PRÉAMBULE

"La montagne n'est ni juste, ni injuste. Elle est dangereuse." Reinhold Messner

Les randonnées s’effectuent sous votre propre responsabilité et celle de l’auteur de ce site ne saurait être engagée. En effet les informations données sur ce site le sont à titre indicatif ne serait ce que parce que certaines d'entre elles comme la difficulté sont subjectives et dépendent grandement des conditions météorologiques. Malgré le soin apporté à la description des randonnées des erreurs sont possibles et certaines informations peuvent même être inexactes. Enfin après la tempête Alex de nombreux sentiers ont été fortement détériorés voire emportés.

Les autres informations sur les randonnées décrites sur ce site sont indiquées dans un pop up sur la page Recherche de randonnées



MON PROFIL DE RANDONNEUR

Depuis que je suis à la retraite (année 2010) je marche en montagne en moyenne 2 fois par semaine par beau temps et en partant tôt pour profiter au mieux des magnifiques paysages des Alpes-Maritimes.

Au cours de chacune de mes randonnées, effectuées le plus souvent en boucle, j'atteints un ou plusieurs sommets et c'est ainsi qu'au départ de chez moi à Antibes j'ai, à ce jour (8 juillet 2020) atteint 570 sommets (Unique Summits) soit seulement 13 de plus qu'au 1er Janvier 2018. En effet depuis 2 ans  et demi j'emprunte des itinéraires que j'ai précédemment parcourus dans le cadre de randonnées qui étaient généralement plus longues. 

Les sommets décrits sur ce site  sont indiqués à la page suivante 

En pratique je marche le plus haut possible (d'ou le nom de mon site toujoursplushautmercantour) tout en évitant de marcher dans la neige car je ne recherche pas (plus) les complications.

J'ai mis quelques albums de photos en ligne sur ce site.



LIVRES DE RÉFÉRENCE (par ordre d'utilisation)

  1. Sommets des Alpes d'Azur (Giletta-nice-matin), Tomes 1 et 2 : Pascal Bersac, Claude Raybaud, Richard Wacongne

  2. Alpes du Sud (Didier Richard) : Katia et Jean-François  Dao

  3. Alpes Maritimes (Rother) : Reinhard Scholl

  4. Randonnées classiques et sauvages dans le Mercantour (Equilibres) : Jacqueline Romain, Patrick Focquet




REMARQUES SUR LE TRAITEMENT DES TRACES DE MES RANDONNEES

 Lors de mes randonnées mon GPS enregistre au mieux les points de trace. Lorsqu'au cours d'une randonnée je réalise que je n'ai pas pris le meilleur itinéraire je reviens en arrière pour prendre ce meilleur itinéraire.

Au retour de mes randonnées j'effectue les opérations suivantes sur les traces enregistrées :

  • Suppression des portions d'itinéraires les moins bonnes en cas de retour en arrière ;

  • Recalage de ma trace pour les parties du tracé visibles sur les photos de l'IGN

Pour certains sommets ou groupes de sommets que j'ai atteint de nombreuses fois je présente sur une même page plusieurs randonnées avec par exemple :
  • à cette page 37 randonnées, dont les altitudes maximums sont comprises entre 2127 et 2935 mètres, permettant d'accéder à un plusieurs des 32 sommets autour de Castérino ;
  • à cette page 16 randonnées, dont les altitudes maximums sont comprises entre 1143 et 1805 mètres, permettant d'accéder à 0 ou à 1 ou à plusieurs des sommets suivants Mont Fracha, Brec d'Ilonse, Mont de Lieuche, Pointe des Quatre Cantons ;
  • à cette page 11 randonnées, dont les altitudes maximums sont comprises entre 1518 et 1551 mètres, permettant d'accéder à un ou plusieurs des sommets suivants Mont Vial, Cime des Collettes, Mont Brune ;
  • à cette page  11 randonnéesdont les altitudes maximums sont comprises entre 1335 et 1458 mètres, permettant d'atteindre depuis 8 points de départ à un ou plusieurs des 5 sommets suivants : Sommet de Calern, Colle de Rougiès, Colle du Maçon, le Montet, le Haut Montet ;
  • à cette page  17 randonnées permettant d'atteindre depuis 10 points de départ le Grammondo (= Gramondo = Grand Mont) dont l'altitude est de 1378 mètres
  • à cette page  10 randonnéesdont les altitudes maximums sont comprises entre 1127 et 1335 mètres, permettant d'atteindre depuis 8 points de départ à un ou plusieurs des 6 sommets suivants : la Gardette, la Colle, le Blacasset, le Doublier, Colle du Maçon, le Montet, le Haut Montet ;
  • à cette page  20 randonnées, dont l'altitude maximum est comprise entre 766 et 1287 mètres, permettant d'atteindre depuis 9 points de départ un ou plusieurs des 12 sommets proches de la mer au niveau de Roquebrune-Cap-Martin à savoir : Cime de Baudon, Cime de Bausson, Cime du Farguet, Cime de Gariglian, Mont Ongrand, Mont Ours, Mont Méras, Mont Razet, Mont Roularbe, Montagne Sainte-Agnès, Pic de Garuche, Pointe Siricocca ;
  • à cette page  17 randonnées, dont les altitudes maximums sont comprises entre 1024 et 1268 mètres, permettant d'atteindre depuis 10 points de départ le Puy de Tourrettes et/ou le Pic de Courmettes et/ou le Puy de Naouri ;
  • à cette page  9 randonnées, dont les altitudes maximums sont comprises entre 802 et 1079 mètres, permettant d'atteindre un ou plusieurs des 8 sommets suivants situés entre le Var et la Cagne : la Péloua, Monséguise, Pességuier, la Colle, Baou de la Gaude, Baou de Saint-Jeannet, Mouton d'Anou, Colle de Menon ;
  • à cette page 6 randonnées, dont les altitudes maximums sont comprises entre 530 et 792 mètres, permettant de se rendre à l'un ou à plusieurs des sites remarquables suivants : Parc du Mont Vinaigrier, Plateau de la Justice, Mont Bastide, Èze, Fort de la Revère, Cime de la Forna, Mont de la Bataille, Mont Gros.


ESTIMATION DE LA DURÉE D'UNE RANDONNÉE


Avec une bonne approximation la durée d'une randonnée sur des sentiers en montagne ne dépend pas de la distance parcourue mais uniquement de son dénivelé de la manière suivante : Durée = D+ / Vm + D - / Vd 

  • D+ étant le dénivelé positif total

  • D- étant le dénivelé négatif total qui est égal à D+ pour une randonnée dont le point d'arrivée est le même que le point de départ ce qui est le cas pour toutes les randonnées décrites sur ce site

  • Vm étant la vitesse horaire de montée

  • Vd étant la vitesse horaire de descente

avec par exemple : Vm = 360 m/h et Vd = 450 m/h 

Pour estimer la durée d'une randonnée il est donc important de connaitre de manière satisfaisante son dénivelé.





OBTENTION DU DENIVELE D'UNE RANDONNÉE AVEC UNE BONNE VOIRE EXCELLENTE PRECISION


La méthode que j'utilise pour obtenir avec une bonne voire excellente précision le dénivelé d'un circuit est la conséquence de la lapalissade suivante : 

Le dénivelé d'un circuit est égal à la somme de son dénivelé principal et de son dénivelé secondaire sachant que par définition :

  • le dénivelé principal d'un circuit est égal à la somme des différences d'altitude entre les points hauts (généralement des sommets ou des cols) et les point bas (généralement des cols ou le point départ de la randonnée)

  • le dénivelé secondaire d'un circuit est égal à la somme des amplitudes obtenues avec un altimètre barométrique des creux entre les points bas et les points hauts et des bosses entre les points bas et les points hauts

En pratique

  • le dénivelé principal s'obtient en utilisant les altitudes des points hauts et des points bas généralement* indiquées sur les cartes de l'IGN  au 1:25000 dans un ordre qui est fonction de leur fréquence de mise à jour à savoir :

    • les "cartes IGN" du Géoportail mises à jour 2 fois / an

    • les "cartes IGN classiques" du Géoportail

    • les cartes IGN papier

     * L'altitude d'un point bas ou (encore plus rarement) d'un point haut, lorsqu'elle n'est pas indiquée sur les cartes de l'IGN, s'obtient en utilisant l'outil "Afficher des coordonnées" du Géoportail et est alors précédée du symbole #.

  • les amplitudes des bosses et des creux intervenant dans le calcul du dénivelé secondaire s'obtiennent directement à partir du profil altimétrique* et non, comme c'est la pratique courante, en faisant la somme des différences d'altitude entre les points consécutifs de la trace ; en pratique le dénivelé secondaire s'obtient avec une incertitude inférieure à 5% comme illustré dans des exemples ; par suite lorsque le dénivelé secondaire représente moins de 20% du dénivelé total (ce qui est presque toujours le cas en montagne) le dénivelé total est obtenu avec une incertitude inférieure à 1%.

    * le profil altimétrique est la courbe donnant l'altitude, obtenue avec un altimètre barométrique, en fonction de la distance

compteur pour blog