LA BELLE JOURNÉE Académie

UN CONCEPT ORIGINAL

Le concept de La Belle Journée est né dans l’esprit du musicien et pédagogue Patrick Crispini, qui souhaitait trouver une formule accessible à tous, dans un esprit généreux et convivial traduit par l’expression de « belle journée » retenue pour ces manifestations d’exception. Contrairement aux cours de maîtres (masterclasses) qui privilégient avant tout l’échange de l’enseignant vers l’élève, il s’agit de mettre en valeur le précieux artisanat de l’interprète, capable de transmettre ses connaissances et son savoir-faire : c’est l’artiste-interprète qui est au cœur de « La Belle Journée »…

L’ARTISTE-INTERPRÈTE AU CŒUR DES ATELIERS

Ainsi ont été mis sur pied des ateliers publics, lieu de transmission et de rencontres, susceptibles de satisfaire à la fois l’exigence artistique d’interprètes de haut niveau et la compréhension, pour un auditoire motivé, des mystères et processus participant de l’élaboration du travail musical. On peut donc parler de répétitions commentées par les interprètes eux-mêmes, faisant partager au public leurs conceptions artistiques, leurs choix d’interprètes, leurs interrogations et même leurs doutes face à la complexité des œuvres qu’ils souhaitent servir au plus près du génie des compositeurs.

UN SAVOIR ET UNE ÉMOTION PARTAGÉS

En accompagnant différentes étapes de la mise place d’une interprétation, le public a l’occasion de se familiariser avec les questions touchant à la connaissance des formes et styles liées aux œuvres étudiées, au contexte musicologique et historique, aux aspects techniques du jeu, aux spécificités organologiques des instruments… Par le prisme de l’interprète, il partage aussi la quête esthétique propre à chaque artiste en phase créatrice et peut vivre l’émotion qui s’en dégage en osmose avec celui-ci.

UN PUBLIC ACTEUR & PARTENAIRE

 Associé à cette recherche incessante et dans sa proximité, l’auditeur peut ainsi se forger sa propre expérience artistique, l’enrichir par un éventail de sensations capables de nourrir son imaginaire et ses connaissances musicales spécifiques. De même, l’interprète trouve là l’occasion de mettre en œuvre sa propre capacité de transmettre ses acquis, les soumettant à l’épreuve d’une audition en public. La Belle Journée est le lieu privilégié de ces échanges indispensables et fructueux.

DES INTERPRÈTES PROFESSIONNELS

La Belle Journée s’efforce de mettre en présence des interprètes de niveau professionnel, au bénéfice d’une carrière déjà prometteuse et reconnue, avec un public de mélomanes susceptible de les découvrir et de les rencontrer dans un cadre agréable et détendu. Ils ont ainsi la possibilité de profiter de cette proximité pour établir un contact plus chaleureux et approfondir en commun les richesses inépuisables du langage musical.

UNE MISE EN PERSPECTIVE TRANSDISCIPLINAIRE

Pour structurer et coordonner les divers moments et interventions, La Belle Journée a fait appel au chef d’orchestre, compositeur et pédagogue Patrick Crispini, profitant de sa longue expérience dans ce domaine. Interprète lui-même, il complète les contributions des artistes invités en replaçant les œuvres travaillées durant les ateliers dans leur contexte musicologique et historique, favorisant aussi une mise en perspective transdisciplinaire.

ORGANISATION DES ATELIERS

D’une manière générale, La Belle Journée s’organise en trois temps successifs et complémentaires :

  • Un premier atelier, le matin ,consacré à la rencontre individuelle de chacun des artistes-interprètes conviés à La Belle Journée. Celui-ci se présente au public, développe quelques aspects de son travail et peut donner, le cas échéant, des informations et une description agrémentée d’exemples des caractéristiques propres à son instrument ;
  • Un deuxième atelier, l’après-midi, consacré au travail en répétition des œuvres retenues, soit de manière collective avec tous les interprètes réunis en un seul ensemble, soit sous forme de répétitions partielles en duo, trio ou quatuor, selon la programmation prévue ;
  • Un concert final, en soirée, où tout ou partie des œuvres travaillées pendant les ateliers sont jouées intégralement et dans la continuité d’un concert donné par les interprètes présents tout au long de La Belle Journée.

UN PASS BELLE JOURNÉE

L’ensemble des rencontres organisées lors de La Belle Journée sont accessibles au public, qui dispose pour cela d’un PASS BELLE JOURNÉE, et peut ainsi naviguer d’une manifestation à l’autre. Dans certains cas, les ateliers et le concert peuvent être complétés par une offre repas pris en commun avec les interprètes, afin de favoriser les liens et échanges entre artistes et public. Le public est ainsi invité à vivre La Belle Journée dans l’agrément d’une réelle complicité avec les artistes, l’éclairage pédagogique étant complété par un concert original.

LA BELLE JOURNÉE : UNE ACADÉMIE DE MUSIQUE

À la demande des organisateurs et partenaires du projet, La Belle Journée, prévue sur un seul jour, peut se transformer en séminaire sur deux ou plusieurs jours ou prendre la forme d’une académie développée sur des week-ends successifs, une ou plusieurs semaines regroupées ou réparties sur la durée d’une saison. Dans ce cas, l’organisation originale sur une journée en 3 temps (deux ateliers, un concert) est adaptée et fait l’objet d’une offre différenciée (informations et dossier spécifique sur demande).

DES PARTENAIRES PRIVILÉGIÉS

  « La Belle Journée » fait régulièrement appel à des partenaires privilégiés :

LES MUSICATELIERS : Les cours musicAteliers existent depuis plusieurs années à Genève, Lausanne, Paris et en Italie. Ouverts à tous, notamment auprès des amateurs d’art et mélomanes, ils ne demandent aux participants aucune connaissance spécifique préalable. Abordant tous les styles, toutes les formes, toutes les époques, à partir de sujets thématiques et événements artistiques choisis en lien avec l'actualité culturelle locale, ils s'efforcent de proposer des clés d'écoute et de compréhension formulées avec exigence, mais toujours accessibles par tous, pour une meilleure compréhension de l’art à travers la musique, grâce à une approche transdisciplinaire. Chaque cours dure 3 heures, se décline en 8 séances par saison. Ces éléments, complétés par une ambiance chaleureuse - un buffet convivial favorisant les échanges est généralement servi pendant la pause - ont assuré la réussite de ce programme, salué sur un plan international.

LA FONDATION MARESCOTTI : La Fondation Marescotti est une institution dont le but est de contribuer au développement de la musique en aidant les musiciens de talent qui se destinent à une carrière professionnelle.Afin de perpétuer la volonté de son fondateur, le compositeur André-François Marescotti (1902-1995) enfant de Carouge et pédagogue de renom, et avec le soutien de la Ville de Carouge, elle offre régulièrement la « Bourse André-François Marescotti – Ville de Carouge » remise à des jeunes musiciens, instrumentistes, chanteurs, compositeurs, chef d’orchestres ou musicologues à l’aube d’une carrière prometteuse. Depuis 1981, la fondation a ainsi remis près de 50 bourses à de jeunes artistes, couvrant un vaste éventail d’instruments de l’orchestre, mettant en valeur également la voix humaine, la vocation de chef d’orchestre ou de chœur, voire des démarches théoriques ou musicologiques. La plupart de ces lauréats sont aujourd’hui des artistes professionnels de renommée internationale.