VOILE / Transat 6.50 2009 / saison 2008

La Transat 6.50        L'équipe        Le bateau      Partenaires       Elementerre

Mini transat 2009     Médiathèque      Saison 2007


Retrouvez la saison 2008 en images et vidéos ici

 

 Carte du parcours de qualif

 

 

 

 

 

 

 

 

 Vent le 15/07 à 9h00 Vent le 15/07 à 23h59
Vent le 16/07 à 12h00 

 

 
 

Arrivée à cardiff

 

 

 

  

 

 
219 (that's my number)

 

Météo au départ, 8/07 à 10h00Prévision de vent à minuit, nuit du 8 au 9/07

Prévision de vent le 9/07 à 6h00 Prévision de vent le 9/07 à 15h00 Prévision de vent à minuit, nuit du 9 au 10/07 


   
Départ de St Quay


1ère étape Open Sail '08,
avant le départ).

Encore raté pour les juilletistes...(7/07 à 8h00)

 

 

Arrivée à st quay et classement

 

 

 

 


 


 

 

 

 

 

 

Position de la flotte ce matin
(02/07) à 9h00

 Modèle météo, nuit du 2 au 3/07
à 2h00 du matin


 

 

 

 


Modèle météo, 01/07 à 20h00 (Heure de France)


Modèle météo, 02/07 à 5h


Modèle météo, 02/07 à 17h

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Parcours 1ère étape de l'Open Sail


21 août 2008 - 1000 milles de qualification
Matthieu part demain soir de La Rochelle pour effectuer son parcours de 1000 milles en solitaire, et boucler ainsi le processus de qualification à la Transat 6.50 2009 La Rochellle - Salvador de Bahia! 

Au menu, une boucle entre l'île de Ré, le plateau de Rochebonne (50 milles dans l'ouest de La Rochelle), et la bouée cardinale du Coninberg dans le sud-est de l'Irlande. La montée devrait s'effectuer assez rapidement, et sur la route directe - en rouge - dès dimanche puisque Groupe Setec profitera alors des vents de sud ouest puis ouest générés par la bonne dépression centrée sur l'Islande. L'enroulée de la bouée du coninberg est prévue dans la nuit de lundi à mardi (avec peut-être quelques nouvelles fraiches par téléphone), puis la redescente s'effectuera dans un régime d'ouest faiblissant suivi de vents plus établis du nord nord est. Retour prévu à La Rochelle dans le week-end du 30, toute personne souhaitant partager une bonne bière est la bienvenue!

Au fil des contacts téléphoniques que nous aurons avec Matthieu (au passage des pointes de bretagne, grande-bretagne , en irlande, et sur la partie finale ou la route longe les cotes de plus près), nous vous reporterons
dans cette rubrique et la page Actus du site Elementerre (http://elementerre.asso.googlepages.com) l'avancée de Groupe Setec!


16 juillet 2008 - ils sont arrivés !
Une bien belle course pour Groupe Setec, qui finit 7ème à Port Bourgenay, une demi-heure après le 1er ! Voir le récit de l'arrivée sur le site de la course...
Bravo à Camille et Matthieu pour ces 15 jours de courses, dans des conditions difficiles, et où ils ont visiblement fait d'énormes progrès.
Joints au téléphone, ils nous ont raconté quelques bribes de cette 3ème étape : un départ dans des conditions beaucoup plus fortes que prévu (jusqu'à 28 Nds), un génois déchiré (Camille est littéralement passé à travers) pendant le coup de vent, et une première journée difficile ; puis du cabotage au ras des cotes anglaises, à s'abriter dans les plus petites criques pour éviter autant que possible le courant contraire ; une bonne position après 48 heures, mais ensuite tous les écarts se  sont nivelés au sud d'Ouessant, où ils ont passé 12heures sans beaucoup bouger ; et au final, l'arrivée ce midi, tous groupés.
Voilà, on attend les nouvelles de première main, a priori dès demain.

Bravo à tous les deux !

 
15 juillet 2008 - troisième étape (sautons dans le train...en marche)
On prend donc la troisième étape en cours, because long week-end loin d'Internet.
Une fois n'est pas coutume, il y a plein d'infos sur le site, il y a même eu deux pointages (même si Groupe Setec n'a pas été repéré avec précision lors du second), et ils parlent de nous ! Je cite : "A noter la belle course du 219 GROUPE SETEC qui n’a pu être repéré à la VHF ce matin mais était en 4ème position à Longships cette nuit. " Pas mal, non ?
Bref, à part ça, comme prévu, c'est la pétole et les bateaux n'avancent pas. Les fichiers météo à gauche le montrent bien, pardi. Le premier montre que ça n'avance pas, du sud-ouest, ce matin (il fau regarder le sud de la Bretagne puis la Vendée). Le second que ça n'avance pas, mais un peu mieux, du nord-ouest, ce soir à minuit. et le troisième que demain, ça n'avancera guère plus, demain à midi, toujours du Nord-Nord-Ouest.
Plus de nouvelles demain matin !

Au départ de Cardiff pour la 3ième étape

 

10 juillet 2008 - bilan de la deuxième étape
Au téléphone de Cardiff, Camille et Matthieu nous ont raconté l'étape vue de Groupe Setec.
Après une bonne première moitié de parcours, d'abord au près puis au "reaching" (allure de travers), ils ont envoyé leur spi alors qu'il y avait 24 Nds de vent; celui-ci s'est décousu au bout d'une demi-heure, alors que le vent avait encore forci pour atteindre 30 Nds. Il paraît que les bateaux qui ont pu garder le leur se sont fait le plein d'émotions, avec des points  à 20 Nds dans les vagues. Mais Groupe Setec n'était pas vraiment en reste, avec des vitesses mesurées jusqu'à 14 Nds, et une fin de parcours sans une pluie incessante, et avec un vent très fort jusqu'au bout.

10 juillet 2008, 12h00: tous les équipages sont arrivés
Voilà, tout est dans le titre...pas plus d'infos pour le moment !

10 juillet 2008, 9h00: une paire d'as cachée dans la Manche
Les tout premiers sont arrivés (6 bateaux déjà), mais en l'absence de pointage, difficile de dire où en est Groupe Setec, à ceci près que tous les bateaux sont attendus avant ce midi.
Le 618, qui menait la course, a démâté à 25 milles de l'arrivée ! ça confirme les conditions de course difficiles que les concurrent ont du affronter.
Les 5 premiers "Série" sont arrivés, avec 72 secondes d'écart (sur 36 h de course !) entre les deux premiers. C'est fou ça !
à tout à l'heure (cet après-midi ?) pour les nouvelles de  Groupe Setec...

9 juillet 2008, matin
Pas de nouvelles des concurrents, donc sûrement bonnes nouvelles...
N'empêche qu'ils sont probablement en plein dans la machine à laver en ce moment, donc une petite pensée pour eux...
Vérification faite, le coup de vent devrait être un peu moins important que prévu initialement, avec deux belles pointes tout de même, la première déjà passé aux aurores, la deuxième débutant vers 13h00 aujourd'hui. 
A gauche, une petite photo pour meubler : le passage à la bouée (de dégagement?) de la première étape ; si vous leur dites que le spi n'est pas bien gonflé, ils vous diront que celui de derrière ne l'a même pas encore monté...

 

 8 juillet 2008 : météo de la deuxième étape
Les concurrents sont donc bien partis (sauf deux d'entre eux, voir un extrait du site de la course ci-dessous).
A gauche cinq extraits du modèle de prévision de vent "GRIB".
image 1 : ce matin à 12h00, vent de 15 Noeuds secteur Ouest;
image 2 : ce soir à minuit, 20 Noeuds du Sud-Sud-Ouest, début du coup de vent
image 3 : demain matin à 6h00 : en plein coup de vent, 30 Noeuds modèle, du Sud-Ouest
image 4 : demain vers 15h00 : on y est toujours...
image 5 : nuit du 9 à 10 : le coup de vent, le vent faiblit, jusqu'à devenir faible le long des cotes.

 

Extraits du site de la course : ... 

En route vers Cardiff…

C´est une traversée rapide de la Manche qui attend les 14 équipages qui ont pris le départ ce matin à 10h30 de St Quay Port d´Armor vers la capitale du Pays de Galles. Les 260 milles de cette manche 2 de l´Open Sail 08.

Bon départ pour tous les concurrents et en particulier le 674 PORT A SEC GUY BEAUDART à Davy BEAUDART et Julien Barnet qui ont été les plus rapide à hisser le genacker quelques minutes après le franchissement de la ligne.

Les bateaux filaient babord amure sous grand voile haute et genacker jusqu´au plateau de la Horaine, première marque de parcours, puis devront sans doute prendre un ris et passer sous solent pour quelques heures de près. 

A noter que deux concurrents n´ont pas pris le départ : le 368 BUFFALO à Simon Lemaitre et Laurent Mutricy à cause d´un problème sur le mât détecté juste avant le départ, et le 435 ANTALIS à Charlie Dalin et Vincent Kerbouriou qui n´ont pas souhaités s´élancer. 

Situation
Fini le vent fort de secteur Ouest, la prévision pour les 48 heures après le départ prévoit un vent de Ouest 15 noeuds virant rapidement Sud Ouest  20 nœuds avec des rafales à 25 en cours de nuit pendant le passage du front, puis fléchissant 15 à 10 nœuds, Sud Sud Ouest pour Mercredi et Jeudi.
De quoi « monter » rapidement au travers sur la ponte Sud Ouest de l´Angleterre puis de d´empanner vers le Nord Est pour embouquer le Chenal de Bristol sous spi jusqu´à la ligne d´arrivée devant Cardiff.

Tendance
Les routages prévoient les arrivées à Cardiff à partir du début de nuit du Mercredi 09 Juillet et la journée du Jeudi 10 Juillet.

 

 

8 juillet 2008 : départ de la deuxième étape donné ce matin à 10h30
 Un petit mot rapide pour dire que la deuxième étape a débuté ce matin, avec un départ à 10h30 pour les 16 bateaux encore en course (2 protos et 14 Série dont Groupe Setec), entre St Quay Portrieux et Cardiff au Pays de Galles.
Les ministes commençaient à avoir des foumis dans les jambes, mais le moins qu'on puisse dire, c'est que la météo attendue n'est pas de tout repos, sans oublier des courants forts qui  pourraient pénaliser les derniers arrivés. Plus de détails en début d'après-midi, avec des fichiers météo en pagaille, et des rafales dans tous les sens.
Arrivée prévue entre mercredi soir pour le 1er (le proto n°618 à tous les coups?) et jeudi soir. à tout à l'heure !

 

7 juillet 2008 : départ prévu demain mardi 8 au matin

Les plus attentifs d'entre vous auront remarqué qu'en ce moment, ça souffle...Du coup, le départ vers Cardiff a été repoussé déjà trois fois par le comité organisateur, et pourrait bien avoir lieu mardi 8 matin ("aveque la marée") ; tout cela reste à confirmer, car quelques beaux coups de vent sont annoncés cette semaine en Manche, notamment un particulièrement sympathique dans la nuit de mardi à mercredi. Les organisateurs, s'ils lancent le départ, feraient donc un pari sur la capacité de la flotte à se dégager des cotes rapidement, et à passer "au-dessus" de cette dépression. à  suivre donc, plus de nouvelles ce soir tard ou demain matin.
Sinon, il y a toujours http://opensail08.unblog.fr/  pour des nouvelles pas toujours plus fraîches mais de première main. En prime, à gauche, une petite photo de Groupe Setec au départ de la première étape, et une image du modèle météo de ce matin (on est bien mieux au boulot).

 

 

4 juillet 2008 : bien arrivés, et bien classés malgré quelques avaries
Ils sont bien arrivés à St-Quay Portrieux (22), hier soir à 20h05 (18h05 UTC), en 8ème position sur  13 (à l'arrivée, 14 au départ) dans leur catégorie "Série" (=bateaux de série, par opposition aux prototypes). Voir le classement à gauche...
Après les avoir eux au téléphone ce vendredi midi, un petit bout de récit : comme les premiers concurrents  interviewés l'avaient dit, le vent était assez capricieux sur la première moitié du parcours, avec des bons grains, qui ont causé les deux dématages, et pour Groupe Setec, une avarie sur le bout-dehors (le tangon fixe qui retient le spi, à l'avant). Plutôt beaucoup de vent dans l'ensemble, et un bon pépin jeudi matin, qui leur a fait perdre pas mal de temps (2-3 heures et a priori autant de places) : le spi pris dans l'étai avant, des noeuds en pagaille jusqu'en haut de l'étai, et guère de possibilités d'intervenir sans prendre de risques. Après avoir envisagé l'abandon, un petit bricolage astucieux, Matthieu qui joue le trapéziste ou le Tarzan pendant que Camille stabilise le bateau, un petit peu de chance, et c'était reparti ! Ah, nos héros !
Bref, ils sont plutôt contents de leur course, et malgré ces deux pépins, Groupe Setec a devancé les deux autres "Super Calin" engagés, et est resté au contact des meilleurs de la flotte.
Aujourd'hui, c'est réparation du bout dehors (et du sommeil), pour un départ initialement prévu demain mais qui devrait sans doute être reporté à dimanche (?) en raison d'un BMS prévu samedi (Bulletin de Mer Spécial, c'est-à-dire un gros coup de vent).

 

3 juillet 2008, 13h30
Le premier (proto) est arrivé un peu après midi (n°618, CAP MONDE), suivi de près par le n°303. Ils s'étaient détachés dès les premières heures de course, donc ils devraient avoir un bon bout d'avance sur les suivants, mais on attend nos amis en fin d'après-midi ou en début de soirée...
En revanche, il semble que le comité d'organisation de la course ait complètement abandonné tout espoir de pointage, nous sommes donc réduits à guetter les arrivées.
à tout à l'heure!

3 juillet 2008, 9h00
Aucune info supplémentaire ce matin, si ce n'est que 7 bateaux avaient été "vus à la pointe St-Mathieu" par l'organisation. Il reste 15 à 16 bateaux en course, a priori.
Peut-être plus d'infos dans la matinée...


 

2 juillet 2008 (19h30) : la belle carte
Elle est magnifique, elle est à gauche, pas maladroite, et en exclusivité sur ce site. Elle est peut-être pas tout à fait exacte dans l'absolu, mais les positions relatives des bateaux sont les bonnes. Merci à Anne Blondel pour la carte.
Ils sont donc 6ème sur 20 bateaux après 21 heures de course. Pas mal, non ?
Pour la météo, c'est en train de virer à l'Ouest, avec un bon 15 Noeuds "modèle" qui devrait durer toute la nuit, bien stable, donc une nuit pas forcément très drôle, avec le passage (peut-être tout de suite?) du chenal du Four, en espérant qu'ils aient déjà passé le Raz du Sein à l'heure où on écrit (mystère....).
à demain matin vers 9h00 pour des nouvelles "fraîches de la veille au soir".
PS : deux démâtages sont répertoriés par le site de l'Open Sail vers 20h00 ce soir (Groupe Setec n'est pas concerné) : il semblerait que ça souffle fort, tout de même. Mais a priori le plus dur est passé !


2 juillet 2008 (18h) : où on a le début d'une info
Bon, le site de la course (voir lien dans la première chronique) est décidément assez croquignol. Et je vous mettrai tout à l'heure le récit qui y est fait du, ou plutôt des départs, on ne comprend pas tout mais on sent que ça n'a pas été triste, avec des vrais-faux départs et des faux-vrais rappels.
Sinon, ils nous donnent des positions ce matin à 9h00 (heure de France, toujours, sur ce site) ; Anne nous met ça sur une carte, et on la joint sur le site dans quelques minutes.

 

1er juillet 2008 (soir) : le Manitoba ne répondra plus
Les choses se confirment, ça ne va pas être facile de suivre la course de très près, puisque sur le site de l'Open Sail, on peut lire "qu'un pointage sera tenté à la Pointe de Bretagne" c'est-à-dire après plus de la moitié de l'étape, et pas avant demain soir au bas mot.
Enfin, pas rancunier, on reprend sans vergogne leur analyse météo :
"La prévision météo est bonne pour cette première étape, le vent de secteur Sud Ouest va progressivement  monter jusqu´à 20 noeuds prévu dans une petite dépression orageuse attendue sur la pointe de Bretagne demain après midi, au moment ou les routages situent les Minis à la pointe de la Bretagne. Une belle navigation en perspective, les concurrents doivent en effet passer le raz de Sein et respecter le chenal du Four, moments toujours riches en émotion et si le vent et la houle sont de la partie….. Pour les 100 derniers milles du parcours, le vent devrait rester Sud Ouest à Ouest, mollissant 10 – 15 noeuds, de quoi glisser rapidement et tranquillement le long des cotes de Bretagne Nord jusqu´à St Quay Port d´Armor. Arrivée des premiers prevue en tout début de matinée du 03 Juillet.
un beau morceau de rêve, qu'on peut compléter par les fichiers "modèle" ci-contre.
Comme on n'a pas grand-chose à se mettre sous la dent, on peut en profiter pour expliquer ces fichiers "modèle" météo (pas trop tôt, n'est-ce pas?). Ils proviennent d'un modèle météo américain (développé par une société nommée GRIB), le logiciel s'appelle Ugrib et semble être en accès libre (du moins, à ce stade, je l'espère), et propose des résultats de modèle à pas de temps de trois heures. On parle de vent, pour ceux qui seraient arrivés sur cette page par hasard. Le vent est représenté sous forme de "fléchettes", disons ; il est orienté vers le bout pointu de la fléchette; une grande penne vaut 10 noeuds, une petite vaut 5 Noeuds. Par exemple, dans l'image du haut (01/07 à 20h), au coin en haut à gauche, il y a 25 Noeuds en provenance du Sud (légèrement Sud-Sud-Ouest). Et ça commence à faire beaucoup (1 noeud=1,85 km/h), d'autant qu'il faut apparemment rajouter 5 noeuds aux prédictions du modèle (dixit Matthieu G. de Paris 12ème).
Donc, que voit-on sur ces images ? Que ce soir à 20h, au large de St-Nazaie où ils doivent à peu près être, il n'y a pas beaucoup de vent, mais suffisamment pour avancer un petit peu, sur un bord de travers. Que demain matin à 5h, il y en a encore moins, toujours de l'Ouest-Sud-Ouest. Et enfin que demain à 17h00, ça sera déjà beaucoup plus sportif
avec du 15 Noeuds "modèle", du Sud-sud-Ouest.
Voilà, désolé de ne pas pouvoir en dire plus, maintenant, il faudra faire travailler notre imagination.
Prochain point demain vers 18h00.

 

 

1er juillet 2008 : départ de l'Open Sail '08
Où on reprend le flambeau, et où on retrouve les deux maringénieurs de Groupe Setec au départ d'une nouvelle course, l'Open Sail '08. Qu'est-ce que c'est : c'est une course à étapes, et le programme est le suivant :

1ère étape
Départ de Port Bourgenay :    Mardi 01 Juillet à 11h30 (c'est aujourd'hui)
Arrivée St Quay Portrieux  :     à partir du Mercredi 03 Juillet

2ème étape 
Départ de St Quay Portrieux:  Samedi 05 Juillet vers 9h00 
Arrivée à Cardiff :                     à partir du 07 Juillet 

3ème étape
Départ de Cardiff                     Vendredi 11 Juillet  vers 14h30
Arrivée Port Bougenay :          à partir du 14 Juillet 

et Matthieu a fait une carte du parcours de la première étape, ci-contre.

Je vous donnerai des détails sur la météo attendue sur cette première étape plus longuement aujourd'hui, sans doute ce soir, avec ces chères extractions du modèle météo. A priori, le vent sera plutôt bien présent. La remontée vers la Bretagne se fera au vent de travers, ce qui n'est pas l'allure la plus favorable à Groupe Setec, étant donné l'état plutôt mauvais de son génois (voile d'avant), qu'ils n'utilisent plus qu'en course afin d'avoir une chance de l'amener en une pièce au bout de la saison.
Sur le parcours, il y a aussi deux pièges TERRIBLES : le Raz de Sein et le Chenal du Four (qui est juste au Nord du Raz du Sein, avant l'accès à Brest). Dans ces deux passages étroits (donc deux beaux Venturi), le courant orienté Nord/Sud (donc l'axe de la route du bateau) peut être soit un excellent allié, soit au contraire un vrai boulet. Et la bascule se fait à 15h00 au Raz du Sein demain : avant 15h00, c'est un boulevard avec le courant qui aide à aller au Nord, et après, c'est comme descendre un escalator à l'envers. Rebelote ensuite au Chenal du Four.
Donc voilà les tenants et les aboutissants de cette première étape, qui part à l'instant même (11h30). Bonne chance les gars !

Ah si : une dernière chose : la course a un site, malheureusement moins bien fait que celui de la Mini Fastnet pour ceux qui ont pratiqué, voici son adresse. http://opensail08.unblog.fr/
Notamment, pour le pointage en temps réel avec la cartographie interactive, ce sera pour une autre fois. Là, ce sera régime sec : deux pointages par jour, et pas forcément reportés sur le site. On verra bien!
Pendant la course, donc jusqu'au 16 juillet, vous pouvez écrire à fred.maurel@laposte.net si vous avez des remarques.

Suite des archives 2008 !