS DES PRATIQUES D'ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES HANDICAPÉES Christophe Bartholomé et Didier Vrancken
    http://www.cairn.info/load_pdf.php?ID_ARTICLE=PP_010_0085
    http://www.cairn.info/load_pdf.php?ID_ARTICLE=PP_010_0085


    L'accompagnement des personnes handicapées en Belgique : Un concept au coeur des nouvelles politiques sociales = Accompaniment of handicapped persons in Belgium
    http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=17059481

    Accompagner les personnes handicapées à la participation sociale. Les enjeux d'un nouveau mode de gestion du handicap. Bartholomé, Christophe
    http://bictel.ulg.ac.be/ETD-db/collection/available/ULgetd-04302007-102412/

    Introduction générale - Christophe Bartholomé
    http://bictel.ulg.ac.be/ETD-db/collection/available/ULgetd-04302007-102412/unrestricted/01-Intro.pdf

    "La lecture médicale s’est peu à peu effacée au profit d’une lecture situationnelle. Le secteur de l’accompagnement privilégie particulièrement cette approche, la personne handicapée est présentée comme une personne ordinaire confrontée à une situation de handicap, c’est-à-dire une situation qui l’invalide. Cette différence de perception de la personne handicapée n’est pas sans répercussions quant aux modalités d’intervention proposées par les professionnels du secteur du handicap. Le modèle du traitement du handicap conçu dans les années 60 autour de l’idée maîtresse de la réadaptation/rééducation de l’individu est aujourd’hui contesté par un nouveau modèle du handicap, construit autour d’un idéal de participation sociale de l'individu/citoyen. Les modalités d’intervention inhérentes à ce nouveau modèle du handicap se rapprocheraient fortement de celles du travail social ordinaire"

    Les "anti-Knock" ou la carte n'est pas le territoire

    Notes de lecture sur cet article

    George Akerlov

    GA Akerlof. "The Market for "Lemons" : Quality Uncertainty and the Market Mechanism"

    Think Tanks et maîtres-penseurs

    Certains auteurs sont classés parmi les "maîtres penseurs" de la réforme néo-managérialiste, ils peuvent toutefois développer une pensée critique qui en fait aussi des "ubulogues".
    Connaître leur pensée est souvent incontournable.



    Autres textes contributifs dans ou hors domaine de la santé




    Testing testing - Consequences of the Examined Life Par F. Allan Hanson
    http://books.google.com/books?id=V4DuouQa1bkC&hl=fr&source=gbs_navlinks_s


    Serge Ebersold. Le champ du handicap, ses enjeux et ses mutations: Du désavantage à la participation sociale Análise Psicológica (2002), 3 (XX): 281-290
    http://www.scielo.oces.mctes.pt/pdf/aps/v20n3/v20n3a02.pdfLe problème de l’autonomie comme objectif thérapeutique - Pierre-Henri Castel
    http://pierrehenri.castel.free.fr/S%E9minaires%20PHS2M/Pycho-2%20Notes%20ST%20et%20LF.htm

    Emmanuel Renault: Souffrance sociale, philosophie, psychologie et politique
    http://mouvement-social.univ-paris1.fr/document.php?id=1156

    La médecine libérale a-t-elle jamais existé? Robert Launois.
    http://www.rees-france.com/IMG/pdf/ART-2421_Medecine_Liberale.pdf

    La santé au rique du social: N° 55 - 2006
    http://www.erudit.org/revue/lsp/2006/v/n55/index.html?resume=1
    http://www.erudit.org/revue/lsp/2006/v/n55/013227ar.html



    Luc Bonneville. L’imposition de la prééminence de la raison économique sur la raison clinique comme fondement de la réorganisation des services de soins
    http://www.melissa.ens-cachan.fr/IMG/pdf/bonneville.pdf


    Résumé:
    Les tentatives de contrôle des dépenses publiques de santé dans la plupart des pays industrialisés avancés, depuis le début des années quatre-vingts, ont débouché sur une volonté politique d’augmenter la productivité du travail médical pour le rendre moins coûteux. Compte tenu du poids des dépenses publiques de santé dans le PIB, les services de soins représentaient une cible intéressante pour les autorités gouvernementales qui évoquaient la présence de sources de productivité qu’il fallait exploiter. Selon les tenants de ce discours, il s’agissait de réduire substantiellement les coûts publics des services de soins en ayant recours aux mécanismes industriels d’augmentation de la productivité pour transformer structurellement les conditions objectives du travail médical, la prise en charge clinique des patients et le mode d’accès aux soins. À travers ce projet, on cherchait à imposer la prééminence de la
    raison économique sur la raison clinique.
    Or, cette logique productiviste allait être confrontée à la résistance et à l’opposition d’une autre logique, que nous nommes logique d’efficience clinique et thérapeutique, qui selon les professionnels de la santé doit organiser les services de soins. C’est précisément ce que nous voulons montrer dans le cadre de notre présentation, à la lumière des constats effectués dans le cadre de notre thèse de doctorat en sociologie.
    L’effort consistera, plus particulièrement, à montrer que cette opposition révèle une incompatibilité par essence entre la raison économique et la raison clinique,entre la finalité économique d’augmentation de la productivité et de la rentabilité et la nature même des services de soins qui tient dans la finalité même de leur usage.



    Voir aussi: logique d'implantation des TICS dans le secteur de la santé
    http://www.cairn.info/load_pdf.php?ID_ARTICLE=RFG_172_0145

    Index (à venir..)A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

    Articles téléchargeables
    http://www.ladocumentationfrancaise.fr/revues/cahiers-francais/telechargeables/

    Notes de lecture du CNAM
    http://lipsor.cnam.fr/jsp/fiche_pagelibre.jsp?STNAV=&RUBNAV=&CODE=58006967&LANGUE=0&RH=lipsor_res


    ą
    Jean-Pascal Devailly,
    3 nov. 2016 à 22:16
    Ċ
    Jean-Pascal Devailly,
    17 déc. 2014 à 21:25
    Comments