B/ L'action du millepertuis sur le cerveau et sa capacité à soigner la dépression.

    Le millepertuis contient de 0,5 à 0,7 % d'hypéricine dans sa composition. L'hypéricine est un pigment rouge libéré par la fleur de millepertuis. Elle est l'un des principes actifs majeurs avec l'hyperforine et les flavonoïdes. L'hypéricine est souvent qualifiée comme une molécule utilisée en tant qu'antibiotique ou photosensibilisant en thérapie pour lutter contre le cancer. Cependant, les chercheurs ne savent pas quel est l'élément du millepertuis qui a un rôle contre la dépression. Certains des experts considèrent que c'est de l'ensemble des composés de la plante que provient l'effet antidépresseur. Les principes actifs vont agir sur trois particules chimiques du système nerveux, la dopamine, la noradrénaline et principalement sur la sérotonine. Ce sont des neurotransmetteurs ou neuromédiateurs* avec aussi un rôle d'hormone*. Bien que très peu présentes dans le cerveau, elles concernent moins d'un pour cent des neurones à elles trois, elles jouent un rôle important sur la motricité* et le psychisme*.

 La dopamine (catécholamine*) est un neurotransmetteur issue de l'acide aminé tyrosine*. Cette substance joue un rôle, dans le cerveau, sur le contrôle des mouvements. Elle est essentielle dans l'action des drogues car elle est le support des circuits neuronaux du plaisir.

 La noradrénaline (catécholamine), aussi appelée lévartérénol ou norépinéphrine, est un neurotransmetteur. Elle est libérée par les fibres nerveuses* du système nerveux sympathique*. Elle joue un rôle dans l'attention, les émotions, le sommeil, le rêve et l'apprentissage. Elle est également le précurseur métabolique* de l'adrénaline.

 La sérotonine, aussi appelée cinq-hydroxytryptamine (5-HT), est un neurotransmetteur. Cette substance a une composition chimique de type aminé, elle est donc dérivée d'un acide aminé*, le tryptophane, fourni par l'alimentation. Les neurones susceptibles de fabriquer de la sérotonine sont relativement peu nombreux à l'intérieur du cerveau, mais ils jouent néanmoins un grand rôle dans son fonctionnement, essentiellement en ce qui concerne l'humeur, l'émotivité ou encore le sommeil. La sérotonine est présente dans la muqueuse gastro-intestinale, dans les plaquettes sanguines et dans le système nerveux central.



Structure de la catécholamine

 
            Dopamine                                                 Noradrénaline
         
Exemples de catécholamines


Comment le millepertuis agit directement dans le cerveau?

 

    Nous savons que l'hypéricine, l'hyperforine ainsi que les flavonoïdes provenant du millepertuis, agissent directement sur trois neurotransmetteurs du cerveau: la dopamine, la noradrénaline et la sérotonine. Nous tentons de comprendre comment l'action se fait et comment les symptômes de la dépression régressent.                                                           D'abord, nous savons qu'un manque de monoamines (sérotonine, dopamine et noradrénaline) dans le système nerveux amène aux symptômes dépressifs. En effet, ces trois neurotransmetteurs ont des actions sur les mouvements, l'attention, les émotions, le sommeil, l'humeur, l'émotivité, etc. Or une dépression apporte des pertes d'intérêt au plaisir des activités, des troubles de l'appétit, des troubles du sommeil, des difficultés de concentration, etc. Nous en concluons donc qu'une personne atteinte de dépression légère, grave ou modérée présente un manque, plus ou moins intense, de ces particules dans son système nerveux.

De plus, les antidépresseurs classiques tels que les antidépresseurs imipraminiques*, bloquent la recapture des monoamines au niveau de la synapse* et donc augmentent le taux de ces neurotransmetteurs. Les IMAO*, quant à eux, stimulent la transmission dopaminergique* et donc augmentent la libération de dopamine. Ainsi, ces antidépresseurs classiques améliorent les états dépressifs.
Un individu atteint de dépression a un déficit en sérotonine et le millepertuis est une plante sérotonique, elle favorise donc, grâce à ses principes actif, un apport en monoamines comme le font les antidépresseurs classiques.

    Le millepertuis est une plante qui agit sur le système nerveux, en particulier sur certains neuromédiateurs du cerveau: la sérotonine, la dopamine et la noradrénaline. Or ces molécules chimiques contrôlent la majeure partie des neurones de l'humeur qui est la principale cause d'un trouble dépressif.



  
Schéma de la synapse







Fonctionnement des neurones dopaminergiques

PAGE SUIVANTE

Comments