MON PROFIL DE RANDONNEUR

Depuis que je suis à la retraite (année 2010) je marche en montagne en moyenne 2 fois par semaine par beau temps pour profiter au mieux des magnifiques paysages des Alpes-Maritimes.

Au cours de chacune de mes randonnées, effectuées le plus souvent en boucle, j'atteints un ou plusieurs sommets et c'est ainsi que à ce jour (5 décembre 2018) j'ai atteint 565 sommets (Unique Summits) au départ de chez moi à Antibes.


En pratique je marche le plus haut possible (d'ou le nom de mon site toujoursplushautmercantour) tout en évitant de marcher dans la neige car je ne recherche pas (plus) les complications.

J'ai mis quelques albums de photos en ligne sur ce site.




REMARQUES SUR LE TRAITEMENT DES TRACES DE MES RANDONNEES

 Lors de mes randonnées mon GPS enregistre au mieux les points de trace. Lorsqu'au cours d'une randonnée je réalise que je n'ai pas pris le meilleur itinéraire je reviens en arrière pour prendre ce meilleur itinéraire.

Au retour de mes randonnées j'effectue les opérations suivantes sur les traces enregistrées :

  • Suppression des portions d'itinéraires les moins bonnes en cas de retour en arrière ;

  • Recalage de ma trace pour les parties du tracé visibles sur les photos de l'IGN

Pour certains sommets ou groupes de sommets que j'ai atteint de nombreuses fois je récapitule sur une même page, dès que j'en ai le temps, une sélection de plusieurs randonnées. C'est ainsi que je présente 
  • à cette page une sélection de 32 randonnées présentées simultanément sur cette carte dans la région de Castérino
  • à cette page une sélection de 16 randonnées présentées simultanément sur cette carte permettant d'atteindre le Grammondo (= Gramondo = Grand Mont) depuis 10 points de départ 
  • à cette page une sélection de 11 randonnées présentées simultanément sur cette carte permettant d'accéder à l'un ou à plusieurs des sommets suivants : Mont Fracha, Brec d'Ilonse, Mont de Lieuche, Pointe des Quatre Cantons
  • à cette page une sélection de 11 randonnées présentées simultanément sur cette carte permettant d'accéder à l'un ou à plusieurs des sommets suivants : Mont Vial, Cime des Collettes, Mont Brune
En pratique pour rendre lisible les cartes ci-dessus il est absolument nécessaire d'avoir un seul tracé pour les portions d'itinéraire communes à plusieurs randonnées.

ESTIMATION DE LA DURÉE D'UNE RANDONNÉE


Avec une bonne approximation la durée d'une randonnée en montagne ne dépend pas de la distance parcourue mais uniquement de son dénivelé de la manière suivante : Durée = D+ / Vm + D - / Vd 

  • D+ étant le dénivelé positif total

  • D- étant le dénivelé négatif total qui est égal à D+ pour une randonnée dont le point d'arrivée est le même que le point de départ ce qui est le cas pour toutes les randonnées décrites sur ce site

  • Vm étant la vitesse horaire de montée

  • Vd étant la vitesse horaire de descente

avec par exemple : Vm = 360 m/h et Vd = 450 m/h 

Pour estimer la durée d'une randonnée il est donc important de connaitre de manière satisfaisante son dénivelé.





OBTENTION DU DENIVELE D'UNE RANDONNÉE AVEC UNE BONNE VOIRE EXCELLENTE PRECISION


La méthode que j'utilise pour obtenir avec une bonne voire excellente précision le dénivelé d'un circuit est la conséquence de la lapalissade suivante : 

Le dénivelé d'un circuit est égal à la somme de son dénivelé principal et de son dénivelé secondaire sachant que par définition :

  • le dénivelé principal d'un circuit est égal à la somme des différences d'altitude entre les points hauts (généralement des sommets ou des cols) et les point bas (généralement des cols ou le point départ de la randonnée)

  • le dénivelé secondaire d'un circuit est égal à la somme des amplitudes obtenues avec un altimètre barométrique des creux entre les points bas et les points hauts et des bosses entre les points bas et les points hauts

En pratique

  • le dénivelé principal s'obtient en utilisant les altitudes des points hauts et des points bas généralement* indiquées sur les cartes de l'IGN  au 1:25000 dans un ordre qui est fonction de leur fréquence de mise à jour à savoir :

    • les "cartes IGN" du Géoportail mises à jour 2 fois / an

    • les "cartes IGN classiques" du Géoportail

    • les cartes IGN papier

     * L'altitude d'un point bas ou (encore plus rarement) d'un point haut, lorsqu'elle n'est pas indiquée sur les cartes de l'IGN, s'obtient en utilisant l'outil "Afficher des coordonnées" du Géoportail et est alors précédée du symbole #.

  • les amplitudes des bosses et des creux intervenant dans le calcul du dénivelé secondaire s'obtiennent directement à partir du profil altimétrique* et non, comme c'est la pratique courante, en faisant la somme des différences d'altitude entre les points consécutifs de la trace ; en pratique le dénivelé secondaire s'obtient avec une incertitude inférieure à 5% comme illustré dans des exemples ; par suite lorsque le dénivelé secondaire représente moins de 20% du dénivelé total (ce qui est presque toujours le cas en montagne) le dénivelé total est obtenu avec une incertitude inférieure à 1%.

    * le profil altimétrique est la courbe donnant l'altitude, obtenue avec un altimètre barométrique, en fonction de la distance


Exemples

En savoir plus


compteur pour blog