FONTAINEBLEAU : TRIANGLE NORD : Rocher Canon, St Germain, Cassepot, Mont Ussy...

Accès :
Les coordonnés GPS du stationnement du Rocher Canon sont  :   N 48.463000, E 2.6661
Les coordonnés GPS du stationnement du St Germain - Rocher Cassepot  sont   :  N 48.440750, E 2.689775 ; ou  N 48.441700, E 2.669100  du côté de Belle-Croix.
Les coordonnés GPS du stationnement du Mont Ussy sont  :   N 48.420688, E 2.698831
(Pour retrouver ce point sur Google Maps, mettre en surbrillance les coordonnées GPS ci-dessus,  puis avec le bouton droit de la souris, choisir : Rechercher sur Google).


  Bleau en quelques mots : Piétiner un chemin de solitude sous l’ombre des grands arbres qui peuplent la forêt, c’est comme se baigner dans une eau cristalline d’une belle l’eau, on ressort les idées éclaircies à l’air pur...

    ROCHER CANON  : Relevés disponibles.

2009

Orange AD+

43

Circuit créé en 1950 en rouge, il a été modifié en 1999 par E Rémont, puis par O Cazeaux en 2009. (2017 : est très effacé par endroit et rend son suivi pénible).

 

2005


Jaune PD

48

Repris en 2005, ce circuit a été profondément recréé, au point d’avoir peu d’appartenant à l’ancien tracé sauf dans sa seconde moitié plus facile (PD inf) et un peu moins intéressante que la première partie très réussie que nous trouvons toutefois plutôt PD sup.

G Weyl

 


Jaune PD

 

Tracé au Monts de Fäy - Abandonné. La commission SNE du 27 Novembre 2014 a décidé d'invalider et d'abandonner officiellement ce circuit.  Doit-être retiré des listes

 

2014




https://drive.google.com/open?id=0B3XigPbnEqfKZzhDcndob1dxdUk

Bleu D sup n°1

40

Tracé en 1965 par le Groupe Alpin Populaire - FSGT. Entretenu par le cosiroc, il a été prolongé, ce qui a un peu gâté le circuit original. Quelques voies usées. Voir le topo "époque".

 

2017

https://drive.google.com/open?id=0B3XigPbnEqfKVi1TVDFZQ2dJZ0k&authuser=0

https://drive.google.com/file/d/0B3XigPbnEqfKbmZiYzVXNTZOS2M/view?usp=sharing

Bleu D n°2

40

Créé en rouge en 1974, puis repris en bleu en 1975, il a été de nouveau remanié par les auteurs en 1982  pour y intégrer quelques voies d'un circuit orange, tracé peu de temps après le circuit rouge TD, qui proposait alors une trentaine de passages. Dans les chroniques de l'époque, il a été longtemps confondu avec le rouge "actuel", probablement à cause de sa couleur initiale.

P.Berqer,

J-J.Naëls

2000

https://drive.google.com/open?id=0B3XigPbnEqfKdHByNUVSNTRUbkU&authuser=0

https://drive.google.com/open?id=0B3XigPbnEqfKRTJ4VlJGZEw5RXM

https://drive.google.com/open?id=0B3XigPbnEqfKa0lBUmNZZGdkS0k

Rouge TD+

46

Créé initialement en 1978/1979, ce circuit a été plusieurs fois repris, d’abord sous l’impulsion d’Antoine Melchior en 1982 qui lui a adjoint des voies les plus difficiles d’un circuit orange TD créé par Bernard Forest et d’autres provenant d’un circuit vert puis en violet, créé par Jean-Pierre Naudin en 1967  (au total : 60 passages) ; puis de nouveau par J-J Naëls en 1993, qui a revu entièrement son tracé en lui ôtant quelques voies fastidieuses. Puis enfin par " Greg des Blocs" en 2000 pour "l'homogénéiser" et intégrer les voies les plus dures dans le circuit blanc ED. 

Philippe Berqer, 

J-Jacques Naëls

J-Pierre Naudin

Bernard Forest

 


Blanc E

24

 Le deuxième circuit enfant de la forêt. 

(2017 : Très effacé ne semble plus être suivi)

M Coquard,

L Louvel.

2001


Blanc ED sup

24

Ensemble de voies de hauts niveaux ouverts par différents auteurs (C'est le type même du circuit inutile car l’enchaînement est irréalisable suivant le principe même du circuit. D'ailleurs, un certains nombres de grimpeurs appartenant à l'élite de l'époque se sont prononcés contre sa création  (Ce qui était à la fois une première et une dernière), mais il a été tout de même tracé.


2002

https://drive.google.com/open?id=0B3XigPbnEqfKc3V2cU96T1Q0alU

https://drive.google.com/open?id=0B3XigPbnEqfKT0xPY3BXRXAzLTQ

Noir TD sup

30

Circuit sauvage, c'est à dire réalisé à l'encontre de la réglementation en vigueur pour la forêt domaniale de fontainebleau. La commission SNE du 27 Novembre 2014 a décidé d'invalider et d'abandonner officiellement auprès de l'ONF, ce circuit.  Doit-être retiré des listes. 



    ROCHER ST GERMAIN  : Relevés disponibles.

2017

https://drive.google.com/file/d/0B3XigPbnEqfKVUw5Qmc4WHdZVE0/view?usp=sharing

Blanc E inf

Circuit en deux parties de niveau sensiblement diffèrent. Entretenu par Hervé Béranger.

Michel Coquard

2016

https://drive.google.com/open?id=0B3XigPbnEqfKM3A1X0hnbzlKeEE
 
https://drive.google.com/open?id=0B3XigPbnEqfKeXVnaXNyV2JKY0E

Jaune PD+

49

C'est un circuit à enchaîner les au minimum sur le sol. Très apprécié et aussi lustré. Créé en 1956 par G.Chédor, il a été repris de nombreuses fois. En particulier par Nicolas Molle, J.Marie Garin et Jean Pillot. Et dernièrement avec très peu de changement par Hervé Béranger.

Gaston Chédor

2016

https://drive.google.com/open?id=0B3XigPbnEqfKQkk3ZnpEelUxWUE

Orange AD sup

31

Peint en Mai 2016, ce circuit originale reprend trois lignes de l'ancienne orange abandonné et deux passages autrefois de le circuit bleu de 1976.


Philippe Leduby
J-J Naels

2016

https://drive.google.com/open?id=0B3XigPbnEqfKQkk3ZnpEelUxWUE

https://drive.google.com/open?id=0B3XigPbnEqfKWWJGemhKRGRKMFE

Bleu D

36

Réalisé à partir d'un vieux circuit hétérogène peint en vert en 1979 puis en orange, ce circuit a été repensé en 2016 par Philippe Campione avec l'idée de placer les voies difficiles dans un circuit rouge. Blessé, en aide, la peinture a été effectuée pas Y Bruneau, JJ Naels, Catherine Gueguen et Valérie Canouel. 

S et A.Clément

2016

https://drive.google.com/file/d/0B3XigPbnEqfKMmRsaGUtWVV4bVk/view?usp=sharing

Rouge TD sup

34

Suivi le projet de créer un rouge à partir deux voies très difficiles du circuit bleu créé par A Clément, de nouvelles lignes ont été ouvertes pour avoir un ensemble assez étoffé. 

A Clément.
P Campione
P Leduby
JJ Naels.
https://drive.google.com/open?id=0B3XigPbnEqfKU1lfV1UwQzhqcWc

Degrés Six

Bel ensemble de voies non marquées le long du sentier bleu de randonnée du rocher  St Germain.

 



     LES ROCHES DU CASSEPOT  : Relevé disponible 

    

https://drive.google.com/open?id=0B3XigPbnEqfKUHp2S3BtblVGcWs&authuser=0

Degrés Six


Bel ensemble de voies non marquées le long du sentier bleu de randonnée des roches grises, des roches oranges et des roches roses du Cassepot.



    MONT USSY - ROCHE D'HERCULE :  Relevés disponibles.

 2016

https://drive.google.com/file/d/0B3XigPbnEqfKeVpvMnZrbTdLVFk/view?usp=sharing

https://drive.google.com/file/d/0B3XigPbnEqfKak9TaEdTYlUtUmc/view?usp=sharing

Jaune PD sup

50 

Circuit jaune du côté de la Roche d'Hercule. Créer en 1963, ce circuit a été longtemps délaissé mais le voila à nouveau praticable grâce à Hervé Béranger. 

 Jean Moley

2011


Jaune PD inf

28

 Circuit jaune du côté de la Grotte du Mont Ussy.

Très effacé.

F.Dulphy,  L.Maine

2011


Orange D inf

31

 

Olivier Leray

2000

https://drive.google.com/open?id=0B3XigPbnEqfKZ0llbTdVYVF5Rlk&authuser=0

Rouge TD

33

Ce circuit propose 18 variantes de niveau sept.

Gilles Cottray

2011


Blanc E inf

 

 

Gilles Cottray

2000


Virtuel D sup

38

N’ayant pas obtenu d’autorisation pour créer deux circuits, ce dernier a été effacé à la faveur du circuit rouge. Mais un descriptif de la position suffisamment précis permet de le suivre assez facilement ce qui aurait été plus difficile avec le circuit rouge.

 Gilles Cottray







Un schéma est toujours issu d'un relevé réalisé sur le terrain. Relevé qui impose parfois deux ou trois aller-retour sur place, voir plus si l'on cherche une certaine précision à chacune de ses publications, que ce soit pour un site web ou pour un ouvrage papier. Aussi, il nous a fallu des années de travail pour arriver à élaborer l'ensemble des schémas pour les pistes et les sites d'escalade comme ceux d’Apremont en général que nous avons publié tout au long des dizaines d’années. Alors que l’on ne nous donne pas à lire de la plume de certains ignorants qui nous expliquent comme un puceau qui expliquerait à son père comment on fait des enfants, que tels auteurs de topos londoniens ou berlinois ont été tellement sérieux qui auraient séjourné à Bleau un mois en entier pour effectuer leurs propres relevés indispensables à l’élaboration de propres topo-guide ; et pour conclure, conseillent à leurs lecteurs d’acquérir de préférence les ouvrages de nos scrupuleux visiteurs plutôt que ceux des locaux qui utilisent le travail des autres à leur profit et qui transforment Bleau à leurs convenances. Ces gens affirment des choses avec une telle autorité qu'on dirait qu'ils savent tout et mieux que ceux qui font : c'est d’autant plus fort qu’ils arrivent à faire croire qu’ils sont bien placé, suffisamment en hauteur pour avoir vu sur tout notre petit monde).La vérité est que le travail de nos hôtes étrangers repose indiscutablement sur le travail des locaux et que pour ce qui est des avis sur le mérite de chacun donnés par certains critiques topolaires, reposent sur les considérations personnelles de celui qui écrit et juge le travail des autres :, à savoir qu’un équipeur « altruiste » par exemple, un actif sur le terrain en général ne serait produire et éditer un topo « à compte d’auteur » sans compromettre son statut de« bénévole », statut que je ne revendique pas car faux, bien que la maintenance d’un circuit à un coût pour les volontaire et pas seulement en temps (Bien souvent, leurs dépenses ne sont pas remboursées : jamais pour l’essence des nombreux aller-retour pour faire le travail… Attention, je ne contexte pas le droit à nos amis visiteurs de faire des topos pour leurs compatriotes, je souhaite seulement que l’on ne prétende pas n’importe quoi et que l’on ne nie pas ce que ces divers auteurs doivent aux gens du crus qui œuvrent depuis trente voir quarante ans sur le terrain. D’ailleurs, certains nous remercient dans leur ouvrage, et éventuellement nous en offres un dédicacé, ce qui nous permet de découvrir leurs propres contributions à la connaissance de nos lieux de grimpe. Je pense à mon ami Bart entre autres… A propos des schémas, du travail d'auteur, du droit de copie,  et des droits d'auteurs il y a de confusions et controverses. Il est impossible de défendre son travail s'il est possible de défendre une simple mise en page ou un "design". C'est pour montrer cela que j'ai traité de ce sujet à plusieurs reprises en a plusieurs endroits. Certains explorateurs au dix huitièmement ont pillés des sites d'anciennes civilisations, le musée de l'homme et le Louvre sont rempli d'objets emportés "abusivement". Nous le savons aujourd'hui, suivent les considérations morales que nous avons avons aujourd'hui, rendons nous pour cela les "œuvres" emportées aux pays respectifs. Non évidemment. Alors, vous imaginez pour ce qui est d'un simple relevé de blocs publié dans un Paris Chamonix ou un topo d'il y a dix ans.   

Ci-dessous un aperçu partiel du relevé de bloc que nous avons réalisé à la Butte aux Dames, à Apremont et que nous avons jamais édité. Il est visible ici, "captable" donc et sans encombre, il peut servir, être copié, sans pour cela être une " oeuvre libre " et il est  faux de le prétendre.


https://sites.google.com/site/topobleau/grand-fontainebleau/Foret-domaniale-de-Fontainebleau/Les-Apres-Monts/Relev%C3%A9-partiel-Butte-aux-Dames.png 
Image à agrandir...