Présentation

Gilles Racicot, MD, fellow émérite

Né en 1928. Reçu médecin généraliste en 1955 à l'Université de Montréal. Spécialité en pédiatrie : deux ans à l'Hôpital Sainte-Justine de Montréal (Québec) et deux ans au Children Hospital de Buffalo, USA. Pratique de la pédiatrie à Salaberry-de-Valleyfield de 1959 à 1984, Québec, Canada.
Durant 18 ans, entre 1984 et 2002, j'ai traité environ 700 personnes, autant des enfants que des adultes, souffrant d'une maladie mentale et/ou de troubles envahissants du développement (TED). Je nomme cette nouvelle approche thérapeutique : traitement des maladies mentales par restructuration épigénétique. J'ai obtenu des résultats dûment satisfaisants dans la presque totalité des cas, soit plus de 95%. Je continue de suivre ceux et celles qui ont encore besoin de mes conseils. À ma connaissance, aucun de mes patients ne s'est suicidé.

QUATRE NOTIONS FONDAMENTALES

Voici quelques points fondamentaux de la procédure utilisée dans le traitement des maladies mentales et dans celui des troubles envahissants du développement (TED).
Mon approche thérapeutique est basée sur quatre notions fondamentales. La première correspond au principe des profils auditif et visuel, développé par le neurologue Raymond Lafontaine. La deuxième est celle du concept des profils hémisphériques prédominant et secondaire applicable au traitement des maladies mentales, dont j'ai eu l'intuition en avril 1984. La troisième est celle du modèle des six secteurs de développement où chaque secteur est dirigé par un Moi ; j'ai pris connaissance de ce fait en traitant les maladies mentales des gens. La quatrième est l'approche épigénétique que j'ai utilisée pour traiter les maladies mentales et les TED.

Description des quatre notions fondamentales

  • 1 – Le principe des profils auditif et visuel
    D'après ce principe, l'espèce humaine se divise en deux profils de personnalité, quels que soient la race, le sexe, l'âge [et la latéralité des mains, (G. Racicot)]. Dans chaque couple et dans chaque paire d'enfants (1 et 2 – 3 et 4…), on trouve : un parent et un enfant de profil auditif, un parent et un enfant de profil visuel.
  • 2 – Le concept des profils hémisphériques prédominant et secondaire
    Les personnes droitières de profil auditif utilisent normalement leur hémisphère gauche de façon prédominante et leur hémisphère droit de façon secondaire. Les personnes droitières de profil visuel utilisent normalement leur hémisphère droit de façon prédominante et leur hémisphère gauche de façon secondaire.
  • 3 – Le modèle de la structure des six secteurs de chaque stade de développement entre 0 et 25 ans
    Il existe six secteurs de développement (de communication) : affectif, corporel, logique, génésique, des valeurs immatérielles et d'intégration. Ils se présentent toujours dans le même ordre d'apparition dans chaque stade de développement entre la naissance et l'âge adulte. Chaque secteur de développement relève de l'action d'un Moi portant le même nom, chacun des Moi est pourvu de ses propres fonctions, de ses propres émotions, sentiments, rêves…, par exemple, tous les personnages d'un rêve sont des ego faisant partie d'un même Moi.
  • 4 – L'approche épigénétique dans le traitement des maladies mentales et des TED
    Le traitement des maladies mentales et de certains TED doit prendre comme point de départ la période des trois mois précédant la procréation pour qu'il soit de nature épigénétique et efficace.

CAUSES DES MALADIES MENTALES

Les premières questions à se poser relèvent de la cause initiale de l'apparition d'une maladie mentale chez une personne ; est-elle d'ordre psychique ? Quel parent inscrit le message sur son gamète et quel enfant en est atteint ?… Veuillez vous référer aux paragraphes suivants pour connaître cette cause, ainsi que les autres causes.

La cause initiale d'un syndrome d'Asperger, d'un TDA/H et d'une schizophrénie chez l'enfant résulte d'un mal-être affectif et/ou logique persistant ressenti durant les trois mois précédant la procréation par le parent habituellement normal. La cause initiale d'un trouble bipolaire ou d'un trouble de retrait chez l'enfant provient probablement d'un événement persistant durant les trois mois précédant la procréation, alors que le parent habituellement normal se sent survolté et " survalorisé ". Dans tous ces cas, l'enfant est de profil identique à celui du parent, par exemple fils et père de profil auditif ; le message de dysfonctionnement cérébral s'inscrit sur le gamète du père ou de la mère.

Le transfert par le parent atteint d'une maladie mentale à l'enfant de profil identique est le plus fréquent. Le message s'inscrit sur le gamète du père ou de la mère.

Dans le cas d'une transformation d'une maladie mentale en une autre maladie mentale, la cause est aussi due à un mal-être affectif et/ou logique ressentis durant les trois mois précédant la procréation par le parent de profil identique à celui de l'enfant.

L'absence de transfert d'une maladie mentale : un cas d'exception

Le parent porteur d'une maladie mentale peut aussi ressentir un mal-être affectif et/ou logique durant les trois mois précédant la procréation et engendrer un enfant normal. Ce processus est plutôt rare. Je l'ai constaté une fois, lorsque je pratiquais la pédiatrie. Les deux parents souffraient tous deux d'une schizophrénie de forme affective ; leur fille que j'ai revue à l'âge adulte était normale et psychologue.

N.B. J'ai observé le fait suivant chez trois couples de jeunes adultes, où tous deux souffraient d'une maladie mentale différente au début de leur traitement. À ma suggestion, ils avaient attendu de concevoir des enfants après deux ans et demi de thérapie. Lorsque je les ai revus dix-sept ans plus tard, ces trois couples avaient des jeunes adolescents normaux. Deux couples en avaient deux et l'autre couple en avait trois.

DESCRIPTION DU MÉCANISME CÉRÉBRAL PRÉSENT DANS CHACUNE DES MALADIES MENTALES

Un autre facteur important est celui du mécanisme cérébral présent dans les différentes maladies mentales. Ce facteur prend en considération la notion des profils auditif et visuel. Vous en trouverez ci-après une très brève description.

Dans le trouble bipolaire, l'hémisphère droit de la personne de profil visuel fonctionne de façon exagérée dans ses six secteurs de développement. L'hémisphère droit est dominant plutôt que prédominant par rapport à l'hémisphère gauche. La personne fonctionne trop par impulsion.

Dans le syndrome d'Asperger, l'hémisphère droit de la personne de profil visuel fonctionne de façon insuffisante dans ses six secteurs de développement par rapport à l'hémisphère gauche. L'hémisphère droit est dominé par l'hémisphère gauche. La personne fonctionne par rétroaction plutôt que par impulsion.

Dans le trouble de retrait, l'hémisphère gauche de la personne de profil auditif fonctionne de façon exagérée dans ses six secteurs de développement. L'hémisphère gauche est dominant plutôt que prédominant par rapport à l'hémisphère droit. La personne fonctionne trop par rétroaction.

Dans le trouble de déficit d'attention/hyperactivité ou leurs autres formes, l'hémisphère gauche de la personne de profil auditif fonctionne de façon insuffisante dans ses six secteurs de développement par rapport à l'hémisphère droit. L'hémisphère gauche est dominé par l'hémisphère droit. La personne fonctionne par impulsion plutôt que par rétroaction.

Dans la schizophrénie de forme affective, l'hémisphère prédominant de la personne fonctionne de façon insuffisante par rapport à l'hémisphère secondaire dans trois secteurs de développement sur six. Le point de départ des trois insuffisances est le secteur affectif.

Dans la schizophrénie de forme logique (l'équivalent d'une personnalité limite ou borderline), l'hémisphère prédominant de la personne fonctionne de façon insuffisante par rapport à l'hémisphère secondaire dans trois secteurs de développement sur six. Le point de départ des insuffisances est le secteur logique.

Les données précédentes sont vraies pour les personnes droitières. Chez les gauchers, il faut substituer gauche pourdroit chez les personnes de profil auditif, et droit pour gauche chez les personnes de profil visuel.

APERÇU GÉNÉRAL DU MESSAGE CORRECTEUR D'UNE MALADIE MENTALE

Un autre aspect important de la procédure utilisée dans le traitement d'une maladie mentale est la formulation du message correcteur. En voici un bref aperçu.

Le traitement consiste à restructurer les secteurs de développement affectif et/ou logique d'une personne souffrant d'une maladie mentale à l'aide d'un message correcteur associé à un schéma explicatif de sa représentation mentale. Dans un premier temps, le message et le schéma pointent la structure déficiente, productrice de la maladie mentale. Dans un deuxième temps, la structure mentale requise et décrit la correction (la restructuration) à faire. Dans un troisième temps, ils autorisent le parent à se traiter ou à traiter son enfant, tout en respectant leur liberté.

N.B. J'ai joint un addenda à la suite de mon traité. Vous y trouverez seize tableaux représentant toutes les variables possibles de schizophrénies de formes affectives et logiques, ainsi que leurs messages correcteurs correspondants. Vous y trouverez aussi les huit tableaux et les messages correspondants des maladies mentales suivantes : le trouble bipolaire, le trouble de retrait, le syndrome d'Asperger et le trouble de déficit de l'attention/hyperactivité.

Pour tout traitement, il est absolument nécessaire d'avoir recours à un psychiatre ou à un psychologue autorisé à l'entreprendre.

CAUSES DES TROUBLES ENVAHISSANTS DU DÉVELOPPEMENT (TED)

Examinons maintenant les différentes causes des troubles envahissants du développement.

Les TED peuvent être transmis durant les trois mois précédant la procréation par un parent porteur ou par un parent sain à l'enfant de profil identique. Le message de TED s'inscrit sur le gamète du père ou de la mère.
Ils peuvent aussi être transmis par un parent sain durant la grossesse et après la naissance.

Voyons en quoi consiste le traitement des TED.

Traitement des troubles envahissants du développement (TED)

Le traitement épigénétique consiste à restructurer les six secteurs de développement d'une personne souffrant d'un ou de plusieurs troubles envahissants du développement, que ce soit ceux transmis durant les trois mois précédant la procréation, durant la grossesse ou après la naissance. (Un TED centré sur un secteur de développement affecte automatiquement les cinq autres secteurs de développement : c'est pourquoi ils sont dits « envahissants ».)

Pour tout traitement, il est absolument nécessaire d'avoir recours à un psychiatre ou à un psychologue autorisé à l'entreprendre.

MALADIE DE ALZHEIMER : une étude sur 20 cas

Étant donné toutes les controverses existantes à propos des causes de la maladie de Alzheimer, je crois de mon devoir de vous faire part de ma recherche sur 20 cas diagnostiqués préalablement par des neurologues.

Causes

D'après mon étude, quoique très courte, la maladie de Alzheimer est due à la présence d'une des trois maladies mentales affectives suivantes: le déficit de l'attention/hyperactivité, la schizophrénie de forme affective et le syndrome d'Asperger.

En vérifiant les données de ces 20 cas, je me suis rendu compte que 13 d'entre eux souffraient du syndrome d'Asperger, 5 d'un TDA/H, et 2 d'une schizophrénie de forme affective. (voir le livre: Thérapie épigénétique pour les maladies mentales et les TED). 


Traitement préventif

Ces formes de maladies affectives doivent être traitées le plus tôt possible. Une femme âgée de 55 ans développait depuis plus d'un an les symptômes identiques à ceux que sa mère présentait au début de sa maladie (sa mère faisait partie de mes 20 cas). Or, une fois le traitement amorcé, elle a très tôt perdu ses symptômes, imposé ses volontés à son mari et éprouvé le bonheur de posséder enfin une personnalité impressionnante depuis douze ans.